• contraception masculine
  • slip contraceptif
  • contraceptif masculin – vasectomie cancer prostate

    La contraception masculine – contraception masculine

    Contraception : enfin une pilule masculine ? nnUne pilule contraceptive pour la gent masculine vient de passer avec succès les premiers tests d’une étude menée par des chercheurs américains. nSon nom est barbare mais la molécule 11-béta-méthyl-19-nortestostérone dodécylcarbonate, ou 11-béta-MNTDC, pourrait bien révolutionner nos utiles de contraception. Cette nouvelle pilule hormonale, en cours d’expérimentation aux États-Unis, est à l’attention de… la gent masculine ! Une méthode qui peut intéresser 61 % des Français selon un sondage de l’institut CSA réalisé en deux mille douze. nnLe traitement ‘ rétréci la constitution de spermatozoïdes tout en préservant la libido ‘, montrent les résultats de la première phase d’essai clinique, dévoilés le 24 mars 2019 lors du congrès annuel de la Société d’endocrinologie américaine. Les chercheurs de l’University of Washington School of Medicine et du Los Angeles Biomed Research Institute ( LA BioMed ) ont experimenté l’innocuité de la pilule sur quarante . nnPendant 28 jours, 10 d’entre eux proposent reçu chaque jour un placebo ; les autres la 11-béta-MNTDC à différentes concentrations. Conséquence : le médicament-candidat a considérablement abaissé le degré de deux hormones nécessaires à la création de spermatozoïdes en comparaison avec la prise de placebo. Quant à son impact sur la quantité-même des gamètes, n’a pu être évalué grâce à la durée trop courte de l’étude. selon l’une des spécialistes impliquées, Christina Wang, 60 à 90 jours seraient nécessaires à la 11-béta-MNTDC pour agir de façon optimale. La prochaine étape clinique, réalisée à plus grande échelle et sur une période plus longue, devrait permettre de surveiller cette affirmation. En cas de retombées positifs, la molécule pourra ensuite être testée sur des paires sexuellement actifs. nnDes effets secondaires limitésnCes travaux de recherche sont encore plus encourageants que la pilule semble bien passer. Christina Wang ne décrit aucun effet secondaire grave, seuls quelques cas de fatigue, d’acné ou de maladies de tête. Une poignée de mecs ont aussi noté de légers troubles de l’érection ou de la libido, sans pour autant affecter leur animation sexuelle. Ainsi, aucun volontaire n’a décidé de mettre un terme à sa prise de 11-béta-MNTDC, et les plats incidents proposent disparu à la fin du traitement. Les chercheurs espèrent tirer les mêmes conclusions de la prochaine phase d’expérimentation. nnEn 2016, l’arrêt prématuré de l’essai clinique de période II d’un autre contraceptif masculin, toutefois efficiente à près de 96 %, avait fait grand bourdonnement. Les discussions avaient reporté des effets indésirables en grande quantité, mais légers pour 91 % d’entre eux, et les deux comités indépendants chargés d’examiner la sécurité des personnes à l’étude avaient émis des avis contradictoires. Sans compter que modifications de la disposition mentale et de la libido, acné, irritabilité ou encore maux de tête sont le lot fréquent des femmes sous contraception hormonale. nnPas sur le marché avant dix ansnLa 11-béta-MNTDC connaîtra-t-elle le même sort ? Si les anciens contrôles portaient sur l’injection d’un duo d’hormones [une progestérone et une hormone androgène], la pilule masculine contient une testostérone modifiée ‘ combinant les deux activités hormonales ‘, explique Christina Wang. par ailleurs, son équipe travaille parallèlement sur une autre molécule, ‘ composé-soeur ‘ du 11-béta-MNTDC, le DMAU, elle aussi prometteuse. nn ‘ Nous élaborons deux médicaments oraux en même temps afin de faire avancer le champ de la contraception, justifie la Pr Stephanie Page, membre du groupe de recherche. Le but est de trouver un constitué avec un minimum d’effets secondaires et le plus efficiente possible. ‘ Et sa mec de prédire : ‘ Une contraception hormonale masculine certaine et réversible devrait être disponible dans dix ans. ‘ La pilule pour les gentlemens, sans doute, mais ce n’est pas pour demain.