• contraception masculine
  • slip contraceptif
  • contraceptif masculin injection – préservatif durex jeans

    La contraception masculine – contraception masculine

    Les trois méthodes très en vogue actuellement de contraception masculinennEn dehors des méthodes d’origines naturelles, le coït interrompu et «l’abstinence» ainsi que le préservatif, existe trois méthodes très en vogue actuellement de contraception à la disposition des hommes. La contraception masculine calorifique ( CMT ), la contraception hormonale masculine ( CHM ) et la vasectomie. Vous ne les connaissez pas véritablement ? Normal, les professionnels de la santé ne les prescrivent pas, les médias n’en parlent pas et les s’en désintéressent ! n nLa contraception masculine thermique ( CMT ) nLa chaleur testiculaire est de 2 à 4° C en deça de la bouillonnement corporelle, c’est cette différence de température qui permet une spermatogenèse normale. La spermatogenèse est le cheminement de production des spermatozoïdes, qui a lieu dans les tubes séminifères des testicules. nnLa méthode de contraception thermique masculine se résume à élever la bouillonnement des testicules aux alentours de 2° C, ce qui provoque un effet inhibiteur sur la création de spermatozoïdes. L’élévation de la bouillonnement est obtenue en déplaçant les testicules du scrotum dans la poche inguinale superficielle. nnLes testicules sont maintenus dans cette position par le port d’un dessous spécialisé qui est composé de 95% de coton et 5 % d’élastomère. Ce dessous se doit d’être porté une quinzaine d’heures par 24h. nnL’efficacité contraceptive est effective au bout de deux à 4 mois de port du dessous. L’utilisation de ce sous-vêtement spécialisé n’entraîne ni affliction, ni inconfort, ni boutons de l’épiderme. nnLa CMT est réversible. La fécondité peut être rétablie en six à neuf mois. La durée optimale de la CMT est de quatre ans dans le but la réversibilité soit possible. nnL’efficacité de cette méthode a été évaluée auprès de 51 couples, elle a autant d’efficacité qu’une contraception hormonale . nnLa contraception hormonale masculine ( CHM ) nnLa contraception hormonale est immédiatement associée à la pilule prescrite aux femmes et pas souvent aux . Pourtant depuis les premiers essais en 1972 bien des progrès proposent été faits. Ces premiers tentatives consistaient en injections chaque semaine de testostérone pour faire descendre la concentration juger normale de spermatozoïde de 20 millions et plus à moins de 3 centaines de milliers. nnL’idée était comme pour la pilule de freiner votre activité des organes génitaux et de ce fait de bloquer la sécrétion des gonadotrophines, hormones du cerveau agissant sur la production de spermatozoïdes ou les ovocytes. nnL’injection de testostérone procède sur les gonadotrophines signalant qu’il n’y a plus besoin d’activer les testicules d’où une section de la testostérone est produite. Il s’agit d’un action contradictoire, puisqu’on injecte une hormone pour stopper sa sécrétion et arrêter ainsi la spermatogénèse. nnLa méthode demande une injection car la testostérone et la progestérone sont dégradables par le foie quand absorbés par route orale. nnDeux techniques ont été développées, testostérone, et testostérone avec progestatif. nnL’OMS a été l’instance le plus actif dans cette activité de recherche. Selon ses recommandations la durée de confidentialité de cette contraception est restreinte à dix huit mois. nnLa CHM est recommandée pour des hommes de 25 a quarante cinq ans n’ayant pas certains antécédents ( cardiovasculaires, hépatiques, cancers, d’obésité, psychiatriques, etc ) ou ne ingérant pas de tabac une injection d’énanthate de testostérone ( ET ) de 200 mg en intramusculaire une fois hebdomadairement. nnPour être efficace faut qu’entre un et trois mois de traitement, la concentration de spermatozoïdes soit inferieure à 1 million/ml. Si ce succès n’est pas obtenu dans ces délais la contraception ne sera pas poursuivie. nnLes améliorations sont envisageables avec rajout d’un progestatif ou avec un autre androgène, l’undéconoate de testostérone qui demanderait qu’une injection toutes les 10 semaines. nnLes contraceptifs hormonaux masculins paraissent avoir moins d’effets secondaires que n’avaient les contraceptifs des femmes au moment de leur sortie et pourtant ils restent confidentiels. Ils peuvent être : apparition d’acné, augmentation de l’agressivité et libido