• contraception masculine
  • slip contraceptif
  • contraceptif masculin – préservatif chanel

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Contraception masculine : où en est-on ? nnPréservatif, slip chauffant, vasectomie : quelles solutions de contraception existent et sont extrêmement énergiques pour les hommes ? On fait le tour. nCroyez-le ou tout bonnement non, c’est un homme ( Lucien Neuwirth pour la culture G ) qui s’est battu pour la légalisation de la pilule en France. Apparemment, il faudra encore attendre un bout de temps cependant pour que le porno masculin s’empare totalement de la contraception. Plus encore pour qu’il se dise que c’est à lui de la prendre. Seulement une centaine de gars sont « contraceptés » en France, selon des chiffres avancés par l’Association pour la Recherche et le Développement de la Contraception Masculine ( Ardecom ). nnContraception : à quand le tour des mecs ? nCe n’est toutefois pas faute pour les femmes d’exprimer une volonté de changement. petit à petit, une plus grande frange des femmes dit stop aux hormones. Ainsi, la pilule, légalisée en 1967, amorce un recul dans son emploi, notamment chez les femmes de 20-29 ans, d’après le Baromètre Santé 2016 sur les utiles contraceptives des femmes ( et leurs évolutions depuis 2010 ) pratiqué par Santé Publique France. nnEn 2010, 45% des femmes utilisaient la pilule comme moyen de contraception, contre 36, 5% en 2016. La pilule reste toutefois le moyen de contraception le plus utilisé, devant le dispositif intra-utérin ( l’un des stérilets, celui en cuivre, est notamment sans hormone ) et le préservatif. nnPourquoi les hommes ne sont-ils pas prêts à prendre cette responsabilité ? Question épineuse, car tout d’abord un tabou persiste. L’enfantement, et de ce fait la contraception, a longtemps été « une affaire de femmes » ( hello, sweet sexisme ! ), et cette idée a dû mal à être ébranlée. ensuite, parce que ce tabou engendre une méconnaissance des Français. Saviez-vous qu’il existe d’ores-et-déjà des méthodes contraceptives masculines fonctionnelles sur le marché ? On fait un tour d’horizon. nnVidéo de la journée : nnContraception : la montée en flèche de la vasectomienSans surprise, l’une des méthodes les plus simples est l’utilisation du préservatif. On estime cependant sa sûreté à 85%, donc même s’il faut toujours sortir couverts, un risque persiste ( comme dans toutes les solutions, remarquez ). nnD’autres, encore plus vaillantes, optent pour la mise à disposition, aussi nommé coït interrompu. Sans vous faire un dessin trop détaillé, cela consiste à enlever son pénis du vagin de sa partenaire avant l’éjaculation. Bien sûr, les risques sont grands…surtout pour ceux qui oublie que le fluide pré-séminal peut entraîner avec lui le restant de sperme d’un précédent rapport présent dans l’urètre : si les spermatozoïdes sont toujours vaillants, ils vont alors nager jusqu’aux ovules pour les féconder. nnLes autres moyens de contraception sont plus qualitatifs, mais plus contraignants. La plus radicale, c’est la vasectomie. Elle connaît par ailleurs un grand boom ces dernières temps, tandis que la France est l’un des pays les plus frileux quant à cette technique. Selon des chiffres de l’Assurance Maladie, le volume de vasectomies a augmenté de 491% entre 2010 et 2018. Dans le petit détail, neuf 240 proposent choisi cette méthode de stérilisation en 2018, contre 1 880 en 2010. nnnIl s’agit d’une opération des canaux déférents qui transportent les spermatozoïdes, rendant ainsi l’homme stérile. L’opération est entièrement prise en charge par la Sécurité sociale. nnCette méthode est dans la majorité des cas réversibles. Au cas où, les gentlemens qui y recourent ont la possibilité de congeler du sperme gratuitement avant l’opération. nnContraception hormonale vs thermique : le coeur des femme balance ? nIl existe aussi une contraception hormonale masculine. Non, ce n’est pas encore la pilule contraceptive pour hommes, qui en est encore à l’état de test. Il s’agit d’injections de testostérone hebdomadaire. nnPourquoi c’est contraignant ? D’abord, parce qu’il faut trois mois après le début du traitement pour l’arrêt de la spermatogénèse ( cheminement de génération des spermatozoïdes ), donc pour que ce soit efficiente. ensuite, parce qu’il faut faire des spermogrammes au cours du traitement, et que c’est enquiquinant. ensuite, car l’Organisation mondiale de la santé ( OMS ) recommande un usage limité à dix-huit mois, et que l’Agence nationale de sécurité du médicament ( ANSM ) recommande son usage seulement aux « hommes de vingt cinq à quarante cinq ans n’ayant pas certains antécédents ( cardiovasculaires, hépatiques, de cancers, d’obésité, psychiatriques, etc. ) ou ne absorbant pas de tabac ». nnEnfin il y a le slip chauffant. C’est ce qu’on appelle la contraception masculine calorifique. Non avoué pas les autorités sanitaires, est façonné de telle sorte à venir plaquer les testicules contre le reste de notre corps, faisant ainsi grimper leur températures de 34 à 37 degrés. Or, au-dessus de 35 degrés, la spermatogénèse se termine. nnCet meuble doit se porter au maximum 15 heures tous les jours, pour plein de 4 ans selon les conseils des médecins, les analyses n’étant pas allées en plus de cette durée. nnL’anneau pénien « Androswitch » suit par ailleurs le même fonctionnement.