• contraception masculine
  • contraception homme
  • contraception masculine thermique – contraception homme et femme

    La contraception masculine – contraception homme

    Contraception masculine : pilule, vasectomie, hormones, quelles sont les solutions disponibles pour les hommes ? nnLa pilule pour hommes, le slip chauffant, les injections d’hormones… Les moyens contraceptifs pour subsistent mais restent peu utilisés et méconnus en France. Maxisciences vous dévoile tout sur la contraception pour la gent masculine. nnSi aujourd’hui c’est surtout sur la femme que repose la responsabilité du moyen contraceptif, l’homme peut aussi jouer une fonction pour réduire la possibilité d’une grossesse. Plusieurs contraceptions masculines existent, mais restent peu utilisées. Voici les différents moyens de contraception masculine : nnLe préservatif nnC’est le principal moyen de contraception utilisée par les hommes : le préservatif bloque la fécondation en empêchant le passage des spermatozoïdes dans le vagin puis dans les trompes de Fallope où se trouve l’ovocyte féminin. Mais il est capital de savoir que le préservatif peut craquer, sans qu’on s’en rende compte, faisant de lui un choix de contraception pas efficiente avec certitude. nnLa contraception thermique nnAussi appelée ‘ slip chauffant ‘, la contraception calorifique se résume à augmenter la température de 2 à 3° au niveau des testicules afin de réduire la production de spermatozoïdes. pour cela, l’homme doit porter un slip chauffant 7j/7, 15 heures par 24h pour voir une efficacité après en moyenne 3 mois. Cette technique a l’avantage d’être réversible, mais son utilisation est limitée à 4 ans car existe un risque de stérilité au-delà. nnLes injections d’hormones nnPeu médiatisé mais efficiente à 96%, ce moyen de contraception se résume à insérer quotidiennement chez l’homme un mélange d’hormones ( de progestatif et d’androgène ), qui vont diminuer considérablement le volume de spermatozoïdes contenu dans le fluide séminal. Les probabilités de grossesse deviennent alors quasi nulles. Toutefois, il faut compter 3 mois pour que les injections fassent effet, et 3 mois minimum après l’arrêt du traitement pour que le sperme soit de nouveau fécond. nnDe plus, les injections hormonales peuvent créer des effetssecondaires, comme des problèmes dermatologiques ( acné, peau grasse ), des sautes d’humeur et une diminution de la libido. Ce qui rend cette méthode contraceptive peu appréciée par les gentlemens. nnLa pilule pour la gent masculine nnLa Société américaine d’endocrinologie a dévoilé fin mars 2018 le premier succès clinique d’un prototype de pilule masculine qui s’est avérée concluante. Baptisée DMAU, cette pilule pour la gent masculine permet de réduire le degré de testostérone et de supprimer la fabrication de deux des hormones nécessaires pour concevoir les spermatozoïdes. Devant être prise pendant un diner pour être efficace, cette pilule ne présente pas d’effets secondaires principaux, mais quelques effets indésirables comme une légère prise de poids et une la baisse du HDL ( le ‘ bon ‘ cholestérol ). Des sensations comparables à ceux qu’une femme peut connaître en prenant la pilule. nnLa vasectomie est la méthode contraceptive la plus définitive. Autorisée en France en 2001, cette intervention chirurgicale se résume à stopper les conduits permettant aux spermatozoïdes d’être éjaculés. Son efficacité est de 100%. nn

    La contraception masculine – contraception homme

    Rapport d’enquête sur les perspectives en matière de contraception chez les hommesnCe billet est affiche par Kathryn Carpenter, boursière du MCI et étudiante à la gestion en santé publique de l’Université de Caroline du Nord – Gillings School of Global Public Health. nnMCI mène des enquêtes pour nous aider à comprendre les perceptions des utilisateurs possibles de contraceptifs masculins. La collecte de ces témoignages nous aide, en tant qu’organisation, à comprendre ce que les testeurs potentiels recherchent et comment les gens perçoivent la contraception masculine. nnUne étude récente des témoignages des parties prenantes et des personnes possibles de la contraception masculine nous a donné un aperçu de ce que les personnes interrogées recherchent dans les techniques potentielles et de la façon dont les dernieres nouvelles méthodes affecteraient la dynamique entre les sexes et les relations et la durée reproductive. Nous partageons maintenant certaines des majeures conclusions de cette enquête. nnMéthodesnnAu moment de l’analyse, y avait 244 répondants au sondage, qui a été distribué par l’entremise du bulletin de MCI et du listserv de la Fondation Parsemus. bon nombre de étaient des usagers potentiels ( 75 %, sûrement des hommes ) et des partenaires