• contraception masculine
  • slip contraceptif
  • contraceptif masculin – slip contraceptif masculin

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Un gel contraceptif coté masculin mis à l’essai au Royaume-UninnEn grande bretagne, 450 couples volontaires vont tenter une nouvelle méthode de contraception masculine. Un givre à base de progestérone et de testostérone, à appliquer quotidiennement sur la superficie de la peau, et dont les sensations secondaires sont comparables à la pilule . nnPlus de soixante ans après l’invention de la pilule par le Dr Gregory Pincus, en 1956, semblerait que la contraception au sein du couple soit toujours l’apanage des femmes. Pour éviter toute grossesse indésirée, les gentlemens proposent le choix entre les préservatifs ou la vasectomie, contrairement aux femmes qui jouissent d’un large éventail de systèmes contraceptifs. « En soixante ans, on a eu le jeu d’inventer le minitel, les messages, l’obsolescence programmée, le clonage animal, le péage électronique et le cœur artificiel, mais au rayon des méthodes contraceptives pour messieurs, nous voilà toujours bloqués à l’ère ancestrale de la capote et de la stérilisation. » écrivait Clarence Edgard-Rosa, pour Usbek et Rica. nnMais un nouveau système de contraception masculine sous forme de gel garantit d’inverser la grande tendance. Un mélange de progestérone et de testostérone en pommade, à appliquer de manière journalière sur la poitrine, les épaules et le haut des bras. Pour l’essai clinique, six pays ont été choisis : les États-Unis, le Kenya, l’Italie, le Chili, le Royaume-Unis et la Suède. En angleterre, les universités de Manchester et d’Edimbourg supervisent l’étude. The Guardian rapporte ainsi que 450 paires se sont portés volontaire pour essayer le gel contraceptif durant un an. Les tentatives débutent officiellement samedi 29 juin. Mais James Owers et Diana Bardsley, un couple d’étudiants à Édimbourg, utilisent le gel à titre expérimental depuis le mois de février. nnDonner plus de responsabilités aux hommesnAlors que se profilent les premiers contrôles à grande échelle du gel, James Owers et Diana Bardsley sont revenus sur leur compétence auprès de plusieurs médias anglais. Ils espèrent assister un jour à la commercialisation de la pommade contraceptive. « Les proposent besoin de plus de possibilités. À l’heure courante, il est très facile de se dire : ça ne me fait pas attention, ce n’est pas mon problème », confie le jeune femme au Guardian. « Si le givre devient accessible et se démocratise, les gentlemens qui refusent de l’utiliser n’auront plus d’excuse pour justifier leur irresponsabilité. »nnn1970, du planning de famille de Victoria, Australie. nLe gel présente un léger désavantage. Pour éviter de profiter par inadvertance une dose de testostérone en touchant son compagnon, la partenaire doit éviter tout contact physique après outil. Rien d’insurmontable, puisque les gentlemens peuvent se doucher après que le produit ait pénétré leur peau, ou porter des vêtement qui recouvrent les zones de notre corps concernées. Une contrepartie qui n’a pas découragé les deux volontaires. « En donnant plus de choix aux hommes, nous allégeons le fardeau des femmes et donnons à leur partenaire plus de possibilité quant à leur propre méthode de contraception », garantit Diana Bardsley à la BBC. nnPeu d’effets secondairesnLes retombées sont probants. Au bout de neuf semaines d’usage, les impressions secondaires demeurent minimes : quelques petits interrupteur d’acné dans le bas du dos, une légère augmentation de la libido et une prise de masse de 2 kg maximum. « L’essentiel, c’est que j’ai le sentiment qu’il n’a eu que très peu d’impact sur ma vie », affirme James Owers. nnConcrètement, la progestérone, une fois dans le corps des hommes, stoppe la création de sperme. La testostérone est, elle, adminsitrée pour compenser la