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Empathie et éducation : Une solution à un refrain communnConnie Dean, personnage du conseil consultatif des jeunes de MCI, s’est assise avec son partenaire coté masculin, Riley, pour discuter de la contraception masculine, de l’inégalité du fardeau contraceptif et des mesures à prendre. nnChaque fois que je mentionne pour la première fois mon travail avec MCI ou même la notion de contraception masculine à mes copines, je me retrouve avec la même phrase : ‘ Oh, les gentlemens n’acceptent pas ça, je n’ai pas confiance ‘. J’ai compris – nous sommes des étudiantes avec la vie devant nous, alors cette peur de la grossesse est une question d’instinct de survie. Que ce soit l’expérience ou les normes sociales intériorisées qui rappellent cette crainte et le rejet spontané qui en découle, les stastitiques exposent que les gentlemens prendraient la contraception si elle était prêt, et en fait ils la veulent. Maintenant, les statistiques sont une chose, mais dans ma but pour apaiser les inquiétudes de mes amis, j’ai cherché à humaniser ce côté de l’argument : Je me suis assis avec mon partenaire ( coté masculin ), Riley, pour en discuter. nnAyant grandi avec deux sœurs et sa mère, les règles et le corps effeminé n’avaient jamais été aussi tabous pour Riley. Cependant, il a souligné que les conversations ouvertes que lui et moi avons au sujet de la contraception étaient sa première proximité au sujet. Il admet qu’il n’était ‘ pas au commun, lorsque[il] est arrivé à l’université pour la première fois… de la manière dont le fardeau de la contraception est quasiment entièrement imposé aux femmes ‘. Riley a annoncé que même si ce n’est pas ainsi qu’il devrait être, ‘ la préoccupation directe est au premier plan dans l’esprit d’une dame… c’est pleinement injuste ‘. nnAlors, que peut-on faire exactement pour changer le point de vue des hommes ? Pour Riley, ‘ cela paraît être une absence total d’éducation… les hommes n’ont pas besoin d’y se mettre en tête ‘, et que l’éducation dès le plus jeune genre est sans doute le meilleur moyen d’y remédier. ‘ Je pense qu’on peut l’enseigner aux hommes, mais pour un truc de longue haleine, on peut espérer qu’il se perpétuera dans une culture au lieu d’enseigner aux après qu’ils aient fait des erreurs, non ? ‘ bien que l’étude de cas de Riley me rassure sur le fait que les gentlemens d’âge universitaire peuvent changer d’avis sur le fardeau inégal de la contraception, il est naïf de penser que ce est une solution magique universelle. le dressage du chien : il paraît que c’est là que nous avons convenu que des progrès pouvaient être fabriqués. nnUne fois l’éducation reconnue, Riley avait un point intrigant : ‘ Je pense qu’une autre chose est d’encourager l’empathie… l’empathie est requise à 100 % pour que les hommes comprennent la signification de la ‘ présence ‘ imminente ou de la d’une grossesse ‘. Peut-être qu’en tant que femmes, discuter ouvertement certaines difficultés qui accompagnent la contraception enlèverait une section du stigmate qui entoure actuellement la grossesse et encouragerait une plus grande télépathie chez les hommes ? nnC’est vrai, donc l’empathie et l’éducation semblent aller de pair, et sont des solutions à plus long terme. Mais qu’est-ce qu’il pensait être la chose la plus efficiente en panne terme pour lui-même et pour les autres hommes ? ‘ 1000 % d’une relation intime avec une femme. Par exemple, le fait d’être là que vous souhaitiez faire de grandes douleurs et d’écouter ce que vous deviez survivre pour trouver[quelle méthode contraceptive] vous convenait le mieux, et la stigmatisation de la femme dans votre vie, tout l’absence de soutien des hommes autour de vous, même des pères et des frères… Je ne savais pas que ça se passait avec mes sœurs ! Cela ne nous vient pas en tête…. ce n’est pas le travail de maman, des sœurs et de la petite connaissance de faire ça. Il s’agit sans doute de réaliser un espace pour que les pères et les mères puissent enseigner à leurs fils. ‘ Je sais qu’il a raison. Nos parents et nos partenaires sont nos principaux éducateurs, et ce processus éducatif doit donc être un effort conscient parmi nous tous. nnLe fait d’être accueillie dans ma nettoyée sphère a non fermé les yeux de Riley : ‘ être dans une relation hétérosexuelle en tant qu’homme est aussi cette invitation à vivre la discussion avec la femme dans votre vie. Quand on a le regard de l’intérieur, c’est un point de conversation commun. Les conversations que j’écoute, c’est la chose la plus éducative ; voir l’expérience partagée. ‘ Qui aurait cru l’influence de l’aération journalière ? ! Accueillir les gentlemens dans nos vies dans ces conversations intimes peut être inconfortable les premiers jours, mais avec la bonne volonté et la garantie de respecter la perspective de croissance réelle paraît possible. nnLe dialogue ouvert, l’éducation et l’empathie s’offrent comme des éléments clés pour un changement positif de la responsabilité contraceptive dans la population masculine. Je comprends l’inquiétude et le doute qui accompagnent le fardeau de la procréation chez les femmes, mais je suis véritablement optimiste à l’idée que ces inquiétudes s’apaiseront au fil des ans et que nous progresserons de plus en plus vers l’égalité en matière de contraception.