• contraception masculine
  • contraception homme
  • contraception masculine 2019 – contraception pour homme injection

    La contraception masculine – contraception homme

    Contraception masculine : une première pilule pour les hommes testée avec succèsnnDes chercheurs américains, ayant menés des tests sur une pilule contraceptive masculine, ont annoncé des retombées encourageants. Les tentatives seront étendus. nnUne avancée supplémentaire dans la contraception masculine. Des chercheurs de l’Université de Washington ont présenté des résultats positifs pour les premiers tests d’une pilule contraceptive pour hommes. nnDans un renseigné, ils expliquent : nnUne nouvelle pilule contraceptive masculine a passé avec succès les tests de sécurité et de compréhension. Des l’ont utilisée quotidiennement pendant un mois et offrent produit des réponses hormonales générique avec une contraception efficiente. nnLire aussi : [QUIZ] Journée internationale de la contraception : êtes-vous calé sur le sujet ? nnDe la « testostérone changée »nCette pilule a comme nom de dodécylcarbonate de 11-beta-methyl-19-nortestosterone ( ou 11-beta-MNTD ). objectivement, il s’agit d’une « testostérone modifiée », qui mixe l’action d’une hormone masculine ( androgène ) et d’une progestérone ( hormone ). nnLe test a été opérée sur 40 aux usa 28 jours : 10 offrent pris un placebo, 14 ont reçu une dose de tous les jours de 200 milligrammes, et drone caméra hd ont pris chaque jour 400 milligrammes. nnLes chercheurs ont dévoilé que les niveaux de deux hormones nécessaires à la fabrication de sperme avaient considérablement chuté chez la population étudiée, par rapport à ceux prenant le placebo. nnNéanmoins, faudrait « au minimum 60 à 90 jours » pour que le médicament affecte la constitution de sperme, contrairement aux pilules contraceptives effeminées qui agissent plus rapidement. nnLire aussi : Méthode de contraception naturelle : l’alerte des gynécologuesnnDes effets secondaires ? nD’après les chercheurs, quelques légers effets secondaires offrent été rapportés tels que la fatigue, l’acné ou encore les maladies de tête. pour autant, aucun des personnes n’a arrêté de prendre le médicament à cause d’effets secondaires. nnDes analyses plus longues sont prévues prochainement puisque 28 jours de tests sont trop courts pour « observer une suppression optimale du sperme », affirment les experts. La pilule peut être testée sur des couples sexuellement actifs.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Empathie et éducation : Une réponse à un refrain communnConnie Dean, membre du conseil consultatif des jeunes de MCI, s’est assise avec son partenaire coté masculin, Riley, pour discuter de la contraception masculine, de l’inégalité du fardeau contraceptif et des mesures à prendre. nnChaque fois que je mentionne pour la première fois mon travail avec MCI ou même la notion de contraception masculine à mes copines, je me retrouve avec la même phrase : ‘ Oh, les gentlemens n’acceptent pas ça, je n’ai pas confiance ‘. J’ai compris – nous sommes des étudiantes avec la vie devant nous, alors cette peur de la grossesse est une question d’instinct de survie. Que ce soit l’expérience ou les normes sociales intériorisées qui rappellent cette crainte et le rejet spontané qui en découle, les informations révèlent que les hommes prendraient la contraception si elle était disponible, et en fait ils la veulent. Maintenant, les statistiques sont une chose, mais dans ma recherche pour apaiser les inquiétudes de mes amis, j’ai cherché à humaniser ce côté de l’argument : Je me suis assis avec mon partenaire ( masculin ), Riley, pour en discuter. nnAyant grandi avec deux sœurs et sa mère, les règles et le corps effeminé n’avaient jamais été aussi tabous pour Riley. Cependant, il a souligné que les conversations ouvertes que lui et moi avons vis-à-vis de la contraception étaient sa première exposition vis-à-vis. Il admet qu’il n’était ‘ pas au commun, lorsque[il] est arrivé à l’université pour la première fois… de la manière dont le fardeau de la contraception est presque totalement imposé aux femmes ‘. Riley a affirmé que quand bien même ce n’est pas ainsi qu’il devrait être, ‘ la préoccupation directe est au premier plan dans l’esprit d’une demoiselle… c’est totalement injuste ‘. nnAlors, que peut-on faire exactement pour