• contraception masculine
  • contraception homme
  • contraceptif masculin injection – contraception temporaire homme

    La contraception masculine – contraception homme

    Sous-vêtements chauffants, injections hormonales… tout savoir sur la contraception masculinennHormis le préservatif et la vasectomie, existe d’autres moyens de contraception au coté masculin. Pour soulager leurs compagnes et partager la responsabilité de la contraception, une poignée de mecs penche pour ces méthodes, qui sont parfois plus ou moins énergiques. On fait le point. nnLa méthode thermique, ou dite des sous-vêtements adaptésnLe slip chauffant ( aussi nommé poche scrotale ) se place au niveau des testicules pour les remonter jusqu’à l’origine de la verge. La chaleur qui émane du corps ralentit la conception des spermatozoïdes. Avant de d’opter pour ce moyen de contraception, il est important de réaliser un spermogramme pour analyser si le patient n’a pas des problèmes de fertilité, car cette méthode pourrait avoir un impact sur la création de spermatozoïdes sur une longue durée. La pratique de l’abstinence, trois à cinq jours, avant l’examen est obligatoire. Ce prélèvement sera à réitérer à chaque début de mois afin de mesurer sans arrêt la création de spermatozoïdes. nnAvec l’option thermique, il faudra attendre trois mois avant de voir un réel résultat ( l’effondrement du nombre de spermatozoïdes ). Pour bien fonctionner, le slip chauffant devra, lui, être porté pendant 15 heures. Son fonctionnement est en l’occurence simple : vous l’enfilez au réveil et vous le retirez le la nuit avant d’aller vous coucher. À l’inverse de la pilule, n’y a pas d’effets secondaires à déplorer. nnAttention toutefois à son efficacité : l’Organisation Mondiale de la Santé ( OMS ) ne préconise pas le ‘ slip chauffant ‘ comme moyen de contraception. Sa sûreté est ristourne en question notamment à cause de la durée laquelle on doit le porter pour garantir son efficacité. nnContraception masculine : la méthode hormonalenPlus contraignante que les sous-vêtements adaptés, les hommes peuvent aussi faire le choix de la contraception hormonale. Comme pour la pilule, est contre-indiqué d’employer cette méthode si la personne fume épisodiquement, la prudence concernant la consommation d’alcool est aussi nécessaire. Chaque semaine, l’homme devra s’injecter des doses de testostérone pour réduire la création des spermatozoïdes. Les piqûres sont auto-administrables et disponibles en pharmacie. nnAu début du traitement, il devra attendre trois mois pour que cette solution soit infaillible. Quotidiennement, des spermogrammes sont nécessaires pour s’assurer de la baisse de la quantité de spermatozoïdes. nnAu moment de l’arrêt des injections, les gentlemens devront attendre entre trois et six mois pour retrouver un cycle hormonal masculin ‘ ‘. L’OMS recommande de limiter le temps d’utilisation des injections hormonales à 18 mois. Elle oriente vers également que cette méthode contraceptive est l’apanage des de vingt cinq à 45 ans n’ayant pas eu d’accidents cardiovasculaires, de cancers, d’hépatiques ou souffert d’obésité. nnCes solutions sont à prendre avec précaution. Surtout n’hésitez pas à prendre rendez vous avec votre médecin ou un spécialiste si un de ces deux moyens de contraception vous intéresse. Ne commencez surtout pas l’une de ses méthodes sans un avis professionnel sur leur fiabilité.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Empathie et éducation : Une solution à un refrain communnConnie Dean, personnage du conseil consultatif des jeunes de MCI, s’est assise avec son partenaire coté masculin, Riley, pour discuter de la contraception masculine, de l’inégalité du fardeau contraceptif et des mesures à prendre. nnChaque fois que je mentionne pour la première fois mon travail avec MCI ou même la notion de contraception masculine à mes amies, je me retrouve avec la même phrase : ‘ Oh, les hommes n’acceptent pas ça, je n’ai pas confiance ‘. J’ai compris – nous sommes des étudiantes avec la vie devant nous, alors cette crainte de la grossesse est une question d’instinct de survie. Que ce soit l’expérience ou les normes sociales intériorisées qui évoquent cette crainte et le rejet spontané qui en découle, les stastitiques dévoilent que les gentlemens prendraient la contraception si elle était prêt, et en fait ils la veulent. Maintenant, les statistiques