• contraception masculine
  • contraception homme
  • contraception masculine hormonale – cachet contraception homme

    La contraception masculine – contraception masculine

    Un contraceptif coté masculin pour terminer efficiente ! nnAprès des années d’échecs et de promesses tout bonnement non habits, le premier contraceptif coté masculin hormonal semble à proximité. Un centre de recherche australien vient de prouver l’efficacité de son produit en situation réelle sur 55 couples suivis plus d’un an. Si demain ce traitement est commercialisé, seriez-vous prêt à l’adopter ? nnSommairenUne pilule efficace à 100 % ? nDerniers tests avant déclanchement ? nQuelle sera l’importance de ce nouveau contraceptif ? nAlors qu’en décembre 2002, deux grands laboratoires Schering Plough et Organon se lançaient dans la course à la pilule pour hommes, la surprise vient au final fin 2003 d’un centre de recherche australien. nnUne pilule efficiente à 100 % ? nDes scientifiques australiens de l’Institut de Recherche Anzac offrent présenté avoir mis au point un contraceptif coté masculin efficiente et réversible. Depuis des années, la mise au point d’une pilule pour homme se heurte à deux problèmes principaux : nn Les modalités reproductrices de l’homme : Alors qu’une femme produit un ovule mensuellement et cesse d’être fertile à la ménopause, l’homme fabrique 30 centaines de milliers de spermatozoïdes par 24h et reste ‘ vert ‘ toute son existence ;n La dualité du fonctionnement reproducteur coté masculin : Dans les testicules sont formés les spermatozoïdes et par dessus le marché la testostérone, hormone masculine responsable des modalités viriles : pilosité, morphologie, etc. nContraceptif masculinnPour arreter la formation des spermatozoïdes sans pour autant féminiser les patients, les chercheurs australiens offrent mis au point une ingénieuse combinaison. Un implant qui se doit d’être changé tous les 4 mois, comportant l’hormone sexuelle masculine, la testostérone et une injection trimestrielle de progestérone DMPA, hormone utilisée dans la pilule pour dame. Le traitement empêche notre esprit de solliciter la réalisation de sperme. Moins contraignant qu’une pilule journalière ( dont la mise au point reste hypothétique ), ce procédé devait ensuite être éprouvé sur un volume suffisant de cobayes. nnDerniers tests avant déclanchement ? n55 couples australiens ont reçu ce traitement tous les trois ou quatre mois afin de arreter la production de spermatozoïde plus d’un an. Durant ces 12 mois, chaque couple ne devait utiliser que ce dispositif comme moyen contraceptif. De précédentes analyses avaient pu l’arrêt de la création de sperme, mais il s’agit de la première aptitude en situation réelle. Résultat : aucune grossesse n’a été enregistrée et ce dispositif s’est avéré réversible. Quelques mois après l’arrêt du traitement, tout rentrait dans l’ordre. nn ‘ Cela est la première étape vers un produit terminal comportant de la testostérone et de la progestérone qui pourra facilement être administré par le médecin tous les trois ou 4 mois, sans dégrader la santé sexuelle ‘ déclare le professeur Handelsman, directeur des analyses. Très exalté, il qualifie l’étude de capitale car c’est selon lui, la première pouvant rapidement désengorger sur une fabrication industrielle. ‘ En tant que chercheurs, nous avons fait autant que possible. C’est dorénavant au tour des compagnies de fabriquer un produit acceptable et pratique. Nous avons prouvé qu’un tel développement est envisageable ‘ déclare le Pr. Handelsman. nnPlaynUnmutenRemaining Time -2 : 02nFullscreennQuelle sera l’importance de ce nouveau contraceptif ? nCes résultats apparaissent très encourageants, néanmoins les sensations de ce nouveau dispositif devront être jugés sur le long terme et sur un plus grand volume de gars. Une trop grande quantité de testostérone pourrait avoir des problèmes fâcheuses sur le développement de cancers hormono-dépendants. De précédentes études avaient du revoir leurs ambitions à la baisse au moyen de certains effets secondaires ( diminution du bon cholestérol ) 2. Pour en savoir plus sur les différentes analyses sur le développement d’une pilule contraceptive pour la gent masculine, reportez-vous aux autres contenus en fin d’article. nnAu-delà de la prouesse scientifique, on est actuellement en droit de se demander quelle place un tel traitement pourrait-il avoir dans la contraception d’un couple. On peut croire que plus y a de solutions disponibles, plus le couple a de chances de trouver la méthode qui lui convient le mieux. ‘ S’il n’existe pas de solution magique pour la vie, cette méthode peut être utilisée quand la femme ne peut pas ( ou ne veut pas ) utiliser de contraceptif ou lorsqu’elle veut privilégier l’allaitement sans prendre d’hormones ou d’autres contraceptifs ‘ peut-on analyser sur le site de l’institut de recherche. Cette méthode peut aussi être assimilée à une vasectomie réversible. Autre avantage, une fois l’injection trimestrielle réalisée, vous êtes tranquilles pour trois mois sans avoir à craindre de ne plus croire à un jour une pilule… nnSupportant seules depuis 30 ans le risque de grossesse, les femmes vont-elles voir d’un bon oeil l’arrivée de ce nouveau dispositif ? Selon une enquête mondiale 3 touchant à une ‘ pilule masculine ‘, seules 2 % des 2 000 femmes interrogées déclaraient qu’elles ne feraient pas confiance en matière de contraception à leur partenaire et une large majorité estimaient qu’une telle nouveauté serait une bonne idée. nnPar ailleurs, les gentlemens seraient-ils intéressés par un tel procédé ? Une étude 4 internationale conduite à Edimbourg, Hong-Kong, Shangai et Cape Town, estimait qu’une majorité de mecs était prêt à franchir le pas ( entre 43 et 84 % selon la ville ). Aux states, 66 % déclaraient vouloir l’essayer 5 en cas de mise sur le marché. Mais ces résultats concernent des pays où la gent masculine intervient déjà sur sa fertilité grâce à la vasectomie. Relativement fréquente dans les pays anglophones, cette pratique confidentielle reste en France assimilée à une ‘ intervention mutilante ‘. Comment réagiraient les Français à l’arrivée sur le marché d’un contraceptif à leur intention ? Donner votre avis sur nos cercles d’entraides ! nnRappelons pour terminer que comme les contraceptifs féminins, ce nouveau produit ne protégera pas contre les infections sexuellement transmissibles. La seule protection efficiente reste le préservatif, alors sortez couverts ! n

