• contraception masculine
  • contraception homme
  • contraception masculine slip – contraception homme suisse

    La contraception masculine – contraception masculine

    Un contraceptif coté masculin pour terminer infaillible ! nnAprès des années d’échecs et de promesses tout bonnement non habits, le premier contraceptif masculin hormonal s’avère à proximité. Un institut de recherche australien vient de prouver l’efficacité de son produit en situation réelle sur 55 couples suivis plus d’un an. Si demain ce traitement est commercialisé, seriez-vous prêt à l’adopter ? nnSommairenUne pilule efficace à 100 % ? nDerniers tests avant lancement ? nQuelle sera l’importance de ce nouveau contraceptif ? nAlors qu’en décembre 2002, deux grands laboratoires Schering Plough et Organon se lançaient dans la course à la pilule pour hommes, la surprise vient finalement fin 2003 d’un centre de recherche australien. nnUne pilule infaillible à 100 % ? nDes spécialistes australiens de l’Institut de Recherche Anzac proposent annoncé avoir mis au point un contraceptif coté masculin infaillible et réversible. Depuis des années, la mise au point d’une pilule pour homme se heurte à deux problèmes majeurs : nn Les particularités reproductrices de la personne : Alors qu’une femme produit un ovule par mois et arrêt d’être fertile à la pré-ménopause, l’homme conçoit 30 centaines de milliers de spermatozoïdes par jour et reste ‘ de couleur verte ‘ toute sa vie ;n La dualité du système reproducteur masculin : Dans les testicules sont formés les spermatozoïdes mais aussi la testostérone, hormone masculine responsable des modalités viriles : pilosité, musculature, etc. nContraceptif masculinnPour stopper la formation des spermatozoïdes sans pour autant féminiser les personnes, les chercheurs australiens offrent mis au point une ingénieuse combinaison. Un implant qui doit être évolué tous les 4 mois, comportant l’hormone sexuelle masculine, la testostérone et une injection trimestrielle de progestérone DMPA, hormone utilisée dans la pilule pour femme. Le traitement empêche le cerveau de solliciter la fabrication de sperme. Moins contraignant qu’une pilule journalière ( dont l’élaboration reste hypothétique ), ce procédé devait ensuite être vérifié sur un nombre suffisant de cobayes. nnDerniers contrôles avant déclanchement ? n55 paires australiens ont reçu ce traitement tous les trois ou quatre mois afin de arreter la production de spermatozoïde plus d’un an. Durant ces 12 mois, chaque couple ne devait utiliser que ce processus comme moyen contraceptif. De précédentes analyses avaient pu l’arrêt de la réalisation de sperme, mais il s’agit de la première compétence en situation réelle. Résultat : aucune grossesse n’a été enregistrée et ce procédé s’est avéré réversible. Quelques mois après l’arrêt du traitement, tout rentrait dans l’ordre. nn ‘ Cela est la première étape à proximité de un article terminal contenant de la testostérone et de la progestérone qui pourra aisément être administré par le médecin tous les trois ou quatre mois, sans dénaturer la santé sexuelle ‘ déclare le professeur Handelsman, directeur des documentations. Très véhément, il qualifie l’étude de capitale car c’est selon lui, la première pouvant rapidement déboucher sur une conception industrielle. ‘ En tant que chercheurs, nous avons fait autant que possible. C’est dorénavant au tour des compagnies de mettre au point un article acceptable et pratique. Nous avons prouvé qu’un tel développement est envisageable ‘ déclare le Pr. Handelsman. nnPlaynUnmutenRemaining Time -2 : 02nFullscreennQuelle sera l’importance de ce nouveau contraceptif ? nCes retombées apparaissent très encourageants, néanmoins les effets de ce nouveau procédé devront être jugés sur le long terme et sur un plus grand nombre d’hommes. Une trop grande quantité de testostérone peut avoir des problèmes fâcheuses sur le développement de cancers hormono-dépendants. De précédentes études avaient du revoir leurs ambitions à la baisse du fait de certains effets secondaires ( diminution du bon cholestérol ) 2. Pour sur les différentes études sur le développement d’une pilule contraceptive pour homme, reportez-vous aux autres contenus en fin d’article. nnAu-delà de la prouesse scientifique, on est actuellement en droit de se demander quelle place un tel traitement pourrait-il avoir dans la contraception d’un couple. On peut penser que plus il y a de techniques disponibles, plus le couple a de probabilités de trouver la méthode qui lui s’adapte le mieux. ‘ S’il n’a pas été inventé de solution miracle pour la vie, cette méthode peut être utilisée quand la femme ne peut pas ( ou ne veut pas ) utiliser