• contraception masculine
  • slip contraceptif
  • contraceptif masculin injection – pilule contraceptive homme suisse

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Contraception : la pilule masculine quasiment à tout près de toi ? nnUne nouvelle molécule, désignée JQ1, peut être l’avenir de la contraception masculine. Ce composé utilisé dans le traitement contre le cancer a rendu infertiles des souris mâles sans effet secondaire notoire… à part une la baisse du volume testiculaire. La pilule masculine sera-t-elle prescrite dans quelques temps de cela ? nnHommes et femmes ne sont décidément pas complètement égaux. Car si la pilule contraceptive féminine existe depuis 1956, l’homologue masculin n’est encore qu’une idée dans l’esprit des scientifiques. Pas de quoi les taxer de sexistes, ils sont juste limités par des considérations physiologiques. nnPourtant, les tentatives ne manquent pas. Un traitement à base de plusieurs hormones passe l’épreuve du feu en étant vérifié par des volontaires lors d’un essai clinique. Même s’il se révélait infaillible, son utilisation à grande échelle parait peu probable. D’autres molécules offrent été éprouvées, mais les sensations secondaires sur la santé et la fertilité qu’elles engendraient ont obligé les laboratoires à ne pas insister surtout. nnEt voilà qu’une nouvelle solution pointe à l’horizon. Son nom : JQ1. Ce constitué d’abord utilisé dans la bataille contre le cancer vient de dans la revue Cell tout l’intérêt qu’il représente dans l’élaboration d’une contraception masculine efficiente, en empêchant la spermatogenèse, le cheminement de conception des spermatozoïdes. nnJQ1, la pilule à venir ? nPas de cobayes hommes dans cette expérience, mais des souris mâles proposent reçu par injection la molécule infertilisante. Très vite, la production de gamètes a fortement chuté. Les quelques cellules sexuelles qui restaient en vie n’avaient pas leur mobilité normale. La fécondation d’une femelle est par conséquent impossible. nnnLa majorité des mecs se disent prêts à prendre la pilule contraceptive. Ils sont beaucoup moins nombreux à apprécier l’idée de sortir la poubelle ou demander son chemin à quelqu’un. Ont-il si crainte que ça des enfants ? © Sirer, StockFreeImages. comnLa majorité des mecs se disent prêts à prendre la pilule contraceptive. Ils sont beaucoup moins nombreux à aimer l’idée de sortir la poubelle ou demander son sentier à quelqu’un. Ont-il si peur que ça des enfants ? © Sirer, StockFreeImages. com nnLors du traitement, aucun action secondaire sur la santé des rongeurs n’a été noté et la libido n’a pas non plus été affectée. Seul hic pourtant sans conséquence : la réduction du espace testiculaire. À l’arrêt des injections, les mâles offrent reconnu le même succès reproducteur, preuve de la réversibilité du traitement, et les descendants n’ont manifesté aucun soucis de santé ni quelconque malformation. nnJQ1 inhibe la participation d’une protéine uniquement retrouvée dans le testicule, désignée BDRT, en ciblant une région particulière. Cette molécule contribue en temps normal au remodelage de l’ADN nucléaire dans les derniers stades de la spermatogenèse et joue une importance important. On connaissait dans un premier temps son pouvoir stérilisant puisque des personnes porteurs de évolutions dans le gène Bdrt ne produisaient pas de spermatozoïdes. nnLes se disent prêts à prendre la pilulenLa communauté scientifique s’accorde pour dire que cette découverte, venant de chercheurs du Baylor College of Medicine ( Houston ) et du Dana-Farber Cancer Institute ( Boston ), est de proportion. Il s’agit du premier contraceptif efficiente qui n’affecte pas les taux d’hormones sexuelles. Même si dans l’expérience, JQ1 a été administré par voie sanguine, les auteurs affirment qu’une version orale, fournie dans une pilule, est totalement concevable. nnEn attendant, la molécule n’est pas prête à être testée chez l’homme. avant cela, ces mêmes spécialistes espèrent trouver un dérivé de JQ1 véritablement spécialisé pour une meilleure efficacité. Un médicament qui devra très à tous les coups supprimer la seul personne effet secondaire remarqué, car si cet âge % des mecs offrent reconnu dans une étude neuve être prêts à prendre la pilule si celle-là venait à être mise en vente, accepteront-ils de voir leur virilité mise à mal ?