    La contraception masculine – contraception masculine

    Contraceptif coté masculin : Où est-il ? Où est-il ? nLa conversation autour de la contraception masculine a été qu’elle sera prêt ‘ bientôt ‘. De nombreux articles ( tels que celui-ci, cela et ceci ) remontant les premiers jours des années ont dit qu’une pilule pour est en cours de préparation. Si l’on en croit le calendrier promis, nous devrions tous pouvoir déjà procurer et utiliser des contraceptifs masculins. Pourquoi on ne peut pas ? nnMCI a récemment mené une enquête auprès d’utilisateurs potentiels de contraceptifs masculins, et l’une des majeures conclusions de l’enquête est que tous les sexes veulent vraiment plus de possibilités de contraception pour . Le but de cet exposé est de fournir des infos sur la manière dont un médicament est mis sur le marché et pourquoi les contraceptifs masculins sont encore en développement. nnI. LE PROCESSUSnnLe processus de mise au point d’un médicament est une épreuve longue, fastidieuse et onéreuse qui tente de répondre aux interrogations suivantes : nnComment un contraceptif pourrait-il être efficiente ? nQuelle pilule/dispositif/dispositif/approche pourrait marcher comme contraceptif ? nEst-ce que cela marche dans les tentatives sur les animaux ? nPourrait-il s’agir d’une véritable pilule, d’une injection ou d’un implant… ? nEst-il sûr, infaillible, faisable et fiable ? nEst-il efficiente chez l’homme, avec un minimum d’effets nocifs ? nLe process de développement de la contraception masculine peut varier et n’est pas souvent linéaire, mais ce qui suit est une direction représentative pour certaines possibilités contraceptives masculines. nnII. DÉVELOPPEMENT DE MÉDICAMENTSnnL’Aha ! MomentnnnUn chercheur dans un laboratoire trouve une fonctionnalité ou un défaut cellulaire : une composante de la réplication qui, lorsqu’elle manque, paraît rendre les hommes infertiles. Nous appellerons ça la ‘ cible ‘. nnChronologie : C’est toujours le cas avec beaucoup de solutions potentielles différentes sur lesquelles divers chercheurs agissent. nnMais est-ce que ça marche ? nnnLe chercheur teste un animal ( souvent une souris ) dont le système reproducteur présente des modalités semblables à celles de l’homme. Ils veulent savoir si leur cible peut être modifiée d’une façon pour rendre l’animal infertile, parce que si cela fonctionne chez l’animal, cela peut vouloir dire que cela fonctionnera chez les hommes. Ils pourraient aussi essayer des échantillons de sperme relationel à ce stade. nnChronologie : Des mois à plusieurs années. nnCoût : Des centaines de milliers. nnMéthodes à ce stade : il existe beaucoup d’exploration dans divers laboratoires à ce stade, et de beaucoup de chercheurs explorent les alternatives qu’ils offrent trouvées. nnCible FaisabiliténnnLe chercheur commence à mettre au point le contraceptif qu’un homme prendra dans le futur. Dans ce processus, ils essaient de trouver un recours de modifier, de contrôler et de déclencher l’infertilité en se servant de leur cible, d’une façon qui peut être transmise à une personne. Le médicament peut-il être absorbé par l’instance ? Comment pourrait-il être délivré…. sous forme de pilule ? Un coup de feu ? Un patch cutané ? nnChronologie : Plusieurs années. nnCoût : Des dizaines de dizaines de milliers. nnMéthodes à ce stade : la majorité des choses ! Certains que le MCI finance : Catsper et SLO3. Ces deux éléments influent sur la motilité des spermatozoïdes. nnEn sommes-nous sûrs ? nnnDe nombreux essais sont réalisés sur des animaux et dans des systèmes qui sont la duplication des humains pour être sur que le médicament fonctionne convenablement et qu’il est sûr et viable comme contraceptif. nnChronologie : Plusieurs années. nnCoût : Des centaines de dizaines de milliers. nnMéthodes à ce stade : HIPK4, que MCI finance. Cela affecte la création de sperme. nnEst-il sécuritaire ? nnnLe chercheur peaufine vraiment le médicament pour être sur qu’il est danger. Ils choisissent de plus la bonne forme posologique, comme une pilule, un vaccin ou un implant, et s’assurent que la posologie, la durée d’action et l’efficacité sont exactes. S’il y a d’autres spécificités importantes du médicament, comme la réversibilité, qui peuvent aussi être testées maintenant. En fin de compte, les chercheurs s’assurent que le médicament est conforme aux normes rigoureuses de la FDA américaine pour approbation. nnChronologie : Plusieurs années. nnCoût : Des centaines de milliers à des millions. nnMéthodes à ce stade : Eppin ( motilité du sperme ) Echo-VR/Adam ( bloque les canaux déférents ), VasDeBlock ( bloque les canaux déférents ), Vasalgel ( bloque les canaux déférents ). nnIII. ESSAIS CLINIQUESnnÇa marche ! Mais…. est-ce que ça marche chez les personnes réels ? nnSi les phases ci-dessus démontrent que le médicament est sûr, infaillible et qu’il possède une posologie et une forme posologique qualitatifs, le chercheur présente une demande de drogue nouvelle de recherche, ce qui lui permet de passer aux études sur des hommes. Parce qu’ils peuvent faire beaucoup de sous avec un médicament qui peut être vendu après, les investisseurs et les compagnies pharmaceutiques apprécient dans certains cas venir et investir quelque part dans le cheminement ci-dessous. nnEssai clinique de période InnC’est la première fois qu’un chercheur teste son médicament sur de vrais humains. À ce stade, ils veulent voir si le contraceptif a des impressions secondaires à différentes doses et comment il est manipulé par le groupe. bon volume de des médicaments vont de l’avant depuis cette étape. nnChronologie : Mois à 2 ans. nnCoût : 2-5 centaines de milliers. nnMéthodes à ce stade : Bambang Prajogo ( effet sur la motilité ou la fécondation des spermatozoïdes ) est experimenté dans l’équivalent de cette phase en indonésie, mais ne sera pas prêt aux usa avant d’avoir suivi le processus américain, H 11-beta-mntdc, DMAU. nnEssai clinique de période II