d’utilisateurs possibles ( 7 %, sans l’ombre d’un doute des femmes ). la plupart des autres répondants étaient des personnes s’approchant dans le secteur : en R-D, dans le milieu universitaire et dans le financement. bien que les répondants représentaient tous les continents des personnes, la plupart venaient d’Amérique du Nord et d’Europe ( 64 % et 27 %, respectivement ). nnMale Birth Control User Perspectives : Principales constatationsnnLa grande majorité des gens veulent plus de possibilités de contraception masculine. nLes répondants veulent des modalités spécifiques dans les dernieres nouvelles solutions. nIl existe des techniques familières, et les personnes expriment une attente spécialisé pour ces solutions. nLes personnes interrogées pensent que les gentlemens devraient être aussi ou plus impliqués que les femmes dans la planification familiale. nDifférentes organisations doivent s’impliquer pour rendre les contraceptifs masculins plus disponibles, la participation des organisations de santé et de soins de santé est cruciale, et surtout de financement et de recherche sont nécessaires. nAvoir plus de possibilités contraceptives masculines favoriserait les relations et l’égalité des sexes, exigerait des hommes qu’ils assument surtout de responsabilités et aiderait les gentlemens à avoir plus d’autonomie en terme de reproduction. nLe marketing, la publicité et l’éducation sont importants pour aider les gens à comprendre la contraception masculine. nParmi les répondants, il y a un désir clair pour plus de solutions de contraception masculine : 97% des répondants disent qu’il y a une envie pour une contraception masculine supplémentaire. Les répondants pensent également que les hommes devraient être impliqués dans la planification familiale : 96% des répondants pensent que les hommes devraient être aussi impliqués que les femmes dans la planification de famille ou plus impliqués que les femmes dans la planification de famille ( 85% pensent que les hommes et les femmes devraient être impliqués autant, alors que 11% pensent que les hommes devraient jouer une importance moteur ). nnnLes 4 principaux sujets identifiés dans cette enquête sont les suivants : nnCaractéristiques spécifiques d’une méthode éventuelle que les répondants souhaitent. Les répondantes proposent des idées précises sur les types de contraception qui leur conviennent et sur les atouts qu’elles espèrent ou dont elles auraient besoin pour utiliser une méthode particulière. ‘ Peu cher, vraiment pas hormonal, réversible… ‘ nnRelations et égalité entre les sexes. Les répondants reconnaissent que les femmes proposent beaucoup plus de possibilités qu’elles et qu’elles veulent réduire le fardeau des femmes en général ou d’une demoiselle surtout ( p. ex., leur partenaire ) ou le partager avec elles. ‘ J’aimerais pouvoir assumer le fardeau de la contraception pour mon mariage afin que mon épouse n’ait pas à encaisser toutes les méthodes difficiles et inconfortables qu’elle a essayées. ‘ nnAutonomie, contrôle et responsabilité en matière de réplication. Les personnes interrogées souhaitent la durée en terme de procréation et affirment que les hommes devraient être en mesure d’assumer d’autant plus de responsabilités en matière de contraception. ‘ Ma vision est que chacun ait la chance d’être entièrement responsable de sa fertilité. ‘ nnMéthodes nommées ( Vasalgel, RISUG ou vasectomie temporaire/réversible ). Les répondants reconnaissent certaines solutions plus que certains et expriment celles qu’ils veulent, bien qu’ils semblent souvent ne pas savoir clairement pourquoi leur méthode préférée n’est pas prêt. ‘ J’espère que Vasagel[sic] deviendra réalité. ‘ nnnComment les personnes interrogées pensent-elles que nous pouvons faire de la contraception masculine une réalité ? nnLes répondants affirment que la disponibilité d’une méthode est importante, et qu’il faut aussi éduquation, diffuser l’information et faire du digital. Ils pensent que les gentlemens et les femmes doivent tous les deux être compris dans la conversation sur la contraception masculine, et qu’il est important d’accroître le financement, la recherche géolocalisée et les tests. nnQue fait MCI ? nnNous sommes de votre avis avec les répondants pour dire que nous avons besoin de solutions disponibles ! Nous finançons des chercheurs qui mettent au point des méthodes contraceptives masculines, et nous catalysons de plus les conversations autour de l’élargissement des options de contraception pour hommes. Nous l’amenons sur le marché et nous nous garantissons que le marché est prêt à l’accueillir. Restez enrolés avec nous et sur ce que nous travaillons via notre site Web et nos canaux de médias sociaux : Twitter, Instagram, LinkedIn, Soundcloud, YouTube et Snapchat.

