• contraception masculine
  • contraception homme
  • contraceptif masculin injection – nouvelle contraception homme

    La contraception masculine – contraception homme

    La pilule contraceptive masculine se montre efficace dans un essai cliniquennDes chercheurs américains offrent mené un petit essai clinique pour essayer une pilule contraceptive destinée aux . Lors d’une présentation à un congrès, ils ont présenté qu’elle avait été bien tolérée et qu’elle réduisait le taux de deux hormones impliquées dans la fabrication de spermatozoïdes. nnCette nouvelle pilule est en cours de test par une équipe de chercheurs de l’University of Washington School of Medicine et du Los Angeles Biomed Research Institute ( LA BioMed ), qui offrent recruté 40 jeunes en excellente forme pour la première période d’essais cliniques. Dix participants ont reçu une pilule placebo de façon aléatoire, alors que les autres testaient le nouveau traitement, appelé 11-béta-méthyl-19-nortestostérone dodécylcarbonate, ou 11-béta-MNTDC. nnDeux dosages de pilules ont été essayés, 14 proposent reçu des doses de 200 mg, et 16 des doses de 400 mg. Tous les personnes à l’essai devaient prendre leur comprimé ( la pilule ou le placebo ) une fois au jour le jour 28 jours. nnLeurs conclusions, qui proposent été présentées dimanche 24 mars lors du congrès annuel de l’Endocrine Society américaine de La Nouvelle-Orléans, proposent montré qu’une prise de tous les jours pendant un mois permettait de extrêmement abaisser le niveau de deux hormones nécessaires à la production de spermatozoïdes, en comparaison avec le placebo. nnPas d’effets secondaires gravesnLes sensations du médicament étaient, par ailleurs, réversibles à l’arrêt du traitement, et les personnes n’ont pas raconté d’effets secondaires graves. Parmi les effets secondaires légers, on note l’affaiblissement, les éruptions cutanées, les maladies de tête, une libido un peu abaissée et de légers troubles de l’érection, mais votre activité sexuelle ne baissait pas. par ailleurs, aucun participant n’a arrêté son traitement à cause des effets indésirables, et ils ont tous été diagnostiqués en excellente forme à l’issue du test. nn« Nos résultats montrent que cette pilule, qui combine deux activités hormonales en une, va rabaisser la production de sperme tout en préservant la libido », a indiqué la chercheuse Christina Wang. En revanche, comme le médicament aurait besoin de plus de 28 jours pour réaliser des sensations sur la réalisation de spermatozoïdes, la team de chercheurs note que cet essai était trop court pour regarder une suppression idéale des spermatozoïdes. La prochaine phase sera de mener des analyses plus longues, et, si cette pilule s’avère efficiente, des analyses plus nombreux devront être menées avant de la tester sur des paires sexuellement actifs. nn“nUn contraceptif hormonal, sûr et réversible devrait être proposé dans environ dix ansn« Un contraceptif hormonal, sûr et réversible devrait être proposé dans environ dix ans », a prédit le médecin Wang, ajoutant qu’un sondage avant cela mené avait montré que de nombreux étaient ouverts à l’idée d’une pilule contraceptive masculine, tant que ses impressions étaient réversibles. nnCE QU’IL FAUT RETENIRnUn petit essai clinique américain a éprouvé une pilule contraceptive pour les hommes sur 28 jours. nLe traitement bien toléré a abaissé le taux d’hormones responsables de la constitution de spermatozoïdes. nDes effets secondaires légers ont été notés, comme de les éruptions cutanées, des maladies de tête ou une légère baisse de la libido. nUn essai plus long est utile pour savoir si elle réduit efficacement le nombre de spermatozoïdes.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Rapport d’enquête sur les perspectives en terme de contraception chez les hommesnCe billet est affiche par Kathryn Carpenter, boursière du MCI et étudiante à la maîtrise en santé publique de l’Université de Caroline du Nord – Gillings School of Global Public Health. nnMCI mène des enquêtes pour nous aider à appréhender les perceptions des utilisateurs potentiels de contraceptifs masculins. La collecte de ces témoignages nous aide, en tant qu’organisation, à comprendre ce que les testeurs potentiels recherchent et comment les personnes perçoivent la contraception masculine. nnUne étude récente des témoignages des parties prenantes et des usagers potentiels