abusive, prise de poids, modifications de la formule sanguine ( hématocrite élevée ), hypertension, dépression, asthénie, aphtose, prostatite aiguë, pneumonie, syndrome de alexandre. Ils sont arrivés chez vingt cinq des 157 hommes à qui avait été conçu une contraception hormonale. nnIls sont toujours réversibles dans une durée de trois ou quatre mois après l’arrêt du traitement. nnLa prescription médical est restreinte car contrairement aux femmes dont la santé sexuelle et reproductrice est regardée de près par une seule spécialité médicale, la gynécologie, les hommes ne se font suivre qu’en cas de problèmes de santé par différentes spécificités médicales. J C Soufir ( endocrinologie, Cochin ), à l’origine diabétologue, un des rares organismes proposant et défenseur de la méthode hormonale de contraception, remarque la difficulté d’accès à l’information pour cette méthode. nnLa vasectomienLa vasectomie est une méthode définitive de contraception masculine. C’est une manoeuvre bénigne qui revient à ligaturer les canaux déférents pour empêcher les spermatozoïdes de se mixer au fluide spermatique. Ces deux fins canaux servent à conduire les spermatozoïdes – produits par les testicules – dans l’urètre. nLa rencontre d’un spermatozoïde et d’un ovule peut entraîner la survenue d’une grossesse. En l’absence de spermatozoïde dans le liquide séminal, la fécondation n’est plus possible. nL’opération est rapide et banale et en règle générale réalisée sous anesthésie géographique. nLa vasectomie est infaillible à presque 100% et irréversible. Mais il arrive parfois que les professionnels de la santé soient appelés à ré-intervenir. Cette ré-intervention peut être douloureuse, elle est techniquement plus difficile et coûte un peu chère et ne réussit pas toujours. nLa conservation du sperme dans une banque du sperme avant l’intervention est envisageable. nL’efficacité de l’opération est quasi absolue. Mais dans 2 cas sur 1000, des spermatozoïdes restent présents dans le sperme plusieurs mois après l’opération. c’est la raison pour laquelle faut réaliser un spermogramme de contrôle. Le médecin recommande 15 à 20 éjaculations avant la première analyse de spermenLa vasectomie n’est pas une castration : les hormones responsables de la virilité ne sont pas impactées par l’opération. La vasectomie ne modifie et même le désir sexuel, ni la fréquence ni la durée des érections. nLa vasectomie est très peu réalisée en France, alors qu’en Scandinavie, aux USA et en Australie, c’est une manoeuvre clairement populaire. 30 000 Belges et 500 000 Européens offrent choisi la vasectomie comme moyen de contraception.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Entretien avec Ed Gillis, possesseur d’une subvention de l’ITMnEd Gillis est le PDG de Revolution Contraceptives. La société travaille actuellement sur Vasalgel, un dispositif en cours de développement comme contraceptif vraiment pas hormonal à longue durée d’action, consacré à être réversible. Il est un chef d’entrepriise et un cadre supérieur qui a fait ses éléments dans la collecte de fonds à un niveau précoce et intermédiaire, les essais cliniques OUS, la recherche géolocalisée et le développement et la conception clinique de produits dans des sociétés en période initiale. nnQuel est votre lien avec la contraception ? nJe suis PDG de Revolution Contraceptives, LLC. Nous développons Vasalgel qui se veut une forme sûre, crédible et plus réversible de contraception masculine et une option à la vasectomie. nnEn quoi le domaine a-t-il changé depuis le moment où vous avez commencé à y bosser jusqu’à aujourd’hui ? nJe suis à la Révolution depuis un petit peu plus de deux ans, de manière que le domaine n’a pas évolué radicalement lors de cette période. Il est clair en ce qui me concerne qu’il y a un intérêt et une demande soutenus et croissants pour davantage d’alternatives contraceptives masculines. Cela est dû en grande partie au plaidoyer de l’Initiative contraceptive masculine. nnSelon vous, quels sont les plus grands challenges qui affectent la contraception en général et la contraception masculine surtout ? nLes challenges d’un bloc vaso-déférentiel, que nous sommes en train de créer, sont partagés par de nombreuses autres sociétés développant des dispositifs médicaux implantables. Il s’agit du temps, de l’effort et des preuves cliniques nécessaires pour mettre au point le produit pour de faux et obtenir l’approbation