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Quel est le rapport entre la contraception et Kevin Bacon ? nComment la multiplication des possibilités contraceptives masculines peut changer le monde, et nous rappelle Kevin Bacon. nnCherchez-vous à avoir un véritable impact mondial sur la santé, l’environnement, l’équité entre les sexes, l’éducation ou tout autre enjeu auquel nous sommes actuellement confrontés en tant que communauté internationale ? Dans l’affirmative, l’amélioration de la contraception en général et la multiplication des options contraceptives masculines notamment sont un choix efficace d’atteindre cet but. nn…….. nnAprès avoir obtenu plus d’une décennie à bosser dans le domaine de la contraception et de la santé génésique, je peux dire, sans exagération, que je pense que la contraception peut jouer un rôle dans la résolution de quasiment tous les problèmes. Je plaisante souvent à ce propos d’une façon ‘ 6 degrés de contraception ‘, pariant que je peux lier la contraception à tout autre soucis mondial en moins de six phases à la Kevin Bacon loisir ( réellement, je peux à coup sûr le faire en trois mais j’aime me donner une certaine marge de manœuvre ). Le truc, c’est que je crois VRAIMENT que c’est vrai. nnC’est pour cette raison que je suis perplexe à l’idée qu’à l’ère de la philanthropie moderne, avec des philosophies axées sur le talent stratégique, l’investissement d’impact et l’altruisme efficace, on ne se concentre pas encore plus sur le soutien en investigation et et à la multiplication en terme de contraception. C’est peut-être parce que certains pensent qu’il existe déjà suffisamment de techniques contraceptives disponibles, ce qui est facile à imaginer à première vue ; cependant, même la moindre fouille permettra de comprendre que beaucoup des solutions existantes pour les femmes sont entachées d’effets secondaires qui rendent souvent leur utilisation compliqué. ensuite, il y a les techniques contraceptives masculines – vous savez, les deux – donc, il y a sans aucun doute place à l’amélioration. nnAlors pourquoi a-t-il été si dur de bénéficier de le soutien nécessaire à la contraception en général et à la contraception masculine notamment ? Comment pouvons-nous articuler visiblement le besoin et l’impact immédiat que l’amélioration des possibilités contraceptives peut avoir, et l’énorme occasion d’impact que l’amélioration de l’adoption et de l’observance des contraceptifs peut avoir sur d’une multitude de autres problèmes mondiaux ? nnLes objectifs du développement durable ( ODD ) nnLa première phase en vue de repérer des problèmes de grande ampleur consiste à envisager une nomenclature et une stratégie communes pour relever les défis qui se posent. C’est exactement ce que les Objectifs du Millénaire pour le développement ( OMD ) visent à faire. Créés dans le cadre de la Déclaration du Millénaire des Nations Unies réalisée par en , les OMD consistaient en 8 domaines cibles qui formaient ‘… un plan approuvé par tous les pays du monde et toutes les majeures institutions de développement des personnes ‘ pour répondre aux besoins les plus critiques des populations les plus pauvres des gens d’ici 2015. bien que nous ayons fait des progrès vers la réalisation des OMD, certains domaines ont mieux réussi que certains et y a encore du travail à faire. Ainsi, dans la perspective de 2030, les Objectifs de développement solide ( ODD ) proposent été introduits ; un raffinement et une expansion des ODM qui comporte neuf objectifs supplémentaires avec une plus grande concentration sur les approches environnementales comme ‘… un modèle partagé de paix et de prospérité pour les populations et le monde, aujourd’hui et dans le futur ‘. nnnFigure 2 : Les objectifs de développement durablenSource : Objectifs des Nations Unies en terme de développement durablenL’investissement dans la R

    La contraception masculine – contraception masculine