sont une chose, mais dans ma recherche pour apaiser les inquiétudes de mes amis, j’ai cherché à humaniser ce côté de l’argument : Je me suis assis avec mon partenaire ( coté masculin ), Riley, pour en discuter. nnAyant grandi avec deux sœurs et sa mère, les règles et le corps féminin n’avaient jamais été aussi tabous pour Riley. Cependant, il a souligné que les conversations ouvertes que lui et moi avons vis-à-vis de la contraception étaient sa première exposition au sujet. Il admet qu’il n’était ‘ pas au courant, lorsque[il] est arrivé à l’université pour la première fois… de la manière dont le fardeau de la contraception est quasiment totalement imposé aux femmes ‘. Riley a dit que même si ce n’est pas ainsi qu’il devrait être, ‘ la préoccupation directe est au premier plan dans l’esprit d’une dame… c’est totalement injuste ‘. nnAlors, que peut-on faire exactement pour changer le positionnement des hommes ? Pour Riley, ‘ cela s’avère être un manque total d’éducation… les hommes n’ont pas besoin d’y penser ‘, et que l’éducation dès le plus jeune genre est peut-être le meilleur moyen d’y résoudre. ‘ Je pense qu’on peut l’enseigner aux hommes et femmes, mais pour un truc de longue haleine, il est possible de espérer qu’il se perpétuera dans une culture au lieu d’enseigner aux hommes après qu’ils aient fait des erreurs, tout bonnement non ? ‘ malgré que l’étude de cas de Riley me tranquillise sur le fait que les gentlemens d’âge universitaire peuvent changer d’avis sur le fardeau inégal de la contraception, il est naïf de penser que ce serait une solution miracle universelle. le dressage du chien : il paraît que c’est là que nous avons convenu que des progrès pouvaient être fabriqués. nnUne fois l’éducation identifiée, Riley avait un point intrigant : ‘ Je pense qu’une autre chose est d’encourager l’empathie… l’empathie est requise à 100 % pour que les gentlemens comprennent la signification de la ‘ présence ‘ imminente ou de la possibilité d’une grossesse ‘. Peut-être qu’en tant que femmes, discuter ouvertement des difficultés qui accompagnent la contraception enlèverait une section du stigmate qui entoure actuellement la grossesse et encouragerait une plus grande télépathie chez les hommes ? nnC’est vrai, donc l’empathie et l’éducation paraissent aller de pair, et sont des solutions à plus long terme. Mais qu’est-ce qu’il pensait être la chose la plus efficace en panne terme pour lui-même et pour les autres hommes ? ‘ 1000 % d’une relation immersive avec une femme. Par exemple, le fait d’être là pendant que vous souhaitiez faire de grandes douleurs et d’écouter ce que vous deviez surmonter pour trouver[quelle méthode contraceptive] vous convenait le mieux, et la stigmatisation de la femme dans votre vie, tout le manque de soutien des hommes autour de vous, même des pères et des frères… Je ne savais pas que ça se passait avec mes sœurs ! Cela ne nous vient pas à l’esprit…. ce n’est pas le travail de maman, des sœurs et de la petite amie de faire ça. Il s’agit peut-être de créer un espace pour que les pères et les mères puissent enseigner à leurs fils. ‘ Je sais qu’il a raison. Nos parents et nos partenaires sont nos principaux éducateurs, et ce process éducatif doit donc être un effort conscient parmi nous tous. nnLe fait d’être accueillie dans ma propre sphère a ouvert les yeux de Riley : ‘ être dans une relation hétérosexuelle en tant qu’homme est aussi cette invitation à participer à la discussion avec la femme dans votre vie. Quand on a le regard de l’intérieur, c’est un point de conversation commun. Les conversations que j’écoute, c’est la chose la plus éducative ; voir l’expérience partagée. ‘ Qui aurait cru l’influence de l’aération journalière ? ! Accueillir les hommes dans nos vies dans ces conversations intimes peut être inconfortable au début, mais avec la bonne volonté et la garantie de respecter la perspective de croissance réelle paraît possible. nnLe dialogue ouvert, l’éducation et l’empathie s’offrent comme des éléments clés pour un changement positif de la responsabilité contraceptive dans la population masculine. Je comprends l’inquiétude et le doute qui accompagnent le fardeau de la procréation chez les femmes, mais je suis réellement optimiste à l’idée que ces inquiétudes s’apaiseront au fil des ans et que nous progresserons de plus en plus vers l’égalité en matière de contraception.