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Empathie et éducation : Une réponse à un refrain communnConnie Dean, membre du conseil consultatif des jeunes de MCI, s’est assise avec son partenaire coté masculin, Riley, pour discuter de la contraception masculine, de l’inégalité du fardeau contraceptif et des mesures à prendre. nnChaque fois que je mentionne pour la première fois mon travail avec MCI ou même la notion de contraception masculine à mes amies, je me retrouve avec la même phrase : ‘ Oh, les hommes n’acceptent pas ça, je n’ai pas confiance ‘. J’ai compris – nous sommes des étudiantes avec la vie devant nous, alors cette peur de la grossesse est une question d’instinct de survie. Que ce soit l’expérience ou les normes sociales intériorisées qui rappellent cette crainte et le rejet spontané qui en découle, les informations montrent que les hommes prendraient la contraception si elle était prêt, et en fait ils la veulent. Maintenant, les statistiques sont une chose, mais dans ma quête pour calmer les inquiétudes de mes amis, j’ai cherché à humaniser ce côté de l’argument : Je me suis assis avec mon partenaire ( coté masculin ), Riley, pour en discuter. nnAyant grandi avec deux sœurs et sa mère, les règles et le corps féminin n’avaient jamais été aussi tabous pour Riley. Cependant, a souligné que les conversations ouvertes que lui et moi avons vis-à-vis de la contraception étaient sa première exposition vis-à-vis. Il admet qu’il n’était ‘ pas au courant, lorsque[il] est arrivé à l’université pour la première fois… de la manière dont le fardeau de la contraception est presque entièrement imposé aux femmes ‘. Riley a dit que même si ce n’est pas ainsi qu’il devrait être, ‘ la préoccupation directe est au premier plan dans l’esprit d’une dame… c’est complètement injuste ‘. nnAlors, que peut-on faire exactement pour changer le point de vue des hommes ? Pour Riley, ‘ cela s’avère être une absence total d’éducation… les garçons n’ont pas besoin d’y croire ‘, et que l’éducation dès le plus jeune genre est peut-être le meilleur moyen d’y remédier. ‘ Je pense qu’on peut l’enseigner aux femmes, mais pour un truc de longue haleine, nous pouvons espérer qu’il se perpétuera dans une culture au lieu d’enseigner aux hommes après qu’ils aient fait des erreurs, vraiment pas ? ‘ bien que l’étude de cas de Riley me rassure sur le fait que les gentlemens d’âge universitaire peuvent changer d’avis sur le fardeau inégal de la contraception, il est naïf de croire que ce est une solution miracle universelle. l’éducation : s’avère que c’est là que nous avons convenu que des progrès pouvaient être élaborés. nnUne fois l’éducation reconnue, Riley avait un point intrigant : ‘ Je pense qu’une autre chose est d’encourager l’empathie… l’empathie est demandée à 100 % pour que les hommes comprennent la signification de la ‘ menace ‘ sans plus tarder ou de la possibilité d’une grossesse ‘. Peut-être qu’en tant que femmes, discuter ouvertement certaines difficultés qui accompagnent la contraception enlèverait une partie du stigmate qui entoure actuellement la grossesse et encouragerait une plus grande sympathie chez les gentlemens ? nnC’est vrai, donc l’empathie et l’éducation semblent aller de pair, et sont des solutions à plus long terme. Mais qu’est-ce qu’il pensait être la chose la plus efficace à court terme pour lui-même et pour les autres hommes ? ‘ 1000 % d’une relation intime avec une femme. Par exemple, le fait d’être là que vous souhaitiez faire de grandes douleurs et d’écouter ce que vous deviez survivre pour trouver[quelle méthode contraceptive] vous convenait le mieux, et la stigmatisation de la femme dans votre vie, tout l’absence de soutien des mecs autour de vous, même des pères et des frères… Je ne savais pas que ça se passait avec mes sœurs ! Cela ne nous vient pas à l’esprit…. ce n’est pas le job de maman, des sœurs et de la petite amie de faire ça. Il s’agit peut-être de concevoir un espace pour que les pères et les mères puissent enseigner à leurs fils. ‘ Je sais qu’il a raison. Nos parents et nos partenaires sont nos principaux éducateurs, et ce processus éducatif doit donc être un effort conscient parmi nous tous. nnLe fait d’être accueillie dans ma propre sphère féminine a non fermé les yeux de Riley : ‘ être dans une relation hétérosexuelle en tant qu’homme est aussi cette invitation à participer à la tchat avec la femme dans votre vie. Quand on a le regard de l’intérieur, c’est un point de conversation commun. Les conversations que j’écoute, c’est la chose la plus éducative ; voir l’expérience partagée. ‘ Qui aurait cru le pouvoir de