• contraception masculine
  • slip contraceptif
  • contraceptif masculin – préservatif bio

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Contraception masculine : quelles sont les solutions disponibles en France ? nSlip chauffant, injections de testostérone… plusieurs contraceptions masculines sont difficilement accessibles en France et aussi très méconnues. nnCinquante ans après la loi Neuwirth, légalisant en France la fabrication et la mise à disposition de contraceptifs, en dépit d’un modèle en évolution, le poids du contrôle des naissances repose encore majoritairement sur les épaules des femmes. nnDepuis le premier janvier 2017, le Planning familial propose, à paris, des de visite groupées adressées aux . Mais celles-ci n’attirent pas les foules. « Les premiers mois, y avait une personne par consultation, ces derniers temps, on est entre trois et 4 », estime Caroline Rémy, coprésidente du Planning familial. nnLors des consultations, les gentlemens recherchent avant tout « une méthode un petit peu plus crédible que le préservatif, qui peut craquer de temps en temps », poursuit Caroline Rémy : nn« Ils veulent aussi offrir la contraception avec leur femme et être une forme de soutien dans les techniques contraceptives. »nnLire ( en édition abonnés ) : 50 ans après l’autorisation de la pilule, trois générations de meufs livrent leur expériencenToujours pas de pilule pour les hommesnIl faut dire que les alternatives au préservatif ne sont pas encore grandement popularisées. La pilule contraceptive, qui représentait encore en 2016 le principal moyen de contraception d’une dame sur deux, selon l’Institut national d’études démographiques ( INED ), n’existe toujours pas pour les gentlemens. « Je pense qu’il n’y a pas un afflux de demandes et de ce fait les laboratoires ne se penchent pas vraiment sur la question », juge Mme Rémy. nn« On a grandement les moyens scientifiques de développer la pilule pour homme », garantit de son côté Cécile Ventola, chercheuse à l’INED, qui note un intérêt au statu quo et une frilosité des laboratoires pharmaceutiques. nn« Toutes les innovations en terme de contraception féminine qui ont été réalisées dans les dernières années n’ont pas été chaussées par l’industrie pharmaceutique mais par des ferments publics : anneau vaginal, stérilet hormonal, etc. »nnPour Pierre Colin, cofondateur de l’Association pour la géolocalisation et le développement de la contraception masculine ( Ardecom ), il s’agit d’un faux soucis : nn« Pourquoi une pilule ? On entend les femmes parler de leur contraception, elles en proposent marre de leur pilule et le stérilet en cuivre a beaucoup de succès à cause de ça. »nn« Depuis quarante ans, on a deux types de contraception — trois avec la vasectomie — et on est une centaine de mecs “contraceptés” en France. »nnLire : Apogée et déclin de la pilule, tabou de la stérilisation : 50 ans de contraception en FrancenL’injection d’hormonesnPeu médiatisée, la contraception hormonale masculine a pour objectif de des injections toutes les semaines de testostérone. Une méthode qui, en plus d’être méconnue, est lente à se mettre en place. « il faut faire des spermogrammes [au cours du traitement], déjà ça va rebuter certains qui ne vont pas se compliquer le travail », dit la coprésidente du Planning de famille. il est important de attendre jusqu’à trois mois pour l’arrêt de la production de spermatozoïdes : nn« Le cycle coté masculin ne s’arrête pas aussi rapidement que le cycle féminin. Les trois premiers mois, vous n’êtes pas vraiment “contraceptés”. »nnAu cours de l’utilisation, les piqûres sont autoadministrables et coûtent « dix euros de façon hebdomadaire en pharmacie », nette Pierre Colin. Ce traitement hormonal est réversible mais, là encore, il faut attendre trois mois pour pouvoir à nouveau procréer. nnCe traitement doit impérativement faire l’objet d’une tchat préalable avec un professionnel de santé. L’Organisation internationale de la santé ( OMS ) recommande un emploi limité à dix-huit mois, et limité aux « de vingt cinq à 45 ans n’ayant pas certains antécédents ( cardiovasculaires, hépatiques, de cancers, d’obésité, psychiatriques, etc. ) ou ne absorbant pas de tabac », rappelle l’Agence nationale de sécurité du médicament ( ANSM ). nnLe « slip chauffant »nUne autre méthode, appelée « contraception masculine calorifique », a pour objectif de une légère augmentation de la température des testicules, « méthode qu’on appelle autant “slip chauffant” », nette Caroline Rémy. Il s’agit donc d’un sous-vêtement approprié qui place les testicules dans une certaine position pour les chauffer. Le prix ? « Cinq € de plus qu’un slip normal », répond Pierre Colin. il faut porter ce dessous sept jours sur sept, et quinze heures par jour. Là encore, la méthode est réversible mais met jusqu’à trois mois pour devenir efficace ou cesser de l’être. nnPour