• contraception masculine
  • slip contraceptif
  • contraceptif masculin – slip contraceptif homme prix

    La contraception masculine – contraception masculine

    Oui, la contraception pour la gent masculine existe au-delà du préservatif… et voilà pourquoi vous l’ignoreznLa contraception pour homme, ce n’est pas que le préservatif. de nombreuses possibilités existent, ont été validées, sont légales… mais si peu renommées. nnOn parle beaucoup plus de la contraception comme d’un sujet qui concerne uniquement les individus pourvues d’un utérus, j’ai l’impression. nnDepuis que je suis adolescente, c’est toujours sur moi que porte la responsabilité, pour la raison simple et terriblement tout bonnement non négociable que les problèmes en cas d’échec de contraception seront aussi pour ma pomme. nnCe qui ne veut pas dire que mes partenaires ne s’y sont pas emballés ou ne se sont pas sentis concernés. Mais peu de solutions s’offraient à eux. nnDu moins, nous le croyions. Sauf qu’il s’avère qu’il existe différentes solutions de contraception pour les hommes, plutôt méconnues. nnLa contraception masculine, c’est… le préservatif ? nSur le site Choisir ma contraception, pourtant public, les deux seules solutions de contraception pour énergiques qui sont mentionnées sont la vasectomie ( stérilisation pour les gentlemens ) et le préservatif coté masculin, alors que ce même site recense pas moins de 13 méthodes de contraception féminines différentes. nnEst aussi cité le retrait, méthode dite « naturelle » mais qui présente un taux d’échec cher, de 22%, donc je ne la répertorierai pas dans le listing plus bas. nnLe site public recense 13 solutions de contraception féminines contre seulement 3 techniques masculines. nnAlors certes, le préservatif, on définit parler partout et tout le temps, et c’est bien normal puisqu’il permet de se protéger non pas seulement d’une grossesse tout bonnement non souhaitée, mais également des Maladies Sexuellement Transmissibles. nMais de la même manière que la pilule tend à masquer les autres méthodes de contraception, le préservatif sert d’arbre qui cache la forêt. nnnToute allégorie phallique est fortuitennCe qui peut aussi produire un cercle vicieux : les autres solutions de contraception masculine sont peu renommées car peu d’hommes les utilisent… parce qu’ils ne les connaissent pas. Ah. Bah c’est con un peu, non ? nnAllez, voilà un tour d’horizon de ce qui existe et de ce qui est en cours d’expérimentation en terme de contraception masculine. nnLes solutions de contraception masculine disponibles en FrancenDisponibles, comme « que l’on peut prescrire et/ou se payer », parfaitement. Et pour une fois, ce qui suit va sûrement vous étonner. Car n’a pas été créé que le préservatif et la stérilisation auxquels ces messieurs peuvent faire appel pour leur contraception. nnnnEn tout, en France, on recense en réalité 4 méthodes, listées ci-contre. nnLe préservatif, la méthode la plus connuenCelui-là, il n’y a plus sérieusement besoin de le présenter. a titre de piqûre de rappel, s’agit donc d’une protection sous forme de gaine en latex — ou polyuréthane pour les allergies au latex — qui s’enfile sur le pénis avant toute pénétration. nnEt pas uniquement vaginale, puisque le préservatif masculin ( aussi nommé « préservatif externe » ) est à l’heure actuelle la protection la plus efficiente contre les Maladies Sexuellement Transmissibles ( avec le préservatif effeminé, aussi nommé « préservatif interne » ). nnnnLa vasectomie, la méthode la plus définitivenIl s’agit d’une méthode de contraception dite « faite » car elle a pour objectif de une stérilisation. elle se trouve être parfois réversible, comme le nette le site Choisir ma contraception, mais pas systématiquement, bien au contraire comme l’explique ce document du Ministère de la Santé : nn« L’intervention se doit d’être envisager comme irréversible. La reperméabilisation des