réglementaire. Obtenir le financement nécessaire pour compléter ce développement représente un challenge pour notre solution. nnCes défis et ces possibilités ont-ils évolué au fur et à mesure ? Si oui, comment ? nLes défis à relever pour terminer le développement et acquérir l’approbation n’ont peu évolué , mais la capacité de profiter de le financement nécessaire est devenue de plus en plus compliqué. nnQuels sont vos espoirs pour la postérité proche et lointain de la contraception masculine ? nJ’espère qu’un seul produit pourra compléter le process de développement et d’approbation. Cela présentera la garantie et aidera à ouvrir la route à d’autres approches qui deviendront disponibles. nnQue faudra-t-il pour qu’ils deviennent réalité ? nLes bailleurs de fonds, les défenseurs et les concepteurs de produits qui croient en la nécessité et la garantie d’une nouvelle alternative contraceptive masculine. nnVeuillez donner toute anecdote tirée de votre expérience de travail dans le secteur. nD’après mon expérience personnelle, y a des militantes qui croient passionnément à la nécessité de trouver de meilleures solutions de rechange à la contraception masculine. Les médecins que j’ai rencontrés et que j’ai rencontrés au sujet de notre approche de bloc de vas deferens, c’est que les soins offerts aux personnes et aux paires qu’ils traitent, qu’ils sont vraiment emballés par de meilleures alternatives, mais qu’ils s’efforcent d’être sur que les nouvelles approches sont sécuritaires et que les risques et les atouts sont franchement et précisément communiqués à leurs personnes. nnVeuillez nous faire part de tout commentaire ou de toute considération supplémentaire qui, selon vous, serait bénéfique pour le grand public en ce qui concerne la contraception masculine et votre travail. nDe dernieres nouvelles approches contraceptives masculines vraiment pas hormonales et réversibles sont un moyen important de permettre aux paires de mieux faire examiner leur reproduction. Cela peut réduire le nombre de femmes qui endurent les sensations secondaires associés aux approches hormonales, mais les hommes et les femmes partagent la responsabilité de la reproduction et réduisent le nombre de grossesses vraiment pas désirées.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    présentez contraception avec votre partenaire : Quelles sont les alternatives ? nCe billet de blog invité est de Jack Burke, un défenseur en ligne de la santé mentale, et sexuelle des mecs. Il croit que le sentier en direction du vrai commence et se termine par des soins personnels. nnTout le monde sait que la clé d’une relation réussie est la communication. Parler ouvertement et honnêtement à votre partenaire de vos opinions et de vos préférences sur tous les discussions est la meilleure manière de réaliser un lien serré et solide. C’est particulièrement vrai quand il s’agit de sexe, mais la conversation est plus importante que les positions et préférences préférées. Une partie de la conversation qui est si souvent négligée est celle sur la contraception ; quelles sont les méthodes les plus confortables, efficaces et préférées ? Trop souvent, on présume que l’homme portera simplement un condom ou que la femme prendra la pilule contraceptive. Quelles sont les options véritables et quels sont les atouts et les contraintes de chacune ? nnPréservatifsnnLes préservatifs proposent toujours été la forme de contraception la plus courante chez les hommes. Cela est dû au fait qu’ils sont clairement disponibles et, pour la plupart, rentables. Le manque actuel d’options différentes dans le secteur de la contraception masculine a forcé les préservatifs à être discernés comme le choix ‘ à faire ‘. Avec le temps, cette attitude a amené les hommes à penser que les préservatifs sont aussi bons que la contraception masculine ne peut l’être, ce qui est évidemment faux. nnLes sociétés de préservatifs afficheront épisodiquement un taux de réussite de 98 %, mais si l’on tient compte de l’utilisation abusive et d’autres erreurs, le taux moyen tombe à 82 %. Si vous et votre partenaire choisissez d’employer des préservatifs, assurez-vous de les utiliser convenablement pour éviter les grossesses tout bonnement non désirées et les MST. nnLes préservatifs internes ( également nommés préservatifs féminins ) sont de plus une option, mais ils ont un taux de succès inférieur à celui des préservatifs masculins. Elles demandent aussi