    La contraception masculine – contraception homme

    Motilité du sperme – Mécanismes de la contraception masculinenLe système reproductif humain est un ensemble sophisitiqué de facteurs interdépendants, dont beaucoup sont nécessaires à une fertilité soutenue. En interrompant ne serait-ce qu’un seul de ces process indispensables, nous pouvons trouver de toutes nouvelles façons de créer des contraceptifs non hormonaux excitants pour les hommes. L’une des majeures caractéristiques du sperme est sa capacité de nager dans le tractus génital. Cette capacité, ou mobilité des spermatozoïdes, est l’une des cibles les plus excitantes de la contraception masculine. nnMort dans flotte – Arrêter la motilité des spermatozoïdesnLa motilité des spermatozoïdes est la capacité des spermatozoïdes à nager dans l’appareil reproducteur féminin afin de féconder un ovule. La queue du sperme, le flagelle, est ce qui donne la motilité du sperme. Propulsé par l’ATP, la biroute propulse les spermatozoïdes à proximité de sa cible en les fouettant d’avant en arrière. nnLa motilité des spermatozoïdes, telle que vue par les queues vertes des spermatozoïdes. Les flagelles se déplacent à la façon d’un fouet, propulsant la tête du spermatozoïde, vue en rougeâtre, vers l’ovule. nLa motilité des spermatozoïdes, telle que vue par les queues vertes des spermatozoïdes. Les flagelles se déplacent à la manière d’un fouet, propulsant la tête du spermatozoïde, vue en rougeâtre, à proximité de l’ovule. Photo de Gilberto Santa Rosa, distribué sous licence CC-BY 2. 0. nCependant, les spermatozoïdes ne se déplacent pas en une seule ligne droite. La motilité des spermatozoïdes peut être classée de différentes manières, telles que les mouvements droits, les zigzags, les vibrations, ou simplement tout bonnement non mobiles. Ces différentes formes de mobilité déplacent les spermatozoïdes de différentes façons. L’exposition à différents signaux modifie le mécanisme de guidage, ce qui finit par guider les spermatozoïdes à proximité de l’ovule. nnUne fois que les spermatozoïdes approchent de l’ovule, ils éprouvent un cheminement appelé capacitation. Ce process est déclenché par la présence de calcium et induit une période d’hyperactivation dans le sperme. Les flagelles se déplacent avec une courbure et une dimension d’onde élevées, propulsant les spermatozoïdes vers l’ovule. Cette phase commence aussi à déstabiliser la membrane acrosomique, qui est cruciale pour la fécondation. nnTout médicament qui bloque la motilité des spermatozoïdes peut apporter un réel changement sur la planète de la contraception. Ces médicaments pourraient avoir un délai d’apparition très court et n’avoir besoin d’être pris que peu de temps avant le coït. de plus, car les spermatozoïdes démontrent leur mobilité dans le tractus génital féminin, les femmes pourraient être en mesure d’utiliser ce contraceptif aussi bien, procurant une véritable équité dans le panorama contraceptif. nnIl existe de nombreuses cibles bien connues de la motilité des spermatozoïdes qui être utilisées pour le développement de contraceptifs masculins. Certains sont actuellement en cours de développement, notamment Eppin, The ion channel CatSper et Na/K ATPase. MCI a financé des travaux dans cette activité avec Patricia Cuasnicu en Argentine. nnIl y a plus d’une manière de contracepter. nLa reproduction est un appareil grande et difficile, avec de nombreuses méthodes de mettre un frein temporaire sur le cheminement. L’arrêt de la motilité des spermatozoïdes est l’un des moyens de produire la prochaine génération de contraceptifs masculins. D’autres projets axés sur la prévention de la spermatogenèse, le transport et la fécondation des spermatozoïdes sont tous activement poursuivis. nnEnsemble, nous espérons que ces entreprises scientifiques créeront de multiples formes de contraception masculine avec des types de produits variés qui répondent aux besoins d’un plus grand volume d’utilisateurs.