de contraceptif ou lorsqu’elle veut preférer l’allaitement sans prendre d’hormones ou d’autres contraceptifs ‘ peut-on analyser sur le site de l’institut de recherche. Cette méthode peut de plus être assimilée à une vasectomie réversible. Autre avantage, une fois l’injection trimestrielle réalisée, vous êtes tranquilles pour trois mois tout en écartant de craindre de ne plus penser à un jour une pilule… nnSupportant seules depuis 30 ans le risque de grossesse, les femmes vont-elles voir d’un bon oeil l’arrivée de ce nouveau processus ? Selon une enquête mondiale 3 portant sur une ‘ pilule masculine ‘, seules 2 % des 2 000 femmes interrogées déclaraient qu’elles ne feraient pas confiance en matière de contraception à leur partenaire et une très large majorité estimaient qu’une telle nouveauté serait une bonne idée. nnPar ailleurs, les gentlemens seraient-ils intéressés par un tel procédé ? Une étude 4 internationale conduite à Edimbourg, Hong-Kong, Shangai et Cape Town, estimait qu’une majorité de mecs était prêt à franchir le pas ( entre 43 et 84 % selon la ville ). Aux etats-unis, 66 % déclaraient vouloir l’essayer 5 en cas de mise sur le marché. Mais ces retombées concernent des pays où la gent masculine intervient déjà sur sa fertilité grâce à la vasectomie. Relativement fréquente dans les pays anglo-saxons, cette pratique confidentielle reste en France assimilée à une ‘ intervention mutilante ‘. Comment réagiraient les Français à l’arrivée sur le marché d’un contraceptif à leur intention ? Donner votre avis sur nos forums ! nnRappelons pour terminer que comme les contraceptifs féminins, ce nouveau produit ne protégera pas contre les infections sexuellement transmissibles. La seule protection efficace reste le préservatif, alors sortez couverts ! n

    La contraception masculine – contraception homme

    Conseil consultatif jeunesse de l’ICMnIntroduction de la directrice générale de l’Initiative contraceptive masculine Heather Vahdat : nnDepuis que j’ai rejoint l’Initiative contraceptive masculine ( ICM ) en 2018, l’un de mes désirs était d’établir un Conseil consultatif de la jeunesse ( CCJ ). C’est quand j’ai découvert YTH, un organisme que j’ai dorénavant le plaisir d’appeler mes proches collègues, que l’idée a germé pour la première fois. J’ai en direct été impressionné par l’engagement délibéré et tourné à proximité de l’extérieur du YTH envers les jeunes. Il m’est apparu à l’esprit que l’inclusion des perspectives des jeunes dans la recherche géolocalisée, les programmes et les politiques en terme de santé sexuelle et génésique devrait être une pratique exemplaire pour tous les organismes. Dans le cas du MCI, je crois qu’il s’agit d’une pratique essentielle étant donné que les jeunes d’aujourd’hui et leurs partenaires seront les premiers bénéficiaires des techniques contraceptives masculines non hormonales, réversibles et en cours de développement. nnBien que je considérais l’établissement d’un BEA comme la priorité pour MCI, je ne m’attendais sûrement pas à ce qu’il se concrétise si rapidement. Cet accomplissement repose fermement entre les mains de Kathryn Carpenter, notre première boursière d’été de l’Université de Caroline du Nord à la Chapel Hill’s Gillings School of Public Health. Kathryn a immédiatement accueilli l’idée d’un YAB et a été la puissance motrice pour en faire une réalité. Le croisement des chemins avec Tyrone et Connie semblait être la garantie de l’Univers que le moment était parvenu et nous voilà donc, fiers de présenter le YAB du MCI au cherche ! Le billet d’introduction du blogue de Kathryn est délivré ci-contre. nnPar Kathryn Carpenter, MCI Advocacy Strategist et présidente du conseil consultatif jeunessennEn août, l’Initiative contraceptive masculine ( ICM ) a tenu sa première réunion du Conseil consultatif des jeunes avec les trois premiers membres : Connie Dean, Tyrone Fields et Kathryn Carpenter. nnMCI intensifie ses exercices pour accélérer la sensibilisation et le plaidoyer en faveur de toutes nouvelles solutions de contraception masculine non hormonale. Le Conseil consultatif de la jeunesse offre l’occasion d’étendre notre portée aux populations plus jeunes, y compris celles des campus collégiaux. Comme toute méthode masculine éventuelle est à 10-15 ans, il est très important d’engager le dialogue avec les jeunes dès maintenant, de partager l’information et de recueillir des témoignages pour éclairer les efforts de développement de produits. Le Conseil consultatif de la jeunesse offre l’occasion d’engager les jeunes dans des exercices de plaidoyer et de diffusion des connaissances sur la contraception masculine via leurs réseaux, afin d’être sur que ceux qui bénéficieront des nouvelles techniques contraceptives masculines sont les plus prêts à les accepter quand ils arrivent sur le marché. nnL’inclusion des jeunes dans les ferments qui les servent est non seulement importante à première vue, mais elle se trouve étre egalement fondée sur des données probantes. elle est décrite comme un ‘ droit ‘ et une ‘ priorité ‘, et peut inclure à la fois des sensations directs sur les jeunes et des effets directs sur les institutions au service des jeunes ( Villa-Torres