baisse de l’hormone dans le corps à cause des effets de la progestérone. il est important de compter quelques mois après l’arrêt du traitement pour que la fabrication de sperme revienne à la moyenne. Ce qui veut dire qu’une dose oubliée pendant quelques jours n’entraîne pas de risque significatif de grossesse. nnn« Avant manifestation de la pilule, nous ne pouvions pas prédire les impressions qu’elle aurait sur la société », a déclaré John Reynolds-Wright, chercheur à Édimbourg à la tête de l’essai clinique. « Ainsi, je ne pense pas que nous puissions prédire avec précision ses impressions sur le long terme. Mais comme la pilule, je pense que ce sera en grande partie concret. » Si les résultats de l’essai sont encourageants, la team scientifique espère attirer les sociétés pharmaceutiques, et commercialiser leur produit d’ici quatre à cinq ans.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Conseil consultatif jeunesse de l’ICMnIntroduction de la directrice générale de l’Initiative contraceptive masculine Heather Vahdat : nnDepuis que j’ai rejoint l’Initiative contraceptive masculine ( ICM ) en 2018, l’un de mes souhaits était d’établir un Conseil consultatif de la jeunesse ( CCJ ). C’est dès que j’ai découvert YTH, un organisme que j’ai maintenant le bonheur d’appeler mes proches collègues, que l’idée a germé pour la première fois. J’ai en ligne été impressionné par l’engagement délibéré et tourné à proximité de l’extérieur du YTH envers les jeunes. Il m’est survenu en tête que l’inclusion des possibilités des jeunes dans la recherche, les programmes et les vues en terme de santé sexuelle et génésique devrait être une mode parfaite pour tous les organismes. Dans le cas du MCI, je crois qu’il s’agit d’une pratique étant donné que les jeunes hommes d’aujourd’hui et leurs partenaires seront les premiers bénéficiaires des méthodes contraceptives masculines tout bonnement non hormonales, réversibles et en cours de développement. nnBien que je considérais l’établissement d’un BEA comme la priorité pour MCI, je ne m’attendais à coup sûr pas à ce qu’il se concrétise si rapidement. Cet accomplissement repose fermement entre les mains de Kathryn Carpenter, notre première boursière d’été de l’Université de Caroline du Nord à la Chapel Hill’s Gillings School of Public Health. Kathryn a très vite adopté l’idée d’un YAB et a été la puissance motrice pour en faire une réalité. Le croisement des chemins avec Tyrone et Connie semblait être la confirmation de l’Univers que le moment était venu et nous voilà donc, fiers de présenter le YAB du MCI au monde entier ! Le billet d’introduction du blogue de Kathryn est fourni ci-après. nnPar Kathryn Carpenter, MCI Advocacy Strategist et présidente du conseil consultatif jeunessennEn août, l’Initiative contraceptive masculine ( ICM ) a tenu sa première réunion du Conseil consultatif des jeunes avec les trois premiers membres : Connie Dean, Tyrone Fields et Kathryn Carpenter. nnMCI intensifie ses efforts pour améliorer la sensibilisation et le plaidoyer en faveur de toutes nouvelles techniques de contraception masculine vraiment pas hormonale. Le Conseil consultatif de la jeunesse offre l’occasion d’étendre notre portée aux populations plus jeunes, y compris celles des campus collégiaux. Comme toute méthode masculine potentielle est à 10-15 ans, il est très important d’engager le dialogue avec les jeunes maintenant, de offrir l’information et de recueillir des témoignages pour éclairer les exercices de développement de produits. Le Conseil consultatif de la jeunesse offre l’occasion d’engager les jeunes dans des efforts de plaidoyer et de diffusion des connaissances sur la contraception masculine par le biais de leurs réseaux, afin de s’assurer que ceux qui bénéficieront des nouvelles solutions contraceptives masculines sont les plus prêts à les accepter quand ils arrivent sur le marché. nnL’inclusion des jeunes dans les organismes qui les servent est vraiment pas seulement cruciale à première vue, mais elle se trouve étre egalement fondée sur des données probantes. elle est décrite comme un ‘ droit ‘ et une ‘ priorité ‘, et peut inclure à la fois des effets directs sur les jeunes et des impressions directs sur les institutions au service des jeunes ( Villa-Torres