de la contraception masculine nous a donné un échantillon de ce que les personnes interrogées recherchent dans les solutions potentielles et de la façon dont les dernieres nouvelles méthodes affecteraient la dynamique entre les sexes et les relations et la durée reproductive. Nous partageons en ce lieu quelques-unes des principales conclusions de cette enquête. nnMéthodesnnAu moment de l’analyse, il y avait 244 répondants au sondage, qui a été distribué par l’entremise du bulletin de MCI et du listserv de la Fondation Parsemus. la plupart étaient des utilisateurs potentiels ( 75 %, probablement des hommes ) et des partenaires d’utilisateurs possibles ( 7 %, sûrement des femmes ). bon nombre de des autres répondants étaient des personnes intervenant dans le domaine : en R-D, sur le marché universitaire et dans le financement. malgré que les répondants représentaient tous les continents des personnes, la plupart venaient d’Amérique du Nord et d’Europe ( 64 % et 27 %, respectivement ). nnMale Birth Control User Perspectives : Principales constatationsnnLa grande majorité des personnes veulent plus de possibilités de contraception masculine. nLes répondants veulent des spécificités spécifiques dans les nouvelles techniques. nIl existe des solutions familières, et les personnes expriment une attente spécialisé pour ces solutions. nLes personnes interrogées pensent que les gentlemens devraient être aussi ou plus impliqués que les femmes dans la planification familiale. nDifférentes organisations doivent s’impliquer pour rendre les contraceptifs masculins plus disponibles, la participation des organisations de santé et de soins de santé est cruciale, et davantage de financement et de recherche sont nécessaires. nAvoir plus d’options contraceptives masculines favoriserait les relations et l’égalité des sexes, exigerait des mecs qu’ils assument davantage de responsabilités et aiderait les gentlemens à avoir plus d’autonomie en matière de reproduction. nLe marketing, la publicité et l’éducation sont importants pour aider les personnes à appréhender la contraception masculine. nParmi les répondants, y a un désir clair pour plus de techniques de contraception masculine : 97% des répondants disent qu’il y a un besoin pour une contraception masculine supplémentaire. Les répondants pensent autant que les gentlemens devraient être impliqués dans la planification familiale : 96% des répondants pensent que les gentlemens devraient être aussi impliqués que les femmes dans la planification familiale ou plus impliqués que les femmes dans la planification de famille ( 85% pensent que les gentlemens et les femmes devraient être impliqués de plus, tandis que 11% pensent que les gentlemens devraient jouer une place moteur ). nnnLes quatre principaux sujets identifiés dans cette enquête sont les suivants : nnCaractéristiques spécifiques d’une méthode potentielle que les répondants veulent. Les répondantes ont des idées ciblées sur les variété de contraception qui leur conviennent et sur les attributs qu’elles espèrent ou dont elles auraient besoin pour utiliser une méthode particulière. ‘ Peu cher, tout bonnement non hormonal, réversible… ‘ nnRelations et égalité entre les sexes. Les répondants reconnaissent que les femmes offrent beaucoup plus d’options qu’elles et qu’elles veulent alléger le fardeau des femmes en général ou d’une femme notamment ( p. ex., leur partenaire ) ou le offrir avec elles. ‘ J’aimerais pouvoir assumer le fardeau de la contraception pour mon mariage dans le but mon épouse n’ait pas à endurer toutes les méthodes difficiles et inconfortables qu’elle a essayées. ‘ nnAutonomie, contrôle et responsabilité en matière de réplication. Les personnes interrogées souhaitent la durée en terme de procréation et affirment que les hommes devraient être en mesure d’assumer encore plus de responsabilités en terme de contraception. ‘ Ma vision est que chacun ait la possibilité d’être complètement responsable de sa fertilité. ‘ nnMéthodes nommées ( Vasalgel, RISUG ou vasectomie temporaire/réversible ). Les répondants reconnaissent certaines solutions plus que certains et expriment celles qu’ils veulent, bien qu’ils paraissent souvent ne pas savoir clairement pourquoi leur méthode préférée n’est pas prêt. ‘ J’espère que Vasagel[sic] deviendra réalité. ‘ nnnComment les individus interrogées pensent-elles que nous pouvons faire