    La contraception masculine – contraception homme

    La recherche a montré que les hommes recrutés dans des relations amoureuses sont très emballés à ‘ etre propriétaire de ‘ la contraception. Mais lorsqu’il s’agit d’options, le listing des méthodes efficaces est assez restreinte à l’heure courante : abstinence, condoms et vasectomie ( y a aussi la méthode du rythme ou la mise à disposition, mais je oublie que vous voudriez compter sur l’une ou l’autre de ces méthodes ). Compte tenu de cette liste à attendre, il y a avec certitude de la dimension pour une forme de pilule. Pourtant, après un demi-siècle et des millions de dollars de recherche, il n’y a toujours pas de pilule pour les hommes. nnAlors, quel est le problème ? nnNous savons comment interférer avec la création de sperme – les suppléments hormonaux masculins diront à la testostérone naturelle du corps ( fabriquée par le testicule ) de s’éteindre, arrêtant la constitution de sperme. Basé sur cette idée, les pilules ont été formulées comme contraceptifs hormonaux, et proposent fonctionné… mais pas parfaitement. Dans les études scientifiques, la plupart des mecs n’ont aucune numération de spermatozoïdes après avoir pris la pilule, mais pas tous les hommes. Et, dans les pays des contraceptifs masculins, avec des choix comme la vasectomie, c’est un jeu à indulgence zéro. L’éjaculat se doit d’être exempt de sperme. nnIl y a aussi une litanie de préoccupations concernant les effets secondaires des pilules hormonales pour hommes. Dans les tentatives cliniques, les gentlemens proposent reconnu des impressions comme l’acné, le gain de poids, la sautes d’humeur, la perte de libido, la dysfonction érectile et l’affaiblissement. Avoir des sensations secondaires porno significatifs d’une pilule qui concerne à soulager l’inquiétude du sexe défait un peu le but, vous ne trouvez pas ? Dans une perspective à plus long terme, y a-t-il d’autres problèmes qui surviennent sur le long terme ? bien que nous sachions que la pilule contraceptive a été associée à des taux plus élevés de maladies cardiaques et de cancer du sein et de l’encolure de l’utérus chez les femmes, peu ou pas de études ont été menées à ce jour sur les problèmes qui pourraient surgir avec l’utilisation à long terme de pilules contraceptives masculines. nnMalgré tout cela, l’intérêt pour une pilule contraceptive masculine reste vif – et les exercices des chercheurs montrent un certain espoir. Un essai clinique récent d’une pilule hormonale pour hommes a pleinement arrêté les degrés de testostérone et a été assez bien toléré. Comme la production de sperme n’a pas été étudiée, nous ne sommes toujours pas sûrs qu’elle fonctionnera, mais elle est prometteuse. nnUne pilule pour la gent masculine n’est sûrement pas pour tous les gentlemens, mais peut être une solution pertinente pour beaucoup d’entre nous.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Être un bon père – et un homme bonnChacun a une idée différente de la famille. Certaines définitions de la famille n’incluent pas les petits. Pour beaucoup d’entre eux, oui, mais souvent le moment n’est tout simplement pas tout à fait le bon. Les analyses minutieuses qui entrent dans la décision d’avoir des enfants sont difficiles, même pour ceux qui les désirent extrêmement. Et la vision familiale, être un bon père – ou un bon femme – devrait être le but idéal. Cependant, à ce stade, les hommes doivent faire preuve de inventivité dans la manière dont ils participent avec leurs partenaires à la période pré-papa. nnLes contraceptifs masculins se limitent à des options à court terme comme les condoms dont le taux d’échec est inacceptable, ou à des possibilités permanentes comme la vasectomie. C’est compliqué d’être un garçon bon et de participer de façon significative à la planification, et c’est avant même d’en arriver à être un bon père. Male Contraceptive Initiative est une organisation pro-famille qui soutient les gentlemens et les femmes ayant la capacité de faire appel à si et quand avoir une famille. nnEt personnellement, la vision de ma famille inclut au minimum un enfant. nnMon fils Théodore est né en novembre. nnC’est un petit chunkster en bonne santé, que j’adore voir grandir et changer tous les jours. Je comprends que certains trouver ironique le fait que ma famille, qui travaille pour de nouvelles possibilités contraceptives, ait récemment accueilli un fils dans le monde. Cependant, la tâche de MCI n’est pas simplement de réduire le volume de naissances