• contraception masculine
  • slip contraceptif
  • contraceptif masculin injection – des methodes pour eviter une grossesse

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Contraception masculine : où en est-on ? nnPréservatif, slip chauffant, vasectomie : quelles solutions de contraception demeurent et sont vraiment efficaces pour les gentlemens ? On fait le tour. nCroyez-le ou non, c’est un homme ( Lucien Neuwirth pour la culture G ) qui s’est battu pour la légalisation de la pilule en France. Apparemment, il faudra encore attendre un bout de temps pourtant pour que le porno coté masculin s’empare complètement de la contraception. Plus encore pour qu’il se dise que c’est à lui de la prendre. Seulement une centaine d’hommes sont « contraceptés » en France, selon des chiffres avancés par l’Association pour la Recherche et le Développement de la Contraception Masculine ( Ardecom ). nnContraception : à quand le tour des hommes ? nCe n’est pourtant pas faute pour les femmes d’exprimer une volonté de changement. pas à pas, une plus grande frange de la gente féminine dit stop aux hormones. Ainsi, la pilule, légalisée en 1967, amorce un recul dans son utilisation, notamment chez les femmes de 20-29 ans, d’après le Baromètre Santé 2016 sur les utiles contraceptives des femmes ( et leurs évolutions depuis 2010 ) réalisé par Santé Publique France. nnEn 2010, 45% des femmes utilisaient la pilule comme moyen de contraception, contre 36, 5% en 2016. La pilule reste cependant le moyen de contraception le plus employé, devant le dispositif intra-utérin ( l’un des stérilets, celui en cuivre, est notamment sans hormone ) et le préservatif. nnPourquoi les hommes ne sont-ils pas prêts à prendre cette responsabilité ? Question épineuse, car tout d’abord un tabou persiste. L’enfantement, et de ce fait la contraception, a longtemps été « une affaire de femmes » ( hi, sweet sexisme ! ), et cette idée a dû mal à être ébranlée. de même, parce que ce tabou occasionne une méconnaissance des Français. Saviez-vous qu’il existe d’ores-et-déjà des solutions contraceptives masculines fonctionnelles sur le marché ? On fait un tour d’horizon. nnVidéo de la journée : nnContraception : le boom de la vasectomienSans surprise, l’une des méthodes les plus simples est l’utilisation du préservatif. On estime cependant sa sûreté à 85%, donc même s’il faut toujours sortir couverts, un risque persiste ( comme dans toutes les solutions, remarquez ). nnD’autres, véritablement vaillantes, optent pour la mise à disposition, aussi nommé coït interrompu. Sans vous faire un dessin trop détaillé, cela consiste à ôter son pénis du vagin de sa partenaire avant l’éjaculation. Bien sûr, les risques sont grands…surtout pour ceux qui oublie que le fluide pré-séminal peut entraîner avec lui le reste de sperme d’un précédent rapport présent dans l’urètre : si les spermatozoïdes sont toujours vaillants, ils vont alors nager jusqu’aux ovules pour les féconder. nnLes autres moyens de contraception sont plus qualitatifs, mais plus une contrainte. La plus radicale, c’est la vasectomie. Elle connaît par ailleurs un large boom ces dernières temps, alors que la France est l’un des pays les plus frileux quant à cette technique. Selon des chiffres de l’Assurance Maladie, le nombre de vasectomies a augmenté de 491% entre 2010 et 2018. Dans le détail, neuf 240 ont choisi cette méthode de stérilisation en 2018, contre 1 880 en 2010. nnnIl s’agit d’une démarche des canaux déférents qui amenent les spermatozoïdes, rendant ainsi l’homme désinfecté. L’opération est complètement prise en charge par la Sécurité sociale. nnCette méthode est habituellement réversibles. Au cas où, les gentlemens qui y ont recours ont la possibilité de congeler du sperme sans contre partie avant l’opération. nnContraception hormonale vs thermique : le coeur des femme balance ? nIl existe autant une contraception hormonale masculine. Non, ce n’est pas encore la pilule contraceptive pour , qui en est encore à l’état de test. Il s’agit d’injections de testostérone