    Une pilule contraceptive masculine a passé avec succès la première série d’essais cliniques, ce qui donne de l’espoir pour des possibilités de contraception moins permanentes pour les hommes – et potentiellement formaliser les règles du jeu quand il s’agit de prévention des grossesses. nnAux États-Unis, environ 40 % des grossesses ne sont pas planifiées. Cela s’explique en partie par le fait que la société impose injustement que les femmes sont les premières responsables de la prévention de la grossesse et de la planification familiale. Historiquement, les options de contraception pour les hommes n’ont pas toujours été optimales : nnAbstinence ( ) nPréservatifs ( pas qualitatifs à 100 pour cent ) nLa méthode du retrait ( pas efficace ) nVasectomie ( potentiellement permanente et un peu effrayante pour beaucoup de mecs ) nLa pilule contraceptive masculine peut une option plus souple pour les hommes tout en renforçant deux faits importants : les hommes et les femmes sont tous deux responsables de la contraception et les gentlemens jouer une responsabilité plus actif et plus satisfaisant dans leur santé reproductive. nnComment marche la pilule contraceptive pour ? nDimethandrolone undecanoate ( DMAU ) est une pilule à prise unique de tous les jours qui supprime plusieurs types d’hormones mâles – l’hormone folliculostimulante ( FSH ) et l’hormone lutéinisante ( LH ) – pour diminuer simultanément la constitution de testostérone et de sperme sans créer de symptômes de faible testostérone ( faible-T ). nnLes données d’une étude publiée dans The Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism prouvent que le DMAU, la contraception orale actuellement évaluée, a le potentiel pour y parvenir. Quatre-vingt-deux âgés de 18 à 50 ans offrent reçu de manière aléatoire un placebo ou une des trois doses de la pilule 28 jours. Ceux qui ont pris la dose la plus forte ( 400 mg ) avaient des taux plus petits de testostérone, de FSH et de LH. Cependant, l’étude n’a pas mesuré le nombre de spermatozoïdes. nnContraceptifs oraux masculinsnLes impressions sur une longue durée d’une pilule contraceptive masculine sont encore à l’étude. nCertains joueurs ( y compris certains sur le placebo ) ont signalé des effets secondaires légers, comme par exemple : nnAcnénMaux de têtenDysfonction érectile légèrenDiminution de la libidonFatiguenGain de poids de 5 lb ou moinsn Les prochaines phases de l’étude du DMAU seront de porter à la connaissance s’il supprime très la fabrication de spermatozoïdes. Les données initiales montrent que c’est possible. Cependant, le corps nécessite jours pour générer du sperme, et des tentatives plus longs sont nécessaires pour si la réalisation de sperme peut être arrêtée entièrement. nnDe plus, nous devrons découvrir ses sensations sur une longue période sur le corps. Par exemple, nous ne savons pas encore si le DMAU peut apporter des problèmes de dépression ou augmenter le risque de caillots sanguins comme la pilule contraceptive féminine, ou s’il peut endommager le foie, les reins ou d’autres organes qui aident à décomposer le médicament. nnPourquoi ne pas éprouver une vasectomie ? nL’efficacité de la vasectomie est similaire à celle du dispositif intra-utérin effeminé ( DIU ) avec un taux d’échec inférieur à 1 %. L’intervention peut être réversible sous les soins d’un chirurgien formé par la fraternité. Toutefois, l’inversion n’est pas garantie. nnMoins de 15 ans après l’intervention chirurgicale, le taux de réussite de l’inversion se situe en règle générale entre 95 et 98 pour cent. Cependant, après 15 ans, le taux de réussite chute à 60 ou 70 p. 100. Et le taux d’obtention d’une grossesse après une inversion est beaucoup plus faible, soit 40 à 50 %. nnEn tant que spécialiste de l’infertilité masculine et urologue, je vois souvent des mecs dans la vingtaine qui ne veulent pas d’enfants en ce moment. Lorsqu’ils exigent une vasectomie, tout ce que nous pouvons faire est de leur conseiller de prendre en compte la permanence de la décision. À la postérité, le DMAU pourrait être une option contraceptive infaillible qui permettrait plus de souplesse et réduirait l’infertilité éventuelle après dans la vie. nnAméliorer la santé des jeunes hommesnLes jeunes hommes et femmes ne consultent pas les corps médicaux aussi souvent qu’ils le devraient peut-être. Pour les femmes, le recours aux soins de santé se produit dans certains cas parce que l’accès à des méthodes contraceptives fiables est limité si elles ne le font pas. Mais, de plus en plus, il y a une tendance à ne pas lier les visites chez le médecin à pouvoir accéder à la contraception. nnCela peut être bénéfique pour leur santé globale de plusieurs méthodes. Ils auront l’occasion de jouer une place plus actif dans leurs soins en posant des questions et en étant plus proactifs. deuxièmement, les professionnels de la santé peuvent réaliser des soins de prévention et des préoccupations que les hommes ne soulèvent pas avant d’être en état de crise, comme l’hypertension artérielle, la dysfonction érectile, la baisse de libido et d’autres problèmes courants qui peuvent être évités ou gérés. nnLe lancement commercial de ( pilule anticonceptionnelle pour ) pourrait prendre une décennie ou plus, mais est appréciable de voir le moteur de recherche interne poursuivre de toutes nouvelles alternatives de traitement qui