dans les pays, mais de s’assurer que les personnes ont les outils nécessaires pour faire leurs propres choix autour d’une famille. nnEt je soutiens mes amis dont la vision d’une famille n’inclut pas les enfants. Je veux qu’ils puissent avoir les outils dont ils ont besoin pour réaliser leur unité de famille parfaite – peu importe la forme. nnLes taux de grossesses tout bonnement non désirées sont très élevés – plus de cinquante pour cent aux États-Unis seulement. Et les gentlemens n’ont en toute simplicité pas le choix de vivre cette conversation de manière équitable. En développant de toutes nouvelles alternatives masculines, nous augmentons la capacité des mecs à être de bons partenaires. Puis, selon leurs conditions et celles de leur famille – de bons pères s’ils le souhaitent. nnÊtre un bon père, c’est enseigner autant que j’apprends. nNous sommes encore loin des solutions masculines sur le marché. En fait, mon fils sera sans aucun doute l’un des premiers à pouvoir utiliser de dernieres nouvelles options. nnAinsi, ses opinions et celles de ses pairs seront importantes dans la conception de produits pour . Les jeunes d’aujourd’hui sont les utilisateurs de la contraception masculine de demain et le monde se développe rapidement. Leurs perceptions de ce que cela signifie d’être participatif et de ce à quoi ressemblent les alternatives équitables de contraception peuvent être différentes de ce qui existe aujourd’hui. nnJ’espère donc que mon fils aura plus de possibilités que moi. J’espère que le monde de la contraception sera optimisé. Que de nouveaux types d’hommes et de meufs permettront aux familles de choisir de leur saine futur. Et pendant que j’apprends à mon fils à être un garçon bon, m’apprendra à être un bon père.

    La contraception masculine – contraception homme

    L’appareil reproducteur masculinnQu’est-ce que le système reproducteur masculin ? nPour créer de dernieres nouvelles alternatives contraceptives masculines, nous devons comprendre le système reproducteur masculin. Les mâles humains proposent des organes reproducteurs ( aussi appelés organes génitaux ) qui sont à la fois à l’intérieur et du bassin. Au total, les organes génitaux masculins comportent quatre parties qui constituent le système reproducteur coté masculin. Ce sont les quatre éléments clés du dispositif reproductif coté masculin : nnles testicules, nle système de conduits, constitué de l’épididyme et du canal déférent, nles glandes accessoires, qui comprennent les vésicules séminales et la prostate, net le pénis. nLes organes génitaux masculins, aussi nommés organes graveleux, travaillent ensemble comme système reproducteur pour se fournir et libérer du sperme fabriquées avec du sperme. Le sperme dans le sperme peut féconder un ovule ou un ovule pour réaliser un bébé ( nommé création ). nnLa contraception ou contraception est une méthode utilisée pour prévenir la conception lorsqu’une personne ou un couple veut être sexuellement actif mais n’est pas prêt à fonder une famille. La contraception hormonale est basée sur l’interruption du cycle menstruel. Parce que les spermatozoïdes sont produits en continu, il n’y a pas de cycle reproductif masculin similaire à interrompre. nnHistoriquement, les solutions contraceptives masculines étaient axées sur une partie du fonctionnement reproductif coté masculin, à savoir l’arrêt complet de la production de sperme. actuellement, les chercheurs se concentrent sur la en proportion du sperme surtout que sur l’arrêt de la constitution de spermatozoïdes. Des exemples de changements fonctionnels dans le système reproducteur coté masculin comprennent la prévention de la swim des spermatozoïdes et la prévention de la fécondation d’un ovule par les spermatozoïdes. nnEn savoir plus sur les techniques contraceptives masculines dans le pipeline de R

    La contraception masculine – contraception homme