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Conversation avec le Dr Wei Yan, détenteur d’une subvention de l’ITMnLe Dr Wei Yan est professeur à l’Université du Nevada, à la Reno Foundation et directeur des laboratoires de génomique unicellulaire et d’édition du génome à l’Université du Nevada, Reno School of Medicine. Son laboratoire travaille sur la génétique et l’épigénétique de la gamétogenèse et la contribution épigénétique des gamètes à la fécondation, et à la multiplication embryonnaire précoce et à la santé à l’âge adulte. Le Dr Yan a mis en ligne plus de 130 articles de recherche et chapitres de livres évalués par des pairs, avec plus de 6 800 citations ( de l’année d’avril 2019 ). Il est récipiendaire du Prix du jeune chercheur de la Society for the Study of Reproduction ( SSR ) en 2009, du Prix du jeune andrologue de l’American Society of Andrology ( ASA ) en deux mille douze, du Prix du la solution des soins de santé du Nevada en recherche et procédé en de l’année 2013, du Prix du chercheur unique Reno de l’Université du Nevada en 2017 et du Prix de recherche SSR 2018. En mai 2016, le Dr Yan a été nommé professeur à l’Université du Nevada et à la Fondation Reno, la plus haute distinction que l’Université à ses professeurs. En novembre 2017, le Dr Yan a été élu Fellow de l’American Association for the Advancement of Science ( AAAS ). Le Dr Yan est corédacteur en chef de Biology of Reproduction, le journal officiel de la SSR. Pour plus d’actualités, veuillez prendre rendez vous avec le site Web du laboratoire de Yan : www. weiyanlab. comnn nnQuel est votre lien avec la contraception ? nNos recherches capitales sur la stabilisation de la spermiogenèse ont révélé que les perturbations fonctionnelles de la spermiogenèse tardive ( c. -à-d. après le début de l’allongement des spermatides ) entraînent souvent la production de spermatozoïdes déformés et/ou vraiment pas fonctionnels et en conséquence une infertilité masculine sans créer de rétrécissement des testicules. Par conséquent, viser les gènes ou les produits de gènes spécifiques de spermiogenèse tardive représente probablement une stratégie idéale pour le développement de contraceptifs tout bonnement non hormonaux masculins. Partant de cette idée, nous nous sommes lancés dans une étude de élaboré qui perturbent les dernières étapes de la spermiogenèse. Nous avons trouvé que la spermatodéformine 1 ( SD1 ), un composé naturel purifié à partir d’une herbe chinoise, cible les dernières étapes de la spermiogenèse, entraînant la déformation du sperme et l’infertilité masculine de manière réversible. nn nnEn quoi le domaine a-t-il changé à partir du moment où vous avez commencé à y travailler jusqu’à aujourd’hui ? nPas grand-chose. Les enquêteurs ont prétendu tellement de fois que les pilules pour pourraient être sur le marché dans quelques temps de cela, mais le fait est que nous n’avons aucun constitué qui a même obtenu le statut de drogue nouvelle de recherche ( IND ). Cela a généré des sensations ‘ le garçon qui pleure le loup ‘, ce qui n’est vraiment pas bon pour l’ensemble du domaine ! nn nnSelon vous, quels sont les plus grands défis qui affectent la contraception en général et la contraception masculine en particulier ? nIl y a longtemps que nous n’avons pas revu nos stratégies de développement de la contraception masculine. La connaissance de la normalisation de la spermatogenèse est essentielle ; toute tentative ou approche basée sur une compréhension