hebdomadaire. nnPourquoi c’est contraignant ? D’abord, parce qu’il faut trois mois après le début du traitement pour l’arrêt de la spermatogénèse ( processus de production des spermatozoïdes ), donc pour que cela soit efficace. de même, parce qu’il faut faire des spermogrammes lors du traitement, et que c’est enquiquinant. ensuite, car l’Organisation internationale de la santé ( OMS ) recommande un usage limité à dix-huit mois, et que l’Agence nationale de sécurité du médicament ( ANSM ) recommande son application seulement aux « hommes de 25 à 45 ans n’ayant pas certains antécédents ( cardiovasculaires, hépatiques, de cancers, d’obésité, psychiatriques, etc. ) ou ne ingérant pas de tabac ». nnEnfin il y a le slip chauffant. C’est ce qu’on appelle la contraception masculine thermique. Non avoué pas les autorités sanitaires, il est réalisé de telle sorte à plaquer les testicules contre le reste de notre corps, faisant ainsi grimper leur conditions atmosphériques de 34 à 37 degrés. Or, au-dessus de 35 degrés, la spermatogénèse s’arrête. nnCet but doit se porter au maximum 15 heures tous les jours, pour plein de 4 ans selon les recommandations des médecins, les études scientifiques n’étant pas allées au-delà de cette durée. nnL’anneau pénien « Androswitch » suit d’ailleurs le même fonctionnement.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Conseil consultatif jeunesse de l’ICMnIntroduction de la directrice générale de l’Initiative contraceptive masculine Heather Vahdat : nnDepuis que j’ai rejoint l’Initiative contraceptive masculine ( ICM ) en 2018, l’un de mes désirs était d’établir un Conseil consultatif de la jeunesse ( CCJ ). C’est quand j’ai trouvé YTH, un organisme que j’ai dorénavant le bonheur d’appeler mes proches collègues, que l’idée a germé pour la première fois. J’ai sans attente été impressionné par l’engagement délibéré et tourné à proximité de l’extérieur du YTH envers les jeunes. Il m’est apparu en tête que l’inclusion des possibilités des jeunes dans la géolocalisation, les programmes et les vues en matière de santé sexuelle et génésique devrait être une pratique exemplaire pour tous les ferments. Dans le cas du MCI, je crois qu’il s’agit d’une pratique étant donné que les jeunes hommes d’aujourd’hui et leurs partenaires seront les premiers bénéficiaires des techniques contraceptives masculines non hormonales, réversibles et en cours de développement. nnBien que je considérais l’établissement d’un BEA comme une priorité pour MCI, je ne m’attendais sûrement pas à ce qu’il se concrétise si rapidement. Cet accomplissement repose fermement entre les mains de Kathryn Carpenter, notre première boursière d’été de l’Université de Caroline du Nord à la Chapel Hill’s Gillings School of Public Health. Kathryn a en direct adopté l’idée d’un YAB et a été la puissance motrice pour en faire une réalité. Le croisement des chemins avec Tyrone et Connie semblait être la confirmation de l’Univers que le moment était parvenu et nous voilà donc, fiers de présenter le YAB du MCI au monde entier ! Le billet d’introduction du blogue de Kathryn est délivré ci-contre. nnPar Kathryn Carpenter, MCI Advocacy Strategist et présidente du conseil consultatif jeunessennEn août, l’Initiative contraceptive masculine ( ICM ) a tenu sa première réunion du Conseil consultatif des jeunes avec les trois premiers membres : Connie Dean, Tyrone Fields et Kathryn Carpenter. nnMCI intensifie ses efforts pour accroître la sensibilisation et le plaidoyer en faveur de nouvelles solutions de contraception masculine vraiment pas hormonale. Le Conseil consultatif de la jeunesse offre l’occasion d’étendre notre portée aux populations plus jeunes, y compris celles des campus collégiaux. Comme toute méthode masculine potentielle est à 10-15 ans, il est très important d’engager le dialogue avec les jeunes dès maintenant, de partager l’information et de recueillir des points de vue pour éclairer les efforts de développement de produits. Le Conseil consultatif de la jeunesse offre l’occasion d’engager les jeunes dans des