canaux déférents est un acte chirurgical sophisitiqué qui ne permet pas d’avoir la restauration de la fécondité souvent. »nnEn pratique, l’opération ( courte et sous anesthésie régionale ) concerne à bloquer les canaux déférents, qui permettent d’acheminer les spermatozoïdes jusqu’au liquide séminal ( le sperme ). nnnnUn schéma sauvage apparaît ! nnLa contraception masculine hormonale, prêt en France mais peu accessiblenComme l’explique un renseigné du Planning Familial de 2013 : nn« La contraception hormonale masculine reste très confidentielle. nnSeulement deux médecins hospitaliers, la prescrivent en France, malgré un protocole validé par l’OMS et expérimenté sur 1500 hommes depuis quasiment 30 ans. nnLa quasi-totalité des médecins pensent que cette contraception masculine est encore du domaine de l’expérimentation et qu’elle ne peut être diffusée ou prescrite. »nnDans les faits, elle a pour objectif de une injection hebdomadaire d’hormones ( pour assouplir, un mélange de progestatif et de testostérone ) et est efficiente au bout de 1 à 3 mois après le début du traitement à cause du fonctionnement hormonal coté masculin. nnLe Dr. Soufir, médecin à l’hôpital Cochin de paris ( et l’un des deux médecins hospitaliers qui prescrivent cette contraception, l’autre étant le Dr. Mieusset de l’hôpital Paule de Viguier à Toulouse ) revient sur la contraception hormonale masculine dans une vidéo où évoque les pour, les contre, l’organisation et les freins à cette méthode contraceptive. nnnnPour le Dr. Soufir, ce type de contraception ne présente pas de problèmes du comportement sexuel, ou d’effets secondaires aussi importants qu’au début de la contraception . nnIl existe en revanche des effets indésirables : « une petite proportion de mecs dans les essais de l’OMS qui ont eu des impressions qu’on considéraient comme indésirables », note le Dr. Soufir : nn« Soit de l’acné, soit la peau qui devenait plus grasse, soit de petites modifications au niveau sanguin. […]nnLe seul désavantage qui a obligé quelques équipes à arrêter le traitement, c’est le développement de phénomènes d’hypersexualité, c’est-à-dire que le besoin sexuel était trop important chez certains . »nnLe médecin propose aussi des indications quant au manque de généralisation de ce type de contraception. Pour lui, le soucis n’est pas tant médical que social. nnLa contraception féminine s’est développée en raison de l’impératif que représente un échec de contraception ( et à l’époque les avortements illégaux, dangereux pour la santé ). Impératif non présent chez les hommes. nnLe Dr. Soufir, dénote aussi un « manque d’intérêt » des sociétés pharmaceutiques pour ces méthodes de contraception, pour des raisons qui demeurent « à déterminer ». nnLa contraception masculine thermique, trop peu accessiblenCette méthode non-hormonale consiste à altérer la spermatogénèse ( c’est-à-dire la réalisation de spermatozoïdes ) avec la chaleur. nnLa technique, somme toute assez simple, consiste donc à porter un slip qui remonte les testicules pour qu’ils soient aussi à la chaleur de notre corps ( 37°C ). nnLa technique consiste à porter un « slip chauffant » le jour. nnPorté uniquement le jour ( 15h journalier ), ce « slip chauffant » fait action ( une fois encore en raison du « cycle » naturel masculin ) au bout d’1 à 3 mois. nCette méthode de contraception est prescrite uniquement à l’hôpital Paule de Viguier de Toulouse. nnLes techniques de contraception masculine à l’étude dans le mondenToutes les techniques citées dans les paragraphes suivants sont donc officielles, autorisées ET disponibles en France, mais sont encore rares et peu proposées ou connues. nnCette question de la contraception masculine a fait l’objet d’un documentaire sur Arte Radio, intitulé Les Bijoux de famille, dans lequel le journaliste Benoît Bories est signe à la première personne autant qu’il documente le sujet ( et c’est très chouette ).