    La contraception masculine – contraception homme

    Transport du sperme – Mécanismes de la contraception masculinenLe système reproductif humain est un ensemble sophisitiqué de éléments interdépendants, dont beaucoup sont nécessaires à une fertilité soutenue. En interrompant ne serait-ce qu’un seul de ces processus indispensables, nous pouvons trouver de toutes nouvelles méthodes de produire des contraceptifs non hormonaux excitants pour les hommes. L’un des mécanismes est le déplacement des spermatozoïdes, ou comment les spermatozoïdes se déplacent dans le tractus génital masculin. nnArrêter le transport de sperme – Une vieille idée nouvellenAprès la création des spermatozoïdes dans les testicules, mais avant qu’ils ne démontrent leur motilité et fécondent un ovule, ils doivent être expulsés par le corps dans un cheminement appelé éjaculation. Lors de l’éjaculation, les spermatozoïdes sont déplacés de l’épididyme en direction du canal déférent. De là, ils se déplacent dans l’urètre, puis sur la planète non domestique. Empêcher le sperme d’être transporté hors de l’appareil reproducteur n’est pas une idée nouvelle. En fait, c’est l’origine de l’une des seules formes anciennes de contraception masculine – la vasectomie. nnle transport du sperme comme moyen de prévention de la fécondationnLes canaux déférents sont scellés pour empêcher le déplacement des spermatozoïdes de l’épididyme à d’autres stades du tractus génital. Photo de K. D. Schroeder, distribuée sous licence CC BY-SA 3. 0. nDans une vasectomie, les canaux déférents sont coupés et attachés, ou scellés pour empêcher les spermatozoïdes de sortir de notre corps. C’est un process simple et efficace. malheureusement, l’inversion de la vasectomie n’est pas assez crédible pour être envisager comme une méthode tout bonnement non permanente. nnCependant, d’une multitude de groupes agissent sur la vasectomie réversible, ou ce que nous appelons les dispositifs occlusifs. Ces dispositifs fonctionnent comme une vasectomie, mais au lieu de arreter le canal déférent, on insère un givre pour bloquer le flux de spermatozoïdes tout en permettant le mouvement du liquide. Les dispositifs occlusifs Vas-occlusive sont destinés à être facilement inversés à le camouflage de le bénéficiaire. Certains produits comme Echo-VR et Vasalgel proposent de le faire soit par dégradation naturelle du gel, soit par une simple procédure de restauration. nnLes dispositifs vas-occlusifs peuvent entraîner une nouvelle prise en charge sur une longue durée de la fertilité chez les hommes – une prise en charge réversible. Ces dispositifs agir des années et ne nécessiteraient aucun entretien ou prise de pilules de la part de le bénéficiaire. nnIl existe autant des approches pharmacologiques pour prévenir le déplacement du sperme. MCI a financé Sab Ventura de l’Université Monash en Australie pour créer son programme, qui empêche le transport du sperme en bloquant les contractions des muscles lisses. nnIl y a plus d’une manière de contracepter. nLa duplication est une machine grande et difficile, avec de multiples méthodes d’ajouter un frein temporaire sur le cheminement. La prévention du transport du sperme est l’un des moyens de produire la prochaine génération de contraceptifs masculins. D’autres projets axés sur la prévention de la spermatogenèse, la motilité des spermatozoïdes et la fécondation sont tous activement poursuivis. nnEnsemble, nous espérons que ces sociétés scientifiques créeront de multiples formes de contraception masculine avec des types de produits variés qui répondent aux besoins d’un plus grand nombre d’utilisateurs.