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Rapport d’enquête sur les possibilités en terme de contraception chez les hommesnCe billet est note par Kathryn Carpenter, boursière du MCI et étudiante à la maîtrise en santé publique de l’Université de Caroline du Nord – Gillings School of Global Public Health. nnMCI mène des enquêtes pour nous aider à appréhender les perceptions des utilisateurs possibles de contraceptifs masculins. La collecte de ces points de vue nous aide, en tant qu’organisation, à comprendre ce que les consommateurs possibles recherchent et comment les personnes perçoivent la contraception masculine. nnUne étude récente des points de vue des parties prenantes et des usagers potentiels de la contraception masculine nous a donné un aperçu de ce que les personnes interrogées recherchent dans les techniques potentielles et de la manière dont les toutes nouvelles techniques affecteraient la mobile entre les sexes et les relations et l’autonomie reproductive. Nous partageons ici certaines des majeures conclusions de cette enquête. nnMéthodesnnAu moment de l’analyse, y avait 244 répondants au sondage, qui a été distribué par l’entremise du bulletin de MCI et du listserv de la Fondation Parsemus. la plupart étaient des personnes potentiels ( 75 %, probablement des mecs ) et des partenaires d’utilisateurs possibles ( 7 %, sûrement des femmes ). bon nombre de des autres répondants étaient des gens travaillant dans le secteur : en R-D, sur le marché universitaire et dans le financement. malgré que les répondants représentaient tous les continents des personnes, la plupart venaient d’Amérique du Nord et d’Europe ( 64 % et 27 %, respectivement ). nnMale Birth Control User Perspectives : Principales constatationsnnLa grande majorité des personnes veulent plus de possibilités de contraception masculine. nLes répondants veulent des particularités spécifiques dans les nouvelles solutions. nIl existe des méthodes familières, et les gens expriment une attente particulier pour ces techniques. nLes personnes interrogées pensent que les gentlemens devraient être aussi ou plus impliqués que les femmes dans la planification familiale. nDifférentes organisations doivent s’impliquer pour rendre les contraceptifs masculins plus disponibles, la participation des organisations de santé et de soins de santé est cruciale, et encore plus de financement et de recherche sont nécessaires. nAvoir plus de possibilités contraceptives masculines favoriserait les relations et l’égalité des sexes, exigerait des hommes qu’ils assument encore plus de responsabilités et aiderait les gentlemens à avoir plus d’autonomie en matière de reproduction. nLe marketing, la publicité et l’éducation sont importants pour faciliter les personnes à appréhender la contraception masculine. nParmi les répondants, il y a un désir clair pour plus de solutions de contraception masculine : 97% des répondants disent qu’il y a une envie pour une contraception masculine supplémentaire. Les répondants pensent de plus que les gentlemens devraient être impliqués dans la planification de famille : 96% des répondants pensent que les gentlemens devraient être aussi impliqués que les femmes dans la planification de famille ou plus impliqués que les femmes dans la planification familiale ( 85% pensent que les gentlemens et les femmes devraient être impliqués de plus, tandis que 11% pensent que les hommes devraient jouer un rôle moteur ). nnnLes quatre principaux sujets identifiés dans cette enquête sont les suivants : nnCaractéristiques spécifiques d’une méthode éventuelle que les répondants veulent. Les répondantes ont des idées précises sur les genres de contraception qui leur conviennent et sur les atouts qu’elles espèrent ou dont elles auraient besoin pour utiliser une méthode spécifique. ‘ Peu coûteux, tout bonnement non hormonal, réversible… ‘ nnRelations et égalité entre les sexes. Les répondants reconnaissent que les femmes proposent beaucoup plus de possibilités qu’elles et qu’elles veulent réduire le fardeau des femmes en général ou d’une femme notamment ( p. ex., leur partenaire ) ou le donner avec elles. ‘ J’aimerais pouvoir assumer le fardeau de la contraception pour mon cérémonie dans le but mon épouse n’ait pas à connaître toutes les solutions douloureuses et inconfortables qu’elle a essayées. ‘ nnAutonomie, contrôle et responsabilité en terme de réplication. Les personnes interrogées souhaitent l’autonomie en matière de procréation et affirment que les gentlemens devraient être en mesure d’assumer encore plus de responsabilités en terme de contraception. ‘ Ma vision est que chacun ait la possibilité d’être pleinement responsable de sa fertilité. ‘ nnMéthodes nommées ( Vasalgel, RISUG ou vasectomie temporaire/réversible ). Les répondants reconnaissent certaines solutions plus que certains et expriment celles qu’ils veulent, bien qu’ils semblent souvent ne pas savoir franchement pourquoi leur méthode préférée n’est pas disponible. ‘ J’espère que