    La contraception masculine – contraception masculine

    Conseil consultatif jeunesse de l’ICMnIntroduction de la directrice générale de l’Initiative contraceptive masculine Heather Vahdat : nnDepuis que j’ai rejoint l’Initiative contraceptive masculine ( ICM ) en 2018, l’un de mes envies était d’établir un Conseil consultatif de la jeunesse ( CCJ ). C’est tandis j’ai trouvé YTH, un organisme que j’ai à présent le contentement d’appeler mes proches collègues, que l’idée a germé pour la première fois. J’ai en direct été impressionné par l’engagement délibéré et tourné vers l’extérieur du YTH envers les jeunes. Il m’est apparu à l’esprit que l’inclusion des perspectives des jeunes dans la géolocalisation, les programmes et les vues en terme de santé sexuelle et génésique devrait être une technique parfaite pour tous les organismes. Dans le cas du MCI, je crois qu’il s’agit d’une pratique essentielle étant donné que les jeunes hommes d’aujourd’hui et leurs partenaires seront les premiers bénéficiaires des solutions contraceptives masculines non hormonales, réversibles et en cours de développement. nnBien que je considérais l’établissement d’un BEA comme la priorité pour MCI, je ne m’attendais certainement pas à ce qu’il se concrétise si rapidement. Cet accomplissement repose fermement entre les mains de Kathryn Carpenter, notre première boursière d’été de l’Université de Caroline du Nord à la Chapel Hill’s Gillings School of Public Health. Kathryn a immédiatement accueilli l’idée d’un YAB et a été la force motrice pour en faire une réalité. Le croisement des chemins avec Tyrone et Connie semblait être la certitude de l’Univers que le moment était venu et nous voici donc, fiers de présenter le YAB du MCI au dans le monde ! Le billet d’introduction du blogue de Kathryn est délivré ci-contre. nnPar Kathryn Carpenter, MCI Advocacy Strategist et présidente du conseil consultatif jeunessennEn août, l’Initiative contraceptive masculine ( ICM ) a tenu sa première réunion du Conseil consultatif des jeunes avec les trois premiers membres : Connie Dean, Tyrone Fields et Kathryn Carpenter. nnMCI intensifie ses exercices pour améliorer la sensibilisation et le plaidoyer en faveur de toutes nouvelles méthodes de contraception masculine vraiment pas hormonale. Le Conseil consultatif de la jeunesse offre l’occasion d’étendre notre portée aux populations plus jeunes, y compris celles des campus collégiaux. Comme toute méthode masculine potentielle est à 10-15 ans, est très important d’engager le dialogue avec les jeunes maintenant, de donner l’information et de recueillir des témoignages pour éclairer les exercices de développement de produits. Le Conseil consultatif de la jeunesse offre l’occasion d’engager les jeunes dans des exercices de plaidoyer et de transmission des connaissances sur la contraception masculine via leurs réseaux, afin d’être sur que ceux qui bénéficieront des nouvelles techniques contraceptives masculines sont les plus prêts à les accepter quand ils arrivent sur le marché. nnL’inclusion des jeunes dans les ferments qui les servent est non seulement importante à première vue, mais elle se trouve étre egalement établie sur des données probantes. elle se trouve être décrite comme un ‘ droit ‘ et une ‘ priorité ‘, et peut inclure à la fois des sensations directs sur les jeunes et des effets directs sur les institutions au service des jeunes ( Villa-Torres