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Aujourd’hui, les femmes hommes et femmes disposent d’une grande variété de solutions contraceptives, y compris les pilules quotidiennes, les implants, les DIU et autres. Cependant, il n’existe toujours pas de méthode contraceptive équivalente pour les gentlemens, qui se sont toujours limités au retrait, aux préservatifs et à la stérilisation, ce qui impose le fardeau de la prévention de la grossesse aux femmes. nnUne étude récente, coparrainée par les Nations Unies et publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism, visait à changer cette situation en testant l’innocuité et l’efficacité d’un nouveau contraceptif pour hommes. Il s’agissait d’une étude clinique de période II portant sur 320 hommes en excellente forme. On a injecté aux une combinaison de testostérone et de noréthistérone – un dérivé d’une hormone que l’on trouve dans de multiples pilules contraceptives – dans l’espoir que la testostérone supplémentaire enverrait un signal au cerveau pour stopper la réalisation de testostérone en raison des degrés déjà suffisants. Par conséquent, la fabrication de sperme diminuerait aussi extrêmement, ce qui rendrait les hommes temporairement stériles. nnLes premiers résultats étaient très prometteurs et suggéraient que le médicament était très efficiente. Le contraceptif a été efficace à 96 % pour prévenir la grossesse chez les partenaires monogames des mecs, et après que les gentlemens proposent cessé de recevoir des injections, la plupart ont recommencé à partir les spermatozoïdes fertiles en 26 semaines environ. Toutefois, les gentlemens ont signalé plusieurs d’effets secondaires négatifs qui ont été jugés trop pour continuer l’essai. Les impressions secondaires négatifs signalés par les joueurs comprenaient les éruptions cutanées, une hausse de la libido, des troubles émotionnels, des douleurs au point d’injection et des douleurs sur les tissus musculaires. Un femme a souffert de dépression grave et un autre a tenté de se suicider, bien qu’il ait par la suite été déterminé que cela n’avait aucun rapport avec l’étude. Plusieurs ont abandonné l’étude plus tôt et, dans les semaines à venir, deux comités indépendants ont décidé d’abréger l’étude. nnCela a suscité une rangée de controverses, car les femmes ont fait souligner que beaucoup des effets secondaires signalés étaient semblables ou moins dangeureux que les impressions secondaires de nombreuses options contraceptives féminines déjà sur le marché. Cependant, de manière à comprendre si ces impressions étaient sérieusement mineurs ou vraiment pas, il est important de les confronter objectivement avec les informations disponibles sur l’utilisation des contraceptifs des femmes. nnLe contraceptif a été efficace à 96 % pour prévenir la grossesse chez les partenaires monogames des mecs, et après que les hommes offrent cessé de bénéficier des injections, la plupart proposent recommencé à compter les spermatozoïdes fertiles en 26 semaines en moyenne. Dans l’essai sur la contraception masculine, 4, 7 % des mecs offrent connu des sautes d’humeur et 2, 8 %, une dépression. En revanche, lors de l’utilisation d’un DIU, approuvé par la FDA : présentation, 5, 2 % des femmes offrent signalé des sautes d’humeur et 5, 4 % des cas de dépression. En plus de ces effets secondaires, les femmes ont autant éprouvé des douleurs abdominales, des kystes ovariens, des maux de tête, de l’acné et des saignements menstruels abondants. Les DIU peuvent aussi, dans de rares cas, entraîner une septicémie ou transpercer l’utérus. De même, les pilules contraceptives hormonales sont connues depuis longtemps pour causer des maladies de tête, des nausées, des crampes, des infections à levures, des sautes d’humeur et un gain de poids. Plus récemment, une étude de plus d’un million de filles, publiée dans JAMA Psychiatry, a révélé que les femmes qui utilisaient des contraceptifs hormonaux combinés étaient 23 % plus peuvent se voir prescrire des antidépresseurs. nnAinsi, paraît que les contraceptifs des femmes approuvés par la FDA actuellement sur le marché ont des effets secondaires qui sont tout aussi mauvais, sinon pires, que ceux subis par les patientes l’essai de contraception masculine injectable. Mais étant donné qu’il n’y a pas en urgence pour les compagnies pharmaceutiques à développer des contraceptifs masculins, le secteur de la santé se contente d’attendre que des méthodes de contraception sûres et efficaces soient développées. actuellement, une méthode tout bonnement non hormonale très prometteuse est à l’étude, appelée Vasalgel, un givre polymère injecté dans les canaux déférents de l’homme. Le canal déférent est un tube étroit qui transfère le sperme. Le polymère forme une barrière physique et empêche le passage des spermatozoïdes dans le canal déférent. Cette approche prometteuse est réversible puisqu’une seconde injection peut répandre ce polymère, ce qui rétablit efficacement l’écoulement du sperme, et pourrait être un premier pas à proximité de la suppression d’une partie du fardeau de la prévention de la grossesse chez les femmes. Une pilule contraceptive masculine, en revanche, n’est sûrement pas encore prête avant des années.