Vasagel[sic] deviendra réalité. ‘ nnnComment les personnes interrogées pensent-elles que nous pouvons faire de la contraception masculine une réalité ? nnLes répondants affirment que la disponibilité d’une méthode est cruciale, et qu’il faut aussi éduquer, diffuser l’information et faire du marketing. Ils pensent que les gentlemens et les femmes doivent tous les deux être compris dans la conversation sur la contraception masculine, et qu’il est essentiel d’accroître le financement, le moteur de recherche interne et les contrôles. nnQue fait MCI ? nnNous sommes de votre avis avec les répondants pour dire que nous avons besoin de méthodes disponibles ! Nous finançons des chercheurs qui mettent au point des solutions contraceptives masculines, et nous catalysons aussi les conversations autour de l’élargissement des possibilités de contraception pour hommes. Nous l’amenons sur le marché et nous nous assurons que le marché est prêt à l’accueillir. Restez embauchés avec nous et sur ce que nous oeuvrons via notre site Web et nos canaux de réseaux sociaux : Twitter, Instagram, LinkedIn, Soundcloud, YouTube et Snapchat.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Fertilisation – Mécanismes de la contraception masculinenLe système reproductif humain est un ensemble complexe de facteurs interdépendants, dont beaucoup sont nécessaires à une fertilité soutenue. En interrompant ne serait-ce qu’un seul de ces processus indispensables, nous pouvons trouver de dernieres nouvelles façons de concevoir des contraceptifs non hormonaux excitants pour les gentlemens. L’un des mécanismes est la fécondation, c’est-à-dire l’union d’un ovule relationel et d’un spermatozoïde pour réaliser un zygote. La fécondation est une cible de choix pour la contraception masculine en raison de sa place comme dernière phase dans la chaîne de duplication. nnFertilisation de l’acrozome à la zone PellucidanLe cheminement de fécondation a lieu longtemps après d’autres phases de la duplication comme la spermatogenèse, le transport des spermatozoïdes et la nage dans le tractus génital. une fois que les spermatozoïdes ont atteint l’ovule, ou l’ovocyte, ils commencent le processus de liaison à l’ovule par la réaction acrosomique. L’acrosome, une structure à la tête du sperme, a des enzymes qui sont nécessaires pour se lier et percer l’enveloppe de l’ovule. nnLa réaction acrosomique commence lorsque les spermatozoïdes s’approchent de la zone pellucide ( ZP ). Le ZP est un mélange de sucres et de protéines qui entoure la membrane externe de l’oeuf. lorsque le ZP se lie aux spermatozoïdes, les interactions enzymatiques fournissent quasiment une reconnaissance ‘ verrou et clé ‘ qui permet au processus de continuer. nnZona pellucida des humains, partie intégrante de la fécondationnUn ovule humain. La zone pellucide est vue comme le halo extérieur épais. nLes enzymes stockées dans l’acrosome vont avoir plusieurs de fonctionnalités, toutes nécessaires pour entrer l’œuf. de plus, les canaux ioniques sont impliqués dans un processus nommé hyperactivation des spermatozoïdes, qui est essentiel pour la fécondation. Le fouettage de la tige du spermatozoïde donne un coup de fouet mécanique au spermatozoïde, permettant ainsi une meilleure pénétration. nnUne fois que les spermatozoïdes proposent dépassé le ZP, la réaction corticale se produit, où les nouvelles enzymes stockées dans les granules sont expulsées. Ces enzymes durcissent le ZP, le rendant étanche aux autres spermatozoïdes. nnLa fécondation vue par la fusion du sperme et de l’ovule. nSperme et ovule en cours de fusion. nÀ ce stade, les membranes du sperme et de l’ovule sont prêtes à fusionner. une fois qu’ils l’effectuent, leur matériel génétique se allie pour constituer un ovule mature. nnTous ces cheminement sont étroitement réglementés, des orchestrations compliquées avec de multiples points de défaillance. Certaines d’entre elles offrent été identifiées comme des cibles envisageables pour la contraception masculine. Certaines cibles telles que TSSK6 sont à l’étude, et MCI finance même des travaux sur les cibles CRISP1 / 2 dans le laboratoire de Patricia Cuasnicu en Argentine. nnUn médicament qui empêche la fécondation a un potentiel excitant, car théoriquement, peut être exploité à la fois par les gentlemens et par les femmes, autorisant une véritable équité non hormonale au monde contraceptif. par ailleurs, il aurait l’intérêt d’être pourvu d’une courte durée d’action et pourrait être pris quelques heures avant le coït. nnIl y a plus d’une façon de contracepter. nLa reproduction est une machine grande et difficile, avec de nombreuses façons de mettre un frein temporaire sur le process. La fécondation est un recours de produire des contraceptifs masculins. Des cibles qui empêchent la fusion du sperme et de l’ovule sont en cours d’élaboration en tant que contraceptifs masculins possibles. il existe d’autres projets axés sur la prévention de la spermatogenèse, le transport et la motilité des spermatozoïdes. nnEnsemble, nous espérons que ces entreprises scientifiques créeront de diverses formes de contraception masculine avec des types de produits variés qui répondent aux besoins d’un plus grand volume d’utilisateurs. nn