efforts de plaidoyer et de émission des connaissances sur la contraception masculine par le biais de leurs réseaux, afin d’être sur que ceux qui bénéficieront des nouvelles méthodes contraceptives masculines sont les plus prêts à les accepter quand ils arrivent sur le marché. nnL’inclusion des jeunes dans les organismes qui les servent est tout bonnement non seulement cruciale à première vue, mais elle est également basée sur des données probantes. elle est décrite comme un ‘ droit ‘ et une ‘ priorité ‘, et peut inclure à la fois des sensations directs sur les jeunes et des sensations directs sur les institutions au service des jeunes ( Villa-Torres

    La contraception masculine – contraception masculine

    Motilité du sperme – Mécanismes de la contraception masculinenLe système reproductif relationel est un ensemble sophisitiqué de éléments interdépendants, dont beaucoup sont nécessaires à une fertilité soutenue. En interrompant ne serait-ce qu’un seul de ces cheminement nécessaires, nous pouvons trouver de toutes nouvelles façons de produire des contraceptifs vraiment pas hormonaux excitants pour les gentlemens. L’une des principales modalités du sperme est sa capacité de nager dans le tractus génital. Cette capacité, ou mobilité des spermatozoïdes, est l’une des cibles les plus excitantes de la contraception masculine. nnMort dans flotte – Arrêter la motilité des spermatozoïdesnLa motilité des spermatozoïdes est la capacité des spermatozoïdes à nager dans l’appareil reproducteur effeminé afin de féconder un ovule. La tige du sperme, le flagelle, est ce qui donne la motilité du sperme. Propulsé par l’ATP, la bite propulse les spermatozoïdes à proximité de sa cible en les fouettant d’avant en arrière. nnLa motilité des spermatozoïdes, telle que vue par les queues vertes des spermatozoïdes. Les flagelles se déplacent à la façon d’un fouet, propulsant la tête du spermatozoïde, vue en rouge bordeaux, à proximité de l’ovule. nLa motilité des spermatozoïdes, comme vue par les queues vertes des spermatozoïdes. Les flagelles se déplacent à la façon d’un fouet, propulsant la tête du spermatozoïde, vue en de couleur rouge, à proximité de l’ovule. Photo de Gilberto Santa Rosa, distribué sous licence CC-BY 2. 0. nCependant, les spermatozoïdes ne se déplacent pas en une seule ligne dextre. La motilité des spermatozoïdes peut être classée de différentes manières, telles que les mouvements droits, les zigzags, les vibrations, ou simplement tout bonnement non mobiles. Ces différentes formes de mobilité déplacent les spermatozoïdes de différentes façons. L’exposition à différents signaux modifie le mécanisme de guidage, ce qui finit par guider les spermatozoïdes à proximité de l’ovule. nnUne fois que les spermatozoïdes approchent de l’ovule, ils essuient un cheminement appelé capacitation. Ce process est déclenché par la présence de calcium et induit une période d’hyperactivation dans le sperme. Les flagelles se déplacent avec une courbure et une longueur d’onde riches, propulsant les spermatozoïdes à proximité de l’ovule. Cette phase commence aussi à déstabiliser la membrane acrosomique, qui est cruciale pour la fécondation. nnTout médicament qui bloque la motilité des spermatozoïdes pourrait apporter un réel changement dans le monde de la contraception. Ces médicaments pourraient avoir un délai d’apparition très court et n’avoir besoin d’être pris que peu de temps avant le coït. de plus, car les spermatozoïdes démontrent leur mobilité dans le tractus génital féminin, les femmes pourraient être en mesure d’employer ce contraceptif aussi bien, offrant une véritable équité dans le panorama contraceptif. nnIl existe de multiples cibles bien connues de la motilité des spermatozoïdes qui être utilisées pour le développement de contraceptifs masculins. Certains sont actuellement en cours de développement, notamment Eppin, The ion channel CatSper et Na/K ATPase. MCI a financé des travaux dans ce domaine avec Patricia Cuasnicu en Argentine. nnIl y a plus d’une manière de contracepter. nLa duplication est un appareil grande et compliquée, avec de multiples façons d’ajouter un frein temporaire sur le processus. L’arrêt de la motilité des spermatozoïdes est l’un des moyens de produire la prochaine génération de contraceptifs masculins. D’autres projets axés sur la prévention de la spermatogenèse, le transport et la fécondation des spermatozoïdes sont tous activement poursuivis. nnEnsemble, nous espérons que ces sociétés spécialistes créeront de nombreuses formes de contraception masculine avec des types de produits variés qui répondent aux besoins d’un plus grand volume d’utilisateurs.