• contraception masculine
  • slip contraceptif
  • contraceptif masculin – contraception thermique homme

    La contraception masculine – contraception masculine

    Contraception masculine : pilule, vasectomie, hormones, quelles sont les techniques disponibles pour les gentlemens ? nnLa pilule pour hommes, le slip chauffant, les injections d’hormones… Les moyens contraceptifs pour hommes existent mais restent peu employés et méconnus en France. Maxisciences vous dévoile tout sur la contraception pour homme. nnSi aujourd’hui c’est surtout sur la femme que repose la responsabilité du moyen contraceptif, l’homme peut aussi jouer une importance pour réduire la d’une grossesse. Plusieurs contraceptions masculines subsistent, mais restent peu utilisées. Voici les différents moyens de contraception masculine : nnLe préservatif nnC’est le principal moyen de contraception utilisée par les gentlemens : le préservatif bloque la fécondation en empêchant le passage des spermatozoïdes dans le vagin puis dans les trompes de Fallope où se trouve l’ovocyte effeminé. Mais est important de savoir que le préservatif peut craquer, sans qu’on s’en rende compte, faisant de lui un choix de contraception pas infaillible avec certitude. nnLa contraception calorifique nnAussi appelée ‘ slip chauffant ‘, la contraception thermique revient à augmenter la chaleur de 2 à 3° à la hauteur des testicules afin de limiter la création de spermatozoïdes. dans ce but, l’homme doit porter un slip chauffant 7 jours sur 7, 15 heures par 24h pour voir une efficacité après à peu près 3 mois. Cette technique a l’intérêt d’être réversible, mais son emploi est restreinte à 4 ans car il existe un risque de stérilité au-delà. nnLes injections d’hormones nnPeu médiatisé mais efficace à 96%, ce moyen de contraception se résume à introduire sur une base quotidienne chez l’homme un mixe d’hormones ( de progestatif et d’androgène ), qui vont réduire vraiment le nombre de spermatozoïdes contenu dans le liquide séminal. Les probabilités de grossesse deviennent alors quasi nulles. Toutefois, faut compter 3 mois pour que les injections fassent effet, et 3 mois minimum après l’arrêt du traitement pour que le sperme soit de nouveau fécond. nnDe plus, les injections hormonales peuvent créer des effetssecondaires, comme des problèmes dermatologiques ( acné, peau grasse ), des sautes d’humeur et une baisse de la libido. Ce qui rend cette méthode contraceptive peu appréciée par les gentlemens. nnLa pilule pour la gent masculine nnLa Société américaine d’endocrinologie a dévoilé fin mars 2018 le premier résultat clinique d’un prototype de pilule masculine qui s’est vérifiée concluante. Baptisée DMAU, cette pilule pour la gent masculine permet de réduire le degré de testostérone et de supprimer la production de deux des hormones nécessaires pour produire les spermatozoïdes. Devant être prise durant un repas pour être efficiente, cette pilule ne présente pas d’effets secondaires majeurs, mais quelques effets indésirables comme une légère prise de poids et une chute du HDL ( le ‘ bon ‘ cholestérol ). Des effets comparables à ceux qu’une femme peut subir en prenant la pilule. nnLa vasectomie est la méthode contraceptive la plus définitive. Autorisée en France en 2001, cette intervention chirurgicale revient à couper les conduits permettant aux spermatozoïdes d’être éjaculés. Son efficacité est de cent pour cent. nn

    La contraception masculine – contraception masculine

    Empathie et éducation : Une solution à un refrain communnConnie Dean, membre du conseil consultatif des jeunes de MCI, s’est assise avec son partenaire coté masculin, Riley, pour discuter de la contraception masculine, de l’inégalité du fardeau contraceptif et des mesures à prendre. nnChaque fois que je mentionne pour la première fois mon travail avec MCI ou même la notion de contraception masculine à mes copines, je me retrouve avec la même phrase : ‘ Oh, les hommes n’acceptent pas ça, je n’ai pas confiance ‘. J’ai compris – nous sommes des étudiantes avec la vie devant nous, alors cette crainte de la grossesse est une question d’instinct de survie. Que ce soit l’expérience individuelle ou les normes sociales intériorisées qui rappellent cette peur et le rejet spontané qui en découle, les données exposent que les gentlemens prendraient la contraception si elle était prêt, et en fait ils la