    La contraception masculine – contraception homme

    Quel est le rapport entre la contraception et Kevin Bacon ? nComment la multiplication des possibilités contraceptives masculines peut changer le monde, et nous rappelle Kevin Bacon. nnCherchez-vous à avoir un réel résultat mondial sur la santé, l’environnement, l’équité entre les sexes, l’éducation ou tout autre enjeu auquel nous sommes actuellement confrontés en tant que communauté internationale ? Dans l’affirmative, l’amélioration de la contraception en général et l’augmentation des options contraceptives masculines surtout constituent un choix infaillible d’atteindre cet finalité. nn…….. nnAprès avoir validé plus d’une décennie à travailler dans le domaine de la contraception et de la santé génésique, je peux dire, sans exagération, que je pense que la contraception peut jouer une importance dans la résolution de presque tous les problèmes. Je plaisante souvent à ce sujet d’une façon ‘ 6 degrés de contraception ‘, pariant que je peux rattacher la contraception à n’importe quel problème mondial en moins de six phases à la Kevin Bacon jeu ( vraiment, je peux sans aucun doute le faire en trois mais je suis fan de me donner une certaine marge de manœuvre ). Le truc, c’est que je crois VRAIMENT que c’est vrai. nnC’est pour cette raison que je suis perplexe à l’idée qu’à l’ère de la philanthropie moderne, avec des philosophies axées sur le don stratégique, l’investissement d’impact et l’altruisme efficace, on ne se canalise pas d’autant plus sur le soutien en quête et et à la multiplication en terme de contraception. C’est sans doute car certains pensent qu’il existe déjà suffisamment de techniques contraceptives disponibles, ce qui serait facile à imaginer à première vue ; cependant, même la moindre fouille permettra de appréhender que bon nombre des méthodes existantes pour les femmes sont entachées d’effets secondaires qui rendent souvent leur utilisation dur. ensuite, y a les solutions contraceptives masculines – vous savez, les deux – donc, y a sûrement place à l’amélioration. nnAlors pourquoi a-t-il été si compliqué de bénéficier de le soutien nécessaire à la contraception en général et à la contraception masculine notamment ? Comment pouvons-nous articuler visiblement le besoin et l’impact immédiat que l’amélioration des possibilités contraceptives peut avoir, et l’importante occasion d’impact que l’amélioration de l’adoption et de l’observance des contraceptifs peut avoir sur de nombreux autres problèmes mondiaux ? nnLes objectifs du développement solide ( ODD ) nnLa première phase de façon à concevoir des problèmes de grande largeur revient à créer une base et une stratégie communes pour relever les challenges qui se posent. C’est exactement ce que les Objectifs du Millénaire pour le développement ( OMD ) visent à faire. Créés dans le cadre de la Déclaration du Millénaire des Nations Unies signée en 2000, les OMD consistaient en 8 domaines cibles qui formaient ‘… un plan approuvé par tous les pays des gens et toutes les principales institutions de développement des personnes ‘ pour répondre aux besoins les plus critiques des populations les plus pauvres des personnes d’ici 2015. bien que nous ayons fait des progrès à proximité de la création des OMD, certains secteurs offrent mieux réussi que certains et y a encore du travail à faire. Ainsi, dans la perspective de 2030, les Objectifs de développement durable ( ODD ) offrent été introduits ; un raffinement et une expansion des ODM qui inclut neuf objectifs complémentaires avec une plus grande concentration sur les approches environnementales comme ‘… un modèle partagé de paix et de prospérité pour les peuples et la planète, à présent et à l’avenir ‘. nnnFigure 2 : Les objectifs de développement durablenSource : Objectifs des Nations Unies en matière de développement durablenL’investissement dans la R

    La contraception masculine – contraception masculine

    Une pilule contraceptive masculine a passé avec succès la première série d’essais cliniques, ce qui donne de l’espoir pour des alternatives de contraception moins permanentes pour les gentlemens – et potentiellement formaliser les règles du loisir lorsqu’il s’agit de prévention des grossesses. nnAux États-Unis, en moyenne 40 % des grossesses ne sont pas planifiées. Cela s’explique en partie par le fait que la société impose injustement que les femmes sont les premières responsables de la prévention de la grossesse et de la planification familiale. Historiquement, les possibilités de contraception pour les hommes n’ont pas toujours été optimales : nnAbstinence ( ) nPréservatifs ( pas fiables à 100 pour cent ) nLa méthode du retrait ( inopérant ) nVasectomie ( potentiellement permanente et un peu effrayante pour beaucoup de gars ) nLa pilule contraceptive masculine peut une option plus souple pour les gentlemens tout en renforçant deux faits importants : les hommes et les femmes