de la contraception masculine une réalité ? nnLes répondants affirment que la disponibilité d’une méthode est importante, et qu’il faut aussi éduquation, diffuser l’information et faire du marketing. Ils pensent que les gentlemens et les femmes doivent tous les deux être compris dans la conversation sur la contraception masculine, et qu’il est decisif d’accroître le financement, le moteur de recherche interne et les tests. nnQue fait MCI ? nnNous sommes de votre avis avec les répondants pour dire que nous aurons besoin de solutions disponibles ! Nous finançons des chercheurs qui mettent au point des solutions contraceptives masculines, et nous catalysons également les conversations autour de l’élargissement des alternatives de contraception pour . Nous l’amenons sur le marché et nous nous promettons que le marché est prêt à l’accueillir. Restez enrolés avec nous et sur ce que nous oeuvrons avec notre site Web et nos canaux de médias sociaux : Twitter, Instagram, LinkedIn, Soundcloud, YouTube et Snapchat.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Conversation avec le Dr Wei Yan, détenteur d’une subvention de l’ITMnLe Dr Wei Yan est professeur à l’Université du Nevada, à la Reno Foundation et directeur des laboratoires de génomique unicellulaire et d’édition du génome à l’Université du Nevada, Reno School of Medicine. Son laboratoire travaille sur la génétique et l’épigénétique de la gamétogenèse et la contribution épigénétique des gamètes à la fécondation, et à la multiplication embryonnaire précoce et à la santé à l’âge adulte. Le Dr Yan a proposé plus de 130 articles de recherche et épisodes de livres évalués par des pairs, avec plus de 6 800 citations ( de l’année d’avril 2019 ). Il est récipiendaire du Prix du jeune chercheur de la Society for the Study of Reproduction ( SSR ) en 2009, du Prix du jeune andrologue de l’American Society of Andrology ( ASA ) en deux mille douze, du Prix du héros des soins de santé du Nevada en recherche et technologie en 2013, du Prix du chercheur unique Reno de l’Université du Nevada en 2017 et du Prix de recherche SSR 2018. En mai 2016, le Dr Yan a été nommé professeur à l’Université du Nevada et à la Fondation Reno, la plus haute distinction que l’Université accorde à ses professeurs. En novembre 2017, le Dr Yan a été élu Fellow de l’American Association for the Advancement of Science ( AAAS ). Le Dr Yan est corédacteur en chef de Biology of Reproduction, le journal public de la SSR. Pour plus de références, veuillez consulter le site Web du laboratoire de Yan : www. weiyanlab. comnn nnQuel est votre lien avec la contraception ? nNos recherches essentielles sur la stabilisation de la spermiogenèse ont divulguer que les perturbations fonctionnelles de la spermiogenèse tardive ( c. -à-d. après le début de l’allongement des spermatides ) entraînent souvent la réalisation de spermatozoïdes déformés et/ou non fonctionnels et par conséquent une infertilité masculine sans créer de rétrécissement des testicules. Par conséquent, viser les gènes ou les produits de gènes spécifiques de spermiogenèse tardive représente à tous les coups une stratégie parfaite pour le développement de contraceptifs vraiment pas hormonaux masculins. Partant de cette idée, nous nous sommes lancés dans une analyse des fournisseurs d’accès mobile de composés qui perturbent les dernières étapes de la spermiogenèse. Nous avons découvert que la spermatodéformine 1 ( SD1 ), un composé naturel purifié à partir d’une herbe chinoise, cible les dernières étapes de la spermiogenèse, entraînant la déformation du sperme et l’infertilité masculine de manière réversible. nn nnEn quoi le domaine a-t-il évolué à partir du moment où vous avez commencé à y travailler jusqu’à aujourd’hui ? nPas grand-chose. Les enquêteurs ont prétendu énormément de fois que les pilules pour seraient sur le marché dans quelques temps de cela, mais le fait est que nous n’avons aucun constitué qui a même obtenu le statut de drogue nouvelle de recherche ( IND ). Cela a généré des impressions ‘ le garçon qui pleure le loup ‘, ce qui n’est véritablement pas bon pour l’ensemble du domaine ! nn nnSelon vous, quels sont les plus grands challenges qui affectent la contraception en général et la contraception masculine notamment ? nIl y a longtemps que nous n’avons pas revu nos stratégies de développement de la contraception masculine. La