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Les toutes nouvelles méthodes contraceptives masculines sont plus proches qu’elles ne l’étaient auparavant. Les progrès dans le développement d’une nouvelle contraception masculine réversible proposent été lents – le moteur de recherche interne a commencé quasiment simultanément que la recherche interne sur la contraception féminine dans les années 1950, mais elle n’a pas connu le même succès ni le même investissement que la contraception féminine. nnDiverses initiatives financées par des fonds publics proposent conduit à d’importants développements dans le contrôle de la duplication masculine, surtout la technique de vasectomie sans scalpel, une méthode contraceptive permanente très infaillible. Plusieurs nouveaux arômes fruités de testostérone, comme l’undécanoate de testostérone, ont autant un potentiel contraceptif. malheureusement, bien qu’il ait été visiblement démontré que l’approche hormonale est capable de présenter une contraception infaillible et réversible, n’existe aucun produit prêt. nnActuellement, le Eunice Kennedy Shriver National Institute for Child Health and Human Development, en partenariat avec le Population Council, coordonne un essai multicentrique d’une combinaison de gel auto-administrée de testostérone et du progestatif Nestoroneâ. Cette méthode de confidentialité quotidienne à l’initiative de l’utilisateur complète les solutions contraceptives masculines principalement injectables avant cela étudiées. nnOutre les soins combinés testostérone – progestatif, de nouveaux stéroïdes à longue durée d’action ayant à la fois une activité androgénique et progestative en sont aux premiers tentatives cliniques. Ces stéroïdes synthétiques offrent un action analogue à celui des contraceptifs hormonaux testostérone progestatifs, mais permettent la d’une dose orale journalière unique ou d’implants sous-cutanés, élargissant ainsi les options contraceptives pour les gentlemens. nnNouvelles approches tout bonnement non hormonales qui peuvent offrir des atouts. Les interventions avec des sites potentiels d’action sur la spermatogenèse, la maturation des spermatozoïdes dans l’épididyme ou dans le canal vasculaire font actuellement l’objet de contrôles précliniques. nn54% des femmes au Royaume-Uni comptent déjà sur leur partenaire masculin pour la contraception, qu’il s’agisse de stérilisation masculine, de préservatifs masculins ou de solutions de retrait. Depuis 2000, plusieurs études basées sur des enquêtes menées dans éventuels milieux culturels et sociaux proposent divulguer qu’au moins 25 % des mecs considèrent la contraception hormonale comme acceptable. nnMalheureusement, ils n’ont toujours pas cette , mais est à espérer que de dernieres nouvelles possibilités iront sur le marché au cours des prochaines années. nn

    La contraception masculine – contraception masculine