    La contraception masculine – contraception homme

    Spermatogenèse – Mécanismes de la contraception masculinenLe système reproductif relationel est un ensemble sophisitiqué de éléments interdépendants, dont beaucoup sont nécessaires à une fertilité soutenue. En interrompant ne serait-ce qu’un seul de ces process indispensables, nous pouvons trouver de nouvelles façons de concevoir des contraceptifs vraiment pas hormonaux excitants pour les gentlemens. L’un des principes harmonieux est la fabrication de spermatozoïdes, ou spermatogenèse. nnPas de spermatogenèse, pas de spermatocytes, pas de spermatozoïdes, pas de spermatozoïdes. nLa spermatogenèse est la fabrication de spermatozoïdes matures depuis cellules germinales. Les cellules germinales précoces, appelées spermatogonies, résident à la périphérie des tubules séminifères du testicule. Cette population a à la fois des cellules souches et des spermatogonies de différenciation, qui essuient une série de divisions mitotiques pour amplifier le nombre de cellules. Les cellules germinales entrent alors dans la méiose, la seconde phase de la spermatogenèse, et sont appelées spermatocytes. Pendant la méiose, la recombinaison génétique intervient et les spermatocytes endurent deux divisions qui divisent par deux le volume de chromosomes existants dans chaque cellule. nnspermatogenèse de la cellule germinale au spermenLe process de spermatogenèse, qui commence avec une cellule souche spermatagonale et se termine avec plusieurs spermatozoïdes entièrement formés. Photo adaptée d’OpenStax College distribuée sous licence CC-BY 3. 0. nPendant la spermiogenèse, période finale de la spermatogenèse, les cellules germinales haploïdes ( spermatides ) essuient d’importants changements et ressemblent surtout à ce que nous appelons le sperme traditionnel, avec des queues et autres structures comme l’acrosome. nnEnfin, les spermatozoïdes tout bonnement non mobiles sont transportés vers l’épididyme. Les spermatozoïdes essuient un cheminement d’affinage leur transit dans l’épididyme. En conséquence, ils acquièrent la capacité de mobilité vers l’avant et deviennent compétent de fécondation. nnUne manière d’influencer la spermatogenèse est de manipuler les niveaux d’hormones. Des tentatives cliniques sont en cours sur la fabrication de contraceptifs hormonaux masculins, mais existe de nombreuses approches vraiment pas hormonales pour stopper la spermatogenèse ou interférer avec la maturation épididymique. nnUn médicament qui stoppe la spermatogenèse aurait des spécificités intéressantes, y compris un temps d’apparition potentiel de 2 à 3 mois. C’est parce qu’il faut un certain temps pour que les spermatozoïdes se développent et se préparent à l’action, et même après avoir cessé la spermatogenèse, tous les spermatozoïdes dans le pipeline resteraient encore. nnMCI a financé des projets dans ce domaine, comme Gunda Georg à l’Université du Minnesota et son travail sur TSSK1/2. D’autres projets dans des institutions du dans le monde se concentrent sur diverses approches pour perturber temporairement la spermatogenèse ou la maturation épididymique afin d’empêcher la production de spermatozoïdes fonctionnels. nnIl y a plus d’une façon de contracepter. nLa reproduction est un appareil grande et difficile, avec de multiples façons d’ajouter un frein temporaire sur le process. La prévention de la spermatogenèse est l’un des moyens de fabriquer la prochaine génération de contraceptifs masculins. D’autres projets axés sur la prévention du déplacement, de la motilité et de la fécondation des spermatozoïdes sont en cours de réalisation. nnEnsemble, nous espérons que ces sociétés scientifiques créeront de diverses formes de contraception masculine avec des candidats de produits variés qui répondent aux besoins d’un plus grand nombre d’utilisateurs. nn

    La contraception masculine – contraception masculine

    Par Lily Cratchley, ambassadrice de Gale à l’Université de BirminghamnJe suis un étudiant de deuxième année qui termine actuellement mon baccalauréat spécialisé en littérature britanique et en analyses américaines et canadiennes. Ce cours multidisciplinaire me permet d’analyser éventuels aspects de la littérature, de l’histoire et de la culture américaines modernes, ainsi que de la littérature anglaise ancienne, y compris la poésie de Wyatt et les pièces de Shakespeare. Pendant le trimestre, j’adore m’occuper en faisant du bénévolat pour une société qui aide les petits défavorisés de la région, en me préparant pour une année hors de france en usa du Nord, en visitant les attractions que la seconde ville d’Angleterre a à avec une relation amicale et, évidemment, en s’approchant comme ambassadeur pour Gale. nnLa Journée mondiale de la femme a été célébrée le vendredi 8 mars dernier et, comme toujours, elle nous a donné l’occasion de réfléchir à la bataille des femmes pour le suffrage universel, l’audace et l’égalité. Plusieurs instants marquants de l’histoire des femmes ont marqué notre capacité à mener la vie que nous menons aujourd’hui, notamment l’obtention du droit de vote en 1918, l’adoption de la loi sur l’égalité salariale