    La contraception masculine – contraception homme

    Motilité du sperme – Mécanismes de la contraception masculinenLe système reproductif relationel est un ensemble complexe de facteurs interdépendants, dont beaucoup sont nécessaires à une fertilité soutenue. En interrompant ne serait-ce qu’un seul de ces processus obligatoires, nous pouvons trouver de dernieres nouvelles méthodes de produire des contraceptifs tout bonnement non hormonaux excitants pour les gentlemens. L’une des principales spécificités du sperme est sa capacité de nager dans le tractus génital. Cette capacité, ou mobilité des spermatozoïdes, est l’une des cibles les plus excitantes de la contraception masculine. nnMort dans flotte – Arrêter la motilité des spermatozoïdesnLa motilité des spermatozoïdes est la capacité des spermatozoïdes à nager dans l’appareil reproducteur féminin afin de féconder un ovule. La tige du sperme, le flagelle, est ce qui donne la motilité du sperme. Propulsé par l’ATP, la tige propulse les spermatozoïdes vers sa cible en les fouettant d’avant en arrière. nnLa motilité des spermatozoïdes, comme vue par les queues vertes des spermatozoïdes. Les flagelles se déplacent à la manière d’un fouet, propulsant la tête du spermatozoïde, vue en rouge bordeaux, à proximité de l’ovule. nLa motilité des spermatozoïdes, comme vue par les queues vertes des spermatozoïdes. Les flagelles se déplacent à la façon d’un fouet, propulsant la tête du spermatozoïde, vue en rougeâtre, à proximité de l’ovule. Photo de Gilberto Santa Rosa, distribué sous licence CC-BY 2. 0. nCependant, les spermatozoïdes ne se déplacent pas en une seule ligne dextre. La motilité des spermatozoïdes peut être classée de différentes façons, telles que les mouvements droits, les zigzags, les vibrations, ou simplement tout bonnement non mobiles. Ces différentes formes de mobilité déplacent les spermatozoïdes de différentes façons. L’exposition à divers signaux modifie le mécanisme de guidage, ce qui finit par guider les spermatozoïdes à proximité de l’ovule. nnUne fois que les spermatozoïdes approchent de l’ovule, ils essuient un cheminement appelé capacitation. Ce processus est déclenché par la présence de calcium et induit une période d’hyperactivation dans le sperme. Les flagelles se déplacent avec une courbure et une dimension d’onde riches, propulsant les spermatozoïdes à proximité de l’ovule. Cette étape commence également à déstabiliser la membrane acrosomique, qui est cruciale pour la fécondation. nnTout médicament qui bloque la motilité des spermatozoïdes peut apporter un réel changement dans le monde de la contraception. Ces médicaments avoir un délai d’apparition très court et n’avoir besoin d’être pris que peu de temps avant le coït. de plus, car les spermatozoïdes démontrent leur mobilité dans le tractus génital effeminé, les femmes être en mesure d’utiliser ce contraceptif aussi bien, offrant une véritable équité dans le panorama contraceptif. nnIl existe de nombreuses cibles bien renommées de la motilité des spermatozoïdes qui pourraient être utilisées pour le développement de contraceptifs masculins. Certains sont actuellement en cours de développement, notamment Eppin, The ion channel CatSper et Na/K ATPase. MCI a financé des travaux dans cette activité avec Patricia Cuasnicu en Argentine. nnIl y a plus d’une façon de contracepter. nLa duplication est un appareil grande et difficile, avec de nombreuses façons d’ajouter un frein temporaire sur le cheminement. L’arrêt de la motilité des spermatozoïdes est l’un des moyens de produire la prochaine génération de contraceptifs masculins. D’autres projets axés sur la prévention de la spermatogenèse, le déplacement et la fécondation des spermatozoïdes sont tous activement poursuivis. nnEnsemble, nous espérons que ces sociétés spécialistes créeront de diverses formes de contraception masculine avec des profils de produits variés qui répondent aux besoins d’un plus grand nombre d’utilisateurs.