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Quel est le rapport entre la contraception et Kevin Bacon ? nComment l’accroissement des possibilités contraceptives masculines peut changer le monde, et nous rappelle Kevin Bacon. nnCherchez-vous à avoir un réel impact mondial sur la santé, l’environnement, l’équité entre les sexes, l’éducation ou tout autre enjeu auquel nous sommes actuellement confrontés également communauté internationale ? Dans l’affirmative, l’amélioration de la contraception en général et la multiplication des possibilités contraceptives masculines surtout constituent un moyen infaillible d’atteindre cet mission. nn…….. nnAprès avoir validé plus d’une décennie à bosser dans le domaine de la contraception et de la santé génésique, je peux dire, sans exagération, que je pense que la contraception peut jouer une place dans la résolution de quasiment tous les problèmes. Je plaisante souvent à ce propos d’une manière ‘ 6 degrés de contraception ‘, pariant que je peux lier la contraception à n’importe quel problème mondial en moins de six étapes à la Kevin Bacon loisir ( sérieusement, je peux à tous les coups le faire en trois mais j’aime me donner une certaine marge de manipulation ). Le truc, c’est que je crois VRAIMENT que c’est vrai. nnC’est pour cela que je suis perplexe à l’idée qu’à l’ère de la philanthropie moderne, avec des philosophies axées sur le don stratégique, l’investissement d’impact et l’altruisme efficiente, on ne se focalise pas encore plus sur le soutien en investigation et et à la multiplication en matière de contraception. C’est sans doute parce que certains pensent qu’il existe déjà suffisamment de solutions contraceptives disponibles, ce qui serait facile à imaginer à première vue ; cependant, même la moindre fouille permettra de appréhender que beaucoup des techniques anciennes pour les femmes sont entachées d’effets secondaires qui rendent souvent leur utilisation compliqué. ensuite, il y a les méthodes contraceptives masculines – vous savez, les deux – donc, y a sans aucun doute place à l’amélioration. nnAlors pourquoi a-t-il été si dur de bénéficier de le soutien nécessaire à la contraception en général et à la contraception masculine surtout ? Comment pouvons-nous articuler visiblement le besoin et l’impact immédiat que l’amélioration des options contraceptives peut avoir, et l’importante opportunité d’impact que l’amélioration de l’adoption et de l’observance des contraceptifs peut avoir sur de beaucoup de autres problèmes mondiaux ? nnLes objectifs du développement solide ( ODD ) nnLa première phase dans le but de comprendre des problèmes de grande largeur se résume à élaborer une base et une stratégie communes pour relever les challenges qui se posent. C’est exactement ce que les Objectifs du Millénaire pour le développement ( OMD ) visent à faire. Créés dans le cadre de la Déclaration du Millénaire des Nations Unies réalisée par en , les OMD consistaient en huit secteurs cibles qui formaient ‘… un plan approuvé par tous les pays des gens et toutes les majeures institutions de développement des personnes ‘ pour répondre aux besoins les plus critiques des populations les plus pauvres des personnes d’ici 2015. malgré que nous ayons fait des progrès à proximité de la réalisation des OMD, certains domaines offrent mieux réussi que certains et y a encore du travail à faire. Ainsi, dans la perspective de 2030, les Objectifs de développement durable ( ODD ) proposent été introduits ; un raffinement et une expansion des ODM qui inclut neuf objectifs complémentaires avec une plus grande concentration sur les approches environnementales comme ‘… un exemplaire partagé de paix et de prospérité pour les populations et le monde, maintenant et à l’avenir ‘. nnnFigure 2 : Les objectifs de développement durablenSource : Objectifs des Nations Unies en matière de développement durablenL’investissement dans la R

    La contraception masculine – slip contraceptif

