• contraception masculine
  • contraception homme
  • contraception masculine hormonale – contraception homme quebec

    La contraception masculine – contraception masculine

    Un gel contraceptif coté masculin mis à l’essai au Royaume-UninnEn grande bretagne, 450 paires volontaires vont essayer une nouvelle méthode de contraception masculine. Un givre à base de progestérone et de testostérone, à appliquer de manière journalière sur la peau, et dont les effets secondaires sont similaires à la pilule féminine. nnPlus de soixante ans après l’invention de la pilule par le Dr Gregory Pincus, en 1956, paraitrait que la contraception au sein du couple soit toujours l’apanage des femmes. Pour éviter toute grossesse indésirée, les hommes ont le choix entre les préservatifs ou la vasectomie, contrairement aux femmes qui jouissent d’un très large éventail de systèmes contraceptifs. « En soixante ans, on a eu le activité d’inventer le minitel, les messages téléphoniques, l’obsolescence programmée, le clonage animal, le péage électronique et le cœur artificiel, mais au rayon des méthodes contraceptives pour messieurs, nous voilà toujours bloqués à l’ère ancestrale de la capote et de la stérilisation. » écrivait Clarence Edgard-Rosa, pour Usbek et Rica. nnMais un nouveau système de contraception masculine sous forme de givre garantit d’inverser la mode. Un mixe de progestérone et de testostérone en pommade, à appliquer de manière journalière sur la poitrine, les épaules et le haut des bras. Pour l’essai clinique, six pays proposent été sélectionnés : les États-Unis, le Kenya, l’Italie, le Chili, le Royaume-Unis et la Suède. En angleterre, les universités de Manchester et d’Edimbourg supervisent l’étude. The Guardian rapporte ainsi que 450 paires se sont portés volontaire pour essayer le givre contraceptif durant un an. Les essais débutent officiellement samedi 29 juin. Mais James Owers et Diana Bardsley, un couple d’étudiants à Édimbourg, emploient le gel à titre expérimental à partir du mois de février. nnDonner plus de responsabilités aux hommesnAlors que se profilent les premiers tests à grande échelle du gel, James Owers et Diana Bardsley sont revenus sur leur aptitude auprès de plusieurs médias anglais. Ils espèrent assister un jour à la vente de la pommade contraceptive. « Les hommes proposent besoin de plus de possibilités. À l’heure présente, il est très aisé de se dire : ça ne me fait pas attention, ce n’est pas mon soucis », confie le jeune homme au Guardian. « Si le gel devient accessible et se démocratise, les gentlemens qui refusent de l’utiliser n’auront plus d’excuse pour justifier leur irresponsabilité. »nnn1970, du planning familiale de Victoria, Australie. nLe gel présente un fin point faible. Pour éviter de recevoir par mégarde une dose de testostérone en touchant son compagnon, la partenaire doit éviter tout contact après application. Rien d’insurmontable, puisque les gentlemens peuvent se doucher après que l’article ait pénétré leur peau, ou porter des vêtement qui recouvrent les zones du corps concernées. Une contrepartie qui n’a pas découragé les deux volontaires. « En donnant plus de choix aux hommes, nous allégeons le fardeau des femmes et offrons à leur partenaire plus de liberté quant à leur saine méthode de contraception », garantit Diana Bardsley à la BBC. nnPeu d’effets secondairesnLes résultats sont probants. Au bout de neuf semaines de confidentialité, les sensations secondaires demeurent minimes : quelques petits commutateur d’acné dans le bas du dos, une légère augmentation de la libido et une prise automatique de 2 kg maximum. « L’essentiel, c’est que j’ai le sentiment qu’il n’a eu que très peu d’impact sur ma vie », affirme James Owers. nnConcrètement, la progestérone, une fois dans le corps des mecs, stoppe la production de sperme. La testostérone est, elle, adminsitrée pour compenser la diminution de l’hormone dans le corps à cause des sensations de la progestérone. il est important de compter quelques mois après l’arrêt du traitement pour que la constitution de sperme revienne à la normale. Ce qui montre qu’une dose oubliée pendant quelques jours n’entraîne pas de risque significatif de grossesse. nnn« Avant manifestation de la pilule, nous ne pouvions pas prédire les effets qu’elle aurait sur la société », a déclaré John Reynolds-Wright, chercheur à Édimbourg à la tête de l’essai clinique. « Ainsi, je occulte que nous puissions prédire avec précision ses effets sur la longue durée. Mais comme la pilule, je pense que ce sera en grande partie positif. » Si les résultats de l’essai sont encourageants, l’équipe scientifique espère susciter les sociétés pharmaceutiques, et commercialiser leur produit d’ici 4 à cinq ans.