changer le point de vue des hommes ? Pour Riley, ‘ cela s’avère être un manque total d’éducation… les garçons n’ont pas besoin d’y penser ‘, et que l’éducation dès le plus jeune secteur est peut-être le meilleur moyen d’y remédier. ‘ Je pense qu’on peut l’enseigner aux femmes, mais pour un truc de longue haleine, on peut espérer qu’il se perpétuera dans une culture au lieu d’enseigner aux hommes après qu’ils aient fait des erreurs, tout bonnement non ? ‘ malgré que l’étude de cas de Riley me tranquillise sur le fait que les gentlemens d’âge universitaire peuvent changer d’avis sur le fardeau inégal de la contraception, il est naïf de croire que ce est une solution magique universelle. le dressage du chien : il paraît que c’est là que nous avons convenu que des progrès pouvaient être élaborés. nnUne fois l’éducation reconnue, Riley avait un point intrigant : ‘ Je pense qu’une autre chose est d’encourager l’empathie… l’empathie est demandée à 100 % pour que les gentlemens comportent la signification de la ‘ menace ‘ imminente ou de la possibilité d’une grossesse ‘. Peut-être qu’en tant que femmes, discuter ouvertement certaines difficultés qui accompagnent la contraception enlèverait une partie du stigmate qui entoure actuellement la grossesse et encouragerait une plus grande sympathie chez les gentlemens ? nnC’est vrai, donc l’empathie et l’éducation paraissent aller de pair, et sont des solutions à plus long terme. Mais qu’est-ce qu’il pensait être la chose la plus efficiente à court terme pour lui-même et pour les autres hommes ? ‘ 1000 % d’une relation immersive avec une femme. Par exemple, le fait d’être là pendant que vous aviez de grandes douleurs et d’écouter ce que vous deviez survivre pour trouver[quelle méthode contraceptive] vous convenait le mieux, et la stigmatisation de la femme dans votre vie, tout le manque de soutien des mecs autour de vous, même des pères et des frères… Je ne savais pas que ça se passait avec mes sœurs ! Cela ne nous vient pas en tête…. ce n’est pas le boulot de maman, des sœurs et de la petite connaissance de faire ça. Il s’agit sans doute de concevoir un espace pour que les pères et les mères puissent enseigner à leurs fils. ‘ Je sais qu’il a raison. Nos parents et nos partenaires sont nos principaux éducateurs, et ce processus éducatif doit donc être un effort conscient parmi nous tous. nnLe fait d’être accueillie dans ma saine sphère a ouvert les yeux de Riley : ‘ être dans une relation hétérosexuelle en tant qu’homme est aussi cette invitation à vivre la tchat avec la femme dans votre vie. Quand on a le regard de l’intérieur, c’est un point de conversation commun. Les conversations que j’écoute, c’est la chose la plus éducative ; voir l’expérience partagée. ‘ Qui aurait cru l’influence de l’aération de tous les jours ? ! Accueillir les gentlemens dans nos vies dans ces conversations intimes peut être inconfortable les premiers jours, mais avec la bonne volonté et la promesse de respecter la perspective de croissance réelle s’avère possible. nnLe dialogue ouvert, l’éducation et l’empathie s’offrent comme des ingrédients clés pour un changement concret de la responsabilité contraceptive dans la population masculine. Je comprends l’inquiétude et le doute qui accompagnent le fardeau de la procréation chez les femmes, mais je suis vraiment optimiste à l’idée que ces inquiétudes s’apaiseront au fil des ans et que nous progresserons de plus en plus vers l’égalité en matière de contraception.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Motilité du sperme – Mécanismes de la contraception masculinenLe système reproductif relationel est un ensemble sophisitiqué de éléments interdépendants, dont beaucoup sont nécessaires à une fertilité soutenue. En interrompant ne serait-ce qu’un seul de ces cheminement obligatoires, nous pouvons trouver de nouvelles méthodes de produire des contraceptifs tout bonnement non hormonaux excitants pour les hommes. L’une des majeures particularités du sperme est sa capacité de nager dans le tractus génital. Cette capacité, ou mobilité des spermatozoïdes, est l’une des cibles les plus excitantes de la contraception masculine. nnMort dans l’eau – Arrêter la motilité des spermatozoïdesnLa motilité des spermatozoïdes est la capacité des spermatozoïdes à nager dans l’appareil reproducteur effeminé afin de féconder