souvent un ajustement, une lubrification supplémentaire et dans certains cas une réinsertion, ce qui peut interrompre les rapports sexy pour vous et votre partenaire. nnN’importe où entre 1% et 6% des Américains souffrent d’une allergie au latex, qui pour une femme pourrait faire la passion avec un préservatif très désagréable, et même causer des problèmes de santé. Une sensibilité au latex peut ne se exprimer qu’après des expositions répétées, alors soyez attentif à toute irritation que vous pourriez ressentir après avoir employé des condoms. malgré que les préservatifs soient une mode familière pour les rapports porno protégés, est important de parler ouvertement vraiment pas seulement des avantages, mais également des risques qui accompagnent leur utilisation également couple. nnContraception oralennLes pilules contraceptives pour dames font souvent la manchette en 2019, étant injustement politisées d’un côté ou de l’autre. Parce qu’on en parle beaucoup, on peut facilement supposer que la majorité des femmes prennent actuellement ‘ la pilule ‘, mais ce n’est pas du tout le cas. Selon le Guttermacher Institute, seulement 25, neuf % des femmes emploient la contraception orale, tandis qu’une autre enquête neuve a divulguer que cet âge % des femmes offrent déclaré avoir cessé de prendre la pilule ou avoir envisagé de l’arrêter au cours des trois recentes années. nnAu dire de tous, la pilule est efficiente à quasiment 100 %, lorsqu’elle est utilisée correctement, mais cela ne veut pas dire que les femmes doivent se tracasser pour que leurs ordonnances soient exécutées en valent sérieusement la peine. Certaines marques favorites de contraception orale ne sont pas couvertes par certains programmes alimentaires d’assurance. Et même lorsqu’elles sont disponibles, les pilules contraceptives proposent leurs sensations secondaires communs ; il est par conséquent important que les femmes trouvent celle qui leur convient le mieux. nnActuellement, il n’y a pas d’options contraceptives orales pour les hommes, ce que nous trouvons inacceptable. bien que la recherche géolocalisée soit en cours depuis un certain temps déjà, il a fallu lutter pour que toute solution viable soit mise en marché. jusqu’à ce que cette option soit prêt dans le commerce, assurez-vous que la femme avec qui vous êtes est à l’aise avec la contraception et qu’elle est au commun de tout effet secondaire possible. nnChirurgiennQuand on y pense, il est assez choquant de constater que l’une des formes les plus courantes de contraception, aussi bien pour les hommes que pour les femmes, est la chirurgie. La demande d’une méthode contraceptive fiable est si forte que nous demeurons prêts à faire modifier notre corps chirurgicalement pour l’obtenir. Cela ne devrait pas être le cas, et toutefois la ligature des trompes est la seconde forme de contraception féminine la plus célèbre aux États-Unis. La vasectomie, bien qu’elle soit envisager comme une intervention beaucoup plus sûre, plus rapide et moins invasive, est beaucoup moins populaire. Pourtant, plus de 500 000 annuellement choisissent encore de opérer. nnBien qu’une vasectomie soit considérée comme une intervention chirurgicale mineure, elle n’est pas sans danger. Des études antérieures offrent établi une relation statistique entre les patients ayant subi une vasectomie et les gentlemens qui développent un cancer de la prostate après dans leur vie. par ailleurs, bien qu’une vasectomie n’affecte pas physiquement votre libido, les sensations psychologiques possibles de l’opération peuvent parfois causer une dysfonction érectile. Même après une vasectomie, la stérilisation permanente n’est pas garantie, ce qui est certainement problématique. nnToute intervention chirurgicale est une décision qui ne doit pas être prise à la légère. Vous et votre partenaire devriez en discuter longuement ( et avec un professionnel ) pour vous assurer que vous réalisez ce qui est le mieux pour vous deux. nnL’avenir de la contraceptionnnComme vous pouvez le remarquer, aucune de ces alternatives n’est parfaite ; elles ont toutes leurs atouts et leurs contraintes. Un jour viendra où nous pourrons nous vanter d’avoir un contraceptif sûr, vraiment pas hormonal et réversible pour les gentlemens, qui nous permettra d’élargir cette conversation outre ce que nous savons actuellement. Augmenter le volume de solutions contraceptives à l’avenir apportera aux couples un plus grand éventail d’options et vous permettra, à vous et à votre partenaire, de prendre la décision la plus intelligente et la plus sûre pour votre santé et votre relation. nnContraceptionContraceptionMâle Contraception