connaissance de la stabilisation de la spermatogenèse est nécessaire ; toute tentative ou approche établie sur une compréhension superficielle ou partielle du développement du sperme est vouée à l’échec. nn nnCes défis et ces possibilités ont-ils évolué avec le temps ? Si oui, comment ? nOui. La santé génésique est de plus en plus reconnue par le public. Les gens ont commencé à aimer la valeur de la planification familiale et les effets de la qualité des gamètes ( spermatozoïdes et ovocytes ) sur la santé globale sur une longue durée des enfants. Cependant, les études sur ces sujets sont très limitées. Il est temps d’insister sur l’importance de la santé génésique, en mettant l’accent sur le contrôle de la fertilité ( c. -à-d. le traitement de l’infertilité et le développement de la contraception ). nn nnQuels sont vos espoirs pour la postérité près et proche de la contraception masculine ? nLe développement de la contraception devrait être la priorité de recherche. Dans un près avenir, un ou deux des composés phares les plus prometteurs devraient bénéficier d’un soutien pour obtenir le statut IND de la Federal Drug Administration ( FDA ). A long terme, le financement du développement de la contraception devrait être augmenté et les approches ne devraient pas être limitées aux seuls modèles identifiés de développement de médicaments. n’oubliez pas que de nombreux médicaments qui sauvent des vies offrent été découverts par accident et que leurs dispositifs d’action sont restés inconnus pendant des années. nn nnQue faudra-t-il pour qu’ils deviennent réalité ? nDes progrès dans le développement de la contraception masculine sont sérieusement nécessaires, et les promesses ou affirmations vides doivent être évitées pour l’essentiel. Le plaidoyer est crucial et grâce aux efforts du gouvernement ( par exemple, la Direction de la contraception du NICHD ) et du domaine privé ( par exemple, MCI ), les objectifs en manque et à long terme semblent en cours d’élaboration. Bien sûr, un brillant avenir dans cette activité dépend du travail acharné et de la persévérance de toutes les parties concernées. nn nnExiste-t-il des obstacles pour les empêcher de se concrétiser ? nLes obstacles sont nombreux : manque de financement, connaissances limitées sur la spermatogenèse et la biologie du sperme, manque d’appréciation de l’impact plus large de la qualité du sperme sur la santé de la progéniture, défauts inhérents au système moderne d’examen et de sélection des subventions, pour ne nommer que ceux-là. nn

    La contraception masculine – contraception homme

    La recherche a montré que les gentlemens embauchés dans des relations sentimentales sont très intéressés à ‘ etre propriétaire de ‘ la contraception. Mais lorsqu’il s’agit d’options, le listing des méthodes énergiques est assez restreinte à l’heure présente : abstinence, condoms et vasectomie ( il y a aussi la méthode du rythme ou la mise à disposition, mais je ne pense pas que vous voulez tabler sur l’une ou l’autre de ces solutions ). Compte tenu de cette liste à attendre, y a sûrement de la dimension pour une sorte de pilule. Pourtant, après un demi-siècle et des millions de dollars de recherche, il n’y a toujours pas de pilule pour les gentlemens. nnAlors, quel est le soucis ? nnNous savons comment interférer avec la réalisation de sperme – les suppléments hormonaux masculins diront à la testostérone naturelle de l’organisme ( fabriquée par le testicule ) de s’éteindre, arrêtant la production de sperme. Basé sur cette idée, les pilules proposent été formulées comme contraceptifs hormonaux, et ont fonctionné… mais pas parfaitement. Dans les analyses, la plupart des mecs n’ont aucune numération de spermatozoïdes après avoir pris la pilule, mais pas tous les gentlemens. Et, sur la planète des contraceptifs masculins, avec des choix comme la vasectomie, c’est un jeu à indulgence zéro. L’éjaculat se doit d’être exempt de sperme. nnIl y a aussi une litanie de préoccupations en ce qui concerne les effets secondaires des pilules hormonales pour hommes. Dans les essais cliniques, les hommes proposent reconnu des sensations comme les éruptions cutanées, le gain de poids, la sautes d’humeur, la perte de libido, la dysfonction érectile et l’affaiblissement. Avoir des sensations secondaires porno significatifs d’une pilule qui touche à soulager l’inquiétude du porno défait un peu le