veulent. Maintenant, les statistiques sont une chose, mais dans ma recherche pour apaiser les inquiétudes de mes amis, j’ai cherché à humaniser ce côté de l’argument : Je me suis assis avec mon partenaire ( coté masculin ), Riley, pour en discuter. nnAyant grandi avec deux sœurs et sa mère, les règles et le corps féminin n’avaient jamais été aussi tabous pour Riley. Cependant, a souligné que les conversations ouvertes que lui et moi avons vis-à-vis de la contraception étaient sa première exposition vis-à-vis. Il admet qu’il n’était ‘ pas au commun, lorsque[il] est arrivé à l’université pour la première fois… de la façon dont le fardeau de la contraception est presque complètement imposé aux femmes ‘. Riley a affirmé que même si ce n’est pas ainsi qu’il devrait être, ‘ la préoccupation directe est au premier plan dans l’esprit d’une dame… c’est pleinement injuste ‘. nnAlors, que peut-on faire exactement pour changer le point de vue des hommes ? Pour Riley, ‘ cela s’avère être un manque total d’éducation… les hommes n’ont pas besoin d’y penser ‘, et que l’éducation dès le plus jeune genre est sans doute le meilleur moyen d’y résoudre. ‘ Je pense qu’on peut l’enseigner aux adultes, mais pour un truc de longue haleine, nous pouvons espérer qu’il se perpétuera dans une culture au lieu d’enseigner aux hommes après qu’ils aient fait des erreurs, non ? ‘ bien que l’étude de cas de Riley me tranquillise sur le fait que les gentlemens d’âge universitaire peuvent changer d’avis sur le fardeau inégal de la contraception, est naïf de se mettre en tête que ce est une solution miracle universelle. léducation du chien : il paraît que c’est là que nous avons convenu que des progrès pouvaient être conçus. nnUne fois l’éducation identifiée, Riley avait un point intrigant : ‘ Je pense qu’une autre chose est d’encourager l’empathie… l’empathie est requise à 100 % pour que les hommes comportent la signification de la ‘ menace ‘ sans plus tarder ou de la possibilité d’une grossesse ‘. Peut-être qu’en tant que femmes, discuter ouvertement certaines difficultés qui accompagnent la contraception enlèverait une partie du stigmate qui entoure actuellement la grossesse et encouragerait une plus grande sympathie chez les hommes ? nnC’est vrai, donc l’empathie et l’éducation paraissent aller de pair, et sont des solutions à plus long terme. Mais qu’est-ce qu’il pensait être la chose la plus infaillible à court terme pour lui-même et pour les autres hommes ? ‘ 1000 % d’une relation intime avec une femme. Par exemple, le fait d’être là pendant que vous aviez de grandes douleurs et d’écouter ce que vous deviez surmonter pour trouver[quelle méthode contraceptive] vous convenait le mieux, et la stigmatisation de la femme dans votre vie, tout le manque de soutien des mecs autour de vous, même des pères et des frères… Je ne savais pas que ça se passait avec mes sœurs ! Cela ne nous vient pas à l’esprit…. ce n’est pas le job de maman, des sœurs et de la petite amie de faire ça. Il s’agit peut-être de concevoir un espace pour que les pères et les mères puissent enseigner à leurs fils. ‘ Je sais qu’il a raison. Nos parents et nos partenaires sont nos principaux éducateurs, et ce processus éducatif doit donc être un effort conscient parmi nous tous. nnLe fait d’être accueillie dans ma propre sphère féminine a ouvert les yeux de Riley : ‘ être dans une relation hétérosexuelle en tant qu’homme est aussi cette invitation à vivre la tchat avec la femme dans votre vie. Quand on a le regard de l’intérieur, c’est un point de conversation commun. Les conversations que j’écoute, c’est la chose la plus éducative ; voir l’expérience partagée. ‘ Qui aurait cru l’influence de l’aération journalière ? ! Accueillir les gentlemens dans nos vies dans ces conversations intimes peut être inconfortable les premiers jours, mais avec la bonne volonté et la garantie de respecter la perspective de croissance réelle semble possible. nnLe dialogue ouvert, l’éducation et l’empathie s’offrent comme des éléments clés pour un changement positif de la responsabilité contraceptive dans la population masculine. Je comprends l’inquiétude et le doute qui accompagnent le fardeau de la procréation chez les femmes, mais je suis sérieusement optimiste à l’idée que ces inquiétudes s’apaiseront au fil des ans et que nous progresserons de plus en plus vers l’égalité en matière de contraception.