    3 méthodes de commencer une conversation sur la contraception masculinenIl peut s’avérer dur d’entamer une conversation sur la contraception. Mais quand la conversation prend du retard, nous serons contents de vous aider en vous exposant trois merveilleuses façons d’aborder un sujet qui ne manquera pas d’animer la tchat. nn1 – Mettez l’embarras de côté. nnIl n’y a pas besoin d’être embarrassé. La contraception est un sujet normal dans les pays d’aujourd’hui. Près de 98 % des femmes sexuellement actives ont pris une forme quelconque de contraception, et plus de 60 % de toutes les femmes emploient actuellement la contraception. Les conversations sur le contrôle des naissances dissipent les mythes et encouragent les autres à se renseigner sur les atouts de la planification de famille. nn2 – Économiser l’argent des contribuablesnIl y a d’énormes atouts économiques à la contraception pour nous tous, contribuables ET pour la personne qui utilise la contraception. Pour chaque dollar investi dans la planification de famille, les contribuables économisent près de 4 fois plus en bout de ligne. nnEt pour chaque femme qui utilise la contraception, une famille économise véritablement. Considérez si nous avions des alternatives de contraception masculine – nous pourrions doubler notre impact. Plus de la moitié des mecs interrogés utiliseraient une nouvelle méthode contraceptive potentielle, et les femmes offrent déclaré en très grande majorité qu’elles feraient confiance à leur partenaire pour réaliser de la contraception. nn3 – C’est important pour VOUS. nLes raisons d’appuyer la contraception masculine sont aussi différentes que les personnes qui l’effectuent. Certains l’observent comme plate-forme pour l’égalité des sexes. D’autres y voient un recours de faire s’améliorer la planification familiale et la recherche interne scientifique. Nous connaissons des gens qui veulent que les possibilités contraceptives masculines aient un résultat sur le changement climatique. Et évidemment, beaucoup d’hommes veulent s’impliquer dans la conversation sur la duplication. nnPeu importe votre raison, le fait d’entamer une conversation sur l’importance de la contraception masculine aide à faire passer le mot et à bâtir un avenir prometteur.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Les techniques contraceptives que les gentlemens utilisent directement, ou qui demandent leur coopération pour être utilisées, y compris les préservatifs, la mise à disposition, le rythme et la stérilisation masculine, ne peuvent être que 25 % de tous les contraceptifs utilisés dans les pays. nnL’absence d’options contraceptives masculines réversibles sous-entend que les méthodes à 100% effeminées, telles que la stérilisation , les appareils intra-utérins ( DIU ), les pilules, les injectables et les implants, ont continué à dominer le marché mondial. Cependant, une enquête réalisée auprès de 9342 ( âgés de 18 à 50 ans ) de neuf pays a montré que plus de 55% d’entre eux étaient disposés à utiliser une hypothétique contraception hormonale masculine. nnNous avons récemment parlé avec Christina Wang, MD et Stephanie Page, MD, PhD – toutes deux impliquées dans le développement de deux contraceptifs oraux pour . Wang et Page discutent des résultats des analyses cliniques les plus récentes, expliquent l’organisation des médicaments et soulignent les différentes techniques d’administration de médicaments de remplacement qu’ils étudient actuellement, comme le givre transdermique et l’injection. nnLaura Lansdowne ( LL ) : Quel a été le principal moteur de ce travail, pourquoi y a-t-il tant d’utilité à développer un contraceptif hormonal pour les hommes ? nnStephanie Page ( SP ) : Le principal moteur du développement d’un contraceptif coté masculin est le taux remarquable de grossesses vraiment pas planifiées dans les pays ( environ 40% ). Il s’agit là d’un besoin non content en terme de contraception. Les contraceptifs masculins pourraient aider à combler ce besoin. Les sont intéressés à partager le fardeau de la contraception avec leurs partenaires effeminées, et les techniques masculines peuvent être actuellement environ 17% de la contraception mondiale ( préservatifs vasectomie retrait/rythme ). Mais les gentlemens proposent peu d’options contraceptives réversibles, et beaucoup d’hommes préfèrent que la fertilité reste une option à l’avenir. Ce travail vise à changer cela et à transmettre aux hommes, et aux paires, de nouveaux choix contraceptifs. nnChristina Wang ( CW ) : Les solutions hormonales sont le pilier de la contraception réversible chez la femme. Nous connaissons bien ces hormones et leurs effets indésirables éventuels. Il est beaucoup plus facile de commercialiser la contraception hormonale que les constitués que nous ne connaissons pas si bien. nnLL : Qu’est-ce que le carbonate de dodécylcarbonate de 11-bêta-méthyl-19-nortestostérone ( 11-bêta-MNTDC ) et quel est son mécanisme d’action ( MOA ) ? nnSP : 11-bêta-MNTDC est un stéroïde élaboré sur la structure du squelette de la 19-nortestostérone. Il lie à la fois les androgènes ( testostérone ) et les