un ovule. La bite du sperme, le flagelle, est ce qui donne la motilité du sperme. Propulsé par l’ATP, la queue propulse les spermatozoïdes à proximité de sa cible en les fouettant d’avant en arrière. nnLa motilité des spermatozoïdes, comme vue par les queues vertes des spermatozoïdes. Les flagelles se déplacent à la manière d’un fouet, propulsant la tête du spermatozoïde, vue en rouge, vers l’ovule. nLa motilité des spermatozoïdes, comme vue par les queues vertes des spermatozoïdes. Les flagelles se déplacent à la façon d’un fouet, propulsant la tête du spermatozoïde, vue en de couleur rouge, à proximité de l’ovule. Photo de Gilberto Santa Rosa, distribué sous licence CC-BY 2. 0. nCependant, les spermatozoïdes ne se déplacent pas en une seule ligne droite. La motilité des spermatozoïdes peut être classée de différentes façons, telles que les mouvements droits, les zigzags, les vibrations, ou simplement tout bonnement non mobiles. Ces différentes formes de mobilité déplacent les spermatozoïdes de différentes manières. L’exposition à différents signaux modifie le mécanisme de guidage, ce qui finit par guider les spermatozoïdes à proximité de l’ovule. nnUne fois que les spermatozoïdes approchent de l’ovule, ils éprouvent un process appelé capacitation. Ce processus est déclenché par la présence de calcium et induit une période d’hyperactivation dans le sperme. Les flagelles se déplacent avec une courbure et une taille d’onde élevées, propulsant les spermatozoïdes à proximité de l’ovule. Cette étape commence aussi à déstabiliser la membrane acrosomique, qui est cruciale pour la fécondation. nnTout médicament qui bloque la motilité des spermatozoïdes peut apporter un réel changement dans le monde de la contraception. Ces médicaments pourraient avoir un délai d’apparition très court et n’avoir besoin d’être pris que peu de temps avant le coït. par ailleurs, parce que les spermatozoïdes démontrent leur mobilité dans le tractus génital féminin, les femmes pourraient être en mesure d’utiliser ce contraceptif aussi bien, procurant une véritable équité dans le panorama contraceptif. nnIl existe de nombreuses cibles bien renommées de la motilité des spermatozoïdes qui pourraient être utilisées pour le développement de contraceptifs masculins. Certains sont actuellement en cours de développement, notamment Eppin, The ion channel CatSper et Na/K ATPase. MCI a financé des travaux dans ce secteur avec Patricia Cuasnicu en Argentine. nnIl y a plus d’une manière de contracepter. nLa reproduction est une machine grande et compliquée, avec de multiples méthodes d’ajouter un frein temporaire sur le processus. L’arrêt de la motilité des spermatozoïdes est l’un des moyens de produire la prochaine génération de contraceptifs masculins. D’autres projets axés sur la prévention de la spermatogenèse, le transport et la fécondation des spermatozoïdes sont tous activement poursuivis. nnEnsemble, nous espérons que ces sociétés spécialistes créeront de multiples formes de contraception masculine avec des candidats de produits variés qui répondent aux besoins d’un plus grand volume d’utilisateurs.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Une pilule contraceptive masculine a passé avec succès la première série d’essais cliniques, ce qui donne de l’espoir pour des options de contraception moins permanentes pour les hommes – et potentiellement uniformiser les règles du loisir lorsqu’il s’agit de prévention des grossesses. nnAux États-Unis, environ 40 % des grossesses ne sont pas planifiées. Cela s’explique en partie par le fait que la société impose injustement que les femmes sont les premières responsables de la prévention de la grossesse et de la planification familiale. Historiquement, les options de contraception pour les hommes n’ont pas toujours été optimales : nnAbstinence ( impossible ) nPréservatifs ( pas qualitatifs à 100 pour cent ) nLa méthode du retrait ( pas efficace ) nVasectomie ( potentiellement permanente et un peu effrayante pour beaucoup d’hommes ) nLa pilule contraceptive masculine pourrait une option plus souple pour les gentlemens tout en renforçant deux faits importants : les gentlemens et les femmes sont tous deux responsables de la contraception et les hommes jouer une importance plus actif et plus satisfaisant dans leur santé reproductive. nnComment fonctionne la pilule