    La contraception masculine – contraception masculine

    parler de contraception avec votre partenaire : Quelles sont les options ? nCe billet de site invité est de Jack Burke, un défenseur en ligne de la santé mentale, et sexuelle des mecs. Il croit que le chemin vers le vrai commence et se termine par des soins personnels. nnTout le monde sait que la clé d’une relation réussie est la communication. Parler ouvertement et honnêtement à votre partenaire de vos opinions et de vos préférences sur tous les discussions est la meilleure façon de réaliser une liaison étroit et solide. C’est particulièrement vrai quand il s’agit de porno, mais la conversation est plus conséquente que les positions et préférences favorites. Une partie de la conversation qui est si souvent négligée est celle sur la contraception ; quelles sont les techniques les plus confortables, efficaces et favorites ? Trop souvent, on présume que l’homme portera simplement un condom ou que la femme prendra la pilule contraceptive. Quelles sont les alternatives réelles et quels sont les atouts et les problème technique de chacune ? nnPréservatifsnnLes préservatifs offrent toujours été la forme de contraception la plus courante chez les hommes. Cela est dû au fait qu’ils sont clairement disponibles et, pour la plupart, rentables. Le manque actuel d’options différentes dans le domaine de la contraception masculine a forcé les préservatifs à être discernés comme le choix ‘ à faire ‘. Avec le temps, cette attitude a amené les gentlemens à croire que les préservatifs sont aussi bons que la contraception masculine ne peut l’être, ce qui est évidemment faux. nnLes sociétés de préservatifs afficheront souvent un taux de réussite de 98 %, mais si l’on tient compte de l’utilisation abusive et d’autres erreurs, le taux moyen tombe à 100 %. Si vous et votre partenaire choisissez d’employer des préservatifs, assurez-vous de les utiliser correctement pour éviter les grossesses non désirées et les MST. nnLes préservatifs internes ( aussi nommés préservatifs féminins ) sont également une option, mais ils proposent un taux de succès inférieur à celui des préservatifs masculins. Elles requièrent aussi souvent un ajustement, une lubrification supplémentaire et dans certains cas une réinsertion, ce qui peut interrompre les rapports sexy pour vous et votre partenaire. nnN’importe où entre 1% et 6% des Américains souffrent d’une allergie au latex, qui pour une femme peut faire la passion avec un préservatif extrêmement désagréable, mais également apporter des problèmes de santé. Une sensibilité au latex peut ne se manifester qu’après des expositions répétées, alors soyez attentif à toute irritation que vous pourriez ressentir après avoir utilisé des condoms. bien que les préservatifs soient une mode familière pour les rapports hot protégés, est capital de parler ouvertement tout bonnement non seulement des avantages, et par dessus le marché des risques qui accompagnent leur utilisation en tant que couple. nnContraception oralennLes pilules contraceptives pour femmes font souvent la manchette en 2019, étant injustement politisées d’un côté ou de l’autre. Parce qu’on en parle beaucoup, on peut facilement supposer que la majorité des femmes prennent actuellement ‘ la pilule ‘, mais ce n’est pas du tout le cas. Selon le Guttermacher Institute, seulement 25, 9 % des femmes emploient la contraception orale, tandis qu’une autre enquête neuve a révélé que cet âge % des femmes proposent déclaré avoir cessé de prendre la pilule ou avoir envisagé de l’arrêter lors des trois recentes années. nnAu dire de tous, la pilule est infaillible à presque 100 %, lorsqu’elle est utilisée correctement, mais cela ne veut pas dire que les femmes doivent se tracasser pour que leurs ordonnances soient exécutées en valent vraiment la peine. Certaines marques favorites de contraception orale ne sont pas couvertes par certains programmes alimentaires . Et même lorsqu’elles sont disponibles, les pilules contraceptives ont leurs impressions secondaires communs ; il est par conséquent important que les femmes trouvent celle qui leur correspond le mieux. nnActuellement, il n’y a pas de possibilités contraceptives orales pour les hommes, ce que nous trouvons inacceptable. malgré que la recherche soit en cours depuis un laps de temps déjà, il a fallu lutter pour que toute solution viable soit mise en marché. avant que cette option soit disponible dans le commerce, assurez-vous que la femme avec qui vous êtes est à l’aise avec la contraception et qu’elle est au commun de tout