superficielle ou partielle du développement du sperme est vouée à l’échec. nn nnCes défis et ces possibilités ont-ils évolué au fur et à mesure ? Si oui, comment ? nOui. La santé génésique est de plus en plus reconnue par le public. Les gens offrent commencé à aimer la valeur de la planification familiale et les sensations de la qualité des gamètes ( spermatozoïdes et ovocytes ) sur la santé globale sur une longue durée des enfants. Cependant, les études sur ces discussions sont très limitées. Il est temps d’insister sur l’importance de la santé génésique, en mettant l’accent sur le contrôle de la fertilité ( c. -à-d. le traitement de l’infertilité et le développement de la contraception ). nn nnQuels sont vos espoirs pour l’avenir près et lointain de la contraception masculine ? nLe développement de la contraception devrait être la priorité de recherche. Dans un près avenir, un ou deux des composés phares les plus prometteurs devraient bénéficier d’un soutien pour avoir le statut IND de la Federal Drug Administration ( FDA ). A long terme, le financement du développement de la contraception devrait être augmenté et les approches ne devraient pas être limitées aux seuls exemplaires connus de développement de médicaments. n’oubliez pas que de nombreux médicaments qui sauvent des vies proposent été découverts par accident et que leurs mécanismes d’action sont restés inconnus des décennies. nn nnQue faudra-t-il pour qu’ils deviennent réalité ? nDes progrès dans le développement de la contraception masculine sont réellement nécessaires, et les promesses ou affirmations vides doivent être évitées pour l’essentiel. Le plaidoyer est important et au moyens des exercices du gouvernement ( par exemple, la Direction de la contraception du NICHD ) et du domaine privé ( par exemple, MCI ), les objectifs en manque et à long terme paraissent en cours d’élaboration. Bien sûr, un brillant avenir dans ce domaine dépend du travail acharné et de la persévérance de toutes les parties concernées. nn nnExiste-t-il des obstacles pour les empêcher de se concrétiser ? nLes obstacles sont nombreux : manque de financement, connaissances limitées sur la spermatogenèse et la biologie du sperme, manque d’appréciation de l’impact plus large de la qualité du sperme sur la santé de la progéniture, défauts inhérents au système actuel d’examen et de sélection des subventions, pour ne nommer que ceux-là. nn

    La contraception masculine – contraception masculine

    Une pilule contraceptive masculine a passé avec succès la première série d’essais cliniques, ce qui donne de l’espoir pour des possibilités de contraception moins permanentes pour les hommes – et potentiellement normaliser les règles du jeu lorsqu’il s’agit de prévention des grossesses. nnAux États-Unis, environ 40 % des grossesses ne sont pas planifiées. Cela se justifie en partie par le fait que la société impose injustement que les femmes sont les premières responsables de la prévention de la grossesse et de la planification familiale. Historiquement, les possibilités de contraception pour les gentlemens n’ont pas toujours été optimales : nnAbstinence ( impossible ) nPréservatifs ( pas fiables à 100 pour cent ) nLa méthode du retrait ( pas efficace ) nVasectomie ( potentiellement permanente et un peu effrayante pour beaucoup de gars ) nLa pilule contraceptive masculine peut offrir une option plus souple pour les gentlemens tout en renforçant deux faits importants : les gentlemens et les femmes sont tous deux responsables de la contraception et les gentlemens pourraient jouer une responsabilité plus actif et plus satisfaisant dans leur santé reproductive. nnComment fonctionne la pilule contraceptive pour ? nDimethandrolone undecanoate ( DMAU ) est une pilule à prise unique de tous les jours qui supprime plusieurs sortes d’hormones mâles – l’hormone folliculostimulante ( FSH ) et l’hormone