    La contraception masculine – contraception homme

    Conseil consultatif jeunesse de l’ICMnIntroduction de la directrice générale de l’Initiative contraceptive masculine Heather Vahdat : nnDepuis que j’ai rejoint l’Initiative contraceptive masculine ( ICM ) en 2018, l’un de mes désirs était d’établir un Conseil consultatif de la jeunesse ( CCJ ). C’est lorsque j’ai trouvé YTH, un organisme que j’ai désormais le bonheur d’appeler mes proches collègues, que l’idée a germé pour la première fois. J’ai en ligne été impressionné par l’engagement délibéré et tourné à proximité de l’extérieur du YTH envers les jeunes. Il m’est survenu en tête que l’inclusion des perspectives des jeunes dans la géolocalisation, les programmes et les vues en terme de santé sexuelle et génésique devrait être une mode exemplaire pour tous les ferments. Dans le cas du MCI, je crois qu’il s’agit d’une pratique étant donné que les jeunes d’aujourd’hui et leurs partenaires seront les premiers bénéficiaires des techniques contraceptives masculines tout bonnement non hormonales, réversibles et en cours de développement. nnBien que je considérais l’établissement d’un BEA comme la priorité pour MCI, je ne m’attendais avec certitude pas à ce qu’il se concrétise si rapidement. Cet accomplissement repose fermement entre les mains de Kathryn Carpenter, notre première boursière d’été de l’Université de Caroline du Nord à la Chapel Hill’s Gillings School of Public Health. Kathryn a en direct accueilli l’idée d’un YAB et a été la force motrice pour en faire une réalité. Le croisement des chemins avec Tyrone et Connie semblait être la garantie de l’Univers que le moment était venu et nous voici donc, fiers de présenter le YAB du MCI au dans le monde ! Le billet d’introduction du blogue de Kathryn est fourni plus bas. nnPar Kathryn Carpenter, MCI Advocacy Strategist et présidente du conseil consultatif jeunessennEn août, l’Initiative contraceptive masculine ( ICM ) a tenu sa première réunion du Conseil consultatif des jeunes avec les trois premiers membres : Connie Dean, Tyrone Fields et Kathryn Carpenter. nnMCI intensifie ses exercices pour accélérer la sensibilisation et le plaidoyer en faveur de dernieres nouvelles solutions de contraception masculine vraiment pas hormonale. Le Conseil consultatif de la jeunesse offre l’occasion d’étendre notre portée aux populations plus jeunes, y compris celles des campus collégiaux. Comme toute méthode masculine potentielle est à 10-15 ans, est très important d’engager le dialogue avec les jeunes dès maintenant, de donner l’information et de recueillir des témoignages pour éclairer les efforts de développement de produits. Le Conseil consultatif de la jeunesse offre l’occasion d’engager les jeunes dans des efforts de plaidoyer et de transmission des connaissances sur la contraception masculine par le biais de leurs réseaux, afin d’être sur que ceux qui bénéficieront des nouvelles méthodes contraceptives masculines sont les plus prêts à les accepter quand ils arrivent sur le marché. nnL’inclusion des jeunes dans les ferments qui les servent est non seulement importante à première vue, mais elle se trouve étre aussi basée sur des données probantes. elle est décrite comme un ‘ droit ‘ et une ‘ priorité ‘, et peut inclure à la fois des sensations directs sur les jeunes et des sensations directs sur les institutions au service des jeunes ( Villa-Torres

    La contraception masculine – contraception homme

    Fertilisation – Mécanismes de la contraception masculinenLe système reproductif humain est un ensemble complexe de éléments interdépendants, dont beaucoup sont nécessaires à une fertilité soutenue. En interrompant ne serait-ce qu’un seul de ces processus nécessaires, nous pouvons trouver de toutes nouvelles méthodes de réaliser des contraceptifs vraiment pas hormonaux excitants pour les gentlemens. L’un des principes harmonieux est la fécondation, c’est-à-dire l’union d’un ovule humain et d’un spermatozoïde pour créer un zygote. La fécondation est une cible de choix pour la contraception masculine en raison de sa place comme dernière étape dans la chaîne de reproduction. nnFertilisation de l’acrozome à la zone PellucidanLe processus de fécondation a lieu longtemps après d’autres étapes de la reproduction comme la spermatogenèse, le déplacement des spermatozoïdes et la nage dans le tractus génital. dès lors que que les spermatozoïdes ont atteint l’ovule, ou l’ovocyte, ils commencent