la contraception calorifique comme hormonale, le volume d’utilisateurs est vague : « Je pense que ça se compte sur les doigts d’une plume, sans doute deux, dit Cécile Ventola. Les usagers potentiels ne savent pas que ça existe et les professionnels de la santé non plus », regrette la chercheuse. nnAttention, le « slip chauffant » n’est pas une méthode acceptée par l’OMS, et l’Agence nationale de santé publique ( ministère de la santé ) fait savoir au Monde qu’elle refuse de prendre position sur son efficacité contraceptive et d’en faire la remise pour le moment. Santé publique France déclare cependant suivre les travaux de l’Ardecom, « interlocuteur privilégié sur la méthode en France ». Les études scientifiques sur cette méthode sont, pour le moment, limitées. « On doit le porter tout le temps, et ce n’est pas crédible », disait l’urologue Didier Legeais sur Franceinfo. nnLire : Une enquête sur la contraception confirme la désaffection pour la pilulenLa stérilisation reste taboue en FrancenEnfin, l’ultime moyen de contraception masculine, la vasectomie, est également très peu commun en France, où la stérilisation est autorisée depuis 2001. Elle concerne à peu près mille hommes en France, selon l’Ardecom et le Planning familial. Il s’agit d’une opération des canaux déférents qui amenent les spermatozoïdes, rendant ainsi l’homme désinfecté. nnCette méthode n’est que rarement réversible, aussi les gentlemens qui y recourent ont-ils la possibilité de congeler du sperme à titre gratuit avant l’opération. Selon Pierre Colin, elle est menée par « une certaine quantitée de médecins » en France. « L’Angleterre est beaucoup plus en avance et a beaucoup plus accès à la vasectomie, qui est proposée dans beaucoup de centres et par beaucoup plus de praticiens qu’en france », dit Caroline Rémy. nnPour créer l’accès et le recours à la stérilisation, faudrait « un changement de mentalités très large », estime la coprésidente du Planning familial, alors que la plupart des personnes interrogées évoquent les impressions d’une politique nataliste française, couplée à un manque de sensibilisation parmi les professionnels de santé. Contre les préjugés, Pierre Colin rappelle que l’érection et la libido ne sont en rien affectées par cette opération.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Contraceptif masculin : Où est-il ? Où est-il ? nLa conversation autour de la contraception masculine a été qu’elle sera prêt ‘ bientôt ‘. De nombreux articles ( comme par exemple celui-ci, ceci et cela ) remontant les premiers jours des années ont affirmé qu’une pilule pour hommes est en cours de préparation. Si l’on en croit le calendrier promis, nous devrions tous pouvoir déjà acheter et utiliser des contraceptifs masculins. Pourquoi on ne peut pas ? nnMCI a récemment mené une enquête auprès d’utilisateurs potentiels de contraceptifs masculins, et l’une des principales conclusions de l’enquête est que tous les sexes veulent sérieusement plus d’options de contraception pour hommes. Le but de cette page est de présenter des informations sur la manière dont un médicament est mis sur le marché et pourquoi les contraceptifs masculins sont encore en développement. nnI. LE PROCESSUSnnLe processus de mise au point d’un médicament est une épreuve longue, fastidieuse et onéreuse qui tente d’apporter une réponse aux questions suivantes : nnComment un contraceptif pourrait-il être infaillible ? nQuelle pilule/dispositif/dispositif/approche peut fonctionner comme contraceptif ? nEst-ce que cela marche dans les essais sur les animaux ? nPourrait-il s’agir d’une véritable pilule, d’une injection ou d’un implant… ? nEst-il sûr, efficace, faisable et crédible ? nEst-il efficace chez l’homme, avec un minimum d’effets nocifs ? nLe processus de développement de la contraception masculine peut varier et n’est pas souvent linéaire, mais ce qui suit est une direction représentative pour certaines possibilités contraceptives masculines. nnII. DÉVELOPPEMENT DE MÉDICAMENTSnnL’Aha ! MomentnnnUn chercheur dans un laboratoire trouve une fonction ou un défaut cellulaire : une composante de la reproduction qui, lorsqu’elle manque, paraît rendre les gentlemens infertiles. Nous appellerons ça la ‘ cible ‘. nnChronologie : C’est toujours le cas avec un grand volume de techniques potentielles différentes sur lesquelles divers chercheurs travaillent. nnMais est-ce que ça marche ? nnnLe chercheur teste un animal ( souvent une souris ) dont le système reproducteur présente des modalités comparables à celles de la personne. Ils veulent savoir si leur cible peut être modifiée d’une façon ou d’une autre pour rendre l’animal infertile, car si cela fonctionne chez l’animal, cela pourrait vouloir dire que cela fonctionnera chez les humains. Ils aussi essayer des échantillons de sperme humain à ce stade. nnChronologie : Des mois à plusieurs années. nnCoût : Des