en 1970 et, évidemment, la légalisation de la pilule contraceptive orale en 1961, permettant aux femmes d’avoir enfin un droit de regard sur leurs droits de duplication. nnMaterial in Gale Primary Source met en lumière les impressions de la pilule contraceptive sur la vie des femmes au cours des années 1960, qui offrent changé leur vie. L’annonce ci-dessous de la société pharmaceutique Bayer alloue au progrès médical le mérite de ‘ permettre aux femmes d’accomplir leur vie en toute possibilité de choix ‘, ce qui suggère de plus que ‘ peu de choses offrent eu un plus grand résultat sur la société du XXe s. ‘ que la pilule. nn ‘ Bayer. ‘ Economist, 22 déc. 2007, p. 15. The Economist Historical Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9DVAW0n ‘ Bayer. ‘ Economist, 22 déc. 2007, p. 15. The Economist Historical Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9DVAW0nDes articles plus dans la base de données suggèrent cependant que la mise en place d’une pilule contraceptive masculine sera sans doute la prochaine étape à proximité de une plus grande égalité des sexes. L’un des premiers articles parus dans Gale Primary Sources à faire état de cette a été proposé dans le Times en 1969, et déclarait que ‘ d’ici 1975, devrait y avoir une ‘ pilule ‘ masculine ‘. L’article, qui fait état des flashs de quarante experts du Bureau de l’économie de la santé, jette cette prédiction médicale avec d’autres, y compris ‘ des médicaments plus énergiques, surtout pour les problèmes dépressifs et psychotiques ‘, à la fin des années 1970, et, comme son titre le suggère, la disponibilité de ‘ cœurs artificiels en 1990 ‘. nn ‘ Coeurs artificiels d’après les prévisions de 1990. ‘ Times, 10 nov. 1969, p. 3, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9Erzt1 n ‘ Coeurs artificiels d’après les prévisions de 1990. ‘ Times, 10 nov. 1969, p. 3, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9Erzt1nBien que plusieurs de ces prévisions aient pris forme, la pilule contraceptive masculine n’est pas disponible. Ce billet de site web explore pourquoi, plus de quarante ans depuis 1975, la pilule masculine n’a toujours pas été mise sur nos tablettes. Il paraît que la d’une pilule masculine soit fondamentalement entravée par deux éléments prédominants : les inquiétudes du public – des mecs et des femmes – au sujet de la réaction du public et le manque de financement des grandes compagnies pharmaceutiques. nnLa réaction du public s’avère être enracinée dans l’idée qu’on ne peut pas faire confiance aux pour prendre une pilule tous les jours, ce qui garantit l’efficacité de la pilule également contraceptif. Un article subséquent du Times de 1987 traite de cette question, déclarant que ‘ la plupart des femmes ne feraient pas confiance à leur partenaire pour partir le félin – et encore moins pour se rappeler de prendre une pilule contraceptive masculine ‘, et affirmant que 70 % des femmes ne croiraient pas un homme qui dit qu’il prend la pilule. nn ‘ Difficile à avaler. ‘ Times, 29 décembre 1987, p. 2, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98bz81n ‘ Difficile à avaler. ‘ Times, 29 décembre 1987, p. 2, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98bz81nCependant, le moteur de recherche interne suggère de plus que les gentlemens devraient être encore plus reconnus ; un article du Daily Mail confirme que ‘ 66 % des mecs prendraient la pilule contraceptive masculine si elle était disponible ‘ et raconte l’histoire de deux ( Sandro et Glenn ) qui offrent essayé la pilule masculine au jour le jour une année. Malgré les impressions secondaires d’ ‘ avoir tout le monde au boulot avec des points de suture ‘ et une ‘ bonne dose de traction des jambes ‘, les gentlemens semblaient aimer porter une section du fardeau contraceptif avec leur partenaire. Sandro a dit que cela lui a apporté un ‘ sentiment de ‘ et Glenn a dit qu’il ‘ était désolé d’arrêter le procès ‘ après les 12 mois indispensables. Cet article remet en question les attitudes oublieuses et irresponsables, stéréotypées et associées aux , et propose qu’il existe, en fait, une fibre pour la pilule contraceptive masculine. nn ‘ Pouvez-vous choisir un homme qui est sur la pilule ? ‘ Daily Mail, 29 février , p. 47. Daily Mail Historical Archive, 1896-2004, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98c6z7 n ‘ Pouvez-vous choisir un garçon qui est sur la pilule ? ‘ Daily Mail, 29 février , p. 47. Daily Mail Historical Archive, 1896-2004, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98c6z7nChanger les attitudes à l’égard d’une pilule contraceptive masculine est une évolution merveilleusement progressive, mais pas si les grandes sociétés n’emboîtent pas le pas en investissant de l’argent dans ce concept. Ce recul dans le développement d’une pilule mâle a été évident dès les premières phases de la tchat. Un article sur un piédestal, intitulé ‘ La pilule contre le désastre de l’ego coté masculin ‘, affirmait en 1970 que ‘ la plupart des compagnies pharmaceutiques ne se donnent même pas la peine de transmettre de l’argent ou des équipements pour le moteur de recherche interne sur le développement d’une pilule contraceptive masculine sûre et efficiente ‘, ce qui revient à ‘ le fait que la plupart des compagnies sont dirigées par des hommes et qu’elles n’aiment pas trafiquer la fertilité des mecs ‘. nn ‘ GRAVElliNGS. ‘ Piédestal, 1970, p. 10. Archives of Sexuality