contraceptive pour ? nDimethandrolone undecanoate ( DMAU ) est une pilule à prise unique journalière qui supprime plusieurs types d’hormones mâles – l’hormone folliculostimulante ( FSH ) et l’hormone lutéinisante ( LH ) – pour réduire simultanément la constitution de testostérone et de sperme sans apporter de symptômes de faible testostérone ( faible-T ). nnLes données d’une étude publiée dans The Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism suggèrent que le DMAU, la contraception orale actuellement évaluée, a le potentiel pour y parvenir. Quatre-vingt-deux âgés de 18 à 50 ans proposent reçu aléatoirement un placebo ou une des trois doses de la pilule pendant 28 jours. Ceux qui ont pris la dose la plus forte ( 400 mg ) avaient des taux plus petits de testostérone, de FSH et de LH. Cependant, l’étude n’a pas mesuré le nombre de spermatozoïdes. nnContraceptifs oraux masculinsnLes effets sur une longue durée d’une pilule contraceptive masculine sont encore à l’étude. nCertains joueurs ( y compris certains sur le placebo ) offrent signalé des effets secondaires légers, comme par exemple : nnAcnénMaux de têtenDysfonction érectile légèrenDiminution de la libidonFatiguenGain de poids de 5 lb ou moinsn Les prochaines phases de l’étude du DMAU seront de mesurer s’il supprime vraiment la fabrication de spermatozoïdes. Les données initiales indiquent que c’est possible. Cependant, le corps nécessite jours pour générer du sperme, et des tentatives plus longs sont nécessaires pour si la fabrication de sperme peut être arrêtée totalement. nnDe plus, nous devrons découvrir ses impressions sur une longue durée sur le corps. Par exemple, nous ne savons pas encore si le DMAU peut créer des problèmes de dépression ou augmenter le risque de caillots sanguins comme la pilule contraceptive , ou s’il peut endommager le foie, les reins ou d’autres organes qui aident à décomposer le médicament. nnPourquoi ne pas subir une vasectomie ? nL’efficacité de la vasectomie est semblable à celle du dispositif intra-utérin effeminé ( DIU ) avec un taux d’échec inférieur à 1 %. L’intervention peut être réversible sous les soins d’un chirurgien formé par la fraternité. Toutefois, l’inversion n’est pas garantie. nnMoins de 15 ans après l’intervention chirurgicale, le taux de réussite de l’inversion se trouve en règle générale entre 95 et 98 pour cent. Cependant, après 15 ans, le taux de réussite chute à 60 ou 70 p. 100. Et le taux d’obtention d’une grossesse après une inversion est beaucoup plus faible, soit 40 à 50 %. nnEn tant que spécialisé dans l’infertilité masculine et urologue, je vois souvent des hommes dans la vingtaine qui ne veulent pas d’enfants . Lorsqu’ils requièrent une vasectomie, tout ce que nous pouvons faire est de leur conseiller de considérer la permanence de la décision. À l’avenir, le DMAU pourrait être une option contraceptive infaillible qui permettrait plus de flexibilité et réduirait l’infertilité potentielle plus tard dans la vie. nnAméliorer la santé des jeunes hommesnLes jeunes hommes et femmes ne consultent pas les médecins aussi souvent qu’ils le devraient peut-être. Pour les femmes, le recours aux soins de santé se produit parfois parce que l’accès à des méthodes contraceptives qualitatifs est limité si elles ne le font pas. Mais, de plus en plus, il y a une tendance à ne pas lier les visites chez le médecin à l’accès à la contraception. nnCela pourrait être pour leur santé globale de plusieurs méthodes. Ils auront l’occasion de jouer une place plus actif dans leurs soins en posant des interrogations et en étant plus proactifs. aussi, le milieu médical peuvent réaliser des soins préventifs et des préoccupations que les gentlemens ne soulèvent pas avant d’être en état de crise, comme l’hypertension artérielle, la dysfonction érectile, la baisse de libido et d’autres problèmes courants qui peuvent être évités ou gérés. nnLe lancement commercial de ( pilule anticonceptionnelle pour ) pourrait prendre une décennie ou plus, mais est agréable de voir le moteur de recherche continuer de dernieres nouvelles possibilités de traitement qui favorisent une responsabilité partagée en matière de contraception ‘. nnTolulope Bakare, M. D. nSi le DMAU marche comme un contraceptif féminin, les gentlemens peuvent arrêter de le prendre et reprendre la création de sperme quand ils sont