le processus de liaison à l’ovule par la réaction acrosomique. L’acrosome, une structure à la tête du sperme, contient des enzymes qui sont nécessaires pour se lier et percer l’enveloppe de l’ovule. nnLa réaction acrosomique commence quand les spermatozoïdes s’approchent de la zone pellucide ( ZP ). Le ZP est un mixe de sucres et en terme de protéines qui entoure la membrane extérieur de l’oeuf. au moment où ZP se lie aux spermatozoïdes, les interactions enzymatiques fournissent presque une reconnaissance ‘ verrou et clé ‘ qui permet au cheminement de continuer. nnZona pellucida des humains, partie intégrante de la fécondationnUn ovule relationel. La zone pellucide est envisager comme le halo extérieur épais. nLes enzymes stockées dans l’acrosome vont avoir une multitude de fonctionnalités, toutes nécessaires pour pénétrer l’œuf. par ailleurs, les canaux ioniques sont impliqués dans un processus appelé hyperactivation des spermatozoïdes, qui est fondamental pour la fécondation. Le fouettage de la queue du spermatozoïde donne un coup de fouet mécanique au spermatozoïde, permettant ainsi une meilleure pénétration. nnUne fois que les spermatozoïdes offrent dépassé le ZP, la réaction corticale se produit, où les dernieres nouvelles enzymes stockées dans les granules sont expulsées. Ces enzymes durcissent le ZP, le rendant imperméable aux autres spermatozoïdes. nnLa fécondation vue par la fusion du sperme et de l’ovule. nSperme et ovule en cours de fusion. nÀ ce stade, les membranes du sperme et de l’ovule sont prêtes à fusionner. une fois qu’ils l’effectuent, leur matériel génétique se allie pour constituer un ovule femme mûre. nnTous ces cheminement sont étroitement réglementés, des orchestrations difficiles avec de diverses points de défaillance. Certaines d’entre elles proposent été identifiées comme des cibles possibles pour la contraception masculine. Certaines cibles telles que TSSK6 sont à l’étude, et MCI finance même des travaux sur les cibles CRISP1 / 2 dans le laboratoire de Patricia Cuasnicu en Argentine. nnUn médicament qui empêche la fécondation a un potentiel excitant, car théoriquement, pourrait être employé à la fois par les hommes et par les femmes, donnant une véritable équité tout bonnement non hormonale sur la planète contraceptif. par ailleurs, aurait l’avantage d’être pourvu d’une courte durée d’action et pourrait être pris quelques heures avant le coït. nnIl y a plus d’une manière de contracepter. nLa duplication est une machine grande et difficile, avec de nombreuses méthodes d’ajouter un frein temporaire sur le cheminement. La fécondation est un choix de créer des contraceptifs masculins. Des cibles qui empêchent la fusion du sperme et de l’ovule sont en cours d’élaboration également contraceptifs masculins possibles. il y a d’autres projets axés sur la prévention de la spermatogenèse, le déplacement et la motilité des spermatozoïdes. nnEnsemble, nous espérons que ces sociétés spécialistes créeront de nombreuses formes de contraception masculine avec des candidats de produits variés qui répondent aux besoins d’un plus grand nombre d’utilisateurs. nn

    La contraception masculine – contraception masculine

    Aujourd’hui, les femmes adultes disposent d’une grande diversité de solutions contraceptives, y compris les pilules chaque jour, les implants, les DIU et autres. Cependant, il n’existe toujours pas de méthode contraceptive équivalente pour les hommes, qui se sont toujours limités au retrait, aux préservatifs et à la stérilisation, ce qui impose le fardeau de la prévention de la grossesse aux femmes. nnUne étude récente, coparrainée par les Nations Unies et publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism, visait à changer cette situation en testant l’innocuité et l’efficacité d’un nouveau contraceptif pour . Il s’agissait d’une étude clinique de période II touchant à 320 en bonne santé. On a injecté aux une combinaison de testostérone et de noréthistérone – un dérivé d’une hormone que l’on trouve dans de nombreuses pilules contraceptives – dans l’espoir que la testostérone supplémentaire enverrait un signal au cerveau pour stopper la production de testostérone à cause des degrés déjà suffisants. Par conséquent, la constitution de sperme diminuerait aussi énormément, ce qui rendrait les gentlemens temporairement stériles. nnLes premiers retombées étaient très prometteurs et suggéraient que le médicament était très infaillible. Le contraceptif