but, vous ne trouvez pas ? Dans une perspective à plus long terme, y a-t-il d’autres problèmes qui surviennent avec le temps ? malgré que nous sachions que la pilule contraceptive a été associée à des taux plus élevés de maladies cardiaques et de cancer du sein et du col de l’utérus chez les femmes, peu ou pas de études offrent été menées à ce jour sur les problèmes qui pourraient surgir avec l’utilisation à long terme de pilules contraceptives masculines. nnMalgré tout cela, l’intérêt pour une pilule contraceptive masculine reste vif – et les exercices des chercheurs dévoilent un certain espoir. Un essai clinique récent d’une pilule hormonale pour a pleinement arrêté les type de testostérone et a été assez bien toléré. Comme la création de sperme n’a pas été étudiée, nous ne sommes toujours pas sûrs qu’elle fonctionnera, mais elle est prometteuse. nnUne pilule pour la gent masculine n’est à tous les coups pas pour tous les hommes, mais peut être une solution intelligente pour beaucoup d’entre nous.

    La contraception masculine – contraception homme

    Être un bon père – et un homme bonnChacun a une idée différente de la famille. Certaines définitions de la famille n’incluent pas les petits. Pour beaucoup d’entre eux, oui, mais souvent le moment n’est tout simplement pas totalement le bon. Les analyses minutieuses qui entrent dans la décision d’avoir des enfants sont difficiles, même pour ceux qui les souhaitent énormément. Et la vision de famille, être un bon père – ou un bon femme – devrait être le but idéal. Cependant, à ce stade, les gentlemens doivent faire preuve de inventivité dans la façon dont ils participent avec leurs partenaires à la période pré-papa. nnLes contraceptifs masculins se limitent à des options en manque terme comme les condoms dont le taux d’échec est inacceptable, ou à des possibilités permanentes comme la vasectomie. C’est difficile d’être un garçon bon et de prendre part de manière importante à la planification, et c’est avant même d’en arriver à être un bon père. Male Contraceptive Initiative est une organisation pro-famille qui soutient les gentlemens et les femmes ayant la capacité de sélectionner si et quand avoir une famille. nnEt personnellement, la vision de ma famille inclut au minimum un enfant. nnMon fils Théodore est né en novembre. nnC’est un petit chunkster en bonne santé, que j’aime voir grandir et changer tous les jours. Je comprends que certains trouver ironique le fait que ma famille, qui travaille pour de toutes nouvelles alternatives contraceptives, ait récemment accueilli un fils sur la planète. Cependant, la mission de MCI n’est pas simplement de réduire le volume de naissances sur la planète, mais d’être sur que les personnes proposent les outils nécessaires pour faire leurs propres choix autour d’une famille. nnEt je soutiens mes amis dont la vision d’une famille n’inclut pas les petits. Je veux qu’ils puissent avoir les outils dont ils proposent besoin pour réaliser leur unité familiale parfaite – peu importe la forme. nnLes taux de grossesses non désirées sont très élevés – plus de 50 % aux États-Unis seulement. Et les gentlemens n’ont tout simplement pas le choix de vivre cette conversation de façon équitable. En développant de dernieres nouvelles possibilités masculines, nous augmentons la capacité des mecs à être de bons partenaires. Puis, selon leurs conditions et celles de leur famille – de bons pères s’ils le désirent. nnÊtre un bon père, c’est enseigner autant que j’apprends. nNous sommes encore loin des solutions masculines sur le marché. En fait, mon fils sera sûrement l’un des premiers à pouvoir utiliser de toutes nouvelles alternatives. nnAinsi, ses opinions et celles de ses pairs seront importantes dans la conception de produits pour . Les jeunes d’aujourd’hui sont les usagers de la contraception masculine de demain et le monde se développe rapidement. Leurs perceptions de ce que cela signifie d’être participatif et de ce à quoi ressemblent les possibilités équitables de contraception peuvent être différentes de ce qui existe aujourd’hui. nnJ’espère donc que mon fils aura plus de possibilités que moi. J’espère que le monde de la contraception sera optimisé. Que de nouveaux genres de mecs et de filles permettront aux familles de décider de leur saine avenir. Et que j’apprends à mon fils à être un homme bon, il m’apprendra à être un bon père.