sont tous deux responsables de la contraception et les hommes jouer une importance plus actif et plus satisfaisant dans leur santé reproductive. nnComment fonctionne la pilule contraceptive pour ? nDimethandrolone undecanoate ( DMAU ) est une pilule à prise unique quotidienne qui supprime plusieurs sortes d’hormones mâles – l’hormone folliculostimulante ( FSH ) et l’hormone lutéinisante ( LH ) – pour réduire simultanément la réalisation de testostérone et de sperme sans créer de symptômes de faible testostérone ( faible-T ). nnLes données d’une étude publiée dans The Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism prouvent que le DMAU, la contraception orale actuellement évaluée, a le potentiel pour y parvenir. Quatre-vingt-deux hommes âgés de 18 à 50 ans proposent reçu aléatoirement un placebo ou une des trois doses de la pilule pendant 28 jours. Ceux qui ont pris la dose la plus importante ( 400 mg ) avaient des taux plus petits de testostérone, de FSH et de LH. Cependant, l’étude n’a pas mesuré le nombre de spermatozoïdes. nnContraceptifs oraux masculinsnLes effets sur une longue période d’une pilule contraceptive masculine sont encore à l’étude. nCertains participants ( y compris certains sur le placebo ) ont signalé des sensations secondaires légers, comme par exemple : nnAcnénMaux de têtenDysfonction érectile légèrenDiminution de la libidonFatiguenGain de poids de 5 lb ou moinsn Les prochaines étapes de l’étude du DMAU seront de déterminer s’il supprime très la création de spermatozoïdes. Les données initiales montrent que c’est possible. Cependant, le corps nécessite 90 jours pour se fournir du sperme, et des tentatives plus longs sont nécessaires pour si la réalisation de sperme peut être arrêtée pleinement. nnDe plus, nous devrons découvrir ses impressions à long terme sur le corps. Par exemple, nous ne savons pas encore si le DMAU peut déclencher des problèmes de dépression ou augmenter le risque de caillots sanguins comme la pilule contraceptive féminine, ou s’il peut endommager le foie, les reins ou d’autres organes qui aident à décomposer le médicament. nnPourquoi ne pas connaître une vasectomie ? nL’efficacité de la vasectomie est identique à celle du dispositif intra-utérin féminin ( DIU ) avec un taux d’échec inférieur à 1 %. L’intervention peut être réversible sous les soins d’un chirurgien formé par la fraternité. Toutefois, l’inversion n’est pas garantie. nnMoins de 15 ans après l’intervention chirurgicale, le taux de réussite de l’inversion se trouve en règle générale entre 95 et 98 pour cent. Cependant, après 15 ans, le taux de réussite chute à 60 ou 70 p. 100. Et le taux d’obtention d’une grossesse après une inversion est beaucoup plus faible, soit 40 à 50 %. nnEn tant que spécialiste de l’infertilité masculine et urologue, je vois souvent des hommes dans la vingtaine qui ne veulent pas d’enfants en ce moment. Lorsqu’ils exigent une vasectomie, tout ce que nous pouvons faire est de leur conseiller de prendre en compte la permanence de la décision. À l’avenir, le DMAU peut être une option contraceptive efficace qui permettrait plus de flexibilité et réduirait l’infertilité éventuelle dans les semaines à venir dans la vie. nnAméliorer la santé des jeunes hommesnLes jeunes femmes ne consultent pas les professionnels de la santé aussi souvent qu’ils le devraient peut-être. Pour les femmes, le recours aux soins de santé intervient parfois car l’accès à des solutions contraceptives qualitatifs est limité si elles ne le font pas. Mais, de plus en plus, y a une tendance à ne pas lier les visites chez le médecin à l’accès à la contraception. nnCela peut être pour leur santé globale de plusieurs façons. Ils auront l’occasion de jouer une responsabilité plus actif dans leurs soins en posant des interrogations et en étant plus proactifs. deuxièmement, les médecins peuvent réaliser des soins de prévention et des préoccupations que les gentlemens ne soulèvent pas avant d’être en état de crise, comme l’hypertension artérielle, la dysfonction érectile, la diminution de libido et d’autres problèmes courants qui peuvent être évités ou gérés. nnLe démarrage commercial de ( pilule anticonceptionnelle pour ) pourrait prendre une décennie ou plus, mais il est confortable de voir le moteur de recherche continuer de dernieres nouvelles alternatives de traitement qui avantagent une responsabilité partagée en terme de contraception ‘. nnTolulope Bakare, M. D. nSi le DMAU marche comme un contraceptif féminin, les gentlemens peuvent stopper de le prendre et reprendre la production de sperme quand ils sont prêts à devenir pères. Le but ultime est de concevoir une version injectable du médicament dans le but les personnes n’aient pas à se rappeler de prendre une pilule quotidienne. nnÀ la postérité, les adolescents pourront peut-être aussi prendre du DMAU. beaucoup de parents mettent déjà leurs filles adolescentes sous pilule pour prévenir les grossesses et aider à régulariser les règles sporadiques ou abondantes. Cependant, il sera toujours important d’employer des préservatifs pour prévenir les infections sexuellement transmissibles. nnLe déclanchement commercial du DMAU pourrait prendre une décennie ou plus. Pendant ce temps, il est appréciable de voir le moteur de recherche interne continuer de nouvelles options de traitement qui favorisent la responsabilité partagée en matière de contraception. Il se peut que les femmes n’aient plus à assumer l’entière responsabilité des formes de contraception réversibles et très énergiques. Le fait que cette pilule soit à l’étude offre des possibilités aux personnes dans différentes occasions, et le changement d’état d’esprit est motivant. nnTenez-vous au courant des dernieres nouvelles sur les soins de santé. Abonnez-vous à notre site dès à présent.