    La contraception masculine – contraception masculine

    10 Faits sur les hommes et la vasectomienLa vasectomie et les condoms sont les seules alternatives actuelles de contraception masculine. nLa forme la plus connue de contraception masculine à action prolongée est la vasectomie. , les vasectomies ne sont pas considérées comme réellement réversibles. Les chercheurs travaillent actuellement sur des dispositifs d’occlusion vasculaire qui seront réellement réversibles dans le futur. par ailleurs, d’autres alternatives contraceptives masculines sont en cours d’élaboration. nnEn attendant, voilà 10 faits sur la forme la plus crédible de contraception masculine qui existe aujourd’hui. nn nn10. Les vasectomies sont en règle générale très sûres et les complications sont rares. nn9. Les qui endurent une vasectomie disent qu’ils se sentent plus libres lorsqu’ils ont des relations sexuelles avec leur partenaire parce qu’ils n’ont pas à craindre une grossesse non planifiée. nn8. La vasectomie est une simple procédure ambulatoire. nn7. Environ un demi-million de mecs se font opérer chaque année aux États-Unis – Ils sont véritablement aimé à l’époque de la folie de mars, où les hommes peuvent se entretenir en regardant le tournoi de la NCAA. nn6. La vasectomie n’affecte pas la création de sperme. Au lieu de cela, il empêche le transport des spermatozoïdes d’être mélangés à d’autres actives séminaux. Les hommes qui proposent des vasectomies ont encore des orgasmes normaux ! nnnn5. Il est possible d’inverser une vasectomie si un homme change d’avis dans les semaines à venir et envisage d’avoir des enfants. Cependant, le taux de réussite de l’inversion peut varier entre 40 et 90 %. Les chercheurs agissent sur des appareils occlusifs qui opèrent comme une vasectomie, mais qui sont vraiment réversibles. En fin de compte, seulement 3 à 5 % des mecs exigent une inversion. nn4. La vasectomie n’affecte pas la fonction sexuelle, la libido ou la vie sexuelle de l’homme. nn3. L’intervention et le rétablissement sont habituellement indolores, et les hommes ressentent souvent des sensations secondaires minimes, s’il y a lieu. nn2. Les vasectomies sont efficaces à la majorité pour prévenir les grossesses tout bonnement non désirées. nn1. Chaque année, des hommes et des femmes du cherche célèbrent la Journée mondiale de la vasectomie. nn nnL’Initiative contraceptive masculine offre de toutes nouvelles options aux . nAlors qu’à l’heure existante, les hommes ont peu d’options contraceptives, l’Initiative contraceptive masculine finance la recherche sur les alternatives masculines réversibles, vraiment pas hormonales et à action prolongée. En fin de compte, nous recherchons un menu de possibilités qui répond aux besoins des hommes et des femmes. Joignez-vous à nous.

    La contraception masculine – contraception homme

    Un bilan de la situation actuelle en terme de contraceptifs masculinsnLes contraceptifs masculins sûrs et énergiques continuent d’échapper au grand public, mais également avec plusieurs toutes nouvelles alternatives en cours de recherche, il peut s’écouler de nombreuses années avant que les gentlemens aient accès à la contraception dans le confort du cabinet de leur médecin. Entre-temps, le milieu médical et les scientifiques travaillent d’arrache-pied pour donner aux hommes les moyens de prendre en charge leur santé sexuelle et leurs contraceptifs. nn ‘ Le concept de contraception hormonale masculine n’est ni plus difficile ni plus risqué que la contraception pour les femmes. Idéalement, un homme et une femme se sentiraient de plus investis dans la prévention d’une grossesse non planifiée, mais ce n’est pas ainsi que cela marche. les femmes sont beaucoup plus motivées à utiliser la contraception car les problèmes des grossesses sont beaucoup plus importantes pour elles ‘, dit Lauren Streicher, MD, professeure clinicienne agrégée d’obstétrique et de gynécologie à l’École de médecine Feinberg de la Northwestern University. Pour diverses raisons, la géolocalisation sur le contrôle des naissances chez les hommes évolue à une cadence différent et avec un secours différente de celle des études scientifiques chez les femmes, mais cela ne veut pas dire que les scientifiques ne sont pas encore recrutés dans cette cause. nnRecherches récentesnL’effort le plus récent et le plus médiatisé pour développer le contrôle des naissances chez les gentlemens a été un test clinique de recherche en octobre 2016. L’essai a experimenté l’efficacité d’un contraceptif hormonal injectable pour chez 320 personnes en excellente forme âgés de 18 à 45 ans dont le volume de spermatozoïdes était normal. La recherche a montré des retombées encourageants en réduisant le volume de spermatozoïdes et en prévenant les grossesses chez toutes les participantes sauf 4, et 75 % d’entre elles offrent indiqué qu’elles