dizaines de dizaines de milliers. nnMéthodes à ce stade : il y a beaucoup d’exploration dans divers laboratoires à ce stade, et de beaucoup de chercheurs explorent les alternatives qu’ils ont trouvées. nnCible FaisabiliténnnLe chercheur commence à construire le contraceptif qu’un femme prendra dans le futur. Dans ce processus, ils essaient de trouver un moyen de modifier, de faire vérifier et de déclencher l’infertilité avec l’aide de leur cible, d’une manière qui peut être transmise à une personne. Le médicament peut-il être absorbé par l’instance ? Comment pourrait-il être donné…. sous forme de pilule ? Un coup de feu ? Un patch de la peau ? nnChronologie : Plusieurs années. nnCoût : Des dizaines de milliers. nnMéthodes à ce stade : la majorité des choses ! Certains que le MCI finance : Catsper et SLO3. Ces deux facteurs influent sur la motilité des spermatozoïdes. nnEn sommes-nous sûrs ? nnnDe nombreux tentatives sont réalisés sur des animaux et dans des systèmes qui représentent la reproduction humaine afin de s’assurer que le médicament fonctionne correctement et qu’il est sûr et viable également contraceptif. nnChronologie : Plusieurs années. nnCoût : Des dizaines de dizaines de milliers. nnMéthodes à ce stade : HIPK4, que MCI finance. Cela affecte la production de sperme. nnEst-il danger ? nnnLe chercheur peaufine d’autant plus le médicament pour être sur qu’il est sécurité. Ils choisissent également la bonne forme posologique, comme une pilule, un vaccin ou un implant, et s’assurent que la posologie, la durée d’action et l’efficacité sont exactes. S’il y a d’autres spécificités importantes du médicament, comme la réversibilité, qui peuvent aussi être testées ici. En fin de compte, les chercheurs s’assurent que le médicament est respectant la législation rigoureuses de la FDA américaine pour approbation. nnChronologie : Plusieurs années. nnCoût : Des centaines de milliers à des millions. nnMéthodes à ce stade : Eppin ( motilité du sperme ) Echo-VR/Adam ( bloque les canaux déférents ), VasDeBlock ( bloque les canaux déférents ), Vasalgel ( bloque les canaux déférents ). nnIII. ESSAIS CLINIQUESnnÇa marche ! Mais…. est-ce que ça marche chez les gens réels ? nnSi les phases ci-dessus démontrent que le médicament est sûr, infaillible et qu’il possède une posologie et une forme posologique fiables, le chercheur présente une demande de drogue nouvelle de recherche, ce qui lui permet de passer aux études scientifiques sur des hommes. Parce qu’ils peuvent faire beaucoup de sous avec un médicament qui peut être acheté dans les semaines à venir, les investisseurs et les compagnies pharmaceutiques aiment parfois venir et investir quelque part dans le process ci-après. nnEssai clinique de phase InnC’est la première fois qu’un chercheur teste son médicament sur de vrais humains. À ce stade, ils veulent voir si le contraceptif a des impressions secondaires à différentes doses et comment il est manipulé par l’organisme. la plupart des médicaments vont de l’avant à partir de cette étape. nnChronologie : Mois à 2 ans. nnCoût : 2-5 millions. nnMéthodes à ce stade : Bambang Prajogo ( effet sur la motilité ou la fécondation des spermatozoïdes ) est essayé dans l’équivalent de cette phase en indonésie, mais il ne sera pas disponible aux states avant d’avoir suivi le process américain, H 11-beta-mntdc, DMAU. nnEssai clinique de période II

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Fertilisation – Mécanismes de la contraception masculinenLe système reproductif relationel est un ensemble sophisitiqué de facteurs interdépendants, dont beaucoup sont nécessaires à une fertilité soutenue. En interrompant ne serait-ce qu’un seul de ces processus nécessaires, nous pouvons trouver de dernieres nouvelles méthodes de concevoir des contraceptifs vraiment pas hormonaux excitants pour les hommes. L’un des processus est la fécondation, c’est-à-dire l’union d’un ovule humain et d’un spermatozoïde pour créer un zygote. La fécondation est une cible de choix pour la contraception masculine à cause de sa place comme dernière phase dans la chaîne de réplication. nnFertilisation de l’acrozome à la zone PellucidanLe process de fécondation a lieu longtemps après d’autres phases de la reproduction comme la spermatogenèse, le déplacement des spermatozoïdes et la nage dans le tractus génital. dès lors que que les spermatozoïdes offrent atteint l’ovule, ou l’ovocyte, ils commencent le process de liaison à l’ovule par la réaction acrosomique. L’acrosome, une structure à la tête du sperme, a des enzymes qui sont nécessaires pour se lier et percer l’enveloppe de l’ovule. nnLa réaction acrosomique commence dès que les spermatozoïdes s’approchent de la zone pellucide ( ZP ). Le ZP est un mélange de sucres et de protéines qui entoure la membrane externe de l’oeuf. lorsque le ZP se lie aux spermatozoïdes, les interactions enzymatiques