action secondaire possible. nnChirurgiennQuand on y pense, il est assez choquant de constater que l’une des formes les plus courantes de contraception, aussi bien pour les gentlemens que pour les femmes, est la chirurgie. La demande d’une méthode contraceptive fiable est si forte que nous restons prêts à faire modifier notre corps chirurgicalement pour l’obtenir. Cela ne devrait pas être le cas, et pourtant la ligature des trompes est la seconde forme de contraception féminine la plus connue aux États-Unis. La vasectomie, bien qu’elle soit juger comme une intervention beaucoup plus certaine, plus rapide et moins invasive, est beaucoup moins moderne. Pourtant, plus de 500 000 hommes par an choisissent encore de opérer. nnBien qu’une vasectomie soit envisager comme une intervention chirurgicale mineure, elle n’est pas sans danger. Des analyses antérieures offrent tenu une liaison statistique entre les personnes ayant subi une vasectomie et les gentlemens qui développent un cancer de la prostate dans les semaines à venir dans leur vie. de plus, bien qu’une vasectomie n’affecte pas physiquement votre libido, les effets psychologiques possibles de l’opération peuvent parfois causer une dysfonction érectile. Même après une vasectomie, la stérilisation permanente n’est pas garantie, ce qui est sans aucun doute problématique. nnToute intervention chirurgicale est une décision qui ne doit pas être prise à la légère. Vous et votre partenaire devriez en discuter longuement ( et avec un professionnel ) pour vous assurer que vous faites ce qui est le mieux pour vous deux. nnL’avenir de la contraceptionnnComme vous pouvez le remarquer, aucune de ces options n’est parfaite ; elles proposent toutes leurs avantages et leurs problème technique. Un jour viendra où nous pourrons nous vanter d’avoir un contraceptif sûr, tout bonnement non hormonal et réversible pour les hommes, qui nous permettra d’élargir cette conversation au-delà de ce que nous savons actuellement. Augmenter le volume de solutions contraceptives dans le futur apportera aux couples un plus grand panel de possibilités et vous permettra, à vous et à votre partenaire, de prendre la décision la plus pertinente et la plus certaine pour votre santé et votre relation. nnContraceptionContraceptionMâle Contraception

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Une pilule contraceptive masculine a passé avec succès la première série d’essais cliniques, ce qui donne de l’espoir pour des alternatives de contraception moins permanentes pour les gentlemens – et potentiellement formaliser les règles du jeu quand il s’agit de prévention des grossesses. nnAux États-Unis, environ 40 % des grossesses ne sont pas planifiées. Cela se justifie en partie par le fait que la société impose injustement que les femmes sont les premières responsables de la prévention de la grossesse et de la planification de famille. Historiquement, les alternatives de contraception pour les gentlemens n’ont pas toujours été optimales : nnAbstinence ( ) nPréservatifs ( pas fiables à 100 pour cent ) nLa méthode du retrait ( inefficace ) nVasectomie ( potentiellement permanente et un peu effrayante pour beaucoup de mecs ) nLa pilule contraceptive masculine peut offrir une option plus souple pour les gentlemens tout en renforçant deux faits importants : les gentlemens et les femmes sont tous deux responsables de la contraception et les gentlemens pourraient jouer une fonction plus actif et plus satisfaisant dans leur santé reproductive. nnComment marche la pilule contraceptive pour hommes ? nDimethandrolone undecanoate ( DMAU ) est une pilule à prise unique quotidienne qui supprime plusieurs types d’hormones mâles – l’hormone folliculostimulante ( FSH ) et l’hormone lutéinisante ( LH ) – pour diminuer simultanément la fabrication de testostérone et de sperme sans déclencher de symptômes de faible testostérone ( faible-T ). nnLes données d’une étude publiée dans The Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism suggèrent que le DMAU, la contraception orale actuellement évaluée, a le potentiel pour y parvenir. Quatre-vingt-deux âgés de 18 à 50 ans ont reçu aléatoirement un placebo ou une des trois doses de la pilule pendant 28 jours. Ceux qui offrent pris la dose la plus élevée ( 400 mg ) avaient des taux plus faibles de testostérone, de FSH et de LH. Cependant, l’étude n’a pas mesuré le nombre de spermatozoïdes. nnContraceptifs oraux masculinsnLes sensations sur une longue période d’une pilule contraceptive masculine sont encore à l’étude. nCertains personnes ( y