l’aération journalière ? ! Accueillir les gentlemens dans nos vies dans ces conversations intimes peut être inconfortable au début, mais avec la bonne intention et la garantie de respecter la perspective de croissance réelle s’avère possible. nnLe dialogue non fermé, l’éducation et l’empathie s’offrent comme des éléments clés pour un changement positif de la responsabilité contraceptive dans la population masculine. Je comprends l’inquiétude et le doute qui accompagnent le fardeau de la procréation chez les femmes, mais je suis véritablement optimiste à l’idée que ces inquiétudes s’apaiseront au fil des ans et que nous progresserons de plus en plus vers l’égalité en terme de contraception.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Motilité du sperme – Mécanismes de la contraception masculinenLe système reproductif relationel est un ensemble complexe de facteurs interdépendants, dont beaucoup sont nécessaires à une fertilité soutenue. En interrompant ne serait-ce qu’un seul de ces cheminement obligatoires, nous pouvons trouver de toutes nouvelles façons de créer des contraceptifs non hormonaux excitants pour les hommes. L’une des principales spécificités du sperme est sa capacité de nager dans le tractus génital. Cette capacité, ou mobilité des spermatozoïdes, est l’une des cibles les plus excitantes de la contraception masculine. nnMort dans flotte – Arrêter la motilité des spermatozoïdesnLa motilité des spermatozoïdes est la capacité des spermatozoïdes à nager dans l’appareil reproducteur effeminé afin de féconder un ovule. La queue du sperme, le flagelle, est ce qui donne la motilité du sperme. Propulsé par l’ATP, la bite propulse les spermatozoïdes vers sa cible en les fouettant d’avant en arrière. nnLa motilité des spermatozoïdes, telle que vue par les queues vertes des spermatozoïdes. Les flagelles se déplacent à la façon d’un fouet, propulsant la tête du spermatozoïde, vue en rougeâtre, vers l’ovule. nLa motilité des spermatozoïdes, telle que vue par les queues vertes des spermatozoïdes. Les flagelles se déplacent à la manière d’un fouet, propulsant la tête du spermatozoïde, vue en rouge bordeaux, vers l’ovule. Photo de Gilberto Santa Rosa, distribué sous licence CC-BY 2. 0. nCependant, les spermatozoïdes ne se déplacent pas en une seule ligne dextre. La motilité des spermatozoïdes peut être classée de différentes façons, telles que les mouvements droits, les zigzags, les vibrations, ou simplement vraiment pas mobiles. Ces différentes formes de mobilité déplacent les spermatozoïdes de différentes façons. L’exposition à divers signaux modifie le mécanisme de guidage, ce qui finit par guider les spermatozoïdes vers l’ovule. nnUne fois que les spermatozoïdes approchent de l’ovule, ils subissent un process appelé capacitation. Ce processus est déclenché par la présence de calcium et induit une période d’hyperactivation dans le sperme. Les flagelles se déplacent avec une courbure et une dimension d’onde élevées, propulsant les spermatozoïdes à proximité de l’ovule. Cette étape commence aussi à déstabiliser la membrane acrosomique, qui est cruciale pour la fécondation. nnTout médicament qui bloque la motilité des spermatozoïdes peut apporter un réel changement dans les pays de la contraception. Ces médicaments avoir un délai d’apparition très court et n’avoir besoin d’être pris que peu de temps avant le coït. de plus, parce que les spermatozoïdes démontrent leur mobilité dans le tractus génital effeminé, les femmes pourraient être en mesure d’employer ce contraceptif aussi bien, offrant une véritable équité dans le paysage contraceptif. nnIl existe de nombreuses cibles bien renommées de la motilité des spermatozoïdes qui pourraient être utilisées pour le développement de contraceptifs masculins. Certains sont actuellement en cours de développement, notamment Eppin, The ion channel CatSper et Na/K ATPase. MCI a financé des travaux dans ce secteur avec Patricia Cuasnicu en Argentine. nnIl y a plus d’une manière de contracepter. nLa réplication est une machine grande et difficile, avec de nombreuses façons d’ajouter un frein temporaire sur le processus. L’arrêt de la motilité des spermatozoïdes est l’un des moyens de fabriquer la prochaine génération de contraceptifs masculins. D’autres projets axés sur la prévention de la spermatogenèse, le déplacement et la fécondation des spermatozoïdes sont tous activement poursuivis. nnEnsemble, nous espérons que ces entreprises spécialistes créeront de nombreuses formes de contraception masculine avec des candidats de produits variés qui répondent aux besoins d’un plus grand volume d’utilisateurs.