    La contraception masculine – slip contraceptif

    La recherche a montré que les hommes enrolés dans des relations amoureuses sont très emballés à ‘ etre propriétaire de ‘ la contraception. Mais lorsqu’il s’agit d’options, le listing des techniques efficaces est assez restreinte à l’heure actuelle : abstinence, condoms et vasectomie ( il y a aussi la méthode du rythme ou la mise à disposition, mais je oublie que vous voudriez compter sur l’une ou l’autre de ces méthodes ). Compte tenu de cette liste à attendre, il y a à coup sûr de l’importance pour une forme de pilule. Pourtant, après un demi-siècle et des millions de dollars de recherche, il n’y a toujours pas de pilule pour les hommes. nnAlors, quel est le soucis ? nnNous savons comment interférer avec la production de sperme – les gélule hormonaux masculins diront à la testostérone naturelle de l’organisme ( fabriquée par le testicule ) de s’éteindre, arrêtant la production de sperme. Basé sur cette idée, les pilules offrent été formulées comme contraceptifs hormonaux, et ont fonctionné… mais pas parfaitement. Dans les études, la plupart des mecs n’ont aucune numération de spermatozoïdes après avoir pris la pilule, mais pas tous les gentlemens. Et, dans les pays des contraceptifs masculins, avec des choix comme la vasectomie, c’est un loisir à indulgence zéro. L’éjaculat se doit d’être exempt de sperme. nnIl y a aussi une litanie de préoccupations en ce qui concerne les sensations secondaires des pilules hormonales pour hommes. Dans les tentatives cliniques, les gentlemens ont reconnu des effets comme les éruptions cutanées, le gain de poids, la sautes d’humeur, la perte de libido, la dysfonction érectile et la fatigue. Avoir des impressions secondaires hot significatifs d’une pilule qui touche à soulager l’inquiétude du sexe défait un peu le but, vous ne trouvez pas ? Dans une perspective à plus long terme, y a-t-il d’autres problèmes qui surviennent ? malgré que nous sachions que la pilule contraceptive a été associée à des taux plus élevés de maladies cardiaques et de cancer du sein et de l’encolure de l’utérus chez les femmes, peu ou pas de recherches proposent été menées à ce jour sur les problèmes qui pourraient surgir avec l’utilisation sur une longue durée de pilules contraceptives masculines. nnMalgré tout cela, l’intérêt pour une pilule contraceptive masculine reste vif – et les exercices des chercheurs montrent un certain espoir. Un essai clinique récent d’une pilule hormonale pour a complètement arrêté les niveaux de testostérone et a été assez bien toléré. Comme la réalisation de sperme n’a pas été étudiée, nous ne sommes toujours pas sûrs qu’elle fonctionnera, mais elle est prometteuse. nnUne pilule pour la gent masculine n’est sans l’ombre d’un doute pas pour tous les gentlemens, mais pourrait être une alternative intelligente pour beaucoup d’entre nous.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Qu’est-ce que ‘ La pilule du mâle ‘ ? nVous savez déjà à quoi ressemble ‘ La pilule ‘, mais qu’en est-il de ‘ La pilule masculine ? ‘ nLorsque nous entendons ‘ La pilule ‘, une image de brûlure nous vient probablement en tête. Le disque rond en matière plastique à coquille qui contient les contraceptifs hormonaux féminins. C’est un symbole omniprésent d’indépendance, d’habilitation et de capacité de faire un choix. L’imagerie de ‘ La pilule ‘ est si extrêmement enracinée qu’il est dur d’imaginer un autre type de contraceptif, en particulier celui créé pour la seconde moitié de la population – ‘ La pilule masculine ‘. nnLes contraceptifs oraux quotidiens pour dames sont conçus pour interrompre son cycle naturel, qui requiert une dose journalière. ‘ La pilule est habituellement une combinaison d’œstrogènes et de progestatifs qui, ensemble, éliminent l’ovulation et préviennent la grossesse. Des tentatives cliniques hormonaux sont en cours pour les hommes, mais à l’heure courante, on met à l’essai une formulation de gel qui est frottée sur les épaules une fois par 24h. Cela n’évoque pas tout à fait l’imagerie de ‘ La pilule du mâle ‘. Nous sommes coincés avec les mêmes techniques contraceptives depuis si longtemps que nous ne savons pas comment sortir du moule et tenter de nouvelles