    La contraception masculine – contraception masculine

    La recherche a montré que les hommes embauchés dans des relations amoureuses sont très emballés à ‘ etre propriétaire de ‘ la contraception. Mais lorsqu’il s’agit de possibilités, le récapitulatif des méthodes énergiques est assez restreinte à l’heure courante : abstinence, condoms et vasectomie ( il y a aussi la méthode du rythme ou le retrait, mais je ne pense pas que vous voudriez compter sur l’une ou l’autre de ces méthodes ). Compte tenu de cette liste d’attente, y a avec certitude de l’importance pour une forme de pilule. Pourtant, après un demi-siècle et des millions de dollars de recherche, il n’y a toujours pas de pilule pour les hommes. nnAlors, quel est le soucis ? nnNous savons comment interférer avec la création de sperme – les gélule hormonaux masculins diront à la testostérone naturelle du corps ( fabriquée par le testicule ) de s’éteindre, arrêtant la création de sperme. Basé sur cette idée, les pilules proposent été formulées comme contraceptifs hormonaux, et ont fonctionné… mais pas parfaitement. Dans les études, la plupart des hommes n’ont aucune numération de spermatozoïdes après avoir pris la pilule, mais pas tous les hommes. Et, dans le monde des contraceptifs masculins, avec des choix comme la vasectomie, c’est un loisir à compréhension zéro. L’éjaculat doit être exempt de sperme. nnIl y a aussi une litanie de préoccupations concernant les sensations secondaires des pilules hormonales pour . Dans les essais cliniques, les hommes offrent reconnu des sensations comme les éruptions cutanées, le gain de poids, la sautes d’humeur, la perte de libido, la dysfonction érectile et la fatigue. Avoir des effets secondaires hot apparents d’une pilule qui vise à soulager l’inquiétude du porno défait un peu le but, vous ne trouvez pas ? Dans une perspective à plus long terme, y a-t-il d’autres problèmes qui surviennent avec le temps ? bien que nous sachions que la pilule contraceptive a été associée à des taux plus élevés de maladies cardiaques et de cancer du sein et du col de l’utérus chez les femmes, peu ou pas de études ont été menées aujoud’hui sur les problèmes qui pourraient surgir avec l’utilisation sur une longue durée de pilules contraceptives masculines. nnMalgré tout cela, l’intérêt pour une pilule contraceptive masculine reste vif – et les exercices des chercheurs exposent un certain espoir. Un essai clinique récent d’une pilule hormonale pour a entièrement arrêté les type de testostérone et a été assez bien toléré. Comme la création de sperme n’a pas été étudiée, nous ne sommes toujours pas sûrs qu’elle fonctionnera, mais elle est prometteuse. nnUne pilule pour homme n’est à coup sûr pas pour tous les gentlemens, mais pourrait être une option pertinente pour beaucoup d’entre nous.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Qu’est-ce que ‘ La pilule du mâle ‘ ? nVous savez déjà à quoi ressemble ‘ La pilule ‘, mais qu’en est-il de ‘ La pilule masculine ? ‘ nLorsque nous entendons ‘ La pilule ‘, une image de brûlure nous vient à tous les coups à l’esprit. Le disque , en plastique à coquille qui a les contraceptifs hormonaux des femmes. C’est un signe omniprésent d’indépendance, d’habilitation et de capacité de faire une sélection. L’imagerie de ‘ La pilule ‘ est si profondément enracinée qu’il est compliqué d’imaginer un autre type de contraceptif, notamment celui pensé pour la seconde moitié de la population – ‘ La pilule masculine ‘. nnLes contraceptifs oraux quotidiens pour dames sont créés pour interrompre son cycle naturel, qui exige une dose quotidienne. ‘ La pilule est habituellement une combinaison d’œstrogènes et de progestatifs qui, ensemble, éliminent l’ovulation et préviennent la grossesse. Des essais cliniques hormonaux sont en cours pour les hommes, mais à l’heure courante, on met à l’essai une formulation de gel qui est frottée