    La contraception masculine – contraception masculine

    La femme moyenne passe la majeure partie de sa vie reproductive à tenter d’éviter les grossesses non désirées. Par exemple, si une famille veut deux enfants, la mère passera en moyenne 5 ans soit enceinte, soit en essayant de devenir enceinte, soit en postpartum. Pendant les quelque 35 années restantes de duplication éventuelle, la mère souhaite éviter une grossesse. Toutefois, les grossesses non désirées sont habituelles, car une enquête réalisée en 2011 a divulguer que 45 % des 6, 1 centaines de milliers de grossesses aux États-Unis étaient vraiment pas désirées. une grande partie de ces grossesses vraiment pas désirées, soit quarante deux %, se sont soldées par un avortement. L’impact économe des grossesses vraiment pas planifiées est important, le montant total des dépenses publiques consacrées aux grossesses tout bonnement non désirées aux États-Unis étant estimé à 21 000 000 000 de dollars en 2010. La manière la plus courante d’éviter une grossesse, tout en désormais une vie sexuelle active, est d’utiliser la contraception. la majorité des contraceptifs disponibles sont destinés aux femmes, y compris les dispositifs intra-utérins ( DIU ) ou bobines, les spermicides et la pilule contraceptive orale combinée, fréquement appelée ‘ pilule ‘. nnLes appareils intra-utérins ( DIU ) sont insérés dans l’utérus où ils préviennent la grossesse par deux solutions. Les DIU hormonaux libèrent de petites quantités d’hormones qui se passent régionalement pour faire de l’utérus un environnement fatal aux spermatozoïdes. Le cuivre contenu dans les DIU en cuivre se conduit comme un spermicide qui endommage les spermatozoïdes qui pénètrent dans l’utérus. Source. nLes appareils intra-utérins ( DIU ) sont insérés dans l’utérus où ils préviennent la grossesse par deux techniques. Les DIU hormonaux libèrent de petites quantités d’hormones qui agissent localement pour faire de l’utérus un lieu fatal aux spermatozoïdes. Le cuivre contenu dans les DIU en cuivre se conduit comme un spermicide qui endommage les spermatozoïdes qui pénètrent dans l’utérus. Source. nLes hommes, en revanche, n’ont que deux alternatives : le condom et la vasectomie. Les préservatifs sont une forme populaire de contraception car ils protègent autant contre les MST. Cependant, il y a un taux de grossesse de 18% par an avec l’utilisation authentique du préservatif. La vasectomie est une forme de stérilisation et de contraception beaucoup plus permanente qui se résume à arreter le canal déférent, le tube par lequel les spermatozoïdes passent du stockage à l’éjaculation. bien que considérées comme permanentes, les vasectomies peuvent être inversées, mais ce n’est que rarement une réussite. nnIl est clair qu’un contraceptif coté masculin est utile, mais pourquoi n’a-t-on pas répondu à ce besoin ? Cinq conditions doivent être remplies pour qu’une méthode contraceptive masculine soit efficace : 1 ) elle se doit d’être au moins aussi infaillible que la pilule, 2 ) réversible dans un temps acceptable, 3 ) avoir très peu d’effets secondaires, 4 ) n’avoir aucun action sur la enfant future et 5 ) être peu coûteuse. deuxièmement, existe une multitude d’obstacles à l’élaboration d’un contraceptif masculin, notamment : 1 ) la barrière des contrôles sanguins, 2 ) le nombre de spermatozoïdes produits par l’homme moyen et 3 ) le fait que la réalisation de spermatozoïdes est continue plutôt que mensuelle comme chez les femmes. Malgré ces obstacles, un grand nombre de contraceptifs masculins potentiels sont en cours de développement. nnContraceptifs hormonauxnnIl existe trois catégories de contraception : hormonale, physique et tout bonnement non hormonale. Les contraceptifs hormonaux sont ceux qui opèrent sur le système endocrinien pour prévenir la grossesse, deux exemples de contraception hormonale sont la pilule et le DIU hormonal. Chez les hommes, une boucle de rétroaction endocrinienne négative, impliquant la testostérone ( et d’autres androgènes ) et les gonadotrophines, supprime la spermatogenèse. L’injection d’androgènes et d’autres conseillers anti-gonadotropes supprime les gonadotrophines et en conséquence la spermatogenèse, mais provoque également de diverses effets secondaires, dont une la baisse de la libido, des sautes d’humeur, une prise de poids et des taux anormaux de glucose. par ailleurs, les impressions des contraceptifs hormonaux ne sont pas constants chez les gentlemens et sont particulièrement influencés par l’origine ethnique. L’administration de testostérone est un contraceptif plus efficace chez les hommes de asiatique de l’Est que chez les hommes de race blanche, 90 % des hommes de asiatique de l’Est cessent de réaliser du sperme tout en accueillant la testostérone, comparativement pour 60 à 80 % des mecs blancs. Deux dispositifs hypothétiques à la base de cet effet ethnique sont les variations dans la microstructure des testicules et le métabolisme de la testostérone. nnUn contraceptif hormonal masculin potentiel est la 7 alpha-méthyl-nortestostérone ( MENT ), un stéroïde synthétique