    La contraception masculine – contraception homme

    Une pilule contraceptive masculine a passé avec succès la première série d’essais cliniques, ce qui donne de l’espoir pour des alternatives de contraception moins permanentes pour les hommes – et potentiellement normaliser les règles du loisir lorsqu’il s’agit de prévention des grossesses. nnAux États-Unis, à peu près 40 % des grossesses ne sont pas planifiées. Cela s’explique en partie par le fait que la société impose injustement que les femmes sont les premières responsables de la prévention de la grossesse et de la planification familiale. Historiquement, les options de contraception pour les gentlemens n’ont pas toujours été optimales : nnAbstinence ( impossible ) nPréservatifs ( pas fiables à 100 pour cent ) nLa méthode du retrait ( inopérant ) nVasectomie ( potentiellement permanente et un peu effrayante pour beaucoup d’hommes ) nLa pilule contraceptive masculine peut une option plus souple pour les hommes tout en renforçant deux faits importants : les hommes et les femmes sont tous deux responsables de la contraception et les hommes jouer un rôle plus actif et plus satisfaisant dans leur santé reproductive. nnComment fonctionne la pilule contraceptive pour hommes ? nDimethandrolone undecanoate ( DMAU ) est une pilule à prise unique quotidienne qui supprime plusieurs sortes d’hormones mâles – l’hormone folliculostimulante ( FSH ) et l’hormone lutéinisante ( LH ) – pour réduire simultanément la constitution de testostérone et de sperme sans apporter de symptômes de faible testostérone ( faible-T ). nnLes données d’une étude publiée dans The Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism suggèrent que le DMAU, la contraception orale actuellement évaluée, a le potentiel pour y parvenir. Quatre-vingt-deux âgés de 18 à 50 ans ont reçu de façon aléatoire un placebo ou une des trois doses de la pilule pendant 28 jours. Ceux qui ont pris la dose la plus élevée ( 400 mg ) avaient des taux plus faibles de testostérone, de FSH et de LH. Cependant, l’étude n’a pas mesuré le nombre de spermatozoïdes. nnContraceptifs oraux masculinsnLes sensations sur une longue durée d’une pilule contraceptive masculine sont encore à l’étude. nCertains joueurs ( y compris certains sur le placebo ) offrent signalé des effets secondaires légers, comme par exemple : nnAcnénMaux de têtenDysfonction érectile légèrenDiminution de la libidonFatiguenGain de poids de 5 lb ou moinsn Les prochaines étapes de l’étude du DMAU seront de déterminer s’il supprime extrêmement la création de spermatozoïdes. Les données initiales indiquent que c’est possible. Cependant, le corps a besoin de 90 jours pour se fournir du sperme, et des essais plus longs sont nécessaires pour si la fabrication de sperme peut être arrêtée entièrement. nnDe plus, nous devrons découvrir ses effets à long terme sur le corps. Par exemple, nous ne savons pas encore si le DMAU peut déclencher des problèmes de dépression ou augmenter le risque de caillots sanguins comme la pilule contraceptive féminine, ou s’il peut endommager le foie, les reins ou d’autres organes qui aident à décomposer le médicament. nnPourquoi ne pas éprouver une vasectomie ? nL’efficacité de la vasectomie est identique à celle du dispositif intra-utérin féminin ( DIU ) avec un taux d’échec inférieur à 1 %. L’intervention peut être réversible sous les soins d’un chirurgien formé par la fraternité. Toutefois, l’inversion n’est pas garantie. nnMoins de 15 ans après l’intervention chirurgicale, le taux de réussite de l’inversion se trouve souvent entre 95 et 98 pour cent. Cependant, après 15 ans, le taux de réussite chute à 60 ou cet âge p. 100. Et le taux d’obtention d’une grossesse après une inversion est beaucoup plus faible, soit 40 à cinquante pour cent. nnEn tant que spécialiste de l’infertilité masculine et urologue, je vois souvent des hommes dans la vingtaine qui ne veulent pas d’enfants en ce moment. Lorsqu’ils demandent une vasectomie, tout ce que nous pouvons faire est de leur conseiller de prendre en compte la permanence de la décision. À l’avenir, le DMAU peut être une option contraceptive infaillible qui permettrait plus de souplesse et réduirait l’infertilité éventuelle ultérieurement dans la vie. nnAméliorer la santé des jeunes hommesnLes jeunes femmes ne consultent pas les corps médicaux aussi souvent qu’ils le devraient peut-être. Pour les femmes, le recours aux soins de santé se produit parfois car l’accès à des techniques contraceptives qualitatifs est limité si elles ne le font pas. Mais, de plus en plus, il y a une tendance à ne pas lier les visites chez le médecin à l’accès à la contraception. nnCela pourrait être bénéfique pour leur santé globale de plusieurs méthodes. Ils auront l’occasion de jouer une place plus actif dans leurs soins en posant des interrogations et en étant plus proactifs. aussi, le