    La recherche a montré que les gentlemens engagés dans des relations sentimentales sont très intéressés à ‘ etre propriétaire de ‘ la contraception. Mais d’options, le récapitulatif des méthodes énergiques est assez restreinte à l’heure actuelle : abstinence, condoms et vasectomie ( il y a aussi la méthode du rythme ou la mise à disposition, mais je oublie que vous voulez compter sur l’une ou l’autre de ces solutions ). Compte tenu de cette liste d’attente, y a avec certitude de l’importance pour une sorte de pilule. Pourtant, après un demi-siècle et des millions de dollars de recherche, il n’y a toujours pas de pilule pour les hommes. nnAlors, quel est le soucis ? nnNous savons comment interférer avec la fabrication de sperme – les gélule hormonaux masculins diront à la testostérone naturelle du corps ( fabriquée par le testicule ) de s’éteindre, arrêtant la constitution de sperme. Basé sur cette idée, les pilules ont été formulées comme contraceptifs hormonaux, et ont fonctionné… mais pas parfaitement. Dans les études scientifiques, la plupart des hommes n’ont aucune numération de spermatozoïdes après avoir pris la pilule, mais pas tous les gentlemens. Et, sur la planète des contraceptifs masculins, avec des choix comme la vasectomie, c’est un jeu à indulgence zéro. L’éjaculat se doit d’être exempt de sperme. nnIl y a aussi une litanie de préoccupations concernant les sensations secondaires des pilules hormonales pour . Dans les tentatives cliniques, les gentlemens proposent connu des impressions comme les éruptions cutanées, le gain de poids, la sautes d’humeur, la perte de libido, la dysfonction érectile et la fatigue. Avoir des effets secondaires sexuels apparents d’une pilule qui vise à soulager l’inquiétude du porno défait un peu le but, vous ne trouvez pas ? Dans une perspective à plus long terme, y a-t-il d’autres problèmes qui surviennent avec le temps ? malgré que nous sachions que la pilule contraceptive a été associée à des taux plus élevés de maladies cardiaques et de cancer du sein et du col de l’utérus chez les femmes, peu ou pas de études proposent été menées à ce jour sur les problèmes qui pourraient surgir avec l’utilisation sur une longue durée de pilules contraceptives masculines. nnMalgré tout cela, l’intérêt pour une pilule contraceptive masculine reste vif – et les efforts des chercheurs dévoilent un certain espoir. Un essai clinique récent d’une pilule hormonale pour hommes a pleinement arrêté les degrés de testostérone et a été assez bien toléré. Comme la fabrication de sperme n’a pas été étudiée, nous ne sommes toujours pas sûrs qu’elle fonctionnera, mais elle est prometteuse. nnUne pilule pour homme n’est à coup sûr pas pour tous les gentlemens, mais peut être une solution intelligente pour beaucoup d’entre nous.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Spermatogenèse – Mécanismes de la contraception masculinenLe système reproductif relationel est un ensemble sophisitiqué de éléments interdépendants, dont beaucoup sont nécessaires à une fertilité soutenue. En interrompant ne serait-ce qu’un seul de ces cheminement obligatoires, nous pouvons trouver de toutes nouvelles façons de créer des contraceptifs non hormonaux excitants pour les gentlemens. L’un des processus est la création de spermatozoïdes, ou spermatogenèse. nnPas de spermatogenèse, pas de spermatocytes, pas de spermatozoïdes, pas de spermatozoïdes. nLa spermatogenèse est la conception de spermatozoïdes matures à partir de cellules germinales. Les cellules germinales précoces, appelées spermatogonies, résident à la périphérie des tubules séminifères du testicule. Cette population a à la fois des cellules souches et des spermatogonies de distinction, qui endurent une série de divisions mitotiques pour amplifier le nombre de cellules. Les cellules germinales entrent alors dans la méiose, la deuxième phase de la spermatogenèse, et sont appelées spermatocytes. Pendant la méiose, la recombinaison génétique intervient et les spermatocytes endurent deux divisions qui divisent par deux le nombre de chromosomes présents dans chaque cellule. nnspermatogenèse de la cellule germinale au spermenLe processus de spermatogenèse, qui commence avec une cellule souche spermatagonale et se termine avec plusieurs spermatozoïdes entièrement formés. Photo adaptée d’OpenStax College distribuée sous licence CC-BY 3. 