lutéinisante ( LH ) – pour diminuer simultanément la constitution de testostérone et de sperme sans déclencher de symptômes de faible testostérone ( faible-T ). nnLes données d’une étude publiée dans The Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism montrent que le DMAU, la contraception orale actuellement évaluée, a le potentiel pour y parvenir. Quatre-vingt-deux âgés de 18 à 50 ans offrent reçu au hasard un placebo ou une des trois doses de la pilule pendant 28 jours. Ceux qui offrent pris la dose la plus élevée ( 400 mg ) avaient des taux plus faibles de testostérone, de FSH et de LH. Cependant, l’étude n’a pas mesuré le nombre de spermatozoïdes. nnContraceptifs oraux masculinsnLes impressions sur une longue durée d’une pilule contraceptive masculine sont encore à l’étude. nCertains participants ( y compris certains sur le placebo ) offrent signalé des impressions secondaires légers, comme par exemple : nnAcnénMaux de têtenDysfonction érectile légèrenDiminution de la libidonFatiguenGain de poids de 5 lb ou moinsn Les prochaines phases de l’étude du DMAU seront de mesurer s’il supprime vraiment la création de spermatozoïdes. Les données initiales indiquent que c’est possible. Cependant, le corps nécessite jours pour réaliser du sperme, et des essais plus longs sont nécessaires pour si la fabrication de sperme peut être arrêtée entièrement. nnDe plus, nous devrons découvrir ses sensations à long terme sur le corps. Par exemple, nous ne savons pas encore si le DMAU peut causer des problèmes de dépression ou augmenter le risque de caillots sanguins comme la pilule contraceptive , ou s’il peut endommager le foie, les reins ou d’autres organes qui aident à décomposer le médicament. nnPourquoi ne pas éprouver une vasectomie ? nL’efficacité de la vasectomie est analogue à celle du dispositif intra-utérin féminin ( DIU ) avec un taux d’échec inférieur à 1 %. L’intervention peut être réversible sous les soins d’un chirurgien formé par la fraternité. Toutefois, l’inversion n’est pas garantie. nnMoins de 15 ans après l’intervention chirurgicale, le taux de réussite de l’inversion se situe souvent entre 95 et 98 pour cent. Cependant, après 15 ans, le taux de réussite chute à 60 ou cet âge p. 100. Et le taux d’obtention d’une grossesse après une inversion est beaucoup plus faible, soit 40 à 50 %. nnEn tant que spécialiste de l’infertilité masculine et urologue, je vois souvent des mecs dans la vingtaine qui ne veulent pas d’enfants . Lorsqu’ils exigent une vasectomie, tout ce que nous pouvons faire est de leur conseiller de prendre en compte la permanence de la décision. À l’avenir, le DMAU pourrait être une option contraceptive efficace qui permettrait plus de souplesse et réduirait l’infertilité potentielle dans les semaines à venir dans la vie. nnAméliorer la santé des jeunes hommesnLes jeunes adultes ne consultent pas les corps médicaux aussi souvent qu’ils le devraient sans doute. Pour les femmes, le recours aux soins de santé se produit dans certains cas car pouvoir accéder à des solutions contraceptives fiables est limité si elles ne l’effectuent pas. Mais, de plus en plus, y a une tendance à ne pas lier les visites chez le médecin à pouvoir accéder à la contraception. nnCela pourrait être pour leur santé globale de plusieurs façons. Ils auront l’occasion de jouer un rôle plus actif dans leurs soins en posant des interrogations et en étant plus proactifs. deuxièmement, les professionnels de la santé peuvent réaliser des soins de prévention et des préoccupations que les hommes ne soulèvent pas avant d’être en état de crise, comme l’hypertension artérielle, la dysfonction érectile, la diminution de libido et d’autres problèmes courants qui peuvent être évités ou gérés. nnLe lancement commercial de ( pilule anticonceptionnelle pour hommes ) peut prendre une décennie ou plus, mais il est confortable de voir le