compris certains sur le placebo ) offrent signalé des impressions secondaires légers, comme : nnAcnénMaux de têtenDysfonction érectile légèrenDiminution de la libidonFatiguenGain de poids de 5 lb ou moinsn Les prochaines phases de l’étude du DMAU seront de mesurer s’il supprime vraiment la création de spermatozoïdes. Les données initiales indiquent que c’est possible. Cependant, le corps nécessite 90 jours pour se fournir du sperme, et des tentatives plus longs sont nécessaires pour confirmer si la réalisation de sperme peut être arrêtée complètement. nnDe plus, nous devrons découvrir ses sensations sur une longue période sur le corps. Par exemple, nous ne savons pas encore si le DMAU peut causer des problèmes de dépression ou augmenter le risque de caillots sanguins comme la pilule contraceptive féminine, ou s’il peut endommager le foie, les reins ou d’autres organes qui aident à décomposer le médicament. nnPourquoi ne pas supporter une vasectomie ? nL’efficacité de la vasectomie est comparable à celle du dispositif intra-utérin féminin ( DIU ) avec un taux d’échec inférieur à 1 %. L’intervention peut être réversible sous les soins d’un chirurgien formé par la fraternité. Toutefois, l’inversion n’est pas garantie. nnMoins de 15 ans après l’intervention chirurgicale, le taux de réussite de l’inversion se situe généralement entre 95 et 98 pour cent. Cependant, après 15 ans, le taux de réussite chute à 60 ou cet âge p. 100. Et le taux d’obtention d’une grossesse après une inversion est beaucoup plus faible, soit 40 à 50 %. nnEn tant que spécialiste de l’infertilité masculine et urologue, je vois souvent des mecs dans la vingtaine qui ne veulent pas d’enfants . Lorsqu’ils exigent une vasectomie, tout ce que nous pouvons faire est de leur conseiller de prendre en compte la permanence de la décision. À l’avenir, le DMAU peut être une option contraceptive infaillible qui permettrait plus de souplesse et réduirait l’infertilité potentielle dans les semaines à venir dans la vie. nnAméliorer la santé des jeunes hommesnLes jeunes adultes ne consultent pas les corps médicaux aussi souvent qu’ils le devraient sans doute. Pour les femmes, le recours aux soins de santé intervient dans certains cas car pouvoir arriver à des solutions contraceptives fiables est limité si elles ne l’effectuent pas. Mais, de plus en plus, il y a une tendance à ne pas lier les visites chez le médecin à l’accès à la contraception. nnCela peut être bénéfique pour leur santé globale de plusieurs façons. Ils auront l’occasion de jouer une importance plus actif dans leurs soins en posant des questions et en étant plus proactifs. aussi, les professionnels de la santé peuvent s’occuper des soins préventifs et des préoccupations que les hommes ne soulèvent pas avant d’être en état de crise, comme l’hypertension artérielle, la dysfonction érectile, la baisse de libido et d’autres problèmes courants qui peuvent être évités ou gérés. nnLe démarrage commercial de ( pilule anticonceptionnelle pour ) pourrait prendre une décennie ou plus, mais est appréciable de voir la géolocalisation continuer de dernieres nouvelles options de traitement qui favorisent une responsabilité partagée en terme de contraception ‘. nnTolulope Bakare, M. D. nSi le DMAU marche comme un contraceptif effeminé, les hommes peuvent stopper de le prendre et reprendre la production de sperme quand ils sont prêts à devenir pères. Le but ultime est de produire une version injectable du médicament dans le but les personnes n’aient pas à se rappeler de prendre une pilule journalière. nnÀ l’avenir, les adolescents pourront sans doute aussi prendre du DMAU. beaucoup de parents mettent déjà leurs demoiselles adolescentes sous pilule pour prévenir les grossesses et aider à régulariser les règles sporadiques ou abondantes. Cependant, sera toujours important d’employer des préservatifs pour prévenir les infections sexuellement transmissibles. nnLe déclanchement commercial du DMAU peut prendre une décennie ou plus. Pendant ce temps, est appréciable de voir la recherche géolocalisée continuer de nouvelles options de traitement qui avantagent la responsabilité partagée en matière de contraception. Il se peut que les femmes n’aient plus à assumer l’entière responsabilité des formes de contraception réversibles et très énergiques. Le fait que cette pilule soit à l’étude offre des alternatives aux personnes dans diverses circonstances, et le changement de psychologie est motivant. nnTenez-vous au commun des nouvelles sur les soins de santé. Abonnez-vous à notre blog dès maintenant.