milieu médical peuvent s’occuper des soins préventifs et des préoccupations que les hommes ne soulèvent pas avant d’être en état de crise, comme l’hypertension artérielle, la dysfonction érectile, la baisse de libido et d’autres problèmes courants qui peuvent être évités ou gérés. nnLe démarrage commercial de ( pilule anticonceptionnelle pour ) peut prendre une décennie ou plus, mais il est agréable de voir la recherche géolocalisée poursuivre de dernieres nouvelles possibilités de traitement qui favorisent une responsabilité partagée en matière de contraception ‘. nnTolulope Bakare, M. D. nSi le DMAU marche comme un contraceptif féminin, les gentlemens peuvent arrêter de le prendre et reprendre la fabrication de sperme quand ils sont prêts à devenir pères. Le but ultime est de créer une version injectable du médicament dans le but les patients n’aient pas à remémorer de prendre une pilule quotidienne. nnÀ l’avenir, les adolescents pourront peut-être aussi prendre du DMAU. la majorité des parents mettent déjà leurs demoiselles adolescentes sous pilule pour prévenir les grossesses et aider à régulariser les règles sporadiques ou abondantes. Cependant, il sera toujours important d’utiliser des préservatifs pour prévenir les infections sexuellement transmissibles. nnLe déclanchement commercial du DMAU pourrait prendre une décennie ou plus. Pendant ce temps, il est agréable de voir la recherche géolocalisée poursuivre de nouvelles options de traitement qui favorisent la responsabilité partagée en terme de contraception. Il se peut que les femmes n’aient plus à assumer l’entière responsabilité des formes de contraception réversibles et très efficaces. Le fait que cette pilule soit à l’étude offre des possibilités aux personnes dans différentes occasions, et le changement de psychologie est motivant. nnTenez-vous au commun des nouvelles sur les soins de santé. Abonnez-vous à notre site dès aujourd’hui.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Entretien avec la Dre Patricia Cuasnicu, détenteur d’une subvention de l’ICMnPatricia S. Cuasnicu est chercheuse scientifique principale au Conseil national de études ( CONICET ) de l’Instituto de Biologia y Medicina Experimental ( IBYME-CONICET ) à Buenos Aires. MCI a accordé à la Dre Cuasnicu une subvention de démarrage de 150 000 $ en 2018 pour l’aider à poursuivre son métier. nnQuel est votre lien avec la contraception ? nJ’ai commencé mon compétence post-doctorale au Cornell Medical Center, New York Hospital, sous la direction du Dr. J. Michael Bedford, où j’ai commencé à travailler comme boursier NIH. Le Dr Bedford s’étant réellement intéressé à l’analyse de l’utilisation potentielle des protéines épididymaires pour le développement de la contraception masculine, nous avons présenté un plan de recherche post-doctorale visant à analyser le potentiel contraceptif du CRISP1 purifié, une protéine épididymique reconnue par notre laboratoire en 1976 et le premier membre de la famille CRISP ( Cysteine Rich Secretory Protein ). nnDe retour en Argentine en 1986, j’ai continué à travailler dans le domaine de la contraception masculine. En fait, en raison de mon implication sur le terrain, j’ai été invitée en 1989 à faire partie du Groupe de travail sur les techniques contraceptives masculines de l’Organisation internationale de la santé ( OMS ) créé par J. M. Bedford et collègues en 1974. J’ai travaillé comme consultant de l’OMS 15 ans, participant vraiment pas seulement à l’estimation de nombreux projets du cherche, mais aussi à des présentations dans de nombreux pays à forte population comme la Thaïlande, l’Indonésie, l’Inde, la Chine, le Zimbabwe, etc. nnLes contacts avec les populations de ces pays et mon travail actif à l’OMS m’ont complètement convaincu de la nécessité de l’assiduité des mecs dans la planification familiale et, en conséquence, de la nécessité de nouvelles alternatives masculines. Alors que je faisais partie du comité de l’OMS, j’ai été invitée à faire partie du comité technique et consultatif ( TAC ) du CONRAD ( Contraception Research and Development ) qui avait pour but de créer des solutions contraceptives masculines et féminines et, là encore, j’ai travaillé avec cette agence encore plus de 12 ans. nnJe travaille sur le terrain depuis près de 35 ans et je suis totalement convaincue que le développement d’un plus grand volume de possibilités contraceptives est essentiel pour éviter le volume élevé de meufs et de décès d’enfants sur la planète entier. d’un autre côté, alors qu’une méthode peut éviter la grossesse de la femme utilisant ce contraceptif, une méthode masculine peut empêcher la grossesse de toutes les femmes interagissant avec l’homme utilisant la méthode contraceptive, ce qui a donc un résultat plus important que les techniques effeminées. nnEn quoi le domaine a-t-il changé à partir du moment où vous