    La contraception masculine – contraception homme

    Spermatogenèse – Mécanismes de la contraception masculinenLe système reproductif humain est un ensemble sophisitiqué de facteurs interdépendants, dont beaucoup sont nécessaires à une fertilité soutenue. En interrompant ne serait-ce qu’un seul de ces processus indispensables, nous pouvons trouver de toutes nouvelles façons de créer des contraceptifs tout bonnement non hormonaux excitants pour les gentlemens. L’un des principes harmonieux est la création de spermatozoïdes, ou spermatogenèse. nnPas de spermatogenèse, pas de spermatocytes, pas de spermatozoïdes, pas de spermatozoïdes. nLa spermatogenèse est la fabrication de spermatozoïdes matures depuis cellules germinales. Les cellules germinales précoces, appelées spermatogonies, résident à la périphérie des tubules séminifères du testicule. Cette population a à la fois des cellules souches et des spermatogonies de différenciation, qui endurent une série de divisions mitotiques pour amplifier le volume de cellules. Les cellules germinales entrent alors dans la méiose, la seconde phase de la spermatogenèse, et sont appelées spermatocytes. Pendant la méiose, la recombinaison génétique intervient et les spermatocytes essuient deux divisions qui divisent par deux le volume de chromosomes existants dans chaque cellule. nnspermatogenèse de la cellule germinale au spermenLe processus de spermatogenèse, qui commence avec une cellule souche spermatagonale et se termine avec plusieurs spermatozoïdes totalement formés. Photo adaptée d’OpenStax College distribuée sous licence CC-BY 3. 0. nPendant la spermiogenèse, phase finale de la spermatogenèse, les cellules germinales haploïdes ( spermatides ) éprouvent d’importants changements et ressemblent davantage à ce que nous appelons le sperme traditionnel, avec des queues et autres structures comme l’acrosome. nnEnfin, les spermatozoïdes tout bonnement non mobiles sont transportés vers l’épididyme. Les spermatozoïdes éprouvent un processus d’affinage pendant leur transit dans l’épididyme. En conséquence, ils acquièrent la capacité de mobilité vers l’avant et deviennent qualifié de fécondation. nnUne manière d’influencer la spermatogenèse est de manipuler les type d’hormones. Des tentatives cliniques sont en cours sur la création de contraceptifs hormonaux masculins, mais existe de multiples approches vraiment pas hormonales pour stopper la spermatogenèse ou interférer avec la maturation épididymique. nnUn médicament qui arrête la spermatogenèse aurait des spécificités intéressantes, y compris un temps d’apparition potentiel de 2 à 3 mois. C’est parce qu’il faut un laps de temps pour que les spermatozoïdes se développent et se préparent à l’action, mais aussi après avoir cessé la spermatogenèse, tous les spermatozoïdes existants dans le pipeline resteraient encore. nnMCI a financé des projets dans ce domaine, tels que Gunda Georg à l’Université du Minnesota et son métier sur TSSK1/2. D’autres projets dans des institutions du dans le monde se concentrent sur diverses approches pour perturber temporairement la spermatogenèse ou la maturation épididymique afin d’interdire la fabrication de spermatozoïdes fonctionnels. nnIl y a plus d’une façon de contracepter. nLa duplication est une machine grande et difficile, avec de nombreuses méthodes d’ajouter un frein temporaire sur le processus. La prévention de la spermatogenèse est l’un des moyens de fabriquer la prochaine génération de contraceptifs masculins. D’autres projets axés sur la prévention du déplacement, de la motilité et de la fécondation des spermatozoïdes sont en cours de réalisation. nnEnsemble, nous espérons que ces sociétés spécialistes créeront de diverses formes de contraception masculine avec des types de produits variés qui répondent aux besoins d’un plus grand nombre d’utilisateurs. nn

    La contraception masculine – contraception homme

    Par Lily Cratchley, ambassadrice de Gale à l’Université de BirminghamnJe suis un étudiant de seconde année qui termine actuellement mon baccalauréat spécialisé en littérature britanique et en études scientifiques américaines et canadiennes. Ce cours multidisciplinaire me permet d’approfondir éventuels critères de la littérature, de l’histoire et de la culture américaines modernes, ainsi que de la littérature anglaise ancienne, y compris la poésie de Wyatt et les pièces de Shakespeare. Pendant le trimestre, j’aime m’occuper en faisant du bénévolat pour une société qui aide les petits défavorisés de la région, en me préparant pour une année hors de france en amérique du Nord, en visitant les attractions que la seconde ville d’Angleterre a à avec des amis et, bien sûr, en intervenant comme ambassadeur pour Gale. nnLa Journée mondiale de la femme a été célébrée le vendredi 8 mars dernier et, comme toujours, elle nous a donné l’occasion de songer à la bataille des femmes pour le suffrage universel, l’audace et l’égalité. Plusieurs instants marquants de l’histoire des femmes ont marqué notre capacité à mener la vie