fournissent presque une reconnaissance ‘ verrou et clé ‘ qui permet au cheminement de continuer. nnZona pellucida humaine, partie marquante de la fécondationnUn ovule relationel. La zone pellucide est vue comme le halo extérieur renforcé. nLes enzymes stockées dans l’acrosome ont un certain nombre de fonctions, toutes nécessaires pour entrer l’œuf. de plus, les canaux ioniques sont impliqués dans un process nommé hyperactivation des spermatozoïdes, qui est important pour la fécondation. Le fouettage de la biroute du spermatozoïde donne un coup de fouet mécanique au spermatozoïde, permettant ainsi une meilleure pénétration. nnUne fois que les spermatozoïdes offrent dépassé le ZP, la réaction corticale se produit, où les toutes nouvelles enzymes stockées dans les granules sont expulsées. Ces enzymes durcissent le ZP, le rendant imperméable aux autres spermatozoïdes. nnLa fécondation vue par la fusion du sperme et de l’ovule. nSperme et ovule en cours de fusion. nÀ ce stade, les contours du sperme et de l’ovule sont prêtes à fusionner. une fois qu’ils l’effectuent, leur matériel génétique se allie pour former un ovule mature. nnTous ces process sont étroitement réglementés, des orchestrations difficiles avec de nombreuses points de défaillance. Certaines d’entre elles proposent été identifiées comme des cibles possibles pour la contraception masculine. Certaines cibles telles que TSSK6 sont à l’étude, et MCI finance même des travaux sur les cibles CRISP1 / 2 dans le laboratoire de Patricia Cuasnicu en Argentine. nnUn médicament qui empêche la fécondation a un potentiel excitant, car théoriquement, il peut être employé à la fois par les gentlemens et par les femmes, donnant une véritable équité tout bonnement non hormonale au monde contraceptif. de plus, il aurait l’intérêt d’avoir une courte durée d’action et pourrait être pris quelques heures avant le coït. nnIl y a plus d’une façon de contracepter. nLa réplication est un appareil grande et compliquée, avec de multiples façons d’ajouter un frein temporaire sur le processus. La fécondation est un recours de concevoir des contraceptifs masculins. Des cibles qui empêchent la fusion du sperme et de l’ovule sont en cours d’élaboration comme contraceptifs masculins possibles. il existe d’autres projets axés sur la prévention de la spermatogenèse, le transport et la motilité des spermatozoïdes. nnEnsemble, nous espérons que ces sociétés scientifiques créeront de diverses formes de contraception masculine avec des candidats de produits variés qui répondent aux besoins d’un plus grand nombre d’utilisateurs. nn

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Une pilule contraceptive masculine a passé les premiers tests humains. Cette percée révolutionnaire dans le secteur de la contraception présente des choix différents pour les gentlemens, ce qui fait progresser considérablement le secteur de la contraception. Cependant, il faudra peut-être encore des années avant que la pilule ne soit effectivement mise sur le marché. nnL’une de multiples raisons de ce retard est que les chercheurs offrent dû tabler sur le financement d’organismes de bienfaisance et d’universités : les sociétés pharmaceutiques n’ont pas encore vu la possibilité de transformer cette compétence en un médicament clairement utilisé et rentable. Cela est dû en partie à la croyance grandement populaire que les gentlemens ne sont pas responsables de la contraception et ne sont donc pas intéressés à l’utiliser. Toutefois, les informations empiriques recueillies dans le cadre de nos propres recherches prouvent le contraire. nnChanger les perceptionsnChez CitizenMe, nous voulions explorer la thématique de la contraception masculine de façon à repérer les attitudes existantes et comment les hommes et les femmes réagiraient aux nouveaux produits, s’ils étaient disponibles. Nous avons mené deux enquêtes multinationales auprès de meufs et de mecs sur notre plateforme pour savoir ce qu’ils pensaient de cette nouvelle pilule en cours d’élaboration. nnnn nnAudience : Global, Hommes, 16-65 ans ( n=1000 ) nnIl est avantageux de noter que seulement vingt pour cent des mecs offrent carrément rejeté l’idée d’essayer la pilule contraceptive masculine. Les raisons pour celles qui n’étaient pas aussi sécurisant allaient du désir d’avoir plus d’informations sur le sujet à l’idée que ce n’est pas assez ‘ coté masculin ‘. Cependant, 59% des hommes étaient de votre avis pour dire que les hommes et les femmes devraient être également responsables de la contraception. nnnnAudience : Global, Filles, 16-65 ans ( n=999 ) nnDe même, seulement vingt pour cent des femmes proposent indiqué qu’elles ne seraient pas disposées à utiliser la pilule contraceptive masculine comme méthode de contraception. De même, la principale raison de l’hésitation était le besoin d’en savoir plus à ce propos. Il est intéressant de