a été efficace à 96 % pour prévenir la grossesse chez les partenaires monogames des mecs, et après que les hommes proposent cessé de recevoir des injections, la plupart proposent recommencé à partir les spermatozoïdes fertiles en 26 semaines en moyenne. Toutefois, les hommes offrent signalé une multitude d’effets secondaires négatifs qui ont été jugés trop graves pour continuer l’essai. Les impressions secondaires négatifs signalés par les participants comprenaient les éruptions cutanées, une augmentation de la libido, des troubles émotionnels, des douleurs au point d’injection et des douleurs sur les fibres musculaires. Un homme a souffert de dépression important et un autre a tenté de se suicider, bien qu’il ait ensuite été est établi que cela n’avait aucun rapport avec l’étude. Plusieurs offrent abandonné l’étude plus vite et, dans les semaines à venir, deux comités indépendants offrent décidé d’abréger l’étude. nnCela a suscité une rangée de controverses, car les femmes ont fait préciser que bon nombre des sensations secondaires signalés étaient semblables ou moins nocifs que les effets secondaires de nombreuses alternatives contraceptives féminines déjà sur le marché. Cependant, pour comprendre si ces impressions étaient réellement mineurs ou tout bonnement non, est fondamental de les comparer objectivement avec les données disponibles sur l’utilisation des contraceptifs des femmes. nnLe contraceptif a été efficiente à 96 % pour prévenir la grossesse chez les partenaires monogames des mecs, et après que les gentlemens offrent cessé de bénéficier des injections, la plupart proposent recommencé à partir les spermatozoïdes fertiles en 26 semaines environ. Dans l’essai sur la contraception masculine, 4, 7 % des hommes offrent reconnu des sautes d’humeur et 2, 8 %, une dépression. En revanche, lors de l’utilisation d’un DIU, approuvé par la FDA en 2015, 5, 2 % des femmes proposent signalé des sautes d’humeur et 5, 4 % des cas de dépression. En plus de ces impressions secondaires, les femmes offrent de plus éprouvé des douleurs abdominales, des kystes ovariens, des maux de tête, de l’acné et des saignements menstruels abondants. Les DIU peuvent aussi, dans de rares cas, causer une septicémie ou percer l’utérus. De même, les pilules contraceptives hormonales sont connues depuis longtemps pour causer des maux de tête, des nausées, des crampes, des infections à levures, des sautes d’humeur et un gain de poids. Plus récemment, une étude de plus d’un million de femmes, publiée dans JAMA Psychiatry, a divulguer que les femmes qui utilisaient des contraceptifs hormonaux lecteurs étaient 23 % plus peuvent se voir prescrire des antidépresseurs. nnAinsi, il semble que les contraceptifs féminins approuvés par la FDA actuellement sur le marché proposent des sensations secondaires qui sont tout aussi mauvais, sinon pires, que ceux subis par les patientes pendant l’essai de contraception masculine injectable. Mais étant donné qu’il n’y a pas d’urgence pour les compagnies pharmaceutiques à créer des contraceptifs masculins, le domaine se contente d’attendre que des techniques de contraception sûres et énergiques soient développées. a l’heure actuelle, une méthode vraiment pas hormonale très prometteuse est à l’étude, appelée Vasalgel, un gel polymère injecté dans les canaux déférents de l’homme. Le canal déférent est un tube étroit qui transfère le sperme. Le polymère forme une barrière et empêche le passage des spermatozoïdes dans le canal déférent. Cette approche prometteuse est réversible puisqu’une deuxième injection peut dissoudre ce polymère, ce qui rétablit efficacement l’écoulement du sperme, et peut être un premier pas à proximité de l’évacuation d’une portion du fardeau de la prévention de la grossesse chez les femmes. Une pilule contraceptive masculine, par contre, n’est sûrement pas encore prête avant des décennies.