favorisent une responsabilité partagée en matière de contraception ‘. nnTolulope Bakare, M. D. nSi le DMAU marche comme un contraceptif féminin, les gentlemens peuvent arrêter de le prendre et reprendre la réalisation de sperme quand ils sont prêts à devenir pères. Le but ultime est de réaliser une version injectable du médicament dans le but les patients n’aient pas à remémorer de prendre une pilule journalière. nnÀ l’avenir, les adolescents pourront sans doute aussi prendre du DMAU. la majorité des parents mettent déjà leurs demoiselles adolescentes sous pilule pour prévenir les grossesses et aider à régulariser les règles sporadiques ou abondantes. Cependant, il sera toujours important d’utiliser des préservatifs pour prévenir les infections sexuellement transmissibles. nnLe démarrage commercial du DMAU pourrait prendre une décennie ou plus. Pendant ce temps, il est confortable de voir le moteur de recherche interne continuer de dernieres nouvelles options de traitement qui favorisent la responsabilité partagée en terme de contraception. Il se peut que les femmes n’aient plus à assumer l’entière responsabilité des formes de contraception réversibles et très efficaces. Le fait que cette pilule soit à l’étude offre des possibilités aux personnes dans différentes occasions, et le changement de psychologie est encourageant. nnTenez-vous au commun des nouvelles sur les soins de santé. Abonnez-vous à notre blog dès maintenant.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Spermatogenèse – Mécanismes de la contraception masculinenLe système reproductif humain est un ensemble sophisitiqué de facteurs interdépendants, dont beaucoup sont nécessaires à une fertilité soutenue. En interrompant ne serait-ce qu’un seul de ces process nécessaires, nous pouvons trouver de dernieres nouvelles méthodes de créer des contraceptifs tout bonnement non hormonaux excitants pour les gentlemens. L’un des processus est la fabrication de spermatozoïdes, ou spermatogenèse. nnPas de spermatogenèse, pas de spermatocytes, pas de spermatozoïdes, pas de spermatozoïdes. nLa spermatogenèse est la fabrication de spermatozoïdes matures depuis cellules germinales. Les cellules germinales précoces, appelées spermatogonies, résident à la périphérie des tubules séminifères du testicule. Cette population a à la fois des cellules souches et des spermatogonies de différenciation, qui endurent une série de divisions mitotiques pour amplifier le volume de cellules. Les cellules germinales entrent alors dans la méiose, la seconde phase de la spermatogenèse, et sont appelées spermatocytes. Pendant la méiose, la recombinaison génétique intervient et les spermatocytes subissent deux divisions qui divisent par deux le nombre de chromosomes présents dans chaque cellule. nnspermatogenèse de la cellule germinale au spermenLe cheminement de spermatogenèse, qui commence avec une cellule souche spermatagonale et se termine avec plusieurs spermatozoïdes totalement formés. Photo adaptée d’OpenStax College distribuée sous licence CC-BY 3. 0. nPendant la spermiogenèse, période finale de la spermatogenèse, les cellules germinales haploïdes ( spermatides ) éprouvent d’importants changements et ressemblent d’autant plus à ce que nous appelons le sperme classique, avec des queues et autres structures comme l’acrosome. nnEnfin, les spermatozoïdes non mobiles sont transportés vers l’épididyme. Les spermatozoïdes éprouvent un processus de repos pendant leur transit dans l’épididyme. En conséquence, ils acquièrent la capacité de mobilité vers l’avant et deviennent efficace de fécondation. nnUne manière d’influencer la spermatogenèse est de manipuler les degrés d’hormones. Des essais cliniques sont en cours sur la création de contraceptifs hormonaux masculins, mais il existe de nombreuses approches non hormonales pour arrêter la spermatogenèse ou interférer avec la maturation épididymique. nnUn médicament qui stoppe la spermatogenèse aurait des particularités intéressantes, y compris un temps d’apparition potentiel de 2 à 3 mois. C’est parce qu’il faut un certain temps pour que les spermatozoïdes se développent et se préparent à l’action, mais également après avoir cessé la spermatogenèse, tous les spermatozoïdes dans le pipeline resteraient encore. nnMCI a financé des projets dans cette activité, comme Gunda Georg à l’Université du Minnesota et son travail sur TSSK1/2. D’autres projets dans des institutions du monde entier se concentrent sur diverses approches pour perturber temporairement la spermatogenèse ou la maturation épididymique afin de prévenir la constitution de spermatozoïdes fonctionnels. nnIl y a plus d’une façon de contracepter. nLa reproduction est un appareil grande et difficile, avec de multiples façons d’ajouter un frein temporaire sur le process. La prévention de la spermatogenèse est l’un des moyens de fabriquer la prochaine génération de contraceptifs masculins. D’autres projets axés sur la prévention du déplacement, de la motilité et de la fécondation des spermatozoïdes sont en cours de réalisation. nnEnsemble, nous espérons que ces entreprises scientifiques créeront de multiples formes de contraception masculine avec des types de produits variés qui répondent aux besoins d’un plus grand volume d’utilisateurs. nn