    La contraception masculine – contraception homme

    L’appareil reproducteur masculinnQu’est-ce que le système reproducteur coté masculin ? nPour concevoir de dernieres nouvelles options contraceptives masculines, nous devons comprendre le système reproducteur coté masculin. Les mâles humains offrent des organes reproducteurs ( aussi nommés organes génitaux ) qui sont à la fois à l’intérieur et du bassin. Au total, les organes génitaux masculins comprennent quatre parties qui constituent le système reproducteur coté masculin. Ce sont les quatre éléments clés du système reproductif coté masculin : nnles testicules, nle système de conduits, constitué de l’épididyme et du canal déférent, nles glandes accessoires, qui comportent les vésicules séminales et la prostate, net le pénis. nLes organes génitaux masculins, aussi appelés organes sexuels, travaillent ensemble comme système reproducteur pour produire et libérer du sperme comportant du sperme. Le sperme dans le sperme peut féconder un ovule ou un ovule pour fabriquer un bébé ( appelé création ). nnLa contraception ou contraception est une méthode utilisée pour prévenir la création lorsqu’une personne ou un couple veut être sexuellement actif mais n’est pas prêt à fonder une famille. La contraception hormonale féminine est basée sur l’interruption du cycle menstruel. Parce que les spermatozoïdes sont produits en permanence, il n’y a pas de cycle reproductif masculin comparable à interrompre. nnHistoriquement, les méthodes contraceptives masculines étaient axées sur une partie du fonctionnement reproductif masculin, à savoir l’arrêt complet de la fabrication de sperme. de nos jours, les chercheurs se concentrent sur la en proportion du sperme plutôt que sur l’arrêt de la production de spermatozoïdes. Des exemples de changements fonctionnels dans le système reproducteur masculin comprennent la prévention de la swim des spermatozoïdes et la prévention de la fécondation d’un ovule par les spermatozoïdes. nnEn savoir plus sur les méthodes contraceptives masculines dans le pipeline de R

    La contraception masculine – contraception homme

    10 Faits sur les gentlemens et la vasectomienLa vasectomie et les condoms sont les seules options actuelles de contraception masculine. nLa forme la plus populaire de contraception masculine à action prolongée est la vasectomie. malheureusement, les vasectomies ne sont pas considérées comme réellement réversibles. Les chercheurs agissent actuellement sur des dispositifs d’occlusion vasculaire qui seront véritablement réversibles à l’avenir. par ailleurs, d’autres options contraceptives masculines sont en cours d’élaboration. nnEn attendant, voici 10 faits sur la forme la plus fiable de contraception masculine qui existe aujourd’hui. nn nn10. Les vasectomies sont en général très sécurisant et les complications sont peu communs. nn9. Les qui subissent une vasectomie disent qu’ils se sentent plus libres lorsqu’ils proposent des relations sexuelles avec leur partenaire parce qu’ils n’ont pas à craindre une grossesse non planifiée. nn8. La vasectomie est une simple procédure ambulatoire. nn7. Environ un demi-million d’hommes se font opérer chaque année aux États-Unis – Ils sont véritablement populaires à l’époque de la folie de mars, où les hommes peuvent se maintenir en regardant le tournoi de la NCAA. nn6. La vasectomie n’affecte pas la réalisation de sperme. Au lieu de cela, il empêche le transport des spermatozoïdes d’être mélangés à d’autres humides séminaux. Les hommes qui ont des vasectomies proposent encore des orgasmes normaux ! nnnn5. Il est possible d’inverser une vasectomie si un homme change d’avis après et décide d’avoir des enfants. Cependant, le taux de réussite de l’inversion peut changer entre 40 et 90 %. Les chercheurs travaillent sur des appareils occlusifs qui se passent comme une vasectomie, mais