idées. nnAlors à quoi ressemblerait ‘ La pilule masculine ‘ ? nnnNous ne le savons pas encore – c’est ce qu’il y a de beau là-dedans. Les contraceptifs peuvent être ce que vous voulez qu’ils soient, pour les gentlemens comme pour les femmes. La création centrée sur l’homme ( DCH ) est une façon de concevoir de nouvelles solutions aux problèmes existants. Le DCH est une philosophie selon laquelle les utilisateurs imaginent un article terminal, puis permettent à la technique de travailler dans ce but. Cela réduit d’ajouter sur le marché quelque chose qui peut ne pas être acceptable pour les utilisateurs. Les événements de DCH axés sur la contraception féminine offrent donné lieu à des ‘ luneshots ‘ pour savoir à quoi ressemblerait le contraceptif effeminé parfait. nnQu’est-ce que tu veux de ‘ La pilule du mâle ‘ ? Vous voulez quelque chose qui se conduit sur demande, seulement quand vous en avez besoin ? Ou préférez-vous avoir quelque chose qui intervient longtemps, qui peut continuer 5, 10, ou 20 ans sans entretien ? Que diriez-vous d’une solution tout bonnement non hormonale qui n’est pas accompagnée du même bagage que par le passé ? Ces choses n’ont pas besoin d’être des pilules tous les jours, où vous êtes redevable à un horaire consciencieux, et une seule dose oubliée suggère le risque de grossesse. Le ciel est la limite, et nous aimerions entendre ce que vous pensez que ‘ La pilule du mâle ‘ peut être. nnIl est temps d’élargir notre réflexion sur la contraception. nNous ne savons pas encore à quoi ressemblera ‘ The Male Pill ‘. Elle a besoin d’une nouvelle identité. Une qui est distincte et qui conseille qu’une seule forme de contraception ne répondra pas aux besoins de tous les personnes. les femmes changent de méthode contraceptive plusieurs fois au cours de leur vie, et nous savons qu’une seule forme de contraception masculine ne sera pas parfaite pour tous. nn ‘ La pilule du mâle ‘ peut prendre plusieurs formes, et c’est le moment pour tout le monde de rêver en grand. La recherche n’en est qu’à ses débuts et peut être modifiée suivant les critères de conception que vous aurez signifiés. Quelle est votre version parfaite de ‘ The Male Pill ‘ ?

    La contraception masculine – contraception masculine

    L’an dernier, le contraceptif masculin injecté a fait l’objet d’essais très réussis qui offrent divulguer qu’il était efficace à 96 % pour prévenir la grossesse parmi les 320 femmes qui l’ont exploité sur une période d’1 année. C’est en réalité plus efficace que les contraceptifs courants comme les préservatifs féminins, les diaphragmes et les capuchons. nnL’essai clinique de ce contraceptif coté masculin a été interrompu parce que 20 des mecs ont trouvé les sensations secondaires de l’injection insupportables. Cependant, comme beaucoup de meufs l’ont souligné, ces sensations secondaires sont les mêmes que ceux que les femmes doivent supporter lorsqu’elles prennent des contraceptifs oraux comme la pilule. nnL’arrêt prématuré de cet essai réussi et prometteur pour ces raisons nous amène à nous interroger sur le rôle des préjugés sexistes dans le contrôle des naissances : pourquoi les femmes ont-elles dû faire face à des effets secondaires potentiellement débilitants des décennies sans autre recherche pour les atténuer ? La souffrance masculine est-elle prise plus au sérieux que la souffrance ? de nombreuses personnes offrent autant fait valoir que les femmes assument injustement le fardeau de la contraception et que la réaction indésirable à la possibilité d’une contraception masculine en est la preuve. nnLes candidats à la littérature anglaise voudront sans doute se demander si les représentations de la souffrance dans la littérature comme étant ‘ irrationnelle ‘ ont contribué aux idées sexuées de la douleur et de la douleur dans la société en général. Les élèves en médecine et en sciences biomédicales pouvaient regarder les retombées des tentatives de contraception sur des femmes depuis les années 1960. Pour les étudiants intéressés par l’HSPS, l’archéologie et l’anthropologie, ou l’histoire, peut être utile de faire une lecture plus large des biais de la géolocalisation scientifique et des façons dont les découvertes scientifiques offrent souvent contribué à légitimer des constructions sociales.