moteur de recherche interne continuer de toutes nouvelles possibilités de traitement qui avantagent une responsabilité partagée en matière de contraception ‘. nnTolulope Bakare, M. D. nSi le DMAU fonctionne comme un contraceptif féminin, les gentlemens peuvent stopper de le prendre et reprendre la création de sperme quand ils sont prêts à devenir pères. Le but ultime est de créer une version injectable du médicament afin que les patients n’aient pas à se rappeler de prendre une pilule de tous les jours. nnÀ l’avenir, les ados pourront sans doute aussi prendre du DMAU. la majorité des parents mettent déjà leurs femmes adolescentes sous pilule pour prévenir les grossesses et aider à régulariser les règles sporadiques ou abondantes. Cependant, il sera toujours important d’employer des préservatifs pour prévenir les infections sexuellement transmissibles. nnLe démarrage commercial du DMAU peut prendre une décennie ou plus. Pendant ce temps, il est agréable de voir le moteur de recherche continuer de toutes nouvelles alternatives de traitement qui favorisent la responsabilité partagée en matière de contraception. Il se peut que les femmes n’aient plus à assumer l’entière responsabilité des formes de contraception réversibles et très énergiques. Le fait que cette pilule soit à l’étude offre des possibilités aux personnes dans différentes occasions, et le changement d’état d’esprit est encourageant. nnTenez-vous au commun des nouvelles sur les soins de santé. Abonnez-vous à notre site dès à présent.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Qu’est-ce que ‘ La pilule du mâle ‘ ? nVous savez déjà à quoi ressemble ‘ La pilule ‘, mais qu’en est-il de ‘ La pilule masculine ? ‘ nLorsque nous entendons ‘ La pilule ‘, une image de brûlure nous vient sûrement à l’esprit. Le disque de forme arrondie en matière plastique à coquille qui a les contraceptifs hormonaux féminins. C’est un symbole omniprésent d’indépendance, d’habilitation et de capacité de faire une préférence. L’imagerie de ‘ La pilule ‘ est si extrêmement enracinée qu’il est dur d’imaginer un autre type de contraceptif, surtout celui conçu pour l’autre moitié de la population – ‘ La pilule masculine ‘. nnLes contraceptifs oraux quotidiens pour dames sont conçus pour interrompre son cycle naturel, qui nécessite une dose journalière. ‘ La pilule est couramment une combinaison d’œstrogènes et de progestatifs qui, ensemble, éliminent l’ovulation et préviennent la grossesse. Des essais cliniques hormonaux sont en cours pour les hommes, mais à l’heure courante, on met à l’essai une formulation de gel qui serait frottée sur les épaules une fois journalier. Cela n’évoque pas tout à fait l’imagerie de ‘ La pilule du mâle ‘. Nous sommes bloqués avec les mêmes méthodes contraceptives depuis si longtemps que nous ne savons pas comment sortir du moule et tenter de toutes nouvelles idées. nnAlors à quoi ressemblerait ‘ La pilule masculine ‘ ? nnnNous ne le savons pas encore – c’est ce qu’il y a de beau là-dedans. Les contraceptifs peuvent être ce que vous voulez qu’ils soient, pour les hommes comme pour les femmes. La conception centrée sur l’homme ( DCH ) est une façon de créer de nouvelles solutions aux problèmes . Le DCH est une philosophie selon laquelle les usagers imaginent un objet final, et ensuite permettent à la méthode de bosser dans ce but. Cela permet d’éviter de mettre sur le marché quelque chose qui pourrait ne pas être acceptable pour les personnes. Les événements de DCH axés sur la contraception ont donné lieu à des ‘ luneshots ‘ pour savoir à quoi ressemblerait le contraceptif effeminé parfait. nnQu’est-ce que tu veux de ‘ La pilule du mâle ‘ ? Vous désirez quelque chose qui procède sur demande, seulement quand vous en avez besoin ? Ou préférez-vous avoir quelque chose qui procède longtemps, qui peut perdurer 5, 10, ou 20 ans sans entretien ? Que