    Qu’est-ce que la prostate ? nQu’est-ce que la prostate ? nLa prostate fait partie du dispositif reproducteur masculin. La prostate est une glande de la dimension d’une noix se situant entre la vessie masculine et le pénis. La prostate est juste devant le rectum. L’urètre traverse le centre de la prostate, de la vessie au pénis. nnLa prostate sécrète un liquide qui nourrit et protège le sperme. Le liquide laiteux produit par la prostate – le fluide prostatique – représente environ 30 % du eliquide total éjaculé ( le restant étant du sperme et du eliquide provenant des vésicules séminales ). nnLe liquide prostatique protège les spermatozoïdes en les aidant à vivre plus longtemps et à être d’avantage mobiles. Il a plusieurs d’ingrédients, y compris des enzymes, du zinc et de l’acide citrique. L’une des enzymes du liquide prostatique est l’antigène spécifique de la prostate ( PSA ). Après l’éjaculation, le PSA rend le sperme plus épais, aidant les spermatozoïdes à le traverser plus facilement, accuentant leurs chances de féconder un ovule avec succès. nnPendant l’éjaculation, la prostate comprime le liquide prostatique dans l’urètre et est expulsée avec le sperme comme partie du sperme. C’est un élément clé de la reproduction masculine. il y a de nombreuses possibilités d’interrompre le processus de développement du liquide prostatique et de voyage qui peuvent être optimisées pour le contrôle des naissances et la contraception masculine.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Qu’est-ce que le Vas Deferens ? nQu’est-ce que le canal déférent ? nLe canal déférent fait partie du système reproducteur coté masculin. Le canal déférent se compose de deux canaux dont le but est de transporter le sperme éjaculatoire hors de l’épididyme. Les canaux déférents gauche et droit relient chaque côté de l’épididyme aux canaux éjaculateurs de notre corps masculin. Chaque canal déférent est alimenté par une artère qui dérive de l’artère vésiculaire supérieure. nnChaque canal déférent est un tube d’environ un pied ( 12 pouces ) de dimension et protégé par une muscle lisse. Cette muscle se contracte de manière réflexive pendant l’éjaculation dans un cheminement nommé péristaltisme pendant l’orgasme. C’est le process qui permet aux spermatozoïdes de s’écouler à travers le canal déférent et d’atteindre l’urètre. Sur son chemin, le sperme recueille les sécrétions de la prostate, des glandes bulbo-urétrales et des vésicules séminales. nnUne incision permanente est menée dans chaque canal déférent lors d’une vasectomie, une méthode de contraception masculine. Une méthode moderne de contraception masculine et de contrôle des naissances dans le développement de la recherche implique aujourd’hui l’injection de matériel dans le canal déférent pour obstruer l’écoulement du sperme. Les chercheurs agissent à faire en sorte que cette nouvelle méthode de vasectomie soit sécuritaire et réversible. nnPour sur les vasectomies réversibles et autres appareils contraceptifs masculins occlusifs, cliquez maintenant.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Pourquoi avons-nous besoin de contraceptifs pour aujourd’hui ? nC’est l’heure de la contraception masculine. nLes possibilités de contraception actuellement disponibles pour les hommes sont non suffisantes parce qu’il n’existe pas d’option de contraception sur une longue durée pour les gentlemens. La vasectomie est perçue comme une méthode irréversible, et le taux de grossesse réelle du condom est de 13 % – un chiffre réellement élevé si vous recherchez une méthode contraceptive à sécurité intégrée. nnDe meilleures options contraceptives pour les gentlemens procureront l’équité à la planification de famille, car surtout d’hommes partagent la responsabilité de la fécondité. Chaque nouvelle méthode contraceptive féminine développée a entraîné une hausse de l’utilisation des contraceptifs, une l’abaissement des grossesses non désirées et une bonification de la santé des enfants dans les pays entier. Nous nous attendons à ce qu’il en soit de même pour les développements futurs de la nouvelle contraception masculine. nnIl est primordial que nous fassions un effort pour la contraception masculine aujourd’hui. nIl y a quatre-vingts millions de grossesses non désirées chaque année dans les pays. Il n’y a pas eu d’innovation importante dans le domaine de la contraception, notamment les méthodes vraiment pas hormonales, depuis des années. nnLa réduction des grossesses tout bonnement non désirées peut aider à briser le cycle de la pauvreté. Les chercheurs s’attendent de plus à économiser aux contribuables plus de 5 milliards