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    10 faits sur la contraception masculinen nnLa contraception masculine arrive et va changer le monde. Voici 10 faits que vous n’avez peut-être pas identifiés sur la matière la plus excitante de l’avenir de la contraception. nn nn10. Nous sommes à 10-20 ans d’une nouvelle méthode contraceptive masculine. nn9. Tant les hommes que les femmes veulent que les gentlemens participent à la prise de décisions en terme de planification de famille. nn8. Les plus jeunes sont plus ouverts à une diversité de méthodes contraceptives masculines. nn7. il existe des méthodes contraceptives masculines en développement qui sont sûres, réversibles, à action prolongée et vraiment pas hormonales ( Hourra ! Aucun action secondaire ! ). nn6. Les s’intéressent à la fois aux techniques contraceptives à très long terme et à celles qu’ils peuvent prendre juste avant les rapports sexy comme le Viagra. nnnn5. il y a des contraceptifs à base de fleurs en développement qui emploient des médicaments isolés directement des fleurs. nn4. La contraception est une question en commun. nn3. La contraception est un problème mondial. nn2. La pilule contraceptive ‘ masculine ‘ n’est pas une blague ! Il fait actuellement l’objet d’essais cliniques chez l’homme en attente de l’approbation de la FDA. nn1. bon nombre de des couples sont intéressés par un menu d’options contraceptives sûres que les gentlemens et les femmes peuvent utiliser pour répondre à leur style de vie et à leurs besoins de planification de famille. nn nnL’Initiative contraceptive masculine finance la recherche interne et sert de ressource pour tout ce qui concerne la contraception masculine. Voyez quelques travaux en cours de développement et découvrez ce que pourrait être l’avenir de la contraception.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Un bilan de la situation présente en matière de contraceptifs masculinsnLes contraceptifs masculins sûrs et efficaces continuent d’échapper au grand public, et même avec plusieurs nouvelles options en cours de recherche, il peut s’écouler de multiples années avant que les gentlemens aient accès à la contraception dans le confort du cabinet de leur médecin. Entre-temps, le milieu médical et les spécialistes travaillent d’arrache-pied pour donner aux les moyens de prendre en charge leur santé sexuelle et leurs contraceptifs. nn ‘ Le concept de contraception hormonale masculine n’est ni plus compliqué et même plus risqué que la contraception pour les femmes. Idéalement, un homme et une femme se sentiraient autant investis dans la prévention d’une grossesse non planifiée, mais ce n’est pas ainsi que cela fonctionne. les dames sont beaucoup plus motivées à utiliser la contraception car les conséquences des grossesses sont beaucoup plus importantes pour elles ‘, dit Lauren Streicher, MD, professeure clinicienne agrégée d’obstétrique et de gynécologie à l’École de médecine Feinberg de la Northwestern University. Pour différentes raisons, le moteur de recherche sur le contrôle des naissances chez les hommes se développe à un rythme différent et avec une urgence différente de celle des études chez les femmes, mais cela ne veut pas dire que les spécialistes ne sont pas encore engagés dans cette cause. nnRecherches récentesnL’effort le plus récent et le plus médiatisé pour réaliser le contrôle des naissances chez les hommes a été un essai clinique de recherche en octobre 2016. L’essai a experimenté l’efficacité d’un contraceptif hormonal injectable pour chez 320 joueurs en bonne santé âgés de 18 à quarante cinq ans dont le nombre de spermatozoïdes était normal. La recherche a montré des résultats encourageants en limitant le nombre de spermatozoïdes et en prévenant les grossesses chez toutes les participantes sauf quatre, et 75 % d’entre elles proposent indiqué qu’elles pourraient être disposées à utiliser la méthode contraceptive après la fin de l’essai. ( On a signalé par la suite que trois des 4 grossesses offrent eu lieu au stade de l’induction de l’étude avant que l’agent contraceptif ne soit complètement efficace ). nnMalgré les différents commentaires prometteurs, l’essai lui-même a été interrompu par un comité indépendant d’examen de l’innocuité associé à l’Organisation internationale de la santé qui a déterminé que les risques – notamment les cas signalés d’infertilité, l’incapacité de revenir à un taux normal de sperme et la mort dans un établissement – étaient supérieurs à ceux de le moteur de recherche. Et s’il est vrai que 20 offrent abandonné l’étude à cause d’effets