diriez-vous d’une solution non hormonale qui n’est pas accompagnée du même bagage que par ? Ces choses n’ont pas besoin d’être des pilules chaque jour, où vous êtes redevable à un horaire consciencieux, et une seule dose oubliée sous-entend le risque de grossesse. Le ciel est la limite, et nous aimerions entendre ce que vous pensez que ‘ La pilule du mâle ‘ peut être. nnIl est temps d’élargir notre réflexion sur la contraception. nNous ne savons pas encore à quoi ressemblera ‘ The Male Pill ‘. Elle a besoin d’une nouvelle identité. Une qui est distincte et qui oriente vers qu’une seule forme de contraception ne répondra pas aux besoins de tous les usagers. les femmes changent de méthode contraceptive plusieurs fois au cours de leur vie, et nous savons qu’une seule forme de contraception masculine ne sera pas parfaite pour tous. nn ‘ La pilule du mâle ‘ peut prendre plusieurs formes, et c’est le moment pour tout le monde de rêver en grand. La recherche n’en est qu’à ses débuts et peut être modifiée suivant les critères de création que vous aurez établis. Quelle est votre version parfaite de ‘ The Male Pill ‘ ?

    La contraception masculine – contraception masculine

    L’an dernier, le contraceptif coté masculin injecté a fait l’objet d’essais très réussis qui offrent divulguer qu’il était infaillible à 96 % pour prévenir la grossesse parmi les 320 femmes qui l’ont employé sur une période d’un an. C’est en réalité plus infaillible que les contraceptifs répandu comme les préservatifs féminins, les diaphragmes et les capuchons. nnL’essai clinique de ce contraceptif coté masculin a été interrompu car 20 des mecs offrent trouvé les effets secondaires de l’injection insupportables. Cependant, comme beaucoup de filles l’ont souligné, ces effets secondaires sont les mêmes que ceux que les femmes doivent encaisser lorsqu’elles prennent des contraceptifs oraux comme la pilule. nnL’arrêt prématuré de cet essai réussi et prometteur pour ces raisons nous amène à nous interroger sur le rôle des préjugés sexistes dans le contrôle des naissances : pourquoi les femmes ont-elles dû faire face à des effets secondaires potentiellement débilitants pendant des années sans autre recherche pour les atténuer ? La affliction masculine est-elle prise plus au sérieux que la douleur féminine ? de multiples personnes proposent aussi fait valoir que les femmes assument injustement le fardeau de la contraception et que la réaction indésirable à la d’une contraception masculine en est la preuve. nnLes candidats à la littérature anglaise voudront sans doute se demander si les représentations de la souffrance dans la littérature comme étant ‘ irrationnelle ‘ offrent contribué aux idées sexuées de la souffrance et de la douleur dans la société en général. Les candidats en médecine et en sciences biomédicales pouvaient expertiser les résultats des tentatives de contraception sur des femmes depuis les années 1960. Pour les étudiants emballés par l’HSPS, l’archéologie et l’anthropologie, ou l’histoire, peut être nécessaire de faire une lecture plus large des biais de la recherche géolocalisée scientifique et des méthodes dont les découvertes scientifiques ont souvent contribué à légitimer des constructions sociales.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Qu’est-ce que l’épididyme ? nDans le système reproducteur masculin, l’épididyme et le canal déférent sont le système canalaire des organes reproducteurs masculins. Ces conduits se trouvent le long des testicules. L’épididyme est un ensemble de deux canaux enroulés ( un pour tout testicule ) qui se raccorde au canal déférent. nnL’épididyme inclus trois parties. Près du sommet des testicules se trouve la tête de l’épididyme, qui stocke les spermatozoïdes jusqu’à ce qu’ils soient prêts à mûrir. de même, il y a le corps, un long tube torsadé où les spermatozoïdes mûrissent. Cette maturation dure