noter qu’il y a aussi un pourcentage significatif de femmes ( un quart ) qui ne feraient pas confiance à l’homme pour prendre cette pilule. nnNécessité de modifier les normes sexospécifiquesnLa disparité entre le nombre et les genres de possibilités contraceptives féminines et masculines a un effet beaucoup plus important sur les femmes : nnElle oblige les femmes à assumer la plupart des charges financières et sanitaires liées à la contraception ( visites chez le médecin, achat de la pilule, prescriptions, etc. ). nElle exige des femmes qu’elles assument la responsabilité de la contraception en général et le anxiété supplémentaire que cela entraîne. Cela réduit l’autorité des hommes en matière de duplication, ce qui améliore la responsabilité des femmes. nParce que les options des femmes en matière de contraception sont présentées comme une forme d’autonomisation des femmes et d’égalité sociale, les injustices de la situation existante restent souvent cachées. Une véritable égalité sociale montre que les femmes et les hommes s’orientent vers le donner des responsabilités en matière de contraception. Nous croyons que cela peut se faire de deux façons : nnDévelopper de nouvelles possibilités contraceptives masculines. C’est ce qui se fait actuellement, mais les compagnies pharmaceutiques doivent imaginer qu’il y a un marché pour cela. Ils sont fondamentaux pour fournir le financement nécessaire à la mise à disposition de ces articles et pour ajouter de la crédibilité aux campagnes de sensibilisation et d’acceptation. nPour que ces articles soient mis en vente et utilisés, faut aussi qu’il y ait un changement simultané des croyances sur les rôles assumés par les hommes et les femmes. la première chose à faire pour faire de la contraception une véritable responsabilité partagée se résume à se demander ce que les hommes et les femmes des divers pays pensent de cette perspective. Ce n’est qu’en comprenant extrêmement les croyances des gens que les mentalités peuvent commencer à changer. nEngager différentes coutumes pour démontrer une fibre potentielnNotre plateforme de recherche anonyme et éthique permet aux gens du dans le monde d’exprimer leurs idées sans porter de jugement, ce qui permet une compréhension nuancée des attitudes et des manières sur différents sujets. nnDans cette étude, nous avons reçu des réponses de l’Inde, des Philippines, du Royaume-Uni, de l’Inde, du Brésil, du Vietnam, des États-Unis, de l’Espagne, de la france, de l’Italie et des Pays-Bas, révélant comment les attitudes envers la pilule changent selon chaque pays. Par exemple, bien que les hommes indiens âgés de 18 à 24 ans aient indiqué que le principal facteur dissuasif pour essayer la pilule masculine était l’absence d’information à ce sujet, ils proposent également indiqué que la religion était un soucis. Alors qu’au Brésil, les gentlemens du même groupe d’âge sont plus préoccupés par le fait que la contraception est la responsabilité des femmes et pensent que prendre la pilule ne serait donc pas assez ‘ masculin ‘. nnCes négoces nous indiquent que les femmes et les hommes paraissent convenir que la responsabilité de la contraception repose sur les deux. Bien qu’il existe différents obstacles culturels et comportementaux à la prise de la pilule dans chaque pays, un problème universel a été identifié : le manque de renseignements à son sujet. Pour que les contraceptifs masculins soient adoptés, est important de disposer d’actualités précises permettant de dissiper les craintes potentielles. Si cela peut être effectué efficacement, il y a à coup sûr un grand marché potentiel pour les contraceptifs masculins.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Être un bon père – et un garçon bonnChacun a une idée différente de la famille. Certaines définitions de la famille n’incluent pas les enfants. Pour beaucoup d’entre eux, oui, mais souvent le moment n’est tout simplement pas complètement le bon. Les constatations minutieuses qui entrent dans la décision d’avoir des enfants sont difficiles, même pour ceux qui les désirent beaucoup. Et la vision familiale, être un bon père – ou un bon femme – devrait être le but idéal. Cependant, à ce stade, les gentlemens doivent faire preuve de créativité dans la manière dont ils concourent avec leurs partenaires à la phase pré-papa. nnLes contraceptifs masculins se limitent à des options à court terme comme les condoms dont le taux d’échec est inacceptable, ou à des possibilités permanentes comme la vasectomie. C’est difficile d’être un garçon bon et de prendre part de manière importante à la planification, et c’est avant même d’en arriver à être un bon père. Male Contraceptive Initiative est une organisation pro-famille qui soutient les hommes et les femmes ayant la capacité de prendre si et quand avoir une famille. nnEt à titre personnel, la vision de ma famille inclut au moins un