qui ressemble à la testostérone. MENT®, actuellement en cours de développement par le Population Council, est administré sous forme d’implant sous-cutané efficace 12 mois. Huit des 12 ayant reçu la dose la plus supérieur n’ont produit aucun spermatozoïde au cours de la période d’essai de 12 mois. , des sensations secondaires communs au traitement à la testostérone ont autant été observés. Comme les hormones sont complexes et jouent de beaucoup de métiers dans l’instance, les contraceptifs physiques et vraiment pas hormonaux peuvent être une meilleure option. Ces traitements sont moins susceptibles d’avoir ces sensations secondaires inattendus et indésirables, car leurs cibles sont plus spécifiques et leurs métiers biologiques plus généraux sont moins nombreux. nnContrôle des naissancesnnLes contraceptifs physiques font exactement ce que leur nom suggère et soit 1 ) limitent physiquement la distance du déplacement des spermatozoïdes ou 2 ) endommagent les spermatozoïdes le transport. Un contraceptif physique féminin bien reconnu est le diaphragme, un dôme en matière silicone souple ou en latex qui recouvre l’encolure de l’utérus et empêche l’entrée du sperme. Deux techniques de contraception physique masculine sont en cours de développement. Le premier est Vasalgel™, sur lequel un essai réussi chez le lièvre a été proposé le mois dernier ( mars 2016 ) et commencera sans l’ombre d’un doute des essais chez l’humain plus tard cette année. Vasalgel™ est un polymère d’hydrogel injecté dans le canal déférent, où durcit et crée une barrière au passage du sperme. nnVasalgel™ est un polymère d’hydrogel injecté dans le canal déférent. Après l’injection, le vasalgel forme une barrière à l’intérieur du canal déférent que les spermatozoïdes ne peuvent pas traverser. Image fournie par www. parsemusfoundation. orgnVasalgel™ est un polymère d’hydrogel injecté dans le canal déférent. Après l’injection, le vasalgel forme une barrière à l’intérieur du canal déférent que les spermatozoïdes ne peuvent pas traverser. Image fournie par www. parsemusfoundation. orgnL’administration de vasalgel à 12 lapins mâles n’a entraîné aucune génération de sperme observable au cours de la période de suivi de 12 mois. Bien qu’actuellement annoncé comme méthode de stérilisation, on s’attend à ce que l’écoulement des spermatozoïdes soit en rinçant le canal déférent avec une solution de bicarbonate de soude de sodium. nnUne méthode physique comparable est l’inhibition réversible du sperme sous guidage ( RISUG® ), l’injection d’un polymère synthétique nommé anhydride styrénique maléique ( SMA ) dans le canal déférent. plutôt que de prévenir le passage des spermatozoïdes, la SMA enduit la paroi du canal déférent, créant un environnement acide défavorable qui rompt les têtes des spermatozoïdes. Comme pour Vasalgel, ce traitement peut être inversé en rinçant le canal déférent avec une solution de bicarbonate de soude de sodium. Vasalgel et RISUG en sont tous deux au stade de l’essai, le premier aux États-Unis et le second en général en Inde. nnContraceptifs tout bonnement non hormonauxnnLes contraceptifs vraiment pas hormonaux perturbent ou préviennent la grossesse sans l’utilisation d’hormones, comme tels, ils incluent les contraceptifs physiques. Le DIU en cuivre est un contraceptif non hormonal souvent employé par les femmes, car le cuivre intervient comme un spermicide qui endommage les spermatozoïdes dans l’utérus mettant en cause leur mobilité. Chez les hommes, les contraceptifs vraiment pas hormonaux bloqueraient la fonction et/ou le développement du sperme, rendant l’homme temporairement infertile. Dans un article de site précédent, j’ai déclaré que les protéines impliquées dans le développement du sperme, notamment dans l’épididyme, peuvent être de bons élèves pour les contraceptifs masculins. Comme bon nombre de ces protéines ne sont exprimées que dans les testicules et le sperme, l’inhibition de leur fabrication devrait avoir peu d’effets secondaires. nnLes cibles prometteuses pour la contraception masculine actuellement en développement comportent les protéines nécessaires et à la multiplication et à la maturation des spermatozoïdes, la motilité et les interactions sperme-œuf. Il a été prouvé que toutes ces protéines sont nécessaires à la fonction et à la fertilité du sperme chez l’homme. Une cible spécialement prometteuse est l’inhibiteur de protéase épididymique protéique ( EPPIN ). Eppin se lie à la protide semenogelin ; cette interaction est indispensable pour la motilité et la fertilité des spermatozoïdes hommes. Eppin Pharma Inc. met au point un petit constitué organique qui se lie à Eppin et protège de le détermination de l’Eppin-séménogéline. Cibler Eppin s’est avéré à la fois infaillible et réversible en macaques. Les contraceptifs interrompent la motilité des spermatozoïdes de mammifères peuvent être décrits en deux étapes. la première chose à réaliser entraine le mouvement des spermatozoïdes après l’éjaculation et à travers l’appareil reproducteur féminin, ce qui exige des enzymes glycolytiques, dont beaucoup sont spécifiques aux