secondaires typiques de la contraception féminine ( libido, douleurs sur les fibres musculaires, acné, migraines, dépression et sautes d’humeur ), ces impressions secondaires et ces abandons n’ont eu qu’une conséquence minimale sur la décision du comité de sécurité. Les abandons sont tout à fait normaux dans les analyses cliniques. Le comité de sécurité s’inquiétait surtout du grand nombre de mecs ( 63 sur 65 ) d’un site d’étude qui proposent signalé de nouveaux symptômes de dépression. nnLa fin abrupte de ce procès peut sembler décourageante, mais les scientifiques sont toujours en faveur des possibilités masculines. L’équipe à l’origine du contraceptif hormonal injectable réexaminera sa recherche – encore une fois, l’ajustement et l’optimisation ne sont pas inhabituels pour les essais cliniques de période II – tandis que d’autres groupes explorent différentes possibilités. nnUne de ces options à l’horizon se prénomme Vasalgel et est un hydrogel qui est injecté dans le canal déférent. ( Le canal déférent est le tube du dispositif reproducteur coté masculin qui transporte le sperme et c’est ce qui est coupé une vasectomie. ) Le gel serait injecté au cours d’une intervention rapide en visite extérieur dans le cabinet d’un médecin et créerait une barrière de givre semi-perméable qui bloquerait le sperme tout en n’ayant aucun effet sur la fonction sexuelle. Les sensations secondaires sont minimes. nnRISUG ( Reversible Inhibition of Sperm Under Guidance ) est un contraceptif identique à Vasalgel et il est plus près du marché. RISUG est étroitement surveillé par la FDA et fait actuellement l’objet d’essais cliniques avancés qui ne sont accessibles qu’aux locaux en Inde, mais la team derrière Vasalgel se prépare pour ses premières études scientifiques cliniques. Comme Vasalgel, RISUG est un constitué injectable qui bloque le sperme du canal déférent. Il est efficiente presque directement et peut être inversé avec un antidote injectable. ( Les scientifiques de Vasalgel testent le’rinçage’ du givre plutôt qu’un antidote. ) RISUG fait l’objet d’un contrôle depuis 15 ans et les rapports indiquent qu’il est très efficace. nnProtection pour l’instantnIl peut s’écouler des années avant que l’une ou l’autre de ces alternatives n’arrive sur le marché et dans le cabinet de votre médecin et jusque-là, il reste deux options majeures pour les hommes : les condoms et les vasectomies. Les préservatifs sont recommandés à tous les hommes sexuellement actifs, notamment ceux dont le style de vie peut les exposer à un risque accru de maladies sexuellement transmissibles. La vasectomie est plus grandement acceptée chez les hommes de 50 ans et plus, avec près de 500 000 hommes qui se font ‘ arreter ‘ tous les ans aux États-Unis. contrairement à la croyance classique, la vasectomie n’affecte pas la utilisation sexuelle de l’homme et peut prendre jusqu’à trois mois pour être efficiente. Il n’est cependant pas sans inconvénients. nn ‘ L’inversion de la vasectomie est très cher et ne fonctionne pas toujours, alors il est important de prévoir cette option comme une dernière ‘, dit Nelson Bennett, MD, urologue au Northwestern Medical Group. ‘ Parce qu’il est dur de l’inverser, les vasectomies sont souvent considérées par les paires qui proposent fini d’avoir des enfants. ‘ nnLa solution intermédiaire – les gentlemens qui offrent des relations hétérosexuelles engagées à long terme qui, avec leur partenaire, ne veulent plus utiliser de préservatifs mais qui n’en sont pas au stade de la vie pour supporter une vasectomie – est donc exactement celle qui peut bénéficier des possibilités contraceptives masculines dans le développement. Le besoin est réel. nnEt bien que la Dre Streicher ne s’attende pas à ce que le nombre d’options de contraception pour les hommes change de sitôt, elle conseille les femmes sur les changements potentiels au mandat en terme de contraception de la Loi sur les soins faibles et sur la façon dont les plans minceur d’assurance couvrent le coût du contraceptif. nnUne relation solide et une communication ouverte avec votre médecin peuvent aider les hommes et les femmes à maintenir leur santé sexuelle et à utiliser les solutions contraceptives à leur disposition. Bien qu’il n’y ait pas d’option pour les hommes à égalité avec la pilule, les bagues ou les DIU, les gentlemens peuvent quand même être des personnes actifs et responsables tandis l’objectif est la contraception.