    La contraception masculine – slip contraceptif

    L’an dernier, le contraceptif masculin injecté a fait l’objet d’essais très réussis qui ont divulguer qu’il était efficace à 96 % pour prévenir la grossesse parmi les 320 femmes qui l’ont utilisé sur une période d’un an. C’est en vérité plus efficiente que les contraceptifs aimé comme les préservatifs féminins, les diaphragmes et les capuchons. nnL’essai clinique de ce contraceptif masculin a été interrompu car 20 des mecs ont trouvé les impressions secondaires de l’injection insupportables. Cependant, comme beaucoup de filles l’ont souligné, ces sensations secondaires sont les mêmes que ceux que les femmes doivent éprouver lorsqu’elles prennent des contraceptifs oraux comme la pilule. nnL’arrêt prématuré de cet essai et prometteur pour ces raisons nous amène à nous interroger sur le rôle des préjugés sexistes dans le contrôle des naissances : pourquoi les femmes ont-elles dû faire face à des impressions secondaires potentiellement débilitants pendant des années sans autre recherche pour les ? La souffrance masculine est-elle prise plus au sérieux que la douleur ? de nombreuses personnes offrent autant fait valoir que les femmes assument injustement le fardeau de la contraception et que la réaction secondaire à la d’une contraception masculine en est la preuve. nnLes élèves à la littérature anglaise voudront peut-être se demander si les représentations de la douleur féminine dans la littérature comme étant ‘ irrationnelle ‘ offrent contribué aux idées sexuées de la douleur et de la douleur dans la société en général. Les candidats en médecine et en sciences biomédicales pouvaient déterminer les résultats des essais de contraception sur des femmes depuis les années 1960. Pour les étudiants emballés par l’HSPS, l’archéologie et l’anthropologie, ou l’histoire, il peut être obligatoire de faire une lecture plus très large des biais de le moteur de recherche interne scientifique et des méthodes dont les découvertes spécialistes offrent souvent contribué à légitimer des constructions sociales.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Le passé récent et la postérité prochen ‘ Où vous voyez-vous dans cinq ans ? ‘ nCette question est souvent posée lors des entretiens d’embauche, et c’est un bon moyen de juger l’investissement futur d’une personne. Il a été dit à plusieurs reprises que le contrôle des naissances chez l’homme était à 5 ans au cours des 20 années passées. malheureusement, ce n’est pas très loin de la paix retrouvée. Une combinaison de facteurs, y compris une absence d’intérêt de la part des principaux acteurs pharmaceutiques, des infos erronées sur l’acceptabilité des contraceptifs masculins et une absence de financement de la recherche géolocalisée a créé un scénario dans lequel il existe de multiples voies grandement ouvertes pour produire des contraceptifs masculins, mais personne pour les suivre. il existe une absence évident d’investissement dans la contraception masculine, malgré les atouts identifiés et évidents. nnPrenons, par exemple, un article récent du Journal of the American Medical Association, JAMA. L’article note la réticence des constructeurs de médicaments à plonger leurs pieds sur la planète de la contraception masculine. Leur réticence se justifie en grande partie par le fait que les solutions contraceptives féminines efficaces et bon marché sont omniprésentes sur le marché. Avec une base aussi fiable, ils ne considèrent pas les nouveaux contraceptifs comme des blockbusters potentiels. nnDe plus, est difficile d’ajouter sur le marché des contraceptifs pour . nnnLa ‘ vallée de la mort ‘ est une période risquée de l’élaboration d’un médicament où de nombreux médicaments échouent avant même d’être soumis à des essais cliniques. il est peu probable que les constructeurs de médicaments poussent les candidats dans cette ‘ vallée ‘ à moins qu’ils ne puissent être raisonnablement certains de extraire leur argent. nnLorsque l’on associe ces préoccupations à la perception du public selon laquelle les hommes ne sont pas disposés à prendre des contraceptifs, une tendance à la réticence mal informée se développe. Aujourd’hui, cette réticence persiste malgré le fait qu’une étude neuve d’Ipsos conseille que 88 % des Américains estiment que les gentlemens et les femmes offrent une responsabilité égale en matière de contraception et que 65 % des mecs pourraient être prêts à utiliser une méthode hormonale de contraception, si elle existait. nnEt la désinformation ne se termine pas aux fabricants de médicaments. Le grand public a entendu parler de la recherche sur le contrôle des naissances chez les hommes, et cela ne s’est pas bien passé. La nouvelle de