à peu près une semaine. Le dernier est la biroute, qui se connecte au canal déférent, aussi nommé canal déférent ou canal déférent. De là, le sperme est transporté dans le canal éjaculatoire. nnL’épididyme est une section peu connue et bien documentée du fonctionnement reproducteur coté masculin. Des chercheurs du Royaume-Uni offrent remarqué que l’un des impressions secondaires d’un médicament employé pour traiter des maladies comme la schizophrénie et l’hypertension artérielle est de bloquer l’éjaculation. Ces chercheurs proposent trouvé le mécanisme d’action de ce médicament : En fermant les canaux dans l’épididyme et le canal déférent, le passage du sperme est empêché. Le sperme reste alors dans les canaux déférents du canal vasculaire et est naturellement recyclé par le groupe. nn nnCes chercheurs ont mis au point un contraceptif contraceptif pour hommes appelé la pilule pour draps propres. Pour en savoir plus à ce sujet et sur d’autres techniques contraceptives masculines réversibles vraiment pas hormonales sécurisant, cliquez maintenant.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Je suis sûr que vous vous souvenez avoir diagnostiqué la contraception masculine dans vos manuels de biologie où les préservatifs et la vasectomie auraient été les seules options disponibles. nnLes femmes offrent toujours été tenues responsables de la contraception, parfois sous forme de pilules tout au long du mois, parfois sous forme de pilules abortives illégalement recherchées. Heureusement, avec les progrès de la technique médicale, les femmes se sont vu offrir une nouvelle manière de nuire à leurs organes internes en prenant des pilules contraceptives comme Unwanted 72 et Ipill. Ces pilules arrêtent l’implantation ( le cas échéant ) et sont plus fonctionnelles dans les 24 premières heures après les rapports hot, jusqu’à 72 heures. Ces pilules proposent des effets secondaires dangereux sur une longue durée comme les problèmes cardiovasculaires, les risques de cancer comme le cancer de l’encolure de l’utérus, le cancer de l’ovaire, le cancer du sein et du foie mais aussi la stérilité. Et tout cela pour seulement 97% . Il est temps que les hommes portent le fardeau, et c’est exactement de cela qu’il est question dans ce billet ! nnContraception masculine – The Wedding BrigadenCrédits : Mary SuenNous disons NON ! nVoici une manière meilleure et plus efficiente d’avoir des rapports hot sans porter de préservatif, ou d’avoir à prendre en compte une grossesse vraiment pas souhaitée. nnPilules contraceptives pour ! nPilules contraceptives pour – The Wedding BrigadenCrédits : Cultivé dans le paysnLe contraceptif appelé dodécylcarbonate de 11-bêta-méthyl-19-nortestostérone ( 11-bêta-MNTDC ) est la testostérone changée à action combinée d’une hormone masculine ( androgène ) et de progestérone. Testé à l’Institut Biomed de Los Angeles sur 40 hommes en excellente forme, une seule pilule est censée réduire la création de sperme pendant quelques heures, tout en préservant la libido intacte. Le taux moyen de testostérone circulante a chuté massivement contre les androgènes, sans aucun action secondaire. Cette pilule sera bientôt prêt aux usa et en Inde ! nnJ’ai hâte que cette pilule soit mise en place, n’est-ce pas ? Cette pilule a l’air de aider des vies. malgré que, existe des études en cours sur les gels qui tuent la réalisation de sperme pendant des heures tout en agissant comme un lubrifiant les rapports graveleux. Ça a l’air intéressant, non ? Eh bien, servez vous des préservatifs à petits pois et à côtes pour plus de contentement, juste pour être d’avantage en sécurité, tout en continuant à bénéficier du sexe. nnAttendez, nous avons des lectures très intéressantes pour vous – Top 5 des mythes sur la contraception en Inde, 15 choses à savoir sur la contraception avant votre cérémonie, Top 10 des mythes du préservatif brisé !