que nous menons aujourd’hui, notamment l’obtention du droit de vote en 1918, l’adoption de la loi sur l’égalité salariale en 1970 et, évidemment, la légalisation de la pilule contraceptive orale en 1961, permettant aux femmes d’avoir pour terminer un droit de regard sur leurs droits de duplication. nnMaterial in Gale Primary Source met en lumière les impressions de la pilule contraceptive sur la vie des femmes au cours des années 1960, qui ont évolué leur vie. L’annonce plus bas de l’entreprise pharmaceutique Bayer accorde au progrès de santé le mérite de ‘ permettre aux femmes d’accomplir leur vie en toute possibilité de choix ‘, ce qui suggère de plus que ‘ peu de choses offrent eu un plus grand impact sur la société du XXe s. ‘ que la pilule. nn ‘ Bayer. ‘ Economist, 22 déc. 2007, p. 15. The Economist Historical Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9DVAW0n ‘ Bayer. ‘ Economist, 22 déc. 2007, p. 15. The Economist Historical Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9DVAW0nDes articles plus récents dans l’origine de données suggèrent cependant que l’élaboration d’une pilule contraceptive masculine sera sans doute la prochaine étape à proximité de une plus grande égalité des sexes. L’un des premiers articles parus dans Gale Primary Sources à faire état de cette possibilité a été publié dans le Times en 1969, et déclarait que ‘ d’ici 1975, devrait y avoir une ‘ pilule ‘ masculine ‘. L’article, qui fait état des flashs de quarante experts du Bureau de l’économie de la santé, jette cette prédiction médicale avec d’autres, y compris ‘ des médicaments plus efficaces, en particulier pour les troubles dépressifs et psychotiques ‘, à la fin des années 1970, et, comme son titre le suggère, la disponibilité de ‘ cœurs artificiels en 1990 ‘. nn ‘ Coeurs artificiels d’après les prévisions de 1990. ‘ Times, 10 nov. 1969, p. 3, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9Erzt1 n ‘ Coeurs artificiels d’après les prévisions de 1990. ‘ Times, 10 nov. 1969, p. 3, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/9Erzt1nBien que plusieurs de ces flashs aient pris forme, la pilule contraceptive masculine n’est pas disponible. Ce billet de blog explore pourquoi, plus de quarante ans depuis 1975, la pilule masculine n’a toujours pas été mise sur nos tablettes tactiles. Il paraît que la possibilité d’une pilule masculine soit fondamentalement entravée par deux facteurs prédominants : les inquiétudes du public – des hommes et des femmes – vis-à-vis de la réaction du public et l’absence de financement des grandes compagnies pharmaceutiques. nnLa réaction du public semble être enracinée dans l’idée qu’on ne peut pas faire confiance aux pour prendre une pilule tous les jours, ce qui garantit l’efficacité de la pilule comme contraceptif. Un article subséquent du Times de 1987 parle de cette question, déclarant que ‘ la plupart des femmes ne feraient pas confiance à leur partenaire pour partir le chat – et encore moins pour remémorer de prendre une pilule contraceptive masculine ‘, et affirmant que 70 % des femmes ne croiraient pas un homme qui dit qu’il prend la pilule. nn ‘ Difficile à avaler. ‘ Times, 29 décembre 1987, p. 2, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98bz81n ‘ Difficile à avaler. ‘ Times, 29 décembre 1987, p. 2, The Times Digital Archive, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98bz81nCependant, la recherche interne suggère aussi que les gentlemens devraient être d’autant plus plébiscités ; un produit du Daily Mail confirme que ‘ 66 % des mecs prendraient la pilule contraceptive masculine si elle était prêt ‘ et raconte l’histoire de deux ( Sandro et Glenn ) qui proposent essayé la pilule masculine sur une base quotidienne pendant une année. Malgré les sensations secondaires d’ ‘ avoir tout le monde au boulot avec des points de suture ‘ et une ‘ bonne dose de traction des gambettes ‘, les hommes semblaient apprécier porter une section du fardeau contraceptif avec leur partenaire. Sandro a dit que cela lui a apporté un ‘ sentiment de calme ‘ et Glenn a annoncé qu’il ‘ était désolé d’arrêter le procès ‘ après les 12 mois indispensables. Cet article remet en question les attitudes oublieuses et irresponsables, stéréotypées et associées aux , et propose qu’il existe, en fait, un marché pour la pilule contraceptive masculine. nn ‘ Pouvez-vous faire confiance à un homme qui est sur la pilule ? ‘ Daily Mail, 29 février , p. 47. Daily Mail Historical Archive, 1896-2004, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98c6z7 n ‘ Pouvez-vous faire confiance à un homme qui est sur la pilule ? ‘ Daily Mail, 29 février 2000, p. 47. Daily Mail Historical Archive, 1896-2004, http : //tinyurl. galegroup. com/tinyurl/98c6z7nChanger les attitudes à l’égard d’une pilule contraceptive masculine est une évolution merveilleusement progressive, mais pas si les grandes sociétés n’emboîtent pas le pas en investissant de l’argent dans ce concept. Ce recul dans le développement d’une pilule mâle a été évident dès les premières phases de la tchat. Un article sur un piédestal, intitulé ‘ La pilule contre le désastre de l’ego coté masculin ‘, affirmait en 1970 que ‘ la plupart des compagnies pharmaceutiques ne se donnent même pas la peine de fournir de l’argent ou des équipements pour le moteur de recherche sur le développement d’une pilule contraceptive masculine certaine et efficace ‘, ce qui revient à ‘ le fait que la plupart des compagnies sont dirigées par des mecs et qu’elles n’aiment pas trafiquer la fertilité des hommes ‘. nn ‘ GRAVElliNGS. ‘ Piédestal, 1970, p. 10. Archives of Sexuality