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Spermatogenèse – Mécanismes de la contraception masculinenLe système reproductif relationel est un ensemble complexe de éléments interdépendants, dont beaucoup sont nécessaires à une fertilité soutenue. En interrompant ne serait-ce qu’un seul de ces cheminement indispensables, nous pouvons trouver de toutes nouvelles méthodes de réaliser des contraceptifs non hormonaux excitants pour les hommes. L’un des mécanismes est la création de spermatozoïdes, ou spermatogenèse. nnPas de spermatogenèse, pas de spermatocytes, pas de spermatozoïdes, pas de spermatozoïdes. nLa spermatogenèse est la conception de spermatozoïdes matures depuis cellules germinales. Les cellules germinales précoces, appelées spermatogonies, résident à la périphérie des tubules séminifères du testicule. Cette population contient à la fois des cellules souches et des spermatogonies de différenciation, qui endurent une série de divisions mitotiques pour amplifier le nombre de cellules. Les cellules germinales entrent alors dans la méiose, la seconde phase de la spermatogenèse, et sont appelées spermatocytes. Pendant la méiose, la recombinaison génétique intervient et les spermatocytes éprouvent deux divisions qui divisent par deux le volume de chromosomes présents dans chaque cellule. nnspermatogenèse de la cellule germinale au spermenLe process de spermatogenèse, qui commence avec une cellule souche spermatagonale et se termine avec plusieurs spermatozoïdes entièrement formés. Photo adaptée d’OpenStax College distribuée sous licence CC-BY 3. 0. nPendant la spermiogenèse, période finale de la spermatogenèse, les cellules germinales haploïdes ( spermatides ) endurent d’importants changements et ressemblent d’autant plus à ce que nous appelons le sperme classique, avec des queues et autres structures comme l’acrosome. nnEnfin, les spermatozoïdes non mobiles sont transportés à proximité de l’épididyme. Les spermatozoïdes essuient un processus de pause pendant leur transit dans l’épididyme. En conséquence, ils acquièrent la capacité de mobilité à proximité de l’avant et deviennent apte de fécondation. nnUne façon d’influencer la spermatogenèse est de manipuler les degrés d’hormones. Des essais cliniques sont en cours sur la création de contraceptifs hormonaux masculins, mais existe de nombreuses approches tout bonnement non hormonales pour stopper la spermatogenèse ou interférer avec la maturation épididymique. nnUn médicament qui arrête la spermatogenèse aurait des modalités intéressantes, y compris un temps d’apparition potentiel de 2 à 3 mois. C’est parce qu’il faut un moment pour que les spermatozoïdes se développent et se préparent à l’action, mais également après avoir cessé la spermatogenèse, tous les spermatozoïdes existants dans le pipeline resteraient encore. nnMCI a financé des projets dans ce domaine, comme Gunda Georg à l’Université du Minnesota et son métier sur TSSK1/2. D’autres projets dans des institutions du dans le monde se concentrent sur diverses approches pour perturber temporairement la spermatogenèse ou la maturation épididymique afin d’empêcher la fabrication de spermatozoïdes fonctionnels. nnIl y a plus d’une manière de contracepter. nLa duplication est une machine grande et compliquée, avec de nombreuses méthodes d’ajouter un frein temporaire sur le process. La prévention de la spermatogenèse est l’un des moyens de fabriquer la prochaine génération de contraceptifs masculins. D’autres projets axés sur la prévention du déplacement, de la motilité et de la fécondation des spermatozoïdes sont en cours de réalisation. nnEnsemble, nous espérons que ces entreprises spécialistes créeront de multiples formes de contraception masculine avec des profils de produits variés qui répondent aux besoins d’un plus grand nombre d’utilisateurs. nn

    La contraception masculine – contraception homme

    Par Lily Cratchley, ambassadrice de Gale à l’Université de BirminghamnJe suis un étudiant de seconde année qui termine actuellement mon baccalauréat spécialisé en littérature britanique et en études américaines et canadiennes. Ce cours multidisciplinaire me permet d’approfondir différents aspects de la littérature, de l’histoire et de la culture américaines modernes, ainsi que de la littérature anglaise ancienne, y compris la poésie de Wyatt et les pièces de Shakespeare. Pendant le trimestre, j’adore m’occuper en faisant du bénévolat pour une société qui aide les enfants défavorisés de la région, en me préparant pour une année hors de france en usa du Nord, en visitant les attractions que la deuxième ville d’Angleterre a à avec une amitié et, bien sûr, en travaillant comme ambassadeur pour Gale. nnLa Journée mondiale de la femme a été célébrée le vendredi 8 mars dernier et, comme toujours, elle nous a donné l’occasion de songer à la bataille des femmes pour le suffrage universel, l’émancipation et l’égalité. Plusieurs instants marquants de l’histoire des femmes ont marqué notre capacité à mener la vie que nous menons aujourd’hui, notamment