prêts à devenir pères. Le but ultime est de concevoir une version injectable du médicament afin que les patients n’aient pas à se rappeler de prendre une pilule quotidienne. nnÀ l’avenir, les adolescents pourront sans doute aussi prendre du DMAU. beaucoup de parents mettent déjà leurs femmes adolescentes sous pilule pour prévenir les grossesses et aider à régulariser les règles sporadiques ou abondantes. Cependant, il sera toujours important d’employer des préservatifs pour prévenir les infections sexuellement transmissibles. nnLe démarrage commercial du DMAU pourrait prendre une décennie ou plus. Pendant ce temps, est agréable de voir la recherche géolocalisée poursuivre de toutes nouvelles options de traitement qui favorisent la responsabilité partagée en terme de contraception. Il se peut que les femmes n’aient plus à assumer l’entière responsabilité des formes de contraception réversibles et très énergiques. Le fait que cette pilule soit à l’étude offre des alternatives aux personnes dans diverses occasions, et le changement d’état d’esprit est encourageant. nnTenez-vous au courant des nouvelles sur les soins de santé. Abonnez-vous à notre site dès maintenant.

    La contraception masculine – contraception homme

    Qu’est-ce que la prostate ? nQu’est-ce que la prostate ? nLa prostate fait partie du dispositif reproducteur coté masculin. La prostate est une glande de la surface d’une noix située entre la vessie masculine et le pénis. La prostate est juste devant le rectum. L’urètre traverse le centre de la prostate, de la vessie au pénis. nnLa prostate sécrète un liquide qui nourrit et protège le sperme. Le fluide laiteux produit par la prostate – le liquide prostatique – représente en moyenne 30 % du liquide total éjaculé ( le restant étant du sperme et du liquide venant des vésicules séminales ). nnLe liquide prostatique les spermatozoïdes en les aidant à vivre plus longtemps et à être d’avantage mobiles. Il contient un certain nombre d’ingrédients, y compris des enzymes, du zinc et de l’acide citrique. L’une des enzymes du liquide prostatique est l’antigène spécifique de la prostate ( PSA ). Après l’éjaculation, le PSA rend le sperme plus renforcé, aidant les spermatozoïdes à le traverser plus aisément, accuentant leurs probabilités de féconder un ovule avec succès. nnPendant l’éjaculation, la prostate comprime le fluide prostatique dans l’urètre et est expulsée avec le sperme comme partie du sperme. C’est un élément clé de la réplication masculine. il existe de nombreuses possibilités d’interrompre le processus de développement du eliquide prostatique et de qui peuvent être optimisées pour le contrôle des naissances et la contraception masculine.

    La contraception masculine – contraception masculine

    L’an dernier, le contraceptif masculin injecté a fait l’objet d’essais très réussis qui proposent révélé qu’il était efficace à 96 % pour prévenir la grossesse parmi les 320 femmes qui l’ont exploité sur une période d’une année. C’est en réalité plus infaillible que les contraceptifs répandu comme les préservatifs féminins, les diaphragmes et les capuchons. nnL’essai clinique de ce contraceptif masculin a été interrompu parce que 20 des mecs proposent trouvé les sensations secondaires de l’injection insupportables. Cependant, comme beaucoup de filles l’ont souligné, ces effets secondaires sont les mêmes que ceux que les femmes doivent subir lorsqu’elles prennent des contraceptifs oraux comme la pilule. nnL’arrêt prématuré de cet essai et prometteur pour ces raisons nous amène à nous interroger sur le rôle des préjugés sexistes dans le contrôle des naissances : pourquoi les femmes ont-elles dû faire face à des effets secondaires potentiellement débilitants des années sans autre recherche pour les ? La affliction masculine est-elle prise plus au sérieux que la douleur ? de multiples personnes offrent aussi fait valoir que les femmes assument injustement le fardeau de la contraception et que la réaction défavorable à la possibilité d’une contraception masculine en est la preuve. nnLes candidats à la littérature anglaise voudront peut-être se demander si les représentations de la douleur féminine dans la littérature comme étant ‘ irrationnelle ‘ offrent contribué aux idées sexuées de la douleur et de la souffrance dans la société en général. Les candidats en médecine et en sciences biomédicales pouvaient regarder les retombées des tentatives de contraception sur des femmes depuis les années 1960. Pour les élèves intéressés par l’HSPS, l’archéologie et l’anthropologie, ou l’histoire, peut être utile de faire une lecture plus large des biais de le moteur de recherche scientifique et des méthodes dont les découvertes scientifiques proposent souvent contribué à légitimer des constructions sociales.