0. nPendant la spermiogenèse, période finale de la spermatogenèse, les cellules germinales haploïdes ( spermatides ) subissent d’importants changements et ressemblent davantage à ce que nous appelons le sperme classique, avec des queues et autres structures comme l’acrosome. nnEnfin, les spermatozoïdes vraiment pas mobiles sont transportés vers l’épididyme. Les spermatozoïdes essuient un process de maturation leur transit dans l’épididyme. En conséquence, ils acquièrent la capacité de mobilité à proximité de l’avant et deviennent capables de fécondation. nnUne façon d’influencer la spermatogenèse est de manipuler les degrés d’hormones. Des essais cliniques sont en cours sur la conception de contraceptifs hormonaux masculins, mais existe de multiples approches non hormonales pour stopper la spermatogenèse ou interférer avec la maturation épididymique. nnUn médicament qui arrête la spermatogenèse aurait des particularités avantageuses, y compris un temps d’apparition potentiel de 2 à 3 mois. C’est parce qu’il faut un laps de temps pour que les spermatozoïdes se développent et se préparent à l’action, mais aussi après avoir cessé la spermatogenèse, tous les spermatozoïdes existants dans le pipeline resteraient encore. nnMCI a financé des projets dans ce secteur, tels que Gunda Georg à l’Université du Minnesota et son métier sur TSSK1/2. D’autres projets dans des institutions du dans le monde se concentrent sur différentes approches pour perturber temporairement la spermatogenèse ou la maturation épididymique afin d’interdire la création de spermatozoïdes fonctionnels. nnIl y a plus d’une façon de contracepter. nLa duplication est un appareil grande et difficile, avec de nombreuses méthodes de mettre un frein temporaire sur le processus. La prévention de la spermatogenèse est l’un des moyens de produire la prochaine génération de contraceptifs masculins. D’autres projets axés sur la prévention du déplacement, de la motilité et de la fécondation des spermatozoïdes sont en cours de réalisation. nnEnsemble, nous espérons que ces entreprises scientifiques créeront de nombreuses formes de contraception masculine avec des types de produits variés qui répondent aux besoins d’un plus grand nombre d’utilisateurs. nn

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Qu’est-ce que le Vas Deferens ? nQu’est-ce que le canal déférent ? nLe canal déférent fait partie du dispositif reproducteur masculin. Le canal déférent se compose de deux canaux dont le but est de transporter le sperme éjaculatoire hors de l’épididyme. Les canaux déférents gauche et droit relient chaque côté de l’épididyme aux canaux éjaculateurs de notre corps masculin. Chaque canal déférent est alimenté par une artère qui dérive de l’artère vésiculaire supérieure. nnChaque canal déférent est un tube de presque un pied ( 12 pouces ) de dimension et protégé par une masse musculaire lisse. Cette masse musculaire se contracte de manière réflexive pendant l’éjaculation dans un cheminement appelé péristaltisme l’orgasme. C’est le cheminement qui permet aux spermatozoïdes de s’écouler à travers le canal déférent et d’obtenir l’urètre. Sur son sentier, le sperme recueille les sécrétions de la prostate, des glandes bulbo-urétrales et des vésicules séminales. nnUne incision permanente est réalisée dans chaque canal déférent lors d’une vasectomie, une méthode de contraception masculine. Une méthode moderne de contraception masculine et de contrôle des naissances dans le développement de la recherche géolocalisée entraine aujourd’hui l’injection de matériel dans le canal déférent pour obstruer l’écoulement du sperme. Les chercheurs travaillent à faire en sorte que cette nouvelle méthode de vasectomie soit sécuritaire et réversible. nnPour en savoir plus sur les vasectomies réversibles et autres dispositifs contraceptifs masculins occlusifs, cliquez en ce lieu.