enfant. nnMon fils Théodore est né en novembre. nnC’est un petit chunkster en bonne santé, que j’aime voir grandir et changer tous les jours. Je comprends que certains trouver ironique le fait que ma famille, qui travaille pour de dernieres nouvelles options contraceptives, ait récemment accueilli un fils dans les pays. Cependant, la tâche de MCI n’est pas simplement de réduire le nombre de naissances dans les pays, mais d’être sur que les personnes offrent les outils nécessaires pour faire leurs propres choix autour d’une famille. nnEt je soutiens mes amis dont la vision d’une famille n’inclut pas les enfants. Je veux qu’ils puissent avoir les outils dont ils ont besoin pour réaliser leur unité de famille idéale – la forme. nnLes taux de grossesses vraiment pas désirées sont très élevés – plus de cinquante pour cent aux États-Unis seulement. Et les gentlemens n’ont en toute simplicité pas le choix de prendre part à cette conversation de façon équitable. En développant de nouvelles alternatives masculines, nous augmentons la capacité des mecs à être de bons partenaires. Puis, selon leurs conditions et celles de leur famille – de bons pères s’ils le veulent. nnÊtre un bon père, c’est enseigner autant que j’apprends. nNous sommes encore loin des techniques masculines sur le marché. En fait, mon fils sera à coup sûr l’un des premiers à pouvoir utiliser de toutes nouvelles possibilités. nnAinsi, ses opinions et celles de ses pairs seront importantes dans la fabrication de produits pour . Les jeunes d’aujourd’hui sont les usagers de la contraception masculine à venir et le monde avance rapidement. Leurs perceptions de ce que cela montre d’être participatif et de ce à quoi ressemblent les alternatives équitables de contraception peuvent être différentes de ce qui existe aujourd’hui. nnJ’espère donc que mon fils aura plus de possibilités que moi. J’espère que le monde de la contraception sera optimisé. Que de nouveaux variété de gars et de filles permettront aux familles de choisir de leur saine futur. Et pendant que j’apprends à mon fils à être un garçon bon, il m’apprendra à être un bon père.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Par Lily Cratchley, ambassadrice de Gale à l’Université de BirminghamnJe suis un étudiant de seconde année qui termine actuellement mon baccalauréat spécialisé en littérature britanique et en études scientifiques américaines et canadiennes. Ce cours multidisciplinaire me permet d’étudier divers critères de la littérature, de l’histoire et de la culture américaines modernes, ainsi que de la littérature britanique ancienne, y compris la poésie de Wyatt et les pièces de Shakespeare. Pendant le trimestre, j’aime m’occuper en faisant du bénévolat pour une société qui aide les enfants défavorisés de la région, en me préparant pour une année hors de france en amérique du Nord, en visitant les attractions que la deuxième ville d’Angleterre a à offrir avec des copains et, évidemment, en opérant comme ambassadeur pour Gale. nnLa Journée mondiale de la femme a été célébrée le vendredi 8 mars dernier et, comme toujours, elle nous a donné l’occasion de penser à la bataille des femmes pour le suffrage universel, l’émancipation et l’égalité. Plusieurs moments marquants de l’histoire des femmes ont marqué notre capacité à mener la vie que nous menons aujourd’hui, notamment l’obtention du droit de vote en 1918, l’adoption de la loi sur l’égalité salariale en 1970 et, évidemment, la légalisation de la pilule contraceptive orale en 1961, permettant aux femmes d’avoir enfin un droit de regard sur leurs droits de duplication. nnMaterial in Gale Primary Source met en lumière les impressions de la pilule contraceptive sur la vie des femmes au cours des années 1960, qui proposent évolué leur vie. L’annonce ci-dessous de la compagnie pharmaceutique Bayer accorde au progrès médical le mérite de ‘ permettre aux femmes d’accomplir leur vie en toute liberté de choix ‘, ce qui suggère autant que ‘ peu de choses offrent eu un plus grand impact sur la société du XXe siècle ‘ que la pilule. nn ‘ Bayer. ‘ Economist, 22 déc. 2007, p. 15. The Economist Historical Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9DVAW0n ‘ Bayer. ‘ Economist, 22 déc. 2007, p. 15. The Economist Historical Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9DVAW0nDes articles plus récents dans l’origine de données prouvent cependant que la mise en place d’une pilule contraceptive masculine sera peut-être la prochaine étape à proximité de une plus grande égalité des sexes. L’un des premiers articles parus dans Gale Primary Sources à faire état de cette possibilité a été publié dans le Times en 1969, et déclarait que ‘ d’ici 1975, il devrait y avoir une ‘ pilule ‘ masculine ‘. L’article, qui fait état des flashs de quarante experts du Bureau de l’économie de la santé, jette cette prédiction médicale avec d’autres, y