sur les épaules une fois par jour. Cela n’évoque pas complètement l’imagerie de ‘ La pilule du mâle ‘. Nous sommes coincés avec les mêmes techniques contraceptives depuis si longtemps que nous ne savons pas comment sortir du moule et essayer de toutes nouvelles idées. nnAlors à quoi ressemblerait ‘ La pilule masculine ‘ ? nnnNous ne le savons pas encore – c’est ce qu’il y a de beau là-dedans. Les contraceptifs peuvent être ce que vous voulez qu’ils soient, pour les hommes comme pour les femmes. La fabrication centrée sur l’homme ( DCH ) est une manière de concevoir de dernieres nouvelles solutions aux problèmes . Le DCH est une philosophie selon laquelle les utilisateurs imaginent un article final, et ensuite permettent à la méthode de travailler dans ce but. Cela permet d’éviter de mettre sur le marché quelque chose qui peut ne pas être acceptable pour les personnes. Les événements de DCH axés sur la contraception offrent donné lieu à des ‘ luneshots ‘ pour savoir à quoi ressemblerait le contraceptif féminin parfait. nnQu’est-ce que tu veux de ‘ La pilule du mâle ‘ ? Vous voulez quelque chose qui agit sur demande, seulement quand vous en avez besoin ? Ou préférez-vous avoir quelque chose qui intervient longtemps, qui peut perdurer 5, 10, ou 20 ans sans entretien ? Que diriez-vous d’une solution vraiment pas hormonale qui n’est pas complétée du même bagage que par ? Ces choses n’ont pas besoin d’être des pilules tous les jours, où vous êtes redevable à un horaire rigoureux, et une seule dose oubliée suggère le risque de grossesse. Le ciel est la limite, et nous aimerions entendre ce que vous pensez que ‘ La pilule du mâle ‘ peut être. nnIl est temps d’élargir notre réflexion sur la contraception. nNous ne savons pas encore à quoi ressemblera ‘ The Male Pill ‘. Elle a besoin d’une nouvelle identité. Une qui est distincte et qui indique qu’une seule forme de contraception ne répondra pas aux besoins de tous les personnes. les femmes bouleversent de méthode contraceptive plusieurs fois lors de leur vie, et nous savons qu’une seule forme de contraception masculine ne sera pas parfaite pour tous. nn ‘ La pilule du mâle ‘ peut prendre plusieurs formes, et c’est le moment pour tout le monde de rêver en grand. La recherche n’en est qu’à ses débuts et peut être modifiée en fonction des critères de fabrication que vous aurez signifiés. Quelle serait votre version parfaite de ‘ The Male Pill ‘ ?

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Par Lily Cratchley, ambassadrice de Gale à l’Université de BirminghamnJe suis un étudiant de seconde année qui termine actuellement mon baccalauréat spécialisé en littérature anglaise et en analyses américaines et canadiennes. Ce cours multidisciplinaire me permet d’analyser éventuels aspects de la littérature, de l’histoire et de la culture américaines très en vogue actuellement, ainsi que de la littérature britanique ancienne, y compris la poésie de Wyatt et les pièces de Shakespeare. Pendant le trimestre, j’aime m’occuper en faisant du bénévolat pour une société qui aide les enfants défavorisés de la région, en me préparant pour une année à l’étranger en amérique du Nord, en visitant les attractions que la seconde ville d’Angleterre a à offrir avec des amis et, évidemment, en intervenant comme ambassadeur pour Gale. nnLa Journée internationale de la femme a été célébrée le vendredi 8 mars dernier et, comme toujours, elle nous a donné l’occasion de réfléchir à la bataille des femmes pour le suffrage universel, l’audace et l’égalité. Plusieurs moments marquants de l’histoire des femmes proposent marqué notre capacité à mener la vie que nous menons aujourd’hui, notamment l’obtention du droit de vote en 1918, l’adoption de la loi sur l’égalité salariale en 1970 et, évidemment, la légalisation de la pilule contraceptive orale en 1961, permettant aux femmes d’avoir enfin un droit de regard sur leurs droits de duplication. nnMaterial in Gale Primary Source met en lumière les effets de la pilule contraceptive sur la vie des femmes lors des années 1960, qui ont évolué leur vie. L’annonce ci-après de l’entreprise pharmaceutique Bayer accorde au progrès de santé le mérite de ‘ permettre aux femmes d’accomplir leur vie en toute possibilité de choix ‘, ce qui suggère de plus que ‘ peu de choses offrent eu un plus grand impact sur la société du XXe siècle ‘ que la pilule. nn ‘ Bayer. ‘ Economist, 22 déc. 2007, p. 15. The Economist Historical Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9DVAW0n ‘ Bayer. ‘ Economist, 22 déc. 2007, p. 15. The Economist