    La contraception masculine – contraception masculine

    10 faits sur la contraception masculinen nnLa contraception masculine arrive et va changer le monde. Voici 10 faits que vous n’avez peut-être pas identifiés sur la partie la plus excitante de l’avenir de la contraception. nn nn10. Nous sommes à 10-20 ans d’une nouvelle méthode contraceptive masculine. nn9. Tant les hommes que les femmes veulent que les hommes participent à la prise de décisions en matière de planification familiale. nn8. Les plus jeunes sont plus ouverts à une variété de méthodes contraceptives masculines. nn7. il y a des méthodes contraceptives masculines en développement qui sont sûres, réversibles, à action prolongée et vraiment pas hormonales ( Hourra ! Aucun action secondaire ! ). nn6. Les hommes s’intéressent à la fois aux techniques contraceptives à très long terme et à celles qu’ils peuvent prendre juste avant les rapports sexuels comme le Viagra. nnnn5. il y a des contraceptifs composé de de plantes en développement qui emploient des médicaments isolés directement des fleurs. nn4. La contraception est une question en commun. nn3. La contraception est un problème mondial. nn2. La pilule contraceptive ‘ masculine ‘ n’est pas une blague ! Il fait actuellement l’objet d’essais cliniques chez l’homme en attente de l’approbation de la FDA. nn1. bon nombre de des couples sont intéressés par un menu d’options contraceptives sécurisant que les hommes et les femmes peuvent utiliser pour répondre à leur style de vie et à leurs besoins de planification de famille. nn nnL’Initiative contraceptive masculine finance la géolocalisation et sert de ressource pour tout ce qui concerne la contraception masculine. Voyez quelques travaux en cours de développement et découvrez ce que pourrait être l’avenir de la contraception.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Les méthodes contraceptives que les gentlemens utilisent directement, ou qui demandent leur coopération pour être utilisées, y compris les préservatifs, la mise à disposition, le rythme et la stérilisation masculine, ne sont que vingt cinq % de tous les contraceptifs employés sur la planète. nnL’absence d’options contraceptives masculines réversibles montre que les méthodes à 100% féminines, telles que la stérilisation , les appareils intra-utérins ( DIU ), les pilules, les injectables et les implants, proposent continué à dominer le marché mondial. Cependant, une enquête réalisée auprès de 9342 ( âgés de 18 à 50 ans ) de 9 pays a montré que plus de 55% d’entre eux étaient disposés à utiliser une hypothétique contraception hormonale masculine. nnNous avons récemment parlé avec Christina Wang, MD et Stephanie Page, MD, PhD – toutes deux impliquées dans le développement de deux contraceptifs oraux pour . Wang et Page discutent des résultats des études cliniques les plus récentes, expliquent le fonctionnement des médicaments et soulignent les diverses techniques d’administration de médicaments de changement qu’ils étudient actuellement, comme le gel transdermique et l’injection. nnLaura Lansdowne ( LL ) : Quel a été le principal moteur de ce travail, pourquoi y a-t-il tant d’intérêt à créer un contraceptif hormonal pour les gentlemens ? nnStephanie Page ( SP ) : Le principal moteur du développement d’un contraceptif coté masculin est le taux merveilleux de grossesses vraiment pas planifiées dans les pays ( en moyenne 40% ). Il s’agit là d’un besoin vraiment pas très satifsait en matière de contraception. Les contraceptifs masculins aider à combler ce besoin. Les hommes sont intéressés à offrir le fardeau de la contraception avec leurs partenaires effeminées, et les techniques masculines sont actuellement à peu près 17% de la contraception mondiale ( préservatifs vasectomie retrait/rythme ). Mais les hommes offrent peu d’options contraceptives réversibles, et beaucoup d’hommes préfèrent que la fertilité reste une option à l’avenir. Ce travail concerne à changer cela et à fournir aux hommes, et aux paires, de nouveaux choix contraceptifs. nnChristina Wang ( CW ) : Les méthodes hormonales sont le pilier de la contraception réversible chez la femme. Nous connaissons bien ces hormones et leurs effets indésirables éventuels. Il est beaucoup plus aisé de commercialiser la contraception hormonale que les fabriqué que nous ne connaissons pas si bien. nnLL : Qu’est-ce que le carbonate de dodécylcarbonate de 11-bêta-méthyl-19-nortestostérone ( 11-bêta-MNTDC ) et quel est son mécanisme d’action ( MOA ) ? nnSP : 11-bêta-MNTDC est un stéroïde élaboré sur la