qui se veulent extrêmement réversibles. En fin de compte, seulement 3 à 5 % des hommes demandent une inversion. nn4. La vasectomie n’affecte pas la fonction sexuelle, la libido ou la vie sexuelle de l’homme. nn3. L’intervention et le rétablissement sont couramment indolores, et les hommes traversent généralement des sensations secondaires minimes, s’il y a lieu. nn2. Les vasectomies sont efficaces à la majorité pour prévenir les grossesses non désirées. nn1. Chaque année, des mecs et des femmes du cherche célèbrent la Journée internationale de la vasectomie. nn nnL’Initiative contraceptive masculine offre de nouvelles possibilités aux hommes. nAlors qu’à l’heure existante, les hommes offrent peu de possibilités contraceptives, l’Initiative contraceptive masculine finance la recherche géolocalisée sur les alternatives masculines réversibles, non hormonales et à action prolongée. En fin de compte, nous recherchons un menu de possibilités qui répond aux besoins des mecs et des femmes. Joignez-vous à nous.

    La contraception masculine – contraception homme

    Pourquoi la contraception masculine : Dr John AmorynLa population mondiale déborde sept milliards d’habitants, accroit de 80 millions annuellement et atteindra probablement 9 à 10 000 000 000 en 2050 ( 1 ). La croissance démographique est l’une des principales causes de la dégradation de l’environnement et de la douleur humaine due à la pauvreté et à la faim ( 2 ). Une grande partie de cette croissance démographique est involontaire. En 2008, 41 % de toutes les grossesses dans le monde n’étaient pas planifiées et 20 % de toutes les grossesses se sont terminées par un avortement, pouvant entrainer 47 000 décès maternels dus à des avortements non médicalisés ( 3, 4 ). Aux États-Unis, le taux de grossesses non désirées est de 48 % et 18 % de toutes les grossesses se terminent par un avortement, ce qui représente 1, 1 million d’avortements par an ( 3 ). nnCe taux cher de grossesses non désirées est dû à une utilisation et/ou un accès inadéquats aux techniques de contraception. L’accès à la contraception réduit extrêmement la croissance démographique et les taux d’avortement, ce qui se traduit par des améliorations positives de la santé néonatale et maternelle ( 5 ). outre l’atténuation de la croissance démographique mondiale, faire appel à la contraception moderne et à de meilleurs soins de maternité dans les pays entier permet d’éviter 1, 7 million de décès néonatals et 251 000 décès maternels chaque année ( 5 ). Par conséquent, il y a un grand besoin d’un meilleur accès aux contraceptifs , d’une meilleure éducation en matière de contraception et d’un plus grand nombre de possibilités contraceptives, tant aux États-Unis que sur la planète. nnAux États-Unis, 30 % de toute la contraception actuellement exercée est pilotée par un garçon, 20 % de tous les paires utilisant des préservatifs et 10 % des paires ayant recours à la vasectomie ( 6 ). Ces deux solutions de contraception masculine affichent des problème technique importants. Les préservatifs, tout en procurer une certaine sécurité contre les infections sexuellement transmissibles, proposent une efficacité contraceptive marginale ( 7 ), et la vasectomie, qui est cher et compliqué à inverser efficacement, est vue comme une méthode de contraception masculine irréversible à plus juste titre ( 8 ). Un contraceptif coté masculin réversible est bien accueilli par une grande majorité d’hommes ( neuf, 10 ) et aurait une aubaine marqué pour réduire le taux de grossesses non désirées, la croissance non viser de la population et leurs effets. nn———–nnLe Dr John Amory est professeur de médecine à l’Université de Washington, où ses études portent sur le développement de nouvelles formes de contraception masculine. La Dre Amory siège également au conseil consultatif de l’Initiative sur la contraception masculine.