pourraient être disposées à utiliser la méthode contraceptive après la fin de l’essai. ( On a signalé par la suite que trois des quatre grossesses offrent eu lieu au stade de l’induction de l’étude avant que l’agent contraceptif ne soit complètement infaillible ). nnMalgré les divers commentaires prometteurs, l’essai lui-même a été interrompu par un comité indépendant d’examen de l’innocuité affilié à l’Organisation mondiale de la santé qui a est établi que les risques – notamment les cas signalés d’infertilité, l’incapacité de revenir à un taux normal de sperme et la mort dans un établissement – étaient supérieurs à ceux de le moteur de recherche. Et s’il est vrai que 20 hommes ont abandonné l’étude en raison d’effets secondaires typiques de la contraception féminine ( libido, douleurs sur les muscles, acné, migraines, dépression et sautes d’humeur ), ces sensations secondaires et ces abandons n’ont eu qu’une incidence minimale sur la décision du comité de sécurité. Les abandons sont complètement normaux dans les analyses cliniques. Le comité de sécurité s’inquiétait surtout du grand nombre de mecs ( 63 sur 65 ) d’un site d’étude qui ont signalé de nouveaux symptômes de dépression. nnLa fin abrupte de ce procès peut s’avérer décourageante, mais les scientifiques sont toujours en faveur des alternatives masculines. L’équipe à la base du contraceptif hormonal injectable réexaminera sa recherche – une nouvelle fois, l’ajustement et l’optimisation ne sont pas inhabituels pour les tentatives cliniques de période II – tandis que d’autres groupes explorent différentes possibilités. nnUne de ces possibilités à l’horizon s’appelle Vasalgel et est un hydrogel qui est injecté dans le canal déférent. ( Le canal déférent est le tube du système reproducteur coté masculin qui ammène le sperme et c’est ce qui est coupé une vasectomie. ) Le givre est injecté lors d’une intervention rapide en visite extérieur dans le cabinet d’un médecin et créerait une barrière de gel semi-perméable qui bloquerait le sperme tout en n’ayant aucun effet sur la utilisation sexuelle. Les sensations secondaires sont minimes. nnRISUG ( Reversible Inhibition of Sperm Under Guidance ) est un contraceptif analogue à Vasalgel et est plus près du marché. RISUG est étroitement surveillé par la FDA et fait actuellement l’objet d’essais cliniques avancés qui ne sont accessibles qu’aux hommes locaux en Inde, mais la team derrière Vasalgel se prépare pour ses premières analyses cliniques. Comme Vasalgel, RISUG est un constitué injectable qui bloque le sperme du canal déférent. Il est efficiente quasiment immédiatement et peut être inversé avec un antidote injectable. ( Les scientifiques de Vasalgel testent le’rinçage’ du gel en l’occurence qu’un antidote. ) RISUG fait l’objet d’un contrôle depuis 15 ans et les rapports indiquent qu’il est très efficace. nnProtection pour l’instantnIl peut s’écouler des années avant que l’une ou l’autre de ces options n’arrive sur le marché et dans le cabinet de votre médecin et jusque-là, il reste deux alternatives principales pour les gentlemens : les condoms et les vasectomies. Les préservatifs sont recommandés à tous les gentlemens sexuellement actifs, surtout ceux dont le style de vie peut les exposer à un risque accru de maladies sexuellement transmissibles. La vasectomie est plus clairement acceptée chez les hommes de 50 ans et plus, avec près de 500 000 qui se font ‘ stopper ‘ chaque année aux États-Unis. au différent de la croyance populaire, la vasectomie n’affecte pas la utilisation sexuelle de la personne et peut prendre jusqu’à trois mois pour être efficiente. Il n’est cependant pas sans contraintes. nn ‘ L’inversion de la vasectomie est très onéreuse et ne marche pas toujours, alors il est essentiel de prévoir cette option comme une dernière ‘, dit Nelson Bennett, MD, urologue au Northwestern Medical Group. ‘ Parce qu’il est compliqué de l’inverser, les vasectomies sont souvent considérées par les paires qui ont fini d’avoir des enfants. ‘ nnLa solution intermédiaire – les hommes qui ont des relations hétérosexuelles engagées sur une longue période qui, avec leur partenaire, ne désirent plus utiliser de préservatifs mais qui n’en sont pas au stade de la vie pour endurer une vasectomie – est donc exactement celle qui peut disposer des options contraceptives masculines dans le développement. Le besoin est réel. nnEt bien que la Dre Streicher ne s’attende pas à ce que le volume de possibilités de contraception pour les gentlemens change de sitôt, elle conseille les femmes sur les changements potentiels au mandat en terme de contraception de la Loi sur les soins abordables et sur la manière dont les plans minceur d’assurance couvrent le coût du contraceptif. nnUne relation solide et une communication ouverte avec votre médecin peuvent aider les hommes et les femmes à maintenir leur santé sexuelle et à utiliser les solutions contraceptives à leur disposition. Bien qu’il n’y ait pas d’option pour les hommes à égalité avec la pilule, les bagues ou les DIU, les hommes peuvent quand même être des joueurs actifs et responsables tandis l’objectif est la contraception.