structure du squelette de la 19-nortestostérone. Il lie à la fois les androgènes ( testostérone ) et les récepteurs de progestérone, ce qui montre qu’il soutient à la fois les androgènes et la progestérone fonctions corporelles. En d’autres matière, imite à la fois la testostérone et la progestérone dans le corps. nnCW : Les androgènes et les progestatifs suppriment les hormones qui régulent les fonctions du testicule : génération de l’hormone mâle testostérone et production du sperme. bien que la réalisation testiculaire de testostérone soit supprimée, la testostérone ou d’autres androgènes comme le DMAU et le 11-bêta-MNT sont des hormones mâles qui maintiendront les fonctionnalités de la testostérone chez l’homme. nn nnLa pilule contraceptive pour réussit les tests de sécurité humainenNOUVELLESnLa pilule contraceptive pour hommes réussit les contrôles de sécurité humainenLIRE PLUS nLL : Pourriez-vous répondre la création de l’essai 11-bêta-MNTDC et les principales conclusions de l’étude ? nnSP : Il s’agit d’une étude contrôlée par placebo, d’une durée de 28 jours, touchant à des hommes en bonne santé utilisant deux doses différentes de 11-bêta-MNTDC, administrées tous les jours avec des produits. Les principales conclusions sont que le stéroïde a été bien toléré sans impressions secondaires indésirables ET qu’il a supprimé la constitution d’hormones mâles d’une manière semblable aux contraceptifs hormonaux masculins connus, énergiques et ( expérimentaux ). Nous ne nous attendions pas à une suppression de la création de spermatozoïdes, et nous ne l’avons pas analysée vraiment pas plus, car l’étude n’était pas assez longue. Cela prendrait 3-4 mois. nnLL : Vous notez que les joueurs à l’étude ne se sont pas plaints de la perte de libido – pourriez-vous nous en dire plus ? nnSP : Nous demandons aux participants de remplir des ‘ journaux intimes ‘ sexuels et de mettre en place des interrogations sur la libido et la utilisation sexuelle dans ces questionnaires. Il n’y a pas eu de changement significatif de la fonction sexuelle dans les indices des participants à ces questions, mais un plus grand volume de sujets dans le groupe ayant reçu la plus forte des deux doses proposent noté une baisse de la libido comparativement au placebo. nnCW : Il n’y a eu aucun changement dans la utilisation érectile et leur score d’activité sexuelle. nnLL : Des effets hors cible ont-ils été observés dans l’étude ? nnSP : Nous avons observé un fin gain de poids, une hausse de l’hématocrite ( globules rougeatre ) et des changements dans le cholestérol chez les discussions prenant du 11-bêta-MNTDC comparativement au placebo. Ces sensations ne sont pas inattendus chez les hommes qui prennent des combinaisons androgènes-progestérone, notamment par direction orale. nnLL : Vous mentionnez que le 11-bêta-MNTDC, est un ‘ composé frère ‘ du diméthandrolone undecanoate ( DMAU ), pourriez-vous nous parler du développement du DMAU ? existe-t-il des infos sur les analyses en cours ou terminées que vous pourriez donner avec nous ? nnSP : Le DMAU fait actuellement l’objet d’une étude de 3 mois chez 100 à LA BioMed et à l’Université de Washington. Le but de cette étude plus longue est d’examiner l’impact du DMAU oral quotidien sur la création de sperme. Le recrutement se poursuit et nous prévoyons communiquer les retombées lors de la prochaine année. nnLL : Quelles techniques d’administration de médicaments étudiez-vous actuellement et pourquoi est-il important d’explorer une diversité de formulations différentes ? nnSP : Nous évaluons également un givre transdermique quotidien ( Nesterone-Tetostérone ) et une injection à action prolongée ( le but étant des injections tous les 3-4 mois ) financés par le NICHD et opérant avec Diana Blithe, PhD. nnPourquoi tant de formulations ? Nous savons que l’utilisation de contraceptifs augmente quand les gens proposent le choix et que différents hommes préfèrent différentes techniques. En fin de compte, nous voulons donner des choix aux hommes, et véritablement aux couples, tout au long de leur vie. Comme la plupart des femmes, nous prévoyons que les gentlemens peuvent préférer une méthode à un moment donné de leur vie reproductive et une méthode différente à un autre moment. Si nous envisageons un monde où le partage de la charge contraceptive est beaucoup plus important, les hommes et les femmes apprécieront d’avoir le choix entre différentes méthodes, ce qui augmentera sans aucun doute l’utilisation et réduira le fardeau économe, social et sanitaire de la grossesse vraiment pas planifiée.