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Le passé récent et la postérité prochen ‘ Où vous voyez-vous dans cinq ans ? ‘ nCette question est souvent posée lors des entretiens d’embauche, et c’est un bon moyen d’évaluer l’investissement futur d’une personne. Il a été dit à beaucoup de reprises que le contrôle des naissances chez l’homme était à 5 ans lors des 20 dernières années. , ce n’est pas très loin de la vérité. Une combinaison de éléments, y compris une absence d’intérêt de la part des principaux acteurs pharmaceutiques, des infos erronées sur l’acceptabilité des contraceptifs masculins et une absence de financement de le moteur de recherche interne a créé un scénario dans lequel existe de nombreuses voies clairement ouvertes pour réaliser des contraceptifs masculins, mais personne pour les suivre. il existe un manque évident d’investissement dans la contraception masculine, malgré les possibilités connus et évidents. nnPrenons, par exemple, un article récent du Journal of the American Medical Association, JAMA. L’article note la réticence des constructeurs de médicaments à plonger leurs pieds dans les pays de la contraception masculine. Leur réticence se justifie en grande partie par le fait que les techniques contraceptives effeminées efficaces et bon marché sont omniprésentes sur le marché. Avec une base aussi fiable, ils ne considèrent pas les nouveaux contraceptifs comme des blockbusters possibles. nnDe plus, il est dur de mettre sur le marché des contraceptifs pour hommes. nnnLa ‘ vallée de la mort ‘ est une période risquée de la mise au point d’un médicament où de nombreux médicaments échouent avant même d’être soumis à des tentatives cliniques. il est peu probable que les constructeurs de médicaments poussent les candidats dans cette ‘ vallée ‘ à moins qu’ils ne puissent être raisonnablement certains de retirer leur argent. nnLorsque l’on associe ces préoccupations à la perception du public selon laquelle les hommes ne sont pas disposés à prendre des contraceptifs, une tendance à la réticence mal informée se fabrique. Aujourd’hui, cette réticence persiste malgré le fait qu’une étude récente d’Ipsos conseille que 88 % des Américains estiment que les hommes et les femmes offrent une responsabilité égale en terme de contraception et que 65 % des mecs pourraient être prêts à utiliser une méthode hormonale de contraception, si elle existait. nnEt la désinformation ne s’arrête pas aux constructeurs de médicaments. Le grand public a entendu parler de la recherche géolocalisée sur le contrôle des naissances chez les hommes, et cela ne s’est pas bien passé. La nouvelle de l’annulation d’une étude a fait la une des journaux, et l’histoire sexuée de la contraception a incité de beaucoup de membres du public à passer rapidement à l’offensive. Des organisations comme la nôtre demeurent pour promouvoir les contraceptifs masculins et partager la vérité sur l’acceptabilité, mais ces idées fausses peuvent être omniprésentes. nnEt que faisons-nous pour remédier au manque d’incitation ? nNous guidons les gens sur des chemins ouverts. Plus précisément, nous essayons de combler le fossé qui sépare la ‘ vallée de la mort ‘ en finançant la recherche interne au stade précoce. Le premier candidat-médicament réussi peut susciter l’attention des fabricants de médicaments, qui sont à présent incités à essayer la contraception masculine. Nous menons autant nos propres analyses de marché pour savoir quelles qualités de contraceptifs masculins sont nécessaires pour compléter. Ces connaissances sont publiées et éclairent nos décisions de financement. Ces données de marketing servent aussi à illustrer l’envie d’options contraceptives masculines. nnAlors, où nous voyons-nous dans cinq ans ? nnnNous nous imaginons mettre fin à ce dicton de longue date – que le contrôle des naissances chez l’homme est dans 5 ans. Nous diversifions les genres de recherche