l’annulation d’une étude a fait la une des journaux, et l’histoire sexuée de la contraception a incité de nombreux membres du public à passer rapidement à l’offensive. Des organisations comme la nôtre existent pour mettre en avant les contraceptifs masculins et partager la vérité sur l’acceptabilité, mais ces idées fausses peuvent être omniprésentes. nnEt que faisons-nous pour remédier au manque d’incitation ? nNous guidons les personnes sur des chemins ouverts. Plus précisément, nous essayons de combler le fossé qui sépare la ‘ vallée de la mort ‘ en finançant la géolocalisation au stade précoce. Le premier candidat-médicament peut susciter l’attention des constructeurs de médicaments, qui sont à présent incités à tenter la contraception masculine. Nous menons de plus nos propres études de marché pour savoir quelles caractéristiques de contraceptifs masculins sont nécessaires pour réussir. Ces connaissances sont publiées et éclairent nos décisions de financement. Ces données de digital servent aussi à illustrer l’envie de possibilités contraceptives masculines. nnAlors, où nous voyons-nous dans cinq ans ? nnnNous nous imaginons mettre fin à ce dicton de plusieurs années – que le contrôle des naissances chez l’homme est dans 5 ans. Nous diversifions les types de recherche qui sont financés. Et notre conseil d’experts s’assure que la géolocalisation que nous finançons a les meilleures probabilités de réussir. Nous insistons aussi pour que les alternatives prospectives soient incluses dans la couverture des soins de santé, faisaint attention à à ce que le contrôle des naissances et la contraception masculine dans leur ensemble restent une section de la conversation nationale. Les choses sont plus près qu’elles ne l’ont jamais été, et dorénavant une organisation comme MCI existe pour aider à combler cet écart terminal. nnHeureusement, ce n’est pas la fin de notre activité. Grâce à nos enquêtes de marketing et d’acceptabilité, nous savons que les besoins des mecs en matière de contraception sont aussi divers que les gentlemens eux-mêmes. Même dans cinq, 10 ou vingt ans, nous poursuivrons nos exercices. Notre travail revient à nous assurer que de nouvelles possibilités sont toujours à l’étude. Éventuellement, ces possibilités répondront aux besoins du plus grand nombre d’utilisateurs possible. nnC’est une longue partie . nEt cela nous oblige à faire le point sur la situation dans son ensemble. Il est compliqué de comprendre pourquoi un espace aussi attirant dans le secteur de la mise au point de médicaments a suscité si peu d’utilité. En évaluant de nombreuses avenues, nous avons la meilleure chance de servir le public. Nous avons la meilleure chance de faire du contrôle des naissances une conversation à laquelle tout le monde participe.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Un bilan de la situation existante en terme de contraceptifs masculinsnLes contraceptifs masculins sûrs et énergiques continuent d’échapper au grand public, mais également avec plusieurs toutes nouvelles possibilités en cours de recherche, peut s’écouler de nombreuses années avant que les hommes aient accès à la contraception dans le confort du cabinet de leur médecin. Entre-temps, les corps médicaux et les spécialistes travaillent d’arrache-pied pour conférer aux hommes les moyens de prendre en charge leur santé sexuelle et leurs contraceptifs. nn ‘ Le concept de contraception hormonale masculine n’est et même plus compliqué ni plus risqué que la contraception pour les femmes. Idéalement, un garçon et une femme se sentiraient aussi investis dans la prévention d’une grossesse vraiment pas planifiée, mais ce n’est pas ainsi que cela marche. les femmes sont beaucoup plus motivées à utiliser la contraception car les problèmes des grossesses sont beaucoup plus importantes pour elles ‘, dit Lauren Streicher, MD, professeure clinicienne agrégée d’obstétrique et de gynécologie à l’École de médecine Feinberg de la Northwestern University. Pour diverses raisons, le moteur de recherche interne sur le contrôle des naissances chez les hommes évolue à un rythme différent et avec une urgence différente de celle des études chez les femmes, mais cela ne veut pas dire que les spécialistes ne sont pas encore recrutés dans cette cause. nnRecherches récentesnL’effort le plus récent et le plus médiatisé pour réaliser le contrôle des naissances chez les gentlemens a été un essai clinique de recherche en octobre 2016. L’essai a essayé l’efficacité d’un contraceptif hormonal injectable pour chez 320 personnes en bonne santé âgés de 18 à 45 ans dont le nombre de spermatozoïdes était normal. La recherche a montré des résultats encourageants en limitant le volume de spermatozoïdes et en prévenant les grossesses chez toutes les participantes sauf quatre, et 75 % d’entre elles offrent indiqué qu’elles pourraient être disposées à utiliser la méthode contraceptive après la fin de l’essai. ( On a signalé ensuite que trois des quatre grossesses offrent eu lieu