l’obtention du droit de vote en 1918, l’adoption de la loi sur l’égalité salariale en 1970 et, bien sûr, la légalisation de la pilule contraceptive orale en 1961, permettant aux femmes d’avoir enfin un droit de regard sur leurs droits de reproduction. nnMaterial in Gale Primary Source met en lumière les sensations de la pilule contraceptive sur la vie des femmes au cours des années 1960, qui offrent changé leur vie. L’annonce dans les paragraphes suivants de la société pharmaceutique Bayer accorde au progrès de santé le mérite de ‘ permettre aux femmes d’accomplir leur vie en toute possibilité de choix ‘, ce qui suggère également que ‘ peu de choses proposent eu un plus grand impact sur la société du XXe siècle ‘ que la pilule. nn ‘ Bayer. ‘ Economist, 22 déc. 2007, p. 15. The Economist Historical Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9DVAW0n ‘ Bayer. ‘ Economist, 22 déc. 2007, p. 15. The Economist Historical Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9DVAW0nDes articles plus récents dans l’origine de données prouvent cependant que le déploiement d’une pilule contraceptive masculine sera sans doute la prochaine étape vers une plus grande égalité des sexes. L’un des premiers articles parus dans Gale Primary Sources à faire état de cette a été publié dans le Times en 1969, et déclarait que ‘ d’ici 1975, il devrait y avoir une ‘ pilule ‘ masculine ‘. L’article, qui fait état des flashs de quarante experts du Bureau de l’économie de la santé, jette cette prédiction médicale avec d’autres, y compris ‘ des médicaments plus énergiques, notamment pour les problèmes dépressifs et psychotiques ‘, à la fin des années 1970, et, comme son titre le suggère, la disponibilité de ‘ cœurs artificiels en 1990 ‘. nn ‘ Coeurs artificiels d’après les prévisions de 1990. ‘ Times, 10 nov. 1969, p. 3, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9Erzt1 n ‘ Coeurs artificiels d’après les prévisions de 1990. ‘ Times, 10 nov. 1969, p. 3, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9Erzt1nBien que plusieurs de ces flashs aient pris forme, la pilule contraceptive masculine n’est pas disponible. Ce billet de site web explore pourquoi, plus de quarante ans depuis 1975, la pilule masculine n’a toujours pas été mise sur nos tablettes tactiles. Il s’avère que la d’une pilule masculine soit fondamentalement entravée par deux éléments prédominants : les inquiétudes du public – des mecs et des femmes – vis-à-vis de la réaction du public et le manque de financement des grandes compagnies pharmaceutiques. nnLa réaction du public s’avère être enracinée dans l’idée qu’on ne peut pas faire confiance aux pour prendre une pilule tous les jours, ce qui assure l’efficacité de la pilule également contraceptif. Un article subséquent du Times de 1987 traite de cette question, déclarant que ‘ la plupart des femmes ne feraient pas confiance à leur partenaire pour sortir le félin – et d’autant plus pour se rappeler de prendre une pilule contraceptive masculine ‘, et affirmant que cet âge % des femmes ne croiraient pas un garçon qui dit qu’il prend la pilule. nn ‘ Difficile à avaler. ‘ Times, 29 décembre 1987, p. 2, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98bz81n ‘ Difficile à avaler. ‘ Times, 29 décembre 1987, p. 2, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98bz81nCependant, le moteur de recherche suggère également que les gentlemens devraient être davantage reconnus ; un produit du Daily Mail confirme que ‘ 66 % des mecs prendraient la pilule contraceptive masculine si elle était disponible ‘ et raconte l’histoire de deux ( Sandro et Glenn ) qui proposent essayé la pilule masculine chaque jour un an. Malgré les impressions secondaires d’ ‘ avoir tout le monde au boulot avec des points de suture ‘ et une ‘ bonne dose de traction des jambes ‘, les hommes semblaient apprécier porter une section du fardeau contraceptif avec leur partenaire. Sandro a dit que cela lui a apporté un ‘ sentiment de calme ‘ et Glenn a dit qu’il ‘ était désolé d’arrêter le procès ‘ après les 12 mois obligatoires. Cet article remet en question les attitudes oublieuses et irresponsables, stéréotypées et associées aux , et propose qu’il existe, en fait, une fibre pour la pilule contraceptive masculine. nn ‘ Pouvez-vous choisir un garçon qui est sur la pilule ? ‘ Daily Mail, 29 février , p. 47. Daily Mail Historical Archive, 1896-2004, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98c6z7 n ‘ Pouvez-vous faire confiance à un garçon qui est sur la pilule ? ‘ Daily Mail, 29 février , p. 47. Daily Mail Historical Archive, 1896-2004, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98c6z7nChanger les attitudes à l’égard d’une pilule contraceptive masculine est une évolution merveilleusement progressive, mais pas si les grandes sociétés n’emboîtent pas le pas en investissant de l’argent dans ce concept. Ce recul dans le développement d’une pilule mâle a été évident dès les premières phases de la discussion. Un article sur un piédestal, intitulé ‘ La pilule contre le désastre de l’ego masculin ‘, affirmait en 1970 que ‘ la plupart des compagnies pharmaceutiques ne se donnent même pas la peine de transmettre de l’argent ou des équipements pour la recherche géolocalisée sur le développement d’une pilule contraceptive masculine certaine et efficace ‘, ce qui revient à ‘ le fait que la plupart des compagnies sont dirigées par des mecs et qu’elles n’aiment pas trafiquer la fertilité des mecs ‘. nn ‘ GRAVElliNGS. ‘ Piédestal, 1970, p. 10. Archives of Sexuality

    La contraception masculine – contraception homme

    3 méthodes de débuter une conversation sur la contraception masculinenIl peut sembler difficile d’entamer une conversation sur la contraception. Mais quand la conversation prend du retard, nous serons contents de vous aider en vous exposant trois merveilleuses méthodes d’aborder un sujet qui ne manquera pas d’animer la discussion. nn1 – Mettez l’embarras de côté. nnIl n’y a pas besoin d’être embarrassé. La contraception est un sujet normal dans le monde d’aujourd’hui. Près de 98 % des femmes sexuellement actives proposent pris une forme quelconque de contraception, et plus de 60 % de toutes les femmes emploient actuellement la contraception. Les conversations sur le contrôle des naissances dissipent les mythes et encouragent les autres à se renseigner sur les avantages de la planification de famille. nn2 – Économiser l’argent des contribuablesnIl y a d’énormes avantages financiers à la contraception pour nous tous, contribuables ET pour la personne qui utilise la contraception. Pour chaque dollar investi dans la planification familiale, les contribuables économisent près de quatre fois plus en bout de ligne. nnEt pour chaque femme qui utilise la contraception, une famille économise vraiment. Considérez si nous avions des options de contraception masculine – nous pourrions doubler notre effet. Plus de la moitié des mecs interrogés utiliseraient une nouvelle méthode contraceptive potentielle, et les femmes ont déclaré en très grande majorité qu’elles feraient confiance à leur partenaire pour s’occuper de la contraception. nn3 – C’est important pour VOUS. nLes raisons d’appuyer la contraception masculine sont aussi diverses que les individus qui le font. Certains l’utilisent comme plate-forme pour l’égalité des sexes. D’autres y voient un moyen de faire s’améliorer la planification familiale et la recherche scientifique. Nous connaissons des personnes qui veulent que les possibilités contraceptives masculines aient un résultat sur le changement climatique. Et bien sûr, beaucoup de mecs veulent s’impliquer dans la conversation sur la reproduction. nnPeu importe votre raison, le fait d’entamer une conversation sur l’importance de la contraception masculine assiste faire passer le mot et à bâtir un futur prometteur.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Mise en marché des contraceptifs pour hommesnLe contrôle des naissances pour les hommes n’a pas été créé encore. nEn spécifique, il n’a pas été créé de méthode contraceptive réversible à action prolongée pour les hommes. Les seules options pour les hommes sont les vasectomies et les préservatifs, qui ne permettent pas aux hommes et à leurs partenaires de prendre entre les alternatives qui conviennent à leur mode de vie. nnNotre tâche est d’ajouter sur le marché des contraceptifs pour hommes. Plus précisément, il s’agit de solutions réversibles, vraiment pas hormonales, qui se passent lors du développement ultérieur du sperme. Ce piquant évite les effets secondaires évitables et permet une méthode contraceptive qui fonctionne beaucoup plus rapidement. nnAlors, comment pouvons-nous mettre sur le marché des contraceptifs pour ? l’étape n° 1 revient à les faire s’améliorer suffisamment dans le développement clinique. nnGénéralement, les sources de financement semblent plus faciles à trouver lorsque la recherche