de dollars par année en médicaux en manque terme. On s’attend à ce que les économies de dépenses à long terme soient beaucoup plus importantes, simplement en s’assurant que les besoins de planification familiale sont contents pour tous. nnMale Contraceptive Initiative ( MCI ) finance de nouvelles études sur les méthodes contraceptives masculines. Nous faisons avancer les alternatives de contraception masculines afin que les gentlemens et les femmes puissent avoir plus d’options – ensemble. nnEnvisagez de faire un pouvoir à MCI. Nous avons montré comment nous pouvons faire de la contraception masculine une réalité : faites partie de la solution avec nous. nnInitiative contraceptive masculinenNous faisons s’améliorer notre mission grâce à la recherche, aux médias et à l’éducation. Nous : nnAccorder des subventions pour des recherches novatrices et prometteuses dans cette activité, nRéseauter avec les chercheurs et établir des liens avec eux pour faire progresser le domaine de la santé, nEffectuer des analyses sur les impacts potentiels des contraceptifs masculins, nles attitudes de l’enquête à l’égard de la contraception masculine et l’acceptabilité de celle-cinPlaider en faveur d’une politique et d’un financement adéquats pour les contraceptifs masculins. nVous désirez en savoir plus ? nn

    La contraception masculine – slip contraceptif

    À le moteur de recherche interne de Katharine McCormicknVous êtes-vous déjà demandé pourquoi la pilule contraceptive existe ? nnNaturellement, il y avait de grands spécialistes derrière la pilule. Des personnes comme John Rock et Gregory Pincus avaient les idées et les compétences spécialistes pour y parvenir. Et y avait Margaret Sanger qui a rassemblé tout le monde. Sanger était en quelque sorte un porte-parole et un expert du réseautage. nnLes personnes intelligentes ayant de bonnes idées dans le secteur de l’innovation contraceptive proposent rarement été en volume insuffisant. Toutefois, ce qui fait défaut, c’est le soutien philanthropique. La mise au point de médicaments coûte assez cher. nnLe développement d’un médicament n’a rien à voir avec les autres inventions. Dans le cas d’un médicament, vous devez prouver que votre idée marche, puis vous travaillez sur ce qu’on appelle un composé principal. Il s’agit d’une version du médicament qui est plus sélective et qui ne fait que ( ou surtout ) ce que vous souhaitez qu’il fasse. de même, vous soumettez le médicament à des contrôles toxicologiques pour vous assurer qu’il ne fait de mal à personne. nnAprès tous ces contrôles, dont la majorité sur les rongeurs, et ensuite sur les primates, il faut réaliser des tests sur les humains. Il comporte trois phases au cours desquelles les expérimentateurs affinent le dosage approprié et testent progressivement des échantillons de personnes de plus en plus importants. toute cette transformation se fait dans le cadre d’une réglementation exigeante qui exige des personnes hautement qualifiées. Au bas de l’échelle des dépenses, il s’agit de plusieurs dizaines de centaines de milliers de dollars. nnMaintenant, prenez tout ce coût et toute cette complexité, et stigmatisez-les avec le fait que votre drogue aide les personnes à avoir des relations sexuelles sans avoir d’enfants. C’est la barrière que Katharine McCormick a surmontée lorsqu’elle a financé seule la pilule. Katharine McCormick. C’est elle qu’il faut remercier. nnTout en remerciant McCormick pour la pilule, vous pouvez également la remercier pour les développements ultérieurs qui offrent découlé de la réussite de la pilule. Ces développements sont des approches comme Nexplanon, l’Ortho Evra Patch, Nuva Ring, et Depo-Provera. Si la pilule n’avait pas été financée au moment où elle l’a été, tout le monde devinerait combien de décennies nous aurions attendu pour tout cela. nnnnMcCormick, comme vous pouvez l’imaginer, avait un passé avantageux. Entre 1937 et 1947, elle a hérité de sa mère, puis de son mari, une richesse considérable, quelques millions de dollars. Elle était autant pertinente, l’une