avez commencé à y bosser jusqu’à aujourd’hui ? nCe que j’ai vu pendant toutes ces années, c’est une parfaite l’abaissement de l’intérêt pour le développement de la contraception masculine de la part des organisations ainsi que des entreprises/industries. Je crois que ce manque d’intérêt est dû aux multiples difficultés rencontrées dans le développement de la contraception masculine liées à la fois a ) aux caractéristiques intrinsèques de la physiologie masculine ( c’est-à-dire comment acquérir une bonne méthode sans interférer avec la libido masculine ou sans générer trop d’effets secondaires tolérés par les femmes mais pas les hommes ) et b ) aux nombreuses années d’investissement financier sans avoir une méthode en vente libre. En ce sens, MCI devient un nouvel espoir important après tant d’années de manque de soutien dans ce domaine. nnSelon vous, quels sont les plus grands défis qui affectent la contraception en général et la contraception masculine surtout ? nÀ mon avis, l’un des plus grands défis de la contraception en général est l’éducation, c’est-à-dire l’information des femmes et des hommes sur les différentes possibilités contraceptives déjà disponibles, notamment les jeunes dans les espaces de formation. nnEn ce qui concerne la contraception masculine notamment, je pense que l’un des challenges est d’obtenir une méthode qui n’interfère pas avec la libido masculine, qui ne produit pas d’effets secondaires dessinés comme un rétrécissement testiculaire ou une diminution du volume de l’éjaculat, et qui ne produit aucun action secondaire plus général ( par exemple, acné, augmentation du cholestérol et du mal de tête ) que de nombreux ont peu tolérés. nnJe pense que la plupart des sensations secondaires d’une méthode contraceptive sont tolérés par les femmes car sans elle, elles tomber enceintes, ce qui est franchement une conséquence pire dans l’assise final. Cependant, dans le cas des mecs, qui sont relativement à l’abri des conséquences directes de la grossesse, les effets secondaires deviennent un soucis plus important à s’ opposer. C’est pour cela qu’elles proposent plus d’exigences que les femmes à cet égard. nnCes challenges et ces possibilités ont-ils évolué au fur et à mesure ? Si oui, comment ? nJe pense que la société a beaucoup changé lors des 20 années passées sur la planète entier. Les emplois et les activités qui étaient autrefois réservés aux femmes ou aux sont dorénavant partagés par les deux. La contraception ne sera pas différente à cet égard, surtout en raison d’un grand changement dans les droits des femmes. nnQuels sont vos espoirs pour la postérité près et lointain de la contraception masculine ? nJe suis certaine que dans un avenir proche, les méthodes masculines deviendront complètement acceptables par l’ensemble de la compagnie et que nous devons simplement plus de possibilités aux pour leur permettre de s’engager activement dans la planification familiale. J’envisage également des méthodes ‘ unisexes ‘ qui peuvent être utilisées par les gentlemens et les femmes sur l’origine d’un blocage spécifique de la fonction des spermatozoïdes dans le tractus génital masculin ou effeminé. en outre, nous pouvons prendre en compte une méthode contraceptive péricoïdale qui peut être utilisée juste avant les rapports sexuels. pour terminer, et idéalement, nous pourrions penser à une méthode contraceptive qui préviendrait à la fois la fertilité et les infections infectieuses. nnQue faudra-t-il pour qu’ils deviennent réalité ? nComme on le sait déjà, nous avons besoin de plus de financement dans le secteur de la contraception masculine pour amener plus de chercheurs impliqués dans le domaine et pour augmenter les probabilités d’obtenir une méthode masculine bonne, fiable, acceptable et abordable. Cependant, même lorsque nous réussissons à développer de toutes nouvelles solutions masculines, nous avons encore besoin de plus d’éducation sexuelle pour expliquer aux personnes, en particulier aux jeunes, la nécessité d’employer des solutions contraceptives, ainsi que la manière de les utiliser. Avoir une nouvelle méthode est une condition nécessaire, mais cela ne suffit pas : nous avons besoin d’une société qui inclut la nécessité d’employer la contraception, y compris les solutions déjà disponibles. nnExiste-t-il des obstacles pour les empêcher de se concrétiser ? nJe pense que l’un des grands obstacles qui les empêchent de se concrétiser est le manque de sensibilisation des gens au rôle clé de la contraception pour la santé humaine et, bien sûr, l’absence d’engagement des gouvernements partout dans le monde, ce qui se reflète finalement dans le faible financement public dans cette activité. La contraception n’est pas aussi rentable que le Viagra ou les médicaments anticancéreux, et pour cela, les entreprises et les industries ne sont pas aussi intéressées à investir dans