    La contraception masculine – contraception masculine

    3 méthodes de débuter une conversation sur la contraception masculinenIl peut s’avérer compliqué d’entamer une conversation sur la contraception. Mais lorsque la conversation prend du retard, nous serons contents de vous aider en vous présentant trois bonnes méthodes d’aborder un sujet qui ne manquera pas d’animer la tchat. nn1 – Mettez l’embarras de côté. nnIl n’y a pas besoin d’être embarrassé. La contraception est un sujet normal dans les pays d’aujourd’hui. Près de 98 % des femmes sexuellement actives offrent pris une forme quelconque de contraception, et plus de 60 % de toutes les femmes emploient actuellement la contraception. Les conversations sur le contrôle des naissances dissipent les mythes et encouragent les autres à se renseigner sur les possibilités de la planification de famille. nn2 – Économiser l’argent des contribuablesnIl y a d’énormes possibilités financiers à la contraception pour nous tous, contribuables ET pour l’individu qui utilise la contraception. Pour chaque dollar investi dans la planification de famille, les contribuables économisent près de quatre fois plus en bout de ligne. nnEt pour chaque femme qui utilise la contraception, une famille économise d’autant plus. Considérez si nous avions des alternatives de contraception masculine – nous pourrions doubler notre impact. Plus de la moitié des hommes interrogés utiliseraient une nouvelle méthode contraceptive éventuelle, et les femmes ont déclaré en très grande majorité qu’elles feraient confiance à leur partenaire pour réaliser de la contraception. nn3 – C’est important pour VOUS. nLes raisons d’appuyer la contraception masculine sont aussi différentes que les individus qui le font. Certains l’interpètent comme plate-forme pour l’égalité des sexes. D’autres y voient un choix de faire s’améliorer la planification de famille et la géolocalisation scientifique. Nous connaissons des gens qui veulent que les options contraceptives masculines aient un impact sur le changement climatique. Et évidemment, beaucoup de mecs veulent s’impliquer dans la conversation sur la duplication. nnPeu importe votre raison, le fait d’entamer une conversation sur l’importance de la contraception masculine soutient faire passer le mot et à bâtir un avenir prometteur.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Un bilan de la situation courante en terme de contraceptifs masculinsnLes contraceptifs masculins sûrs et énergiques continuent d’échapper au grand public, mais aussi avec plusieurs toutes nouvelles options en cours de recherche, peut s’écouler de multiples années avant que les gentlemens aient accès à la contraception dans le confort du cabinet de leur médecin. Entre-temps, les médecins et les scientifiques travaillent d’arrache-pied pour conférer aux hommes les moyens de prendre en charge leur santé sexuelle et leurs contraceptifs. nn ‘ Le concept de contraception hormonale masculine n’est ni plus difficile ni plus risqué que la contraception pour les femmes. Idéalement, un garçon et une femme se sentiraient de plus investis dans la prévention d’une grossesse non planifiée, mais ce n’est pas ainsi que cela marche. les dames sont beaucoup plus motivées à utiliser la contraception car les problèmes des grossesses sont beaucoup plus importantes pour elles ‘, dit Lauren Streicher, MD, professeure clinicienne agrégée d’obstétrique et de gynécologie à l’École de médecine Feinberg de la Northwestern University. Pour diverses raisons, la géolocalisation sur le contrôle des naissances chez les gentlemens avance à une cadence différent et avec une urgence différente de celle des études scientifiques chez les femmes, mais cela ne veut pas dire que les spécialistes ne sont pas encore embauchés dans cette cause. nnRecherches récentesnL’effort le plus récent et le plus médiatisé pour réaliser le contrôle des naissances chez les gentlemens a été un essai clinique de recherche en octobre 2016. L’essai a éprouvé l’efficacité d’un contraceptif hormonal injectable pour hommes chez 320 joueurs en bonne santé âgés de 18 à 45 ans dont le volume de spermatozoïdes était normal. La recherche a montré des retombées encourageants en réduisant le volume de spermatozoïdes et en prévenant les grossesses chez toutes les participantes sauf 4, et 75 % d’entre elles ont indiqué qu’elles seraient disposées à utiliser la méthode contraceptive après la fin de l’essai. ( On a signalé par la