spermatozoïdes, y compris les cellules germinales GADPH spécifiques. Avant la fécondation des spermatozoïdes de l’ovule deviennent hyperactifs, afin de pénétrer dans l’ovule. Cette hyperactivité implique l’afflux d’ions calcium dans la bite du spermatozoïde, un process dépendant de la protéine CatSper. Ces deux protéines de la motilité des spermatozoïdes provoquent de l’intérêt également cibles contraceptives, mais ni l’une et même l’autre n’est aussi avancée dans son développement qu’Eppin. Les protéines du sperme affichent un grand potentiel en tant que cibles contraceptives, mais le volume de protéines présentes dans le sperme n’est pas négligeable et des travaux supplémentaires sont nécessaires pour comprendre leur composition en protéines. nnLa longue liste de contraceptifs masculins potentiels comprend obligatoirement de nombreuses possibilités qui ne sont pas mentionnées dans ce billet de site ( pour une liste plus longue, voir cette Wikipedia sur les contraceptifs masculins, et le New Male Contraception Information Project ). Avec le grand nombre de contraceptifs potentiels, dont certains en sont aux derniers stades de développement, la contraception masculine semble vraiment pas seulement possible, et par dessus le marché sans plus tarder. Cela dit, la route à proximité de la réalisation d’un produit viable ne sera pas facile. Comme nous l’avons déjà dit, un contraceptif coté masculin doit être spécialisé, réversible et infaillible, avoir peu d’effets secondaires et sauter à travers beaucoup d’obstacles avant d’être mis sur le marché et accepté par les consommateurs. par ailleurs, à mon avis, l’un des plus grands obstacles au développement d’un contraceptif masculin utilisable est l’absence d’une ‘ meilleure option ‘ distincte. Il n’y a pas de précurseur évident dans la course à proximité de un contraceptif masculin, et les chercheurs agissent sur un large panel de contraceptifs possibles. pour finir, la technologie et l’incitation subsistent pour réaliser un contraceptif masculin, mais cela ne signifie pas que la voie à suivre est libre d’obstaclesd.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Qu’est-ce que la prostate ? nQu’est-ce que la prostate ? nLa prostate fait partie du système reproducteur coté masculin. La prostate est une glande de la dimension d’une noix située entre la vessie masculine et le pénis. La prostate est juste devant le rectum. L’urètre traverse le centre de la prostate, de la vessie au pénis. nnLa prostate sécrète un fluide qui nourrit et protège le sperme. Le liquide laiteux produit par la prostate – le liquide prostatique – représente en moyenne 30 % du eliquide total éjaculé ( le reste étant du sperme et du eliquide émanant des vésicules séminales ). nnLe fluide prostatique protège les spermatozoïdes en les aidant à vivre plus longtemps et à être plus mobiles. Il contient un certain nombre d’ingrédients, y compris des enzymes, du zinc et de l’acide citrique. L’une des enzymes du eliquide prostatique est l’antigène particulier de la prostate ( PSA ). Après l’éjaculation, le PSA rend le sperme plus épais, aidant les spermatozoïdes à le traverser plus facilement, accuentant leurs probabilités de féconder un ovule avec succès. nnPendant l’éjaculation, la prostate comprime le fluide prostatique dans l’urètre et est expulsée avec le sperme comme partie du sperme. C’est un élément clé de la reproduction masculine. il y a de multiples possibilités d’interrompre le processus de développement du liquide prostatique et de voyage qui peuvent être optimisées pour le contrôle des naissances et la contraception masculine.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    L’appareil reproducteur masculinnQu’est-ce que le système reproducteur coté masculin ? nPour concevoir de nouvelles alternatives contraceptives masculines, nous devons appréhender le système reproducteur coté masculin. Les mâles humains proposent des organes reproducteurs ( aussi appelés organes génitaux ) qui sont à la fois à l’intérieur et du bassin. Au total, les organes génitaux masculins comprennent 4 parties qui constituent le système reproducteur coté masculin. Ce sont les 4 éléments clés du dispositif reproductif coté masculin : nnles testicules, nle système de conduits, constitué de l’épididyme et du canal déférent, nles glandes objets accesoires, qui comprennent les vésicules séminales et la prostate, net le pénis. nLes organes génitaux masculins, aussi nommés organes sexuels, travaillent ensemble comme système reproducteur pour générer et libérer du sperme contenant du sperme. Le sperme dans le sperme peut féconder un ovule ou un ovule pour générer un bébé ( nommé fabrication ). nnLa contraception ou contraception est une méthode utilisée pour prévenir la conception lorsqu’une personne ou un couple veut être sexuellement actif mais n’est pas prêt à fonder une famille. La contraception hormonale féminine est basée sur l’interruption du cycle menstruel. Parce que les spermatozoïdes sont produits en permanence, n’y a pas de cycle reproductif masculin identique à interrompre. nnHistoriquement, les solutions contraceptives masculines étaient axées sur une section du fonctionnement reproductif masculin, à savoir l’arrêt complet de la réalisation de sperme. actuellement, les chercheurs se concentrent sur la en proportion du sperme plutôt que sur l’arrêt de la création de spermatozoïdes. Des exemples de changements fonctionnels dans le système reproducteur coté masculin comportent la prévention de la natation des spermatozoïdes et la prévention de la fécondation d’un ovule par les spermatozoïdes. nnEn savoir plus sur les solutions contraceptives masculines dans le pipeline de R