    La contraception masculine – slip contraceptif

    Spermatogenèse – Mécanismes de la contraception masculinenLe système reproductif humain est un ensemble complexe de facteurs interdépendants, dont beaucoup sont nécessaires à une fertilité soutenue. En interrompant ne serait-ce qu’un seul de ces cheminement obligatoires, nous pouvons trouver de toutes nouvelles méthodes de produire des contraceptifs vraiment pas hormonaux excitants pour les gentlemens. L’un des principes harmonieux est la conception de spermatozoïdes, ou spermatogenèse. nnPas de spermatogenèse, pas de spermatocytes, pas de spermatozoïdes, pas de spermatozoïdes. nLa spermatogenèse est la conception de spermatozoïdes matures à partir de cellules germinales. Les cellules germinales précoces, appelées spermatogonies, résident à la périphérie des tubules séminifères du testicule. Cette population contient à la fois des cellules souches et des spermatogonies de distinction, qui éprouvent une série de divisions mitotiques pour amplifier le nombre de cellules. Les cellules germinales entrent alors dans la méiose, la deuxième phase de la spermatogenèse, et sont appelées spermatocytes. Pendant la méiose, la recombinaison génétique intervient et les spermatocytes essuient deux divisions qui divisent par deux le nombre de chromosomes existants dans chaque cellule. nnspermatogenèse de la cellule germinale au spermenLe process de spermatogenèse, qui commence avec une cellule souche spermatagonale et se termine avec plusieurs spermatozoïdes complètement formés. Photo adaptée d’OpenStax College distribuée sous licence CC-BY 3. 0. nPendant la spermiogenèse, période finale de la spermatogenèse, les cellules germinales haploïdes ( spermatides ) endurent d’importants changements et ressemblent davantage à ce que nous appelons le sperme traditionnel, avec des queues et autres structures comme l’acrosome. nnEnfin, les spermatozoïdes vraiment pas mobiles sont transportés à proximité de l’épididyme. Les spermatozoïdes subissent un process d’affinage pendant leur transit dans l’épididyme. En conséquence, ils acquièrent la capacité de mobilité à proximité de l’avant et deviennent qualifié de fécondation. nnUne manière d’influencer la spermatogenèse est de manipuler les type d’hormones. Des tentatives cliniques sont en cours sur la fabrication de contraceptifs hormonaux masculins, mais existe de diverses approches vraiment pas hormonales pour arrêter la spermatogenèse ou interférer avec la maturation épididymique. nnUn médicament qui stoppe la spermatogenèse aurait des spécificités intéressantes, y compris un temps d’apparition potentiel de 2 à 3 mois. C’est parce qu’il faut un laps de temps pour que les spermatozoïdes se développent et se préparent à l’action, et même après avoir cessé la spermatogenèse, tous les spermatozoïdes dans le pipeline resteraient encore. nnMCI a financé des projets dans ce domaine, comme Gunda Georg à l’Université du Minnesota et son métier sur TSSK1/2. D’autres projets dans des institutions du cherche se concentrent sur diverses approches pour perturber temporairement la spermatogenèse ou la maturation épididymique afin d’empêcher la création de spermatozoïdes fonctionnels. nnIl y a plus d’une façon de contracepter. nLa reproduction est une machine grande et difficile, avec de multiples méthodes de mettre un frein temporaire sur le cheminement. La prévention de la spermatogenèse est l’un des moyens de fabriquer la prochaine génération de contraceptifs masculins. D’autres projets axés sur la prévention du transport, de la motilité et de la fécondation des spermatozoïdes sont en cours de réalisation. nnEnsemble, nous espérons que ces sociétés scientifiques créeront de multiples formes de contraception masculine avec des candidats de produits variés qui répondent aux besoins d’un plus grand volume d’utilisateurs. nn

    La contraception masculine – contraception masculine

    L’an dernier, le contraceptif coté masculin injecté a fait l’objet d’essais très réussis qui ont divulguer qu’il était efficace à 96 % pour prévenir la grossesse parmi les 320 femmes qui l’ont utilisé sur une période d’une année. C’est statistiquement plus infaillible que les contraceptifs répandu comme les préservatifs féminins, les diaphragmes et les capuchons. nnL’essai clinique de ce contraceptif masculin a été interrompu parce que 20 des hommes proposent trouvé les impressions secondaires de l’injection insupportables. Cependant, comme beaucoup de femmes l’ont souligné, ces impressions secondaires sont les mêmes que ceux que les femmes doivent endurer lorsqu’elles prennent des contraceptifs oraux comme la pilule. nnL’arrêt prématuré de cet essai réussi et prometteur pour ces raisons nous amène à nous interroger sur le rôle des préjugés sexistes dans le contrôle des naissances : pourquoi les femmes ont-elles dû faire face à des sensations secondaires potentiellement débilitants des décennies sans autre recherche pour les atténuer ? La affliction