compris ‘ des médicaments plus efficaces, surtout pour les troubles dépressifs et psychotiques ‘, à la fin des années 1970, et, comme son titre le suggère, la disponibilité de ‘ cœurs artificiels en 1990 ‘. nn ‘ Coeurs artificiels d’après les prévisions de 1990. ‘ Times, 10 nov. 1969, p. 3, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9Erzt1 n ‘ Coeurs artificiels d’après les prévisions de 1990. ‘ Times, 10 nov. 1969, p. 3, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9Erzt1nBien que plusieurs de ces prévisions aient pris forme, la pilule contraceptive masculine n’est pas prêt. Ce billet de blog explore pourquoi, plus de quarante ans depuis 1975, la pilule masculine n’a toujours pas été mise sur nos tablettes. Il s’avère que la d’une pilule masculine soit fondamentalement entravée par deux facteurs prédominants : les inquiétudes du public – des mecs et des femmes – vis-à-vis de la réaction du public et l’absence de financement des grandes compagnies pharmaceutiques. nnLa réaction du public s’avère être enracinée dans l’idée qu’on ne peut pas faire confiance aux hommes pour prendre une pilule tous les jours, ce qui permet l’efficacité de la pilule comme contraceptif. Un article subséquent du Times de 1987 parle de cette question, déclarant que ‘ la plupart des femmes ne feraient pas confiance à leur partenaire pour partir le chat – et encore moins pour se rappeler de prendre une pilule contraceptive masculine ‘, et affirmant que cet âge % des femmes ne croiraient pas un homme qui dit qu’il prend la pilule. nn ‘ Difficile à avaler. ‘ Times, 29 décembre 1987, p. 2, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98bz81n ‘ Difficile à avaler. ‘ Times, 29 décembre 1987, p. 2, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98bz81nCependant, la géolocalisation suggère autant que les gentlemens devraient être davantage reconnus ; un produit du Daily Mail confirme que ‘ 66 % des mecs prendraient la pilule contraceptive masculine si elle était prêt ‘ et raconte l’histoire de deux ( Sandro et Glenn ) qui proposent essayé la pilule masculine quotidiennement une année. Malgré les sensations secondaires pour l’ ‘ avoir tout le monde au boulot avec des points de suture ‘ et une ‘ bonne dose de traction des gambettes ‘, les gentlemens semblaient apprécier porter une partie du fardeau contraceptif avec leur partenaire. Sandro a dit que cela lui a apporté un ‘ sentiment de calme ‘ et Glenn a dit qu’il ‘ était désolé d’arrêter le procès ‘ après les 12 mois nécessaires. Cet article remet en question les attitudes oublieuses et irresponsables, stéréotypées et associées aux , et propose qu’il existe, en fait, une voie pour la pilule contraceptive masculine. nn ‘ Pouvez-vous choisir un garçon qui est sur la pilule ? ‘ Daily Mail, 29 février , p. 47. Daily Mail Historical Archive, 1896-2004, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98c6z7 n ‘ Pouvez-vous faire confiance à un homme qui est sur la pilule ? ‘ Daily Mail, 29 février 2000, p. 47. Daily Mail Historical Archive, 1896-2004, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98c6z7nChanger les attitudes à l’égard d’une pilule contraceptive masculine est une évolution merveilleusement progressive, mais pas si les grandes entreprises n’emboîtent pas le pas en investissant de l’argent dans ce concept. Ce recul dans le développement d’une pilule mâle a été évident dès les premières phases de la discussion. Un article sur un piédestal, intitulé ‘ La pilule contre le désastre de l’ego masculin ‘, affirmait en 1970 que ‘ la plupart des compagnies pharmaceutiques ne se donnent même pas la peine de communiquer de l’argent ou des équipements pour la recherche interne sur le développement d’une pilule contraceptive masculine certaine et efficace ‘, ce qui revient à ‘ le fait que la plupart des compagnies sont dirigées par des mecs et qu’elles n’aiment pas trafiquer la fertilité des mecs ‘. nn ‘ GRAVElliNGS. ‘ Piédestal, 1970, p. 10. Archives of Sexuality

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Pourquoi avons-nous besoin de contraceptifs pour hommes dorénavant ? nC’est l’heure de la contraception masculine. nLes possibilités de contraception actuellement disponibles pour les hommes sont non suffisantes parce qu’il n’a pas été inventé d’option de contraception sur une longue durée pour les hommes. La vasectomie est perçue comme une méthode irréversible, et le taux de grossesse réelle du condom est de 13 % – un chiffre vraiment cher si vous recherchez une méthode contraceptive à sécurité intégrée. nnDe meilleures possibilités contraceptives pour les gentlemens apporteront l’équité à la planification de famille, car encore plus de gars partagent la responsabilité de la fécondité. Chaque nouvelle méthode contraceptive féminine développée a entraîné une hausse de l’utilisation des contraceptifs, une diminution des grossesses tout