    La contraception masculine – contraception masculine

    10 Faits sur les hommes et la vasectomienLa vasectomie et les condoms sont les seules options actuelles de contraception masculine. nLa forme la plus populaire de contraception masculine à action prolongée est la vasectomie. , les vasectomies ne sont pas considérées comme vraiment réversibles. Les chercheurs travaillent actuellement sur des dispositifs d’occlusion vasculaire qui seront extrêmement réversibles à l’avenir. d’un autre côté, d’autres possibilités contraceptives masculines sont en cours d’élaboration. nnEn attendant, voici 10 faits sur la forme la plus fiable de contraception masculine qui existe aujourd’hui. nn nn10. Les vasectomies sont généralement très sécurisant et les complications sont peu communs. nn9. Les qui endurent une vasectomie disent qu’ils se sentent plus libres lorsqu’ils ont des relations sexuelles avec leur partenaire parce qu’ils n’ont pas à craindre une grossesse vraiment pas planifiée. nn8. La vasectomie est une simple procédure ambulatoire. nn7. Environ un demi-million de mecs se font opérer chaque année aux États-Unis – Ils sont vraiment aimé à l’époque de la folie de mars, où les gentlemens peuvent se entretenir en regardant le tournoi de la NCAA. nn6. La vasectomie n’affecte pas la réalisation de sperme. Au lieu de cela, il empêche le transport des spermatozoïdes d’être mélangés à d’autres humides séminaux. Les hommes qui offrent des vasectomies proposent encore des orgasmes normaux ! nnnn5. Il est possible d’inverser une vasectomie si un garçon change d’avis après et fait le choix d’avoir des enfants. Cependant, le taux de réussite de l’inversion peut varier entre 40 et 90 %. Les chercheurs travaillent sur des dispositifs occlusifs qui opèrent comme une vasectomie, mais qui se veulent extrêmement réversibles. En fin de compte, seulement 3 à 5 % des hommes requièrent une inversion. nn4. La vasectomie n’affecte pas la utilisation sexuelle, la libido ou la vie sexuelle de l’homme. nn3. L’intervention et le rétablissement sont couramment indolores, et les hommes éprouvent souvent des sensations secondaires minimes, s’il y a lieu. nn2. Les vasectomies sont efficaces à la majorité pour prévenir les grossesses vraiment pas désirées. nn1. Chaque année, des hommes et des femmes du monde entier célèbrent la Journée internationale de la vasectomie. nn nnL’Initiative contraceptive masculine offre de dernieres nouvelles options aux hommes. nAlors qu’à l’heure existante, les hommes offrent peu d’options contraceptives, l’Initiative contraceptive masculine finance la recherche interne sur les alternatives masculines réversibles, tout bonnement non hormonales et à action prolongée. En fin de compte, nous recherchons un menu de possibilités qui répond aux besoins des hommes et des femmes. Joignez-vous à nous.

    La contraception masculine – contraception masculine

    À le moteur de recherche interne de Katharine McCormicknVous êtes-vous déjà demandé pourquoi la pilule contraceptive existe ? nnNaturellement, il y avait de grands spécialistes derrière la pilule. Des gens comme John Rock et Gregory Pincus avaient d’air et les compétences spécialistes pour y parvenir. Et il y avait Margaret Sanger qui a rassemblé tout le monde. Sanger était en quelque sorte un porte-parole et un expert du réseautage. nnLes personnes intelligentes ayant de bonnes idées dans le secteur de la technologie contraceptive ont pas souvent été en volume insuffisant. Toutefois, ce qui manque, c’est le soutien philanthropique. La mise au point de médicaments coûte assez cher. nnLe développement d’un médicament n’a rien à voir avec les autres inventions. Dans le cas d’un médicament, vous devez prouver que votre idée marche, et ensuite vous travaillez sur ce qu’on appelle un composé principal. Il s’agit d’une version du médicament qui est plus sélective et qui ne fait que ( ou surtout ) ce que vous voulez qu’il fasse. de même, vous soumettez le médicament à des contrôles toxicologiques pour vous assurer qu’il ne fait de mal à personne. nnAprès tous ces tests, dont une grande partie sur les rongeurs, puis sur les primates, faut faire des contrôles sur les humains. Il comprend trois phases lors desquelles les expérimentateurs affinent le dosage approprié et testent progressivement des échantillons de personnes de plus en plus importants. toute cette transformation se fait dans le cadre d’une réglementation sévère qui exige des personnes hautement qualifiées. Au bas de l’échelle des coûts, il