des premières femmes à avoir un diplôme en sciences du MIT. la durée que McCormick rencontre Sanger, elle était déjà à l’aise de donner. Elle avait fait un don à la Harvard Medical School et financé un dortoir pour femmes au MIT, permettant ainsi à un plus grand nombre de meufs d’accéder à des secteurs spécialistes. McCormick a autant participé activement au mouvement pour le droit de vote des femmes. Elle a occupé plusieurs postes d’officier pour le National American Woman Suffrage et dans les semaines à venir pour la League of Women Voters. nnMcCormick est décédée sept ans après l’approbation de la pilule par la FDA en 1960, après avoir vécu dans les années pour voir son succès. Mais la contraception pour les femmes n’était pas la seule chose à laquelle elle pensait. McCormick a financé les travaux de Gregory Pincus en 1957, s’approchant explicitement pour la contraception masculine. Elle a franchement estimé la valeur des alternatives contraceptives plus énergiques pour les hommes aux côtés des femmes. malheureusement, l’approche hormonale de Pincus a suivi les progestatifs utilisés, ce qui s’est avéré trop difficile à l’époque. Les options de Pincus étaient limitées puisque les approches non hormonales développées aujourd’hui n’avaient pas encore été inventées. nnMcCormick a dans son rêve de permettre aux femmes de faire examiner leur fertilité. Mais 50 ans après le financement initial de le moteur de recherche sur la contraception masculine, rien ne s’est passé. Et comme tous ceux qui accompagnent notre travail au MCI le savent, ce n’est pas par manque de alternatives envisageables. nnOù est notre Catherine McCormick d’aujourd’hui ? nnLe suspect le plus probable, Bill Gates, n’est plus là. Il n’a montré aucun intérêt pour la contraception masculine jusqu’à . Mais la liste des super riches s’étend outre Gates, et la liste n’est pas courte. nnIl est clair que la société bénéficierait d’un meilleur contraceptif masculin. Mais quel peut être l’attrait pour quelqu’un qui a reconnu un grand succès financier ? Ceux qui proposent accumulé une grande luxuriance ont une variété inimaginable de choix. L’un d’entre eux prends d’avoir un résultat fabuleux sur le monde qui les entoure. nnÎle Rang Yai, Philippines ( 160 M$ ) nÎle Rang Yai, Philippines ( 160 M$ ) nnIl y a des méthodes plus satisfaisantes de dépenser une fortune que de collectionner des yachts et des avions à réaction, ou même une île ou deux. Imaginez surtout que vous entriez dans l’histoire comme l’individu qui a changé le statu quo en terme de contraception. Imaginez que vous avez la responsabilité d’aider des milliards de personnes à mieux prévoir leur famille et leur futur. Vous allégeriez le fardeau contraceptif unilatéral supporté par les femmes. Simultanément, vous donneriez aux hommes les moyens de mieux contrôler leur saine fertilité. nnLes grandes sociétés pharmaceutiques craignent les responsabilités liées à la mise au point de médicaments pour les individus en bonne santé. Ils ne sont pas emballés. Mais il y a des compagnies pharmaceutiques sans but lucratif qui, avec un financement adéquat, sont en mesure de faire passer les alternatives des chercheurs du laboratoire au marché. Par exemple, Medicines 360 a fait ses éléments tout bonnement non seulement en lançant un nouveau DIU sur le marché, mais également en le rendant accessible. nnAvec le bon financement, y a une voie certaine. nnLa mise au point d’un nouveau contraceptif masculin ferait à coup sûr plus qu’offrir une nouvelle méthode pour les gentlemens. Tout comme la pilule, elle déclencherait probablement d’autres progrès dans le domaine de la contraception, ce qui mènerait à des possibilités encore plus énergiques. Pensez à un patch mâle ou à une méthode qui permet d’éviter toute erreur d’utilisation comme un dispositif implantaire. nnC’est un monde passionnant qu’il faut envisager – un monde manifestement meilleur. Pour l’instant, on ne sait pas qui devra être la prochaine Katharine McCormick. Mais qui que soit cet individu, elle aura un héritage solide.