qui sont financés. Et notre conseil de téléconseillers s’assure que la recherche que nous finançons a les meilleures chances de réussir. Nous insistons aussi pour que les options prospectives soient incluses dans la couverture des soins de santé, en veillant à ce que le contrôle des naissances et la contraception masculine dans leur ensemble demeurent une section de la conversation nationale. Les choses sont plus près qu’elles ne l’ont jamais été, et aujourd’hui une organisation comme MCI existe pour faciliter à combler cet écart terminal. nnHeureusement, ce n’est pas la fin de notre activité. Grâce à nos enquêtes de marketing et d’acceptabilité, nous savons que les besoins des hommes en terme de contraception sont aussi différents que les gentlemens eux-mêmes. Même dans cinq, dix ou vingt ans, nous poursuivrons nos efforts. Notre travail consiste à nous assurer que de nouvelles alternatives sont toujours à l’étude. Éventuellement, ces options répondront aux besoins du plus grand volume d’utilisateurs possible. nnC’est une longue partie . nEt cela nous oblige à faire le point sur la situation dans son ensemble. Il est dur de appréhender pourquoi un espace aussi attirant dans le secteur de la mise au point de médicaments a suscité si peu d’intérêt. En évaluant de nombreuses avenues, nous avons la meilleure chance de servir le public. Nous avons la meilleure chance de faire du contrôle des naissances une conversation à laquelle tout le monde participe.

    La contraception masculine – contraception homme

    Pourquoi la contraception masculine : Dr John AmorynLa population mondiale déborde sept 000 000 000 d’habitants, augmente de soixante millions chaque année et atteindra à coup sûr neuf à 10 milliards en 2050 ( 1 ). La croissance démographique est l’une des principales causes de la dégradation de l’environnement et de la souffrance des humains due à la pauvreté et à la faim ( 2 ). Une grande partie de cette croissance démographique est involontaire. En 2008, 41 % de toutes les grossesses sur la planète n’étaient pas planifiées et 20 % de toutes les grossesses se sont terminées par un avortement, pouvant entrainer 47 000 décès maternels dus à des avortements non médicalisés ( 3, 4 ). Aux États-Unis, le taux de grossesses non désirées est de 48 % et 18 % de toutes les grossesses se terminent par un avortement, ce qui représente 1, 1 million d’avortements tous les ans ( 3 ). nnCe taux cher de grossesses non désirées est dû à une utilisation et/ou un accès inadéquats aux solutions de contraception. L’accès à la contraception réduit vraiment la croissance démographique et les taux d’avortement, ce qui se traduit par des améliorations positives de la santé néonatale et maternelle ( 5 ). excepté l’atténuation de la croissance démographique mondiale, s’adresser à la contraception moderne et à de meilleurs soins de clinique dans le monde entier permet d’éviter 1, 7 million de décès néonatals et 251 000 décès maternels chaque année ( 5 ). Par conséquent, y a un grand besoin d’un meilleur accès aux contraceptifs , d’une meilleure dressage en matière de contraception et d’un plus grand volume de possibilités contraceptives, tant aux États-Unis que dans le monde. nnAux États-Unis, 30 % de toute la contraception actuellement accomplie est pilotée par un homme, vingt pour cent de tous les paires utilisant des préservatifs et 10 % des paires ayant recours à la vasectomie ( 6 ). Ces deux méthodes de contraception masculine présentent des inconvénients importants. Les préservatifs, tout en présenter une certaine protection contre les infections sexuellement transmissibles, offrent une efficacité contraceptive marginale ( 7 ), et la vasectomie, qui est coûteuse et compliqué à inverser efficacement, est vue comme une méthode de contraception masculine irréfragable à plus juste titre ( 8 ). Un contraceptif masculin réversible serait bien accueilli par une grande majorité d’hommes ( 9, 10 ) et aurait un atout marqué pour réduire le taux de grossesses non désirées, la croissance non souhaitée de la population et leurs effets. nn———–nnLe Dr John Amory est professeur de médecine à l’Université de Washington, où ses études portent sur le développement de nouvelles formes de contraception masculine. La Dre Amory siège de plus au conseil consultatif de l’Initiative sur la contraception masculine.