récepteurs de progestérone, ce qui suggère qu’il soutient à la fois les androgènes et la progestérone fonctionnalités corporelles. En d’autres matière, il imite à la fois la testostérone et la progestérone dans le corps. nnCW : Les androgènes et les progestatifs suppriment les hormones qui régulent les fonctionnalités du testicule : fabrication de l’hormone mâle testostérone et génération du sperme. bien que la fabrication testiculaire de testostérone soit supprimée, la testostérone ou d’autres androgènes comme le DMAU et le 11-bêta-MNT sont des hormones mâles qui maintiendront les fonctionnalités de la testostérone chez l’homme. nn nnLa pilule contraceptive pour réussit les tests de sécurité humainenNOUVELLESnLa pilule contraceptive pour réussit les contrôles de sécurité humainenLIRE PLUS nLL : Pourriez-vous participer la création de l’essai 11-bêta-MNTDC et les principales conclusions de l’étude ? nnSP : Il s’agit d’une étude examinée par placebo, d’une durée de 28 jours, touchant à des hommes en excellente forme utilisant deux doses différentes de 11-bêta-MNTDC, administrées de manière journalière avec des aliments. Les majeures conclusions sont que le stéroïde a été bien toléré sans sensations secondaires indésirables ET qu’il a supprimé la constitution d’hormones mâles d’une façon semblable aux contraceptifs hormonaux masculins identifiés, efficaces et ( expérimentaux ). Nous ne nous attendions pas à une suppression de la création de spermatozoïdes, et nous ne l’avons pas analysée non plus, car l’étude n’était pas assez longue. Cela prendrait 3-4 mois. nnLL : Vous notez que les participants à l’étude ne se sont pas plaints de la perte de libido – pourriez-vous nous en dire plus ? nnSP : Nous demandons aux personnes de respecter des ‘ journaux intimes ‘ sexy et de poser des questions sur la libido et la fonction sexuelle dans ces questionnaires. Il n’y a pas eu de changement significatif de la fonction sexuelle dans les détails des participants à ces interogations, mais un plus grand nombre de sujets dans le groupe ayant reçu la plus forte des deux doses offrent noté une diminution de la libido en comparaison au placebo. nnCW : Il n’y a eu aucun changement dans la utilisation érectile et leur score d’activité sexuelle. nnLL : Des sensations hors cible ont-ils été observés dans l’étude ? nnSP : Nous avons observé un léger gain de poids, une hausse de l’hématocrite ( globules rougeatre ) et des changements dans le cholestérol chez les discussions prenant du 11-bêta-MNTDC en comparaison au placebo. Ces sensations ne sont pas inattendus chez les gentlemens qui prennent des combinaisons androgènes-progestérone, notamment par voie orale. nnLL : Vous mentionnez que le 11-bêta-MNTDC, est un ‘ constitué frère ‘ du diméthandrolone undecanoate ( DMAU ), pourriez-vous nous parler du développement du DMAU ? y a-t-il des infos sur les études scientifiques en cours ou terminées que vous pourriez offrir avec nous ? nnSP : Le DMAU fait actuellement l’objet d’une étude de 3 mois chez 100 hommes à LA BioMed et à l’Université de Washington. Le but de cette étude plus longue est d’examiner l’impact du DMAU oral quotidien sur la création de sperme. Le recrutement continue et nous prévoyons communiquer les résultats lors de la prochaine année. nnLL : Quelles solutions d’administration de médicaments étudiez-vous actuellement et pourquoi est-il important d’explorer une variété de formulations différentes ? nnSP : Nous évaluons également un gel transdermique quotidien ( Nesterone-Tetostérone ) et une injection à action prolongée ( le but étant des injections tous les 3-4 mois ) financés par le NICHD et travaillant avec Diana Blithe, PhD. nnPourquoi tant de formulations ? Nous savons que l’utilisation de contraceptifs augmente lorsque les gens ont le choix et que différents préfèrent différentes méthodes. En fin de compte, nous faisons notre possible pour donner des choix aux hommes, et vraiment aux paires, tout au long de leur vie. Comme la plupart des femmes, nous prévoyons que les gentlemens peuvent préférer une méthode à un moment donné de leur vie reproductive et une méthode différente à un autre moment. Si nous envisageons un monde où le partage de la charge contraceptive est beaucoup plus important, les gentlemens et les femmes apprécieront d’avoir le choix entre différentes techniques, ce qui augmentera sans l’ombre d’un doute l’utilisation et réduira le fardeau économique, social et sanitaire de la grossesse vraiment pas planifiée.