masculine est-elle prise plus au sérieux que la douleur ? de nombreuses personnes offrent aussi fait valoir que les femmes assument injustement le fardeau de la contraception et que la réaction défavorable à la d’une contraception masculine en est la preuve. nnLes candidats à la littérature anglaise voudront peut-être se demander si les représentations de la souffrance féminine dans la littérature comme étant ‘ irrationnelle ‘ proposent contribué aux idées sexuées de la affliction et de la douleur dans la société en général. Les candidats en médecine et en sciences biomédicales pouvaient regarder les résultats des essais de contraception sur des femmes depuis les années 1960. Pour les étudiants emballés par l’HSPS, l’archéologie et l’anthropologie, ou l’histoire, peut être obligatoire de faire une lecture plus large des biais de le moteur de recherche interne scientifique et des façons dont les découvertes scientifiques proposent souvent contribué à légitimer des constructions sociales.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Qu’est-ce que l’épididyme ? nDans le système reproducteur coté masculin, l’épididyme et le canal déférent s’avèrent être le système canalaire des organes reproducteurs masculins. Ces conduits se trouvent le long des testicules. L’épididyme est des deux tubes enroulés ( un pour tout testicule ) qui se raccorde au canal déférent. nnL’épididyme comprend trois parties. Près du plus haut des testicules se trouve la tête de l’épididyme, qui stocke les spermatozoïdes jusqu’à ce qu’ils soient prêts à mûrir. ensuite, y a le corps, un long tube torsadé où les spermatozoïdes mûrissent. Cette maturation dure environ une semaine. Le dernier est la tige, qui se connecte au canal déférent, aussi appelé canal déférent ou canal déférent. De là, le sperme est transporté dans le canal éjaculatoire. nnL’épididyme est une section peu connue et bien documentée du dispositif reproducteur masculin. Des chercheurs du Royaume-Uni ont remarqué que l’un des sensations secondaires d’un médicament employé pour traiter des maladies comme la schizophrénie et l’hypertension artérielle est de bloquer l’éjaculation. Ces chercheurs ont trouvé le mécanisme d’action de ce médicament : En fermant les canaux dans l’épididyme et le canal déférent, le passage du sperme est empêché. Le sperme reste alors dans les tubes déférents du canal vasculaire et est de manière naturelle recyclé par l’organisme. nn nnCes chercheurs offrent mis au point un contraceptif contraceptif pour hommes nommé la pilule pour draps propres. Pour en savoir plus à ce propos et sur d’autres solutions contraceptives masculines réversibles tout bonnement non hormonales sécurisant, cliquez en ce lieu.

    La contraception masculine – contraception masculine

    Un bilan de la situation existante en terme de contraceptifs masculinsnLes contraceptifs masculins sûrs et énergiques continuent d’échapper au grand public, et même avec plusieurs toutes nouvelles alternatives en cours de recherche, peut s’écouler de multiples années avant que les hommes aient accès à la contraception dans le confort du cabinet de leur médecin. Entre-temps, les corps médicaux et les scientifiques travaillent d’arrache-pied pour conférer aux hommes les moyens de prendre en charge leur santé sexuelle et leurs contraceptifs. nn ‘ Le concept de contraception hormonale masculine n’est et même plus difficile et même plus risqué que la contraception pour les femmes. Idéalement, un homme et une femme se sentiraient aussi investis dans la prévention d’une grossesse tout bonnement non planifiée, mais ce n’est pas ainsi que cela marche. les femmes sont beaucoup plus motivées à utiliser la contraception parce que les conséquences des grossesses sont beaucoup plus importantes pour elles ‘, dit Lauren Streicher, MD, professeure clinicienne agrégée d’obstétrique et de gynécologie à l’École de médecine Feinberg de la Northwestern University. Pour différentes raisons, le moteur de recherche interne sur le contrôle des naissances chez les gentlemens se développe à un rythme différent et avec une urgence différente de celle des études scientifiques chez les femmes, mais cela ne veut pas dire que les scientifiques ne sont pas encore embauchés dans cette cause. nnRecherches récentesnL’effort le plus récent et le plus médiatisé pour réaliser le contrôle des naissances chez les gentlemens a été un test clinique de recherche en octobre 2016. L’essai a essayé l’efficacité d’un contraceptif hormonal injectable pour chez 320 participants en bonne santé âgés de 18 à quarante cinq ans dont le volume de spermatozoïdes était normal. La recherche a montré des retombées encourageants en réduisant le nombre de spermatozoïdes et en prévenant les grossesses chez toutes les participantes sauf quatre, et 75 % d’entre elles proposent indiqué qu’elles pourraient être disposées à utiliser la méthode contraceptive après la fin de l’essai. ( On a signalé ensuite que trois des 4 grossesses ont eu lieu