géolocalisée arrive aux essais cliniques chez l’être humain. Vous savez donc qu’il y a trois phases de ces essais cliniques chez l’être humain avant qu’un médicament ne soit admissible à une demande de la FDA. Après cela, il peut être mis en marché. Même dans ce cas, seulement 10 % des médicaments, en moyenne, passent de la période I à la vente. Mais les compagnies pharmaceutiques et les investisseurs sont prêts à intervenir dans la période I. C’est parce qu’ils s’attendent à faire beaucoup plus que 10 fois leur investissement en cas de succès. Par conséquent, il est financièrement sage pour eux d’intervenir. nnMais avant qu’un médicament comme un contraceptif n’atteigne la période I d’un essai clinique chez l’être humain, il demeure encore du travail à faire. Et ce travail est plus risqué. En fait, c’est énormément risqué, cette phase se prénomme -nnLa ‘ vallée de la mort ‘. nCette période de ‘ vallée de la mort ‘ entraine beaucoup de travaux précliniques. Après avoir découvert une molécule candidate, vous faites un process appelé criblage à haut débit. Il s’agit d’un process de dépistage à grand espace pour être sur que vous vous retrouvez avec un médicament qui est très sélectif. C’est-à-dire que le médicament ne fait que ce que vous souhaitez qu’il fasse. nnDans cette phase, vous avez aussi d’autres parties. Vous testez la toxicité, vous vous assurez que votre médicament est absorbable par l’instance et vous vous assurez qu’il dure assez longtemps et qu’il est suffisamment puissant pour être pratique. Si l’un d’entre eux ne fonctionne pas, vous devez soit faire marche arrière, soit délaisser. Les investisseurs et les grandes entreprises pharmaceutiques sont restés en dehors de cette ‘ vallée de la mort ‘ pour la recherche sur la contraception masculine. c’est pourquoi nous nous sommes concentrés sur ce secteur. nnCe qu’il y a de bien dans cette phase de la ‘ vallée de la mort ‘, c’est que, selon l’état d’avancement de la recherche, il ne coûte que quelques centaines de milliers de dollars pour passer à l’étape suivante. Comparez cela aux coûts plus élevés que les compagnies pharmaceutiques et les investisseurs doivent assumer une fois que les essais cliniques chez l’être humain commencent. Ces ‘ millions ‘ ne comptent pas le coût de l’addition de tous les échecs. nnC’est onéreux, et il est donc important de prendre de splendides décisions sur ce qu’il faut financer. Nous maximisons nos probabilités de succès en demandant aux meilleurs experts sur la planète d’examiner nos propositions de recherche sur la contraception masculine. nnComment financer tout cela ? nNous finançons ce travail à l’aide de des donateurs très généreux qui reconnaissent l’importance et l’impact de la mise sur le marché d’un nouveau contraceptif coté masculin. Les préoccupations d’un donateur peuvent porter sur le bien-être humain, les possibilités d’éducation, l’équité entre les sexes ou même les questions liées à la population. de toute manière, l’ajout d’une nouvelle méthode contraceptive masculine a un impact important. Plus la recherche géolocalisée est utile, plus il y a de chances pour qu’un contraceptif coté masculin arrive sur le marché plus tôt. nnAlors, à quoi ressemblent ces chances ? nImaginez qu’à chaque fois que nous obtenons un contraceptif coté masculin prometteur après la ‘ vallée de la mort ‘ et les tentatives cliniques humains, nous obtenons une puce. Par souci de aisance, nous dirons que chaque puce donne 10 % de chances d’avoir un contraceptif coté masculin sur le marché. Vous pouvez imaginer cette puce comme celle que vous verriez dans un jeu Plinko dans The Price Is Right. C’est celle où vous essayez de faire tomber la puce au hasard dans le bon emplacement. Nous ne pouvons pas garantir que notre puce sera gagnante, mais chaque puce a une certaine chance. Si nous pouvons faire passer suffisamment de candidats à des essais cliniques de période I sur des humains, nous augmentons les chances qu’au moins un de ces contraceptifs masculins soit mis sur le marché. nnEntre-temps, nous continuerons de travailler pour attirer l’attention des équipes de recherche sur la contraception et nous comptons sur de généreux donateurs pour recevoir leur appui. Dans la mesure où nous pouvons financer et identifier les études prometteuses avec succès, plus le monde aura de probabilités d’avoir le contrôle des naissances pour les hommes, qu’il s’agisse d’une nouvelle naissance ou d’une naissance prématurée.