au stade de l’induction de l’étude avant que l’agent contraceptif ne soit totalement efficace ). nnMalgré les commentaires prometteurs, l’essai lui-même a été interrompu par un comité indépendant d’examen de l’innocuité correspondant à l’Organisation internationale de la santé qui a est établi que les risques – notamment les cas signalés d’infertilité, l’incapacité de revenir à un taux normal de sperme et la mort dans un établissement – étaient supérieurs à ceux de le moteur de recherche. Et s’il est vrai que 20 proposent abandonné l’étude à cause d’effets secondaires typiques de la contraception ( libido, douleurs musculaires, acné, migraines, dépression et sautes d’humeur ), ces impressions secondaires et ces abandons n’ont eu qu’une incidence minimale sur la décision du comité de sécurité. Les abandons sont complètement normaux dans les analyses cliniques. Le comité de sécurité s’inquiétait surtout du grand nombre de gars ( 63 sur 65 ) d’un site d’étude qui offrent signalé de nouveaux symptômes de dépression. nnLa fin abrupte de ce procès peut s’avérer décourageante, mais les scientifiques sont toujours en faveur des alternatives masculines. L’équipe à la base du contraceptif hormonal injectable réexaminera sa recherche – encore une fois, l’ajustement et l’optimisation ne sont pas inhabituels pour les tentatives cliniques de phase II – tandis que certains groupes explorent différentes options. nnUne de ces possibilités à l’horizon s’appelle Vasalgel et est un hydrogel qui est injecté dans le canal déférent. ( Le canal déférent est le tube du système reproducteur coté masculin qui ammène le sperme et c’est ce qui est coupé une vasectomie. ) Le gel est injecté au cours d’une intervention rapide en visite extérieur dans le cabinet d’un médecin et créerait une barrière de givre semi-perméable qui bloquerait le sperme tout en n’ayant aucun action sur la fonction sexuelle. Les effets secondaires sont minimes. nnRISUG ( Reversible Inhibition of Sperm Under Guidance ) est un contraceptif comparable à Vasalgel et il est plus près du marché. RISUG est étroitement surveillé par la FDA et fait actuellement l’objet d’essais cliniques avancés qui ne sont accessibles qu’aux locaux en Inde, mais l’équipe derrière Vasalgel se prépare pour ses premières études cliniques. Comme Vasalgel, RISUG est un constitué injectable qui bloque le sperme du canal déférent. Il est efficiente presque en direct et peut être inversé avec un antidote injectable. ( Les spécialistes de Vasalgel testent le’rinçage’ du givre surtout qu’un antidote. ) RISUG fait l’objet d’un suivi depuis 15 ans et les rapports montrent qu’il est très infaillible. nnProtection pour l’instantnIl peut s’écouler des années avant que l’une ou l’autre de ces alternatives n’arrive sur le marché et dans le cabinet de votre médecin et jusque-là, il reste deux alternatives majeures pour les hommes : les condoms et les vasectomies. Les préservatifs sont recommandés à tous les gentlemens sexuellement actifs, surtout ceux dont le style de vie peut les exposer à un risque accru de maladies sexuellement transmissibles. La vasectomie est plus clairement acceptée chez les gentlemens de 50 ans et plus, avec près de 500 000 hommes qui se font ‘ stopper ‘ tous les ans aux États-Unis. a l’opposé de la croyance classique, la vasectomie n’affecte pas la utilisation sexuelle de la personne et peut prendre jusqu’à trois mois pour être efficiente. Il n’est cependant pas sans problème technique. nn ‘ L’inversion de la vasectomie est très onéreuse et ne marche pas toujours, alors il est decisif d’envisager cette option comme une dernière ‘, dit Nelson Bennett, MD, urologue au Northwestern Medical Group. ‘ Parce qu’il est difficile de l’inverser, les vasectomies sont souvent considérées par les paires qui ont fini d’avoir des enfants. ‘ nnLa solution intermédiaire – les gentlemens qui ont des relations hétérosexuelles engagées sur une longue durée qui, avec leur partenaire, ne désirent plus utiliser de préservatifs mais qui n’en sont pas au stade de la vie pour endurer une vasectomie – est par conséquent exactement celle qui peut disposer des possibilités contraceptives masculines dans le développement. Le besoin est réel. nnEt bien que la Dre Streicher ne s’attende pas à ce que le volume d’options de contraception pour les gentlemens change de sitôt, elle conseille les femmes sur les changements possibles au mandat en terme de contraception de la Loi sur les soins faibles et sur la manière dont les programmes alimentaires d’assurance couvrent le coût du contraceptif. nnUne relation solide et une communication ouverte avec votre médecin peuvent aider les hommes et les femmes à maintenir leur santé sexuelle et à utiliser les techniques contraceptives à leur disposition. Bien qu’il n’y ait pas d’option pour les gentlemens à égalité avec la pilule, les bagues ou les DIU, les gentlemens peuvent quand même être des participants actifs et responsables lorsque l’objectif est la contraception.