de dernieres nouvelles solutions contraceptives. L’engagement et le financement sont donc les principaux obstacles. nnVeuillez offrir toute anecdote tirée de votre expérience de travail dans le domaine. nEn 2005, j’ai été invitée par l’American Society of Andrology ( ASA ) à donner une conférence à Séoul, en Corée, sur les femmes et la science dans les pays en développement, tandis qu’une chercheuse américaine allait donner une conférence sur les femmes dans les pays développés. Il m’a fallu beaucoup de temps pour préparer ce discours de 25 minutes. J’ai lu beaucoup d’articles et j’ai pris conscience de beaucoup de problèmes comme le plafond de verre pour les femmes, la canalisation qui fuit ( toutes les femmes qui laissent tomber et quittent leur carrière ), la pyramide ( beaucoup de filles pour les emplois communs à l’origine de la pyramide et seulement quelques pour les meilleurs emplois dans le haut ), etc. nnDe plus, j’ai aussi pris conscience d’une multitude de aspects de moi-même auxquels je n’avais jamais prêté attention auparavant. Par exemple, que j’avais fait un post-doc des NIH aux USA en 1984, accompagné de mon époux, quelque chose de entièrement inhabituel au sein de notre pays où les femmes accompagnaient les hommes. Aussi, que j’étais devenue l’une des peu communs femmes du comité de l’OMS, que j’avais parcouru le monde en laissant mes petits enfants avec mon époux, une autre chose inhabituelle pour les femmes, et enfin, que j’avais travaillé toutes ces années dans un secteur très particulier comme la contraception masculine. Je n’avais jamais réalisé que j’avais lutté pour les droits des femmes dans chacune de ces actions et décisions et que mon travail en contraception masculine faisait partie de cette bataille pour les droits des femmes. nnAussi, depuis que j’ai commencé à bosser dans le secteur de la contraception masculine y a 35 ans, j’ai réalisé à quel point les personnes sont intéressés par ce domaine. Il est très commun que lorsque je commence à parler de mon travail dans une réunion sociale, les personnes se regroupent autour de moi et commencent à poser beaucoup de questions et à réaliser des avis. Bien sûr, je reçois toujours beaucoup de soutien pour mon travail de la part de filles qui sont prêtes à avoir une méthode masculine maintenant ou même dans quelques années pour éviter que leurs femmes emploient des techniques contraceptives plus de 30 ans comme c’est le cas actuellement. Les sont très curieux au sujet du champ mais expriment franchement leurs craintes au sujet des sensations secondaires et de la de perdre de la puissance ou de la virilité. Quoi qu’il en soit, j’ai trouvé que la contraception masculine est un sujet fascinant pour tout le monde et en discuter a toujours été une compétence merveilleuse mais également un succès social. nn

    La contraception masculine – contraception homme

    Que sont les testicules ? nNous savons tous que les testicules sont d’où proviennent les spermatozoïdes, et de multiples méthodes contraceptives masculines impliquent la manipulation de la création ou de la motilité des spermatozoïdes. Mais comment jouent-ils leur rôle dans le système reproducteur ? nnLes testicules sont les deux ‘ boules ‘ de forme ovale que l’on trouve de chaque côté du pénis du mâle. Lorsqu’un mâle atteint la maturité sexuelle, les deux testicules, aussi nommés testicules, commencent à produire et à remplir des centaines de milliers de minuscules spermatozoïdes. Les testicules sont de forme ovale et atteignent environ 2 pouces ( 5 cm ) de dimension et 1 pouce ( 3 centimètres ) de diamètre. nnLes testicules font de plus partie du fonctionnement endocrinien. Ils produisent des hormones, dont la testostérone. La testostérone est l’hormone qui fait que les gentlemens développent des parole plus profondes, des muscles plus gros et des poils du corps et du visage pendant la puberté, et elle favorise également la fabrication de sperme. nnLes testicules, avec l’épididyme, pendent dans une structure en forme mobile à l’extérieur du bassin appelée scrotum. Ce sac à main de peau assiste réguler la chaleur des testicules, qui doivent être maintenus plus frais que la température du corps pour réaliser du sperme viable. nnIl est possible de modifier la réalisation de spermatozoïdes et d’interrompre l’élaboration en modifiant la température du scrotum. Des études publiées cette saison proposent révélé que les hommes qui portent des sous-vêtements moulants ( blancs serrés ) pourraient nuire à leur fertilité et à leurs exercices de duplication. Les spécialistes agissent sur des études scientifiques en cours concernant de toutes nouvelles solutions de contraception masculine qui régulent la bouillonnement du scrotum et offrent le potentiel de modifier la fonction du sperme – une piste prometteuse pour une contraception masculine certaine et réversible.