suite que trois des 4 grossesses ont eu lieu au stade de l’induction de l’étude avant que l’agent contraceptif ne soit pleinement infaillible ). nnMalgré les commentaires prometteurs, l’essai lui-même a été interrompu par un comité indépendant d’examen de l’innocuité associé à l’Organisation mondiale de la santé qui a est établi que les risques – notamment les cas signalés d’infertilité, l’incapacité de revenir à un taux normal de sperme et la mort dans un organisme – étaient supérieurs à ceux de le moteur de recherche. Et s’il est vrai que 20 hommes offrent abandonné l’étude à cause d’effets secondaires typiques de la contraception féminine ( libido, douleurs sur les fibres musculaires, acné, migraines, dépression et sautes d’humeur ), ces impressions secondaires et ces abandons n’ont eu qu’une incidence minimale sur la décision du comité de sécurité. Les abandons sont totalement normaux dans les études scientifiques cliniques. Le comité de sécurité s’inquiétait surtout du grand volume de gars ( 63 sur 65 ) d’un site d’étude qui ont signalé de nouveaux symptômes de dépression. nnLa fin abrupte de ce procès peut s’avérer décourageante, mais les spécialistes sont toujours en faveur des options masculines. L’équipe à la base du contraceptif hormonal injectable réexaminera sa recherche – encore une fois, pour ajuster et l’optimisation ne sont pas inhabituels pour les essais cliniques de phase II – tandis que d’autres groupes explorent différentes possibilités. nnUne de ces alternatives à l’horizon se prénomme Vasalgel et est un hydrogel qui est injecté dans le canal déférent. ( Le canal déférent est le tube du dispositif reproducteur coté masculin qui transporte le sperme et c’est ce qui est coupé une vasectomie. ) Le gel est injecté lors d’une intervention rapide en visite extérieur dans le cabinet d’un médecin et créerait une barrière de gel semi-perméable qui bloquerait le sperme tout en n’ayant aucun effet sur la utilisation sexuelle. Les effets secondaires sont minimes. nnRISUG ( Reversible Inhibition of Sperm Under Guidance ) est un contraceptif analogue à Vasalgel et il est plus proche du marché. RISUG est étroitement surveillé par la FDA et fait actuellement l’objet d’essais cliniques avancés qui ne sont accessibles qu’aux hommes locaux en Inde, tandis que la team derrière Vasalgel se prépare pour ses premières études cliniques. Comme Vasalgel, RISUG est un constitué injectable qui bloque le sperme du canal déférent. Il est efficace presque très vite et peut être inversé avec un antidote injectable. ( Les spécialistes de Vasalgel testent le’rinçage’ du gel plutôt qu’un antidote. ) RISUG fait l’objet d’un contrôle depuis 15 ans et les rapports indiquent qu’il est très infaillible. nnProtection pour l’instantnIl pourrait s’écouler des années avant que l’une ou l’autre de ces options n’arrive sur le marché et dans le cabinet de votre médecin et jusque-là, il reste deux possibilités principales pour les gentlemens : les condoms et les vasectomies. Les préservatifs sont recommandés à tous les hommes sexuellement actifs, surtout ceux dont le mode de vie peut les exposer à un risque accru de maladies sexuellement transmissibles. La vasectomie est plus grandement acceptée chez les hommes de 50 ans et plus, avec près de 500 000 qui se font ‘ couper ‘ chaque année aux États-Unis. a l’opposé de la croyance classique, la vasectomie n’affecte pas la fonction sexuelle de la personne et peut prendre jusqu’à trois mois pour être infaillible. Il n’est cependant pas sans problème technique. nn ‘ L’inversion de la vasectomie est très cher et ne marche pas toujours, alors est important d’envisager cette option comme une dernière ‘, dit Nelson Bennett, MD, urologue au Northwestern Medical Group. ‘ Parce qu’il est dur de l’inverser, les vasectomies sont en général considérées par les paires qui proposent fini d’avoir des enfants. ‘ nnLa solution intermédiaire – les hommes qui offrent des relations hétérosexuelles engagées sur une longue durée qui, avec leur partenaire, ne veulent plus utiliser de préservatifs mais qui n’en sont pas au stade de la vie pour connaître une vasectomie – est donc exactement celle qui peut disposer des possibilités contraceptives masculines dans le développement. Le besoin est réel. nnEt bien que la Dre Streicher ne s’attende pas à ce que le volume d’options de contraception pour les hommes change de sitôt, elle conseille les femmes sur les changements potentiels au mandat en matière de contraception de la Loi sur les soins abordables et sur la manière dont les programmes alimentaires d’assurance couvrent le coût du contraceptif. nnUne relation solide et une communication ouverte avec votre médecin peuvent aider les gentlemens et les femmes à maintenir leur santé sexuelle et à utiliser les solutions contraceptives à leur disposition. Bien qu’il n’y ait pas pas d’option pour les hommes à égalité avec la pilule, les bagues ou les DIU, les gentlemens peuvent quand même être des joueurs actifs et responsables dès que l’objectif est la contraception.