s’agit de plusieurs centaines de centaines de milliers de dollars. nnMaintenant, prenez tout ce coût et toute cette complexité, et stigmatisez-les avec le fait que votre drogue aide les gens à avoir des relations sexuelles sans avoir d’enfants. C’est la barrière que Katharine McCormick a surmontée lorsqu’elle a financé seule la pilule. Katharine McCormick. C’est elle qu’il faut remercier. nnTout en remerciant McCormick pour la pilule, vous pouvez également la remercier pour les développements ultérieurs qui ont découlé de la réussite de la pilule. Ces développements sont des approches comme Nexplanon, l’Ortho Evra Patch, Nuva Ring, et Depo-Provera. Si la pilule n’avait pas été financée au moment où elle l’a été, tout le monde devinerait combien de années nous aurions attendu pour tout cela. nnnnMcCormick, comme vous pouvez l’imaginer, avait un passé avantageux. Entre 1937 et 1947, elle a hérité de sa mère, puis de son époux, une richesse considérable, des centaines de centaines de milliers de dollars. Elle était autant intelligente, l’une des premières femmes à recevoir un diplôme en sciences du MIT. le temps que McCormick rencontre Sanger, elle était déjà à votre aise d’appliquer. Elle avait fait un pouvoir à la Harvard Medical School et financé un dortoir pour dames au MIT, permettant ainsi à un plus grand nombre de meufs d’accéder à des secteurs spécialistes. McCormick a également participé activement au mouvement pour le droit de vote des femmes. Elle a occupé plusieurs postes d’officier pour le National American Woman Suffrage et dans les semaines à venir pour la League of Women Voters. nnMcCormick est décédée sept ans après l’approbation de la pilule par la FDA en 1960, après avoir vécu dans les années pour voir son succès. Mais la contraception pour les femmes n’était pas l’unique chose à laquelle elle pensait. McCormick a financé les travaux de Gregory Pincus en 1957, intervenant explicitement pour la contraception masculine. Elle a franchement apprécié la valeur des alternatives contraceptives plus énergiques pour les gentlemens aux côtés des femmes. malheureusement, l’approche hormonale de Pincus a suivi les progestatifs employés, ce qui s’est avéré trop compliqué à l’époque. Les possibilités de Pincus étaient limitées puisque les approches non hormonales développées aujourd’hui n’avaient pas encore été inventées. nnMcCormick a dans son rêve de permettre aux femmes de faire examiner leur fertilité. Mais 50 ans après le financement principal de la recherche sur la contraception masculine, rien ne s’est passé. Et comme tous ceux qui suivent notre travail au MCI le savent, ce n’est pas par manque de alternatives envisageables. nnOù est notre Catherine McCormick d’aujourd’hui ? nnLe suspect le plus probable, Bill Gates, n’est plus là. Il n’a montré aucun intérêt pour la contraception masculine jusqu’à présent. Mais le récapitulatif des super riches s’étend au-delà de Gates, et la liste n’est pas courte. nnIl est clair que la société bénéficierait d’un meilleur contraceptif masculin. Mais quel peut être l’attrait pour quelqu’un qui a reconnu un large succès financier ? Ceux qui offrent accumulé une grande richesse proposent une diversité inimaginable de choix. L’un d’entre eux prends d’avoir un effet colossal sur le monde qui les entoure. nnÎle Rang Yai, Philippines ( 160 M$ ) nÎle Rang Yai, Philippines ( 160 M$ ) nnIl y a des façons plus satisfaisantes de dépenser une fortune que de collectionner des yachts et des avions à réaction, ou même une île ou deux. Imaginez surtout que vous entriez dans l’histoire comme la personne qui a changé le statu quo en matière de contraception. Imaginez que vous avez la responsabilité d’aider des 000 000 000 de personnes à mieux prévoir leur famille et leur futur. Vous allégeriez le fardeau contraceptif unilatéral supporté par les femmes. Simultanément, vous donneriez aux les moyens de mieux contrôler leur propre fertilité. nnLes grandes sociétés pharmaceutiques craignent les responsabilités liées à l’élaboration de médicaments pour les personnes en excellente forme. Ils ne sont pas emballés. Mais il y a des compagnies pharmaceutiques sans but lucratif qui, avec un financement adéquat, sont en mesure de faire passer les alternatives des chercheurs du laboratoire au marché. Par exemple, Medicines 360 a fait ses arguments non seulement en lançant un nouveau DIU sur le marché, mais aussi en le rendant raisonnable. nnAvec le bon financement, y a une voie distincte. nnLa mise au point d’un nouveau contraceptif masculin ferait probablement plus qu’offrir une nouvelle méthode pour les hommes. Tout comme la pilule, elle déclencherait sûrement d’autres progrès dans le secteur de la contraception, ce qui mènerait à des options encore plus efficaces. Pensez à un patch mâle ou à une méthode qui permet d’éviter toute erreur d’usage comme un dispositif implantaire. nnC’est un monde passionnant qu’il faut prévoir – un monde manifestement meilleur. Pour l’instant, on ne sait pas qui sera la prochaine Katharine McCormick. Mais qui que soit cette personne, elle aura un héritage solide.