au stade de l’induction de l’étude avant que l’agent contraceptif ne soit totalement efficiente ). nnMalgré les commentaires prometteurs, l’essai lui-même a été interrompu par un comité indépendant d’examen de l’innocuité correspondant à l’Organisation internationale de la santé qui a est établi que les risques – notamment les cas signalés d’infertilité, l’incapacité de revenir à un taux normal de sperme et la mort dans un organisme – étaient supérieurs à ceux de la recherche interne. Et s’il est vrai que 20 hommes ont abandonné l’étude en raison d’effets secondaires typiques de la contraception féminine ( libido, douleurs musculaires, acné, migraines, dépression et sautes d’humeur ), ces effets secondaires et ces abandons n’ont eu qu’une conséquence minimale sur la décision du comité de sécurité. Les abandons sont complètement normaux dans les études cliniques. Le comité de sécurité s’inquiétait surtout du grand nombre d’hommes ( 63 sur 65 ) d’un site d’étude qui offrent signalé de nouveaux symptômes de dépression. nnLa fin abrupte de ce procès peut s’avérer décourageante, mais les scientifiques sont toujours en faveur des options masculines. L’équipe à l’origine du contraceptif hormonal injectable réexaminera sa recherche – encore une fois, pour ajuster et l’optimisation ne sont pas inhabituels pour les essais cliniques de phase II – tandis que d’autres groupes explorent différentes alternatives. nnUne de ces possibilités à l’horizon se prénomme Vasalgel et est un hydrogel qui est injecté dans le canal déférent. ( Le canal déférent est le tube du dispositif reproducteur masculin qui transporte le sperme et c’est ce qui est coupé une vasectomie. ) Le gel serait injecté lors d’une intervention rapide en consultation extérieur dans le cabinet d’un médecin et créerait une barrière de gel semi-perméable qui bloquerait le sperme tout en n’ayant aucun action sur la fonction sexuelle. Les effets secondaires sont minimes. nnRISUG ( Reversible Inhibition of Sperm Under Guidance ) est un contraceptif semblable à Vasalgel et est plus proche du marché. RISUG est étroitement surveillé par la FDA et fait actuellement l’objet d’essais cliniques avancés qui ne sont accessibles qu’aux locaux en Inde, tandis que la team derrière Vasalgel se prépare pour ses premières analyses cliniques. Comme Vasalgel, RISUG est un composé injectable qui bloque le sperme du canal déférent. Il est infaillible presque sans attente et peut être inversé avec un antidote injectable. ( Les scientifiques de Vasalgel testent le’rinçage’ du givre en l’occurence qu’un antidote. ) RISUG fait l’objet d’un contrôle depuis 15 ans et les rapports montrent qu’il est très infaillible. nnProtection pour l’instantnIl pourrait s’écouler des années avant que l’une ou l’autre de ces alternatives n’arrive sur le marché et dans le cabinet de votre médecin et jusque-là, il demeure deux possibilités principales pour les hommes : les condoms et les vasectomies. Les préservatifs sont recommandés à tous les gentlemens sexuellement actifs, en particulier ceux dont le style de vie peut les exposer à un risque accru de maladies sexuellement transmissibles. La vasectomie est plus largement acceptée chez les hommes de 50 ans et plus, avec près de 500 000 qui se font ‘ couper ‘ tous les ans aux États-Unis. a l’encontre de la croyance moderne, la vasectomie n’affecte pas la utilisation sexuelle de l’homme et peut prendre jusqu’à trois mois pour être efficace. Il n’est cependant pas sans inconvénients. nn ‘ L’inversion de la vasectomie est très onéreuse et ne marche pas toujours, alors est decisif d’envisager cette option comme une dernière ‘, dit Nelson Bennett, MD, urologue au Northwestern Medical Group. ‘ Parce qu’il est difficile de l’inverser, les vasectomies sont généralement considérées par les paires qui ont fini d’avoir des enfants. ‘ nnLa solution intermédiaire – les gentlemens qui ont des relations hétérosexuelles engagées sur une longue durée qui, avec leur partenaire, ne souhaitent plus utiliser de préservatifs mais qui n’en sont pas au stade de la vie pour endurer une vasectomie – est donc exactement celle qui peut bénéficier des alternatives contraceptives masculines dans le développement. Le besoin est réel. nnEt bien que la Dre Streicher ne s’attende pas à ce que le volume d’options de contraception pour les hommes change de sitôt, elle conseille les femmes sur les changements possibles au mandat en matière de contraception de la Loi sur les soins faibles et sur la manière dont les programmes alimentaires couvrent le coût du contraceptif. nnUne relation solide et une communication ouverte avec votre médecin peuvent aider les gentlemens et les femmes à maintenir leur santé sexuelle et à utiliser les méthodes contraceptives à leur disposition. Bien qu’il n’y ait pas d’option pour les hommes à égalité avec la pilule, les bagues ou les DIU, les hommes peuvent quand même être des participants actifs et responsables quand l’objectif est la contraception.