Historical Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9DVAW0nDes articles plus récents dans l’origine de données prouvent cependant que l’exécution d’une pilule contraceptive masculine sera sans doute la prochaine phase à proximité de une plus grande égalité des sexes. L’un des premiers articles parus dans Gale Primary Sources à faire état de cette a été mis en ligne dans le Times en 1969, et déclarait que ‘ d’ici 1975, il devrait y avoir une ‘ pilule ‘ masculine ‘. L’article, qui fait état des prédictions de quarante experts du Bureau de l’économie de la santé, jette cette prédiction médicale avec d’autres, y compris ‘ des médicaments plus énergiques, surtout pour les problèmes dépressifs et psychotiques ‘, à la fin des années 1970, et, comme son titre le suggère, la disponibilité de ‘ cœurs artificiels en 1990 ‘. nn ‘ Coeurs artificiels d’après les prévisions de 1990. ‘ Times, 10 nov. 1969, p. 3, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9Erzt1 n ‘ Coeurs artificiels d’après les prévisions de 1990. ‘ Times, 10 nov. 1969, p. 3, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9Erzt1nBien que plusieurs de ces prévisions aient pris forme, la pilule contraceptive masculine n’est pas encore prêt. Ce billet de blog explore pourquoi, plus de quarante ans depuis 1975, la pilule masculine n’a toujours pas été mise sur nos tablettes tactiles. Il semble que la d’une pilule masculine soit fondamentalement entravée par deux éléments prédominants : les inquiétudes du public – des hommes et des femmes – au sujet de la réaction du public et l’absence de financement des grandes compagnies pharmaceutiques. nnLa réaction du public semble être enracinée dans l’idée qu’on ne peut pas faire confiance aux hommes pour prendre une pilule tous les jours, ce qui assure l’efficacité de la pilule comme contraceptif. Un article subséquent du Times de 1987 parle de cette question, déclarant que ‘ la plupart des femmes ne feraient pas confiance à leur partenaire pour partir le félin – et d’autant plus pour remémorer de prendre une pilule contraceptive masculine ‘, et affirmant que cet âge % des femmes ne croiraient pas un garçon qui dit qu’il prend la pilule. nn ‘ Difficile à avaler. ‘ Times, 29 décembre 1987, p. 2, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98bz81n ‘ Difficile à avaler. ‘ Times, 29 décembre 1987, p. 2, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98bz81nCependant, la géolocalisation suggère de plus que les gentlemens devraient être d’autant plus reconnus ; un article du Daily Mail confirme que ‘ 66 % des mecs prendraient la pilule contraceptive masculine si elle était disponible ‘ et raconte l’histoire de deux ( Sandro et Glenn ) qui proposent essayé la pilule masculine au jour le jour un an. Malgré les sensations secondaires d’ ‘ avoir tout le monde au boulot avec des points de suture ‘ et une ‘ bonne dose de traction des jambes ‘, les gentlemens semblaient aimer porter une partie du fardeau contraceptif avec leur partenaire. Sandro a dit que cela lui a apporté un ‘ sentiment de calme ‘ et Glenn a dit qu’il ‘ était désolé d’arrêter le procès ‘ après les 12 mois indispensables. Cet article remet en question les attitudes oublieuses et irresponsables, stéréotypées et associées aux hommes, et propose qu’il existe, en fait, une voie pour la pilule contraceptive masculine. nn ‘ Pouvez-vous faire confiance à un homme qui est sur la pilule ? ‘ Daily Mail, 29 février , p. 47. Daily Mail Historical Archive, 1896-2004, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98c6z7 n ‘ Pouvez-vous faire confiance à un garçon qui est sur la pilule ? ‘ Daily Mail, 29 février , p. 47. Daily Mail Historical Archive, 1896-2004, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98c6z7nChanger les attitudes à l’égard d’une pilule contraceptive masculine est une évolution merveilleusement progressive, mais pas si les grandes entreprises n’emboîtent pas le pas en investissant de l’argent dans ce concept. Ce recul dans le développement d’une pilule mâle a été évident dès les premières phases de la discussion. Un article sur un piédestal, intitulé ‘ La pilule contre le désastre de l’ego masculin ‘, affirmait en 1970 que ‘ la plupart des compagnies pharmaceutiques ne se donnent même pas la peine de présenter de l’argent ou des installations pour la recherche interne sur le développement d’une pilule contraceptive masculine sûre et efficace ‘, ce qui revient à ‘ le fait que la plupart des compagnies sont dirigées par des mecs et qu’elles n’aiment pas trafiquer la fertilité des mecs ‘. nn ‘ GRAVElliNGS. ‘ Piédestal, 1970, p. 10. Archives of Sexuality