    La contraception masculine – contraception masculine

    10 faits sur la contraception masculinen nnLa contraception masculine arrive et va changer le monde. Voici 10 faits que vous n’avez sans doute pas identifiés sur la partie la plus excitante de l’avenir de la contraception. nn nn10. Nous sommes à 10-20 ans d’une nouvelle méthode contraceptive masculine. nn9. Tant les hommes que les femmes veulent que les hommes concourent à la prise de décisions en matière de planification de famille. nn8. Les plus jeunes sont plus ouverts à une variété de méthodes contraceptives masculines. nn7. il existe des techniques contraceptives masculines en développement qui sont sécurisant, réversibles, à action prolongée et non hormonales ( Hourra ! Aucun effet secondaire ! ). nn6. Les hommes s’intéressent à la fois aux techniques contraceptives à très long terme et à celles qu’ils peuvent prendre juste avant les rapports sexuels comme le Viagra. nnnn5. il existe des contraceptifs composé de de plantes en développement qui utilisent des médicaments isolés directement des pousses. nn4. La contraception est une question en commun. nn3. La contraception est un soucis mondial. nn2. La pilule contraceptive ‘ masculine ‘ n’est pas une blague ! Il fait actuellement l’objet d’essais cliniques chez l’homme en attente de l’approbation de la FDA. nn1. bon nombre de des couples sont emballés par un menu de possibilités contraceptives sûres que les hommes et les femmes peuvent utiliser pour répondre à leur style de vie et à leurs besoins de planification de famille. nn nnL’Initiative contraceptive masculine finance la recherche interne et sert de ressource pour tout ce qui concerne la contraception masculine. Voyez quelques travaux en cours de développement et découvrez ce que pourrait être la postérité de la contraception.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Je suis sûr que vous vous souvenez avoir analysé la contraception masculine dans vos manuels de biologie où les préservatifs et la vasectomie auraient été les seules options disponibles. nnLes femmes offrent toujours été habits responsables de la contraception, dans certains cas sous forme de pilules tout au long du mois, parfois sous forme de pilules abortives illégalement recherchées. Heureusement, avec les progrès de la science médicale, les femmes se sont vu une nouvelle façon de nuire à leurs organes internes en prenant des pilules contraceptives comme Unwanted 72 et Ipill. Ces pilules arrêtent l’implantation ( le cas échéant ) et sont plus fonctionnelles dans les 24 premières heures après les rapports graveleux, jusqu’à 72 heures. Ces pilules ont des sensations secondaires dangereux sur une longue durée comme les problèmes cardiovasculaires, les risques de cancer comme le cancer de l’encolure de l’utérus, le cancer de l’ovaire, le cancer du sein et du foie et même la stérilité. Et tout cela pour seulement 97% . Il est temps que les gentlemens portent le fardeau, et c’est exactement de cela qu’il est question dans ce billet ! nnContraception masculine – The Wedding BrigadenCrédits : Mary SuenNous disons NON ! nVoici une façon meilleure et plus infaillible d’avoir des rapports hot sans porter de préservatif, ou d’avoir à prendre en compte une grossesse tout bonnement non viser. nnPilules contraceptives pour ! nPilules contraceptives pour hommes – The Wedding BrigadenCrédits : Cultivé dans le paysnLe contraceptif appelé dodécylcarbonate de 11-bêta-méthyl-19-nortestostérone ( 11-bêta-MNTDC ) est la testostérone modifiée à action combinée d’une hormone masculine ( androgène ) et de progestérone. Testé à l’Institut Biomed de Los Angeles sur 40 hommes en bonne santé, une seule pilule est censée réduire la constitution de sperme pendant quelques heures, tout en conservant la libido intacte. Le taux moyen de testostérone circulante a chuté de manière massive contre les androgènes, sans aucun effet secondaire. Cette pilule sera bientôt prêt aux states et en Inde ! nnJ’ai hâte que cette pilule soit lancée, n’est-ce pas ? Cette pilule a l’air de proteger des vies. malgré que, existe des études en cours sur les gels qui tuent la réalisation de sperme pendant des heures tout en agissant comme un lubrifiant les rapports graveleux. Ça a l’air intéressant, vraiment pas ? Eh bien, utilisez des préservatifs à petits pois et à côtes pour plus de contentement, juste pour être d’avantage en sécurité, tout en continuant à bénéficier du porno. nnAttendez, nous avons des lectures très intéressantes pour vous – Top 5 des mythes sur la contraception en Inde, 15 choses à savoir sur la contraception avant votre mariage, Top 10 des mythes du préservatif brisé !