bonnement non désirées et une bonification de la santé des enfants dans les pays entier. Nous nous attendons à ce qu’il en soit de même pour les développements futurs de la nouvelle contraception masculine. nnIl est très important que nous fassions un effort pour la contraception masculine aujourd’hui. nIl y a 80 millions de grossesses non désirées chaque année dans les pays. Il n’y a pas eu d’innovation significative dans le secteur de la contraception, notamment les solutions vraiment pas hormonales, depuis des années. nnLa réduction des grossesses vraiment pas désirées peut aider à briser le cycle de la pauvreté. Les chercheurs s’attendent également à économiser aux contribuables plus de 5 milliards de dollars par année en médicaux en panne terme. On s’attend à ce que les économies de coûts sur une longue durée soient beaucoup plus importantes, simplement en s’assurant que les besoins de planification de famille sont satisfaits pour tous. nnMale Contraceptive Initiative ( MCI ) finance de dernieres nouvelles études sur les solutions contraceptives masculines. Nous faisons avancer les possibilités de contraception masculines dans le but les gentlemens et les femmes puissent avoir plus de possibilités – ensemble. nnEnvisagez de faire un pouvoir à MCI. Nous avons montré comment nous pouvons faire de la contraception masculine une réalité : préparez partie de la solution avec nous. nnInitiative contraceptive masculinenNous faisons progresser notre mission grâce à la recherche, aux réseaux et à l’éducation. Nous : nnAccorder des subventions pour des recherches novatrices et prometteuses dans cette activité, nRéseauter avec les chercheurs et constituer des liens avec eux pour faire s’améliorer le domaine de la santé, nEffectuer des documentations sur les impacts potentiels des contraceptifs masculins, nles attitudes de l’enquête à l’égard de la contraception masculine et l’acceptabilité de celle-cinPlaider en faveur d’une politique et d’un financement adéquats pour les contraceptifs masculins. nVous désirez ? nn

    La contraception masculine – contraception masculine

    Je suis sûr que vous vous souvenez avoir analysé la contraception masculine dans vos notices de biologie où les préservatifs et la vasectomie auraient été les seules alternatives disponibles. nnLes femmes ont toujours été habits responsables de la contraception, dans certains cas sous forme de pilules tout au long du mois, dans certains cas sous forme de pilules abortives illégalement recherchées. Heureusement, avec les améliorations de la technique médicale, les femmes se sont vu offrir une nouvelle façon de nuire à leurs organes internes en prenant des pilules contraceptives comme Unwanted 72 et Ipill. Ces pilules arrêtent l’implantation ( une fois le moment venu ) et sont plus fonctionnelles dans les 24 premières heures après les rapports hot, jusqu’à 72 heures. Ces pilules proposent des effets secondaires dangereux à long terme comme les problèmes cardiovasculaires, les risques de cancer comme le cancer du col de l’utérus, le cancer de l’ovaire, le cancer du sein et du foie mais également la stérilité. Et tout cela pour seulement 97% d’assurance. Il est temps que les hommes portent le fardeau, et c’est exactement de cela qu’il est question dans ce papier ! nnContraception masculine – The Wedding BrigadenCrédits : Mary SuenNous disons NON ! nVoici une façon meilleure et plus efficiente d’avoir des rapports sexuels sans porter de préservatif, ou d’avoir à penser à une grossesse non voulue. nnPilules contraceptives pour ! nPilules contraceptives pour hommes – The Wedding BrigadenCrédits : Cultivé dans le paysnLe contraceptif nommé dodécylcarbonate de 11-bêta-méthyl-19-nortestostérone ( 11-bêta-MNTDC ) est la testostérone changée à action combinée d’une hormone masculine ( androgène ) et de progestérone. Testé à l’Institut Biomed de Los Angeles sur 40 en excellente forme, une seule pilule est censée réduire la fabrication de sperme pendant quelques heures, tout en conservant la libido intacte. Le taux moyen de testostérone circulante a chuté en masse contre les androgènes, sans aucun action secondaire. Cette pilule sera bientôt disponible aux states et en Inde ! nnJ’ai hâte que cette pilule soit lancée, n’est-ce pas ? Cette pilule a l’air de aider des vies. bien que, il existe des études en cours sur les gels qui tuent la fabrication de sperme des heures tout en agissant comme un lubrifiant les rapports porno. Ça a l’air intéressant, vraiment pas ? Eh bien, servez vous des préservatifs à pois et à côtes pour plus de bonheur, juste pour être d’avantage de manière sécurisé, tout en continuant à bénéficier du porno. nnAttendez, nous avons des lectures très avantageuses pour vous – Top 5 des mythes sur la contraception en Inde, 15 choses à savoir sur la contraception avant votre cérémonie, Top 10 des mythes du préservatif brisé !