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Qu’est-ce que l’épididyme ? nDans le système reproducteur coté masculin, l’épididyme et le canal déférent constituent le système canalaire des organes reproducteurs masculins. Ces conduits se trouvent le long des testicules. L’épididyme est un ensemble de deux tubes enroulés ( un pour tout testicule ) qui se raccorde au canal déférent. nnL’épididyme comprend trois parties. Près du sommet des testicules se trouve la tête de l’épididyme, qui stocke les spermatozoïdes jusqu’à ce qu’ils soient prêts à mûrir. ensuite, y a le corps, un long tube torsadé où les spermatozoïdes mûrissent. Cette maturation dure à peu près une semaine. Le dernier est la tige, qui se connecte au canal déférent, aussi nommé canal déférent ou canal déférent. De là, le sperme est transporté dans le canal éjaculatoire. nnL’épididyme est une section peu connue et bien documentée du fonctionnement reproducteur coté masculin. Des chercheurs du Royaume-Uni ont remarqué que l’un des effets secondaires d’un médicament exploité pour traiter des maladies comme la schizophrénie et l’hypertension artérielle est de bloquer l’éjaculation. Ces chercheurs ont trouvé le mécanisme d’action de ce médicament : En fermant les tubes dans l’épididyme et le canal déférent, le passage du sperme est empêché. Le sperme reste alors dans les tubes déférents du canal vasculaire et est naturellement recyclé par l’organisme. nn nnCes chercheurs offrent mis au point un contraceptif contraceptif pour hommes nommé la pilule pour draps propres. Pour à ce propos et sur d’autres méthodes contraceptives masculines réversibles vraiment pas hormonales sécurisant, cliquez ici.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Les techniques contraceptives que les gentlemens emploient directement, ou qui demandent leur coopération pour être utilisées, y compris les préservatifs, la mise à disposition, le rythme et la stérilisation masculine, ne représentent que 25 % de tous les contraceptifs utilisés sur la planète. nnL’absence d’options contraceptives masculines réversibles veut dire que les solutions à 100% féminines, telles que la stérilisation féminine, les dispositifs intra-utérins ( DIU ), les pilules, les injectables et les implants, ont continué à dominer le marché mondial. Cependant, une enquête faite auprès de 9342 ( âgés de 18 à 50 ans ) de 9 pays a montré que plus de 55% d’entre eux étaient disposés à utiliser une hypothétique contraception hormonale masculine. nnNous avons récemment parlé avec Christina Wang, MD et Stephanie Page, MD, PhD – toutes deux impliquées dans le développement de deux contraceptifs oraux pour . Wang et Page discutent des retombées des analyses cliniques les plus récentes, expliquent le fonctionnement des médicaments et soulignent les différentes techniques d’administration de médicaments de remplacement qu’ils étudient actuellement, comme le gel transdermique et l’injection. nnLaura Lansdowne ( LL ) : Quel a été le principal moteur de ce travail, pourquoi y a-t-il tant d’intérêt à construire un contraceptif hormonal pour les gentlemens ? nnStephanie Page ( SP ) : Le principal moteur du développement d’un contraceptif coté masculin est le taux remarquable de grossesses vraiment pas planifiées dans les pays ( en moyenne 40% ). Il s’agit là d’un besoin vraiment pas content en matière de contraception. Les contraceptifs masculins aider à combler ce besoin. Les sont emballés à offrir le fardeau de la contraception avec leurs partenaires effeminées, et les méthodes masculines peuvent être actuellement en moyenne 17% de la contraception internationale ( préservatifs vasectomie retrait/rythme ). Mais les gentlemens proposent peu d’options contraceptives réversibles, et beaucoup de mecs aiment mieux que la fertilité reste une option à l’avenir. Ce travail concerne à changer cela et à fournir aux hommes, et aux paires, de nouveaux choix contraceptifs. nnChristina Wang ( CW ) : Les techniques hormonales sont le pilier de la contraception réversible chez la femme. Nous connaissons bien ces hormones et leurs méfaits éventuels. Il est beaucoup plus facile de commercialiser la contraception hormonale que les élaboré que nous ne connaissons pas si bien. nnLL : Qu’est-ce que le carbonate de dodécylcarbonate de 11-bêta-méthyl-19-nortestostérone ( 11-bêta-MNTDC ) et quel est son mécanisme d’action ( MOA ) ? nnSP : 11-bêta-MNTDC est un stéroïde construit sur la structure du squelette de la 19-nortestostérone. Il lie à la fois les androgènes ( testostérone ) et les récepteurs de progestérone, ce qui signifie qu’il soutient à la fois les androgènes et la progestérone fonctionnalités corporelles. En d’autres termes, imite à la fois la testostérone et la progestérone dans le corps. nnCW : Les androgènes et les progestatifs suppriment les hormones qui régulent les fonctions du testicule : fabrication de l’hormone mâle testostérone et production du sperme. bien que la réalisation testiculaire de testostérone soit supprimée, la testostérone ou d’autres androgènes comme le DMAU et le 11-bêta-MNT sont des hormones mâles qui maintiendront les fonctionnalités de la testostérone chez l’homme. nn nnLa pilule contraceptive pour hommes réussit les tests de sécurité humainenNOUVELLESnLa pilule contraceptive pour réussit les contrôles de sécurité humainenLIRE PLUS nLL : Pourriez-vous participer l’élaboration de l’essai 11-bêta-MNTDC et les principales conclusions de l’étude ? nnSP : Il s’agit d’une étude inspectée par placebo, d’une durée de 28 jours, touchant à des hommes en bonne santé utilisant deux doses différentes de 11-bêta-MNTDC, administrées sur une base quotidienne avec des aliments. Les principales conclusions sont que le stéroïde a été bien toléré sans effets secondaires indésirables ET qu’il a supprimé la fabrication d’hormones mâles d’une façon analogue aux contraceptifs hormonaux masculins connus, efficaces et ( expérimentaux ). Nous ne nous attendions pas à une suppression de la fabrication de spermatozoïdes, et nous ne l’avons pas mise en lumière tout bonnement non plus, car l’étude n’était pas assez longue. Cela prendrait 3-4 mois. nnLL : Vous notez que les personnes à l’étude ne se sont pas plaints de la perte de libido – pourriez-vous nous en dire plus ? nnSP : Nous demandons aux participants de remplir des ‘ journaux intimes ‘ sexuels et d’installer des questions sur la libido et la fonction sexuelle dans ces questionnaires. Il n’y a pas eu de changement significatif de la utilisation sexuelle dans les réponses des joueurs à ces interogations, mais un plus grand volume de sujets dans le groupe ayant reçu la plus forte des deux doses offrent noté une diminution de la libido comparativement au placebo. nnCW : Il n’y a eu aucun changement dans la utilisation érectile et leur score d’activité sexuelle. nnLL : Des impressions hors cible ont-ils été observés dans l’étude ? nnSP : Nous avons observé un fin gain de poids, une augmentation de l’hématocrite ( globules rougeatre ) et des changements dans le cholestérol chez les discussions prenant du 11-bêta-MNTDC en comparaison au placebo. Ces sensations ne sont pas inattendus chez les hommes qui prennent des combinaisons androgènes-progestérone, notamment par route orale. nnLL : Vous mentionnez que le 11-bêta-MNTDC, est un ‘ constitué frère ‘ du diméthandrolone undecanoate ( DMAU ), pourriez-vous nous parler du développement du DMAU ? existe-t-il des informations sur les études en cours ou terminées que vous pourriez partager avec nous ? nnSP : Le DMAU fait actuellement l’objet d’une étude de 3 mois chez 100 hommes à LA BioMed et à l’Université de Washington. Le but de cette étude plus longue est d’évaluer l’impact du DMAU oral quotidien sur la création de sperme. Le recrutement se poursuit et nous prévoyons communiquer les résultats lors de la prochaine année. nnLL : Quelles techniques d’administration de médicaments étudiez-vous actuellement et pourquoi est-il important d’explorer une diversité de formulations différentes ? nnSP : Nous évaluons de plus un gel transdermique quotidien ( Nesterone-Tetostérone ) et une injection à action prolongée ( le but étant des injections tous les 3-4 mois ) financés par le NICHD et intervenant avec Diana Blithe, PhD. nnPourquoi tant de formulations ? Nous savons que l’utilisation de contraceptifs accroit lorsque les personnes proposent le choix et que divers aiment mieux différentes solutions. En fin de compte, nous faisons notre possible pour donner des choix aux , et réellement aux paires, tout au long de leur vie. Comme la plupart des femmes, nous prévoyons que les hommes peuvent préférer une méthode à un moment donné de leur vie reproductive et une méthode différente à un autre moment. Si nous envisageons un monde où le partage de la charge contraceptive est beaucoup plus important, les gentlemens et les femmes